RemonterDescendre



 

Partagez | .
 

 Retour à la maison {PV Cloud & Aerith }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Tifa Lockheart
Administratrice

Messages : 1343
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 23
Localisation : Du côté de chez Swan ♪

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 25 ans
• More:

MessageSujet: Retour à la maison {PV Cloud & Aerith }   Mer 4 Sep - 9:39:39




Tifa Lockheart
© Never-Utopia

    Tifa se sentait soudainement morose. Elle pensait à tous ces gens dans le nord, qu'Aerith avait vu, tous ces gens qui avaient certainement été massacrés après le départ de la Cétra. Elle songea que ces gens auraient très bien put être une petite famille comme eux, avec des enfants comme Marlène et Denzel. Elle restait toujours calme, d'apparence en tout cas, mais intérieurement, c'était la panique général. Elle était malade à l'idée qu'il puisse leur arriver quelque chose, ces enfants qui étaient sous leur responsabilité. Et plus elle y pensait, plus elle était impatiente de rentrer au 7th Heaven pour voir de ses propres yeux qu'ils allaient bien, et que rien ne s'était passé là bas. Aerith avait peut-être raison, c'était peut-être un piège de Jenova … Mais si ce n'était pas le cas ? Et si il y avait encore une chance de sauver des familles innocentes ? Devaient-ils rester là, sans rien faire, à les regarder stoïquement mourir ? N'étaient-ils pas des héros ? Les héros ne bravent-ils pas le danger, quel qu'il soit, pour sauver la veuve et l'orphelin ? Tifa se serait presque sentit pousser des ailes, mais elle savait bien que c'était utopique de croire cela. Si ces gens n'étaient pas encore mort, sans doute Jenova attendait-elle simplement leur venue pour les tuer sous leurs yeux. La jolie brune si positive fut effleuré d'un doute, l'espace d'un instant. Un bref instant, avant qu'elle ne se flagelle psychiquement en se martelant à elle même qu'il était encore possible de sauver des gens. Après tout, peut-être qu'ils se laissaient gagner par la paranoïa trop vite ? Peut-être que Jenova n'avait pas autant de contrôle qu'ils le pensaient sur le déroulement des événements et qu'Aerith s'en était sortit indemne du simple fait que Jenova n'avait bel et bien pas encore atteint ce point ? Mais pouvaient-ils pour autant encore espérer pouvoir sauver quelqu'un là-bas ? Quoi qu'il en soit, elle savait qu'ils pourraient encore aider les autres. Et si ce n'était pas les habitants du nord, ce serait la population de Midgar et de Edge ! Oui, ils pouvaient bien le faire, comme ils l'avait fait il y a cinq ans à l'approche du météore. Certes aujourd'hui il n'y avait plus du tout la Shin-Ra, et si elle était déjà en décadence totale il y a cinq ans, le personnel de la compagnie était encore sur place pour leur porter main forte. Il y avait les Turks, aussi. Repenser à cette époque la rassura étrangement, car cela lui rappela la force qui les animait alors. Ah, c'était une telle alchimie dans sa petite tête !

    Les idées d'Aerith lui semblaient très bonne, les refuges qu'elle indiqua lui paraissaient même parfait. La prison du désert, c'est vrai que c'était loin d'être accueillant, mais l'endroit avait le mérite d'être imprenable ! Mais ils allaient devoir user de leurs plus hautes relations pour convaincre le grand patron de les laisser envahir les lieux. Soit, la persuasion, ça ne lui faisait pas peur, s'il n'y avait que ça … Elle pourrait bien s'en charger elle même s'il le faut ! Cloud émit cependant un doute sur les capacités de l'ORM ou de quiconque à réalisé un tel exploit. Évacuer toute une population. Vider la ville serait impossible, c'est vrai, mais ils pourraient déjà la dégrossir en proposant leurs service aux civiles les plus fragiles. Les enfants avec leur mère et les octogénaires. Quoi qu'elle en connaissait quelques uns qui refuseraient très certainement de fuir comme ça. Tifa hocha affirmativement la tête lorsque son ami d'enfance lui proposa de rester. Ce plan lui convenait très bien, savoir Aerith partir seule avec les enfants et Elmyra ne la rassurait pas du tout, elle préférait que Cloud soit là pour les protéger. Non pas qu'elle ne fasse pas confiance en Aerith, mais il faut se l'avouer … Un bon gars avec une grosse épée reste tout de même plus intimidante qu'une jeune fille en rose. Cependant, elle ne put empêcher la pensée saugrenue que Cloud l'écartait à nouveau pour être avec Aerith. Gifle mentale. Arrête de penser à ton nombril petite sotte, ce n'est pas le moment.

    -Tu peux compter sur moi.

    Il est vrai que les actions de Deepground n'étaient pas à négliger. Si ils se montraient particulièrement calmes ces derniers temps, ça ne laissait que présager le pire. Et vider totalement la ville serait comme de leur envoyer un carton d'invitation à prendre part à l'invasion eux aussi. Peut-être que le mieux était de remilitariser la ville ? Et ainsi remplacer les civils par des hommes armés. Cependant … Avaient-ils le pouvoir d'exiger une telle action ? Avaient-ils assez de preuves pour entreprendre une opération d'une telle envergure ? Après tout, ils étaient simplement sûr du silence radio du nord, rien de plus. Personne n'avait vu Jenova, ni Sephiroth, ni ses incarnés. Des rumeurs seulement, et ces choses qui tombent du ciel. Pouvaient-ils se permettre ce genre d'action ''simplement par précaution'' ? Tifa était d'avis qu'ils auraient du déserte cette ville depuis longtemps, dés que Deepground avait commencé à refaire surface. Elle restait cependant d'accord sur le fait qu'il était important de se renseigner sur ce qu'il se passait exactement dans le nord, et surtout, de ne pas leur laissé gagner du terrain. Cependant, l'opération restait délicate, c'était certain.

    -Oui, on ne peux pas leur laisser gagner du terrain, et si un nouveau sacre est nécessaire et qu'on ne trouve aucun autre endroit pour l'invoquer, on sera bien obligé d'y aller quoi qu'il y ait là-bas … Mais on ne peux pas abandonner les habitants de Edge pour autant. On ne pourra peut-être pas évacuer toute la ville, mais on doit encourager les gens à le faire d'eux-mêmes et proposer de l'aide aux plus nécessiteux. Je suis sûre que c'est possible, on fera de notre mieux.

    Oui, c'est bien mademoiselle Tiftif ! Restons sur une note po-si-tive ! Elle doutait un peu plus de l'implication de Rufus Shin-Ra. Il avait beau avoir eut son humeur 'rédemption' lui aussi, sa générosité avait des limites, et ils n'avaient plus vraiment d'autre moyen de les aider qu'en les finançant à présent. Il avait toujours une poignée de Turks à son service, mais ce n'était sans doute pas cela qui allait faire la différence. Ce serait toujours mieux que rien, peut-être avait-il des ressources cachées après tout ? Mais même si c'était le cas … Accepterait-il seulement de les partager avec eux ? Elle doutait encore. En tout cas, une chose est sûr, elle était bien rassurée que ce soit Cloud qui se charge d’aller le voir avant de partir ! Personnellement, elle n'aimait pas trop la compagnie de Rufus Shin-Ra. Elle supportait mal ce regard lubrique et hautain qu'il portait à chaque fois sur elle, ça lui donnait toujours un impression étrange et assez désagréable.  Bon, qu'elle ne se réjouisse pas trop vite, si elle devait rencontrer Reeve, sans doute allait-elle aussi devoir avoir une entrevue avec Rufus Shin-Ra à la suite de Cloud, en admettant que l'ex-président daigne les gratifier de sa 'divine bonté'. Ah, sacré Rufus ! Quel idée ce nom, tout de même. Dire qu'elle avait chat qui s’appelait comme ça étant petite. Si elle avait su … Bien soulagée tout de même que Cloud se charge de cela, elle lui adressa un nouveau signe de tête entendue avant de descendre du wagon.

    La brunette était rassurée de savoir qu'Aerith avait récupéré sa matéria blanche, bien qu'elle se demande si elle était revenue directement avec ou si... Elle avait dû aller le chercher au fond de l'eau ? Elle avait bien eut du courage si c'était le cas ! Elle suivit ses compagnons jusqu'à la sortit de la gare, observant le passage d'une voiture d'un œil distrait. Elle regardant ensuite au alentour sans trouver de taxi, alors elle posa les yeux sur Cloud.

    -Ce n'est pas si loin, je crois qu'on perdra plus de temps à attendre un taxi … Rentrons au plus vite. Suggéra-t-elle avant de poser les yeux sur Aerith. Ça va aller ?

    Elle se dit alors qu'elle posait trop cette question depuis le retour de la jeune fille aux fleurs qui allait finir par lui répondre en une baffe si elle continuait comme ça. Elle était fatiguait, ça se voyait, mais elle assurait à chaque fois que ça irait, alors pourquoi continuait-elle de poser la question ? Allez Tifa, ferme-là un peu et laisse cette chère Aerith gérer son état de fatigue, c'est une grande fille après tout ! Et la dessus, ils prirent la route à travers la ville, Tifa usant du chemin le plus court qu'elle connaisse. Sans vraiment s'en rendre compte, elle avait accéléré le pas progressivement, prenant les devants pour bientôt arriver aux portes du fameux bar. Une seule petite lueur transparaissait à travers les rideaux de l'étage, la barmaid s'empressa d'ouvrir la porte, poussée par une inquiétude infondée.

    -Marlène, Denzel, nous sommes rentrés, tout va bien ?





Promise beyond the stars:
 


Dernière édition par Tifa Lockheart le Mer 4 Sep - 15:34:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/ http://ff-judgement-day.forumactif.org/t49-tifa-s-diary http://ff-judgement-day.forumactif.org/t34-l-ardoise-du-7th-heaven
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Retour à la maison {PV Cloud & Aerith }   Mer 4 Sep - 10:53:07



Aerith eut une petite moue boudeuse, qu’avaient-ils tous à la prendre pour une enfant incapable de se défendre ? Elle avait grandit dans des taudis malfamés, avait combattu des tas de monstres en compagnie de ses amis, avait traversée (seule) la moitié de la terre pour aller à la cité des anciens et en était même revenue après avoir affronté la mort ! Elle était plus que capable de protéger deux enfants, quand à Elmyra elle était redoutable avec une poêle à frire, sans doute pas assez pour affronter l’armée de Jénova mais largement assez pour se défendre face aux monstres qui auraient éventuellement put les affronter, certes elle ne les aurait pas vaincu mais aurait pu au moins les assommer. Sans compter que Aerith aussi pouvait conduire, tout comme sa mère et qu’en voiture ils ne risquaient pas grand choses. Mais ce qui chiffonnait le plus Aerith c’est de laisser Tifa seule dans une ville qui pouvait a priori être attaquée à tout moment, d’autant plus qu’il fallait commencé à évacuer maintenant organisation ou non, le temps était compté ! Elle secoua la tête.

-Le temps est compté, nous n’avons pas le temps de nous éparpillé ainsi, je peux conduire seule tout le monde en lieu sur, vous ne serez pas trop de deux pour commencer l’évacuation, en plus il est bien plus dangereux pour Tifa de rester seule à Edge considérant ce que vous m’avez dit. Et si Jénova décidait d’attaqué Edge pendant que tu nous accompagne à Canyon Cosmos ? Elle ne risque pas d’attaquer par le sud donc nous ne risquons rien. Si vraiment tu n’as pas confiance en moi demande à Barret de nous rejoindre à Costa Del Sol, ça ne sera pas loin pour lui. Dans tous les cas je refuse que Tifa reste seule à Edge, si tu veux conduire les enfants au Canyon je resterai avec elle.


Et Dieu sais que lorsque la cetra décidait quelque chose on n’était pas prêt de lui faire changer d’avis surtout lorsque cela considérait la sécurité d’autrui. Bien sur Cloud avait raison lorsqu’il parlait de ne pas laisser le conflit s’étendre, c’était évident, mais courir droit dans les bras de Jenova ne servirait à rien, il fallait réfléchir avant d’agir, chose que Cloud voulait lui faire promettre de faire mais qu’il semblait totalement oublié d’appliquer à lui-même. Il leur fallait du temps pour se préparer quoiqu’il arrive, ne serait-ce que pour réunir tout avalanche et préparer un plan d’attaque. C’était assez amusant de voir à quel point Cloud pouvait être optimiste quand il s’agissait de bataille « on va direct sur le continent nord pour les affronter » mais beaucoup moins quand il s’agissait de la sécurité d’autrui « on n’arrivera pas a sauver tout le monde autant laisser tomber », mais elle le reconnaissait bien là. Heureusement Tifa rejoignait Aerith là-dessus, elle lui sourit en hochant la tête.


-Oui, on ne peut pas savoir tant que l’on a pas essayé, et puis, je ne pense pas que les gens soient aveugles, ils ont bien dut voir les problèmes actuels, alors si on leur dit qu’une menace peut venir du nord ils accepteront sans doute de partir. Si on y arrive pas on pourra toujours se dire qu’on à tout tenté !

Ils sortirent du train et Cloud lui demanda s’il était nécessaire de prendre un taxi, mais ça irait, surtout s’ils n’étaient plus très loin, elle répondit simplement à la question de Tifa par un sourire, son amie s’inquiétait encore plus que Cloud finalement ! tout allait bien, le train avait reposé ses jambes après tout. Elle suivit la cadence de Tifa qui s’accélérait à mesure qu’elle se rapprochait du bar. Il paraissait très sombre dut au manque d’éclairage des rues, même midgar était plus lumineuse, comme si la ville elle-même voulait montrer son inquiétude. Les rues étaient presque déserte et il y avait encore des sans domiciles fixe qui logeaient sous des porches ou dans des ruelles. Leurs vus creusa le cœur de la marchande de fleurs, elle aurai voulu les aider mais ne voyait pas comment, elle espérait simplement que sa mère avait trouvé un logement adéquat à Kalm, si ses souvenirs étaient exact elle avait une jolie petite maison, mais aux vues des temps actuelles Aerith ne pouvait pas s’empêcher d’être inquiète.

Une seule petite lueur se faisait voir dans le bar, derrière des rideaux pâles, Aerith seconda Tifa dans le bar et fut surprise de la ressemblance qu’il avait avec le précédent septième ciel du secteur 7 de Midgar, si ce n’est que l’ancien flipper avait été remplacé par un escalier qui devait surement mené à l’habitation. Aerith commença à envisager les endroits où elle pourrait mettre des fleurs, ça serait sans doute plus gai, Barret râlerai sans doute mais après tout il finirait par céder ! Après tout se bar était tenu par une femme !

Tifa appela les enfants, légèrement inquiète, d’abord il n’y eu pas de réponse, mais rapidement on entendit un raclement de chaise et des pas rapide, comme si (et c’était surement le cas) les enfants courraient pour se précipiter vers leurs parents, Aerith sourit affectueusement elle trouvait ça tout bonnement adorable. La lumière du couloir s’alluma puis celle du bar,  elle vit rapidement émerger la tête d’un petit garçon qui ressemblait bizarrement à Cloud, surtout au niveau des yeux et sans doute dans sa manière de se comporter, sauf que ce dernier ne semblait pas avoir trop de mal pour sourire, Aerith reconnu Denzel, elle l’avait entre aperçu rapidement dans la rivière de la vie et était ravie de voir qu’il allait toujours aussi bien. Une jolie petite fille le suivait de près, et fut surprise de voir qu’elle arborait la même coiffure qu’elle, avait elle fait si grande impression sur la petite Marlène ? Elle ressemblait fortement à sa mère qu’Aerith avait vu dans la rivière de la vie, Denzel se précipita pour serrer Tifa dans ses bras, ne semblant pas faire attention à la présence d’Aerith (ou s’en fichant tout simplement) mais Marlene s’arrêta net au pied de l’escalier regardant alternativement Cloud et Tifa ne sachant pas visiblement pas que dire ou que faire. Aerith se dit qu’effectivement cela devait être choquant et qu’elle devait même se demander s’il elle n’avait pas une hallucination. Aerith avait toujours eu une connexion particulière avait Marlène, elle était une des rares à avoir prit conscience de sa présence lorsque le météore avait été anéantie, comme elle avait été celle qui avait mené tous les enfants à l’église suite à la défaite de Kadaj, rien d’étrange alors qu’elle puisse la prendre pour un fantôme que seule elle puisse voir.

Visiblement surpris de ne pas voir sa sœur serrer Tifa dans ses bras Denzel la regarda et regarda Aerith par la suite qui ne savait pas quoi faire d’autre que sourire. Elle se sentait un peu bête même si elle s’attendait forcément à se genre de réaction. Denzel regarda ses parents avant de les questionner.


-C’est qui ?


Marlène parut un peu rassurer de voir que Denzel pouvait également voir la « revenante » alors elle s’approcha et tendis la main vers Aerith comme si elle s’attendait à pouvoir passer à travers, elle sursauta légèrement quand sa main toucha la robe d’Aerith, cette dernière se baissa un peu pour être à la hauteur de la petite fille et toucha son ruban affectueusement.

-Jolie coiffure !

Elle eut un petit sourire, Marlene devait être rassurée parce qu’elle fondit en larme en se jetant sur Aerith qui faillit perdre l’équilibre, elle parvint quand même à rester stable, de grosse larme mouillait le cou d’Aerith et les joues de Marlène alors qu’elle avait du mal à articuler ses phrases

-J..j…j’…j’ai, j’ai …cru…


Cette attitude ne rassura pas Denzel qui ne savait pas s’il devait être heureux, triste ou autre chose alors il regarda ses parents d’un air toujours aussi intrigué. Aerith se contenta de serrer la petite dans ses bras en attendant qu'elle se calme.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Retour à la maison {PV Cloud & Aerith }   Mer 4 Sep - 14:43:28


Cloud Strife


Un jour s’était sûr et certain, les deux jeunes filles allaient avoir la peau de Cloud à force de le faire tourner en rond et de contrarier la moindre de ses décisions. A présent c’était Aerith qui refusait de se laisser conduire jusqu’à Canyon Cosmos afin de ne pas laisser Tifa toute seule. Il se retrouvait comme autrefois, prisonnier des deux demoiselles et devant essayer d’en décevoir aucune. S’il aurait pu se couper en deux il l’aurait fait volontiers mais cela était impossible, il fallait donc envisager une seconde solution. Pourquoi est-ce qu’Aerith refusait de se laisser conduire ? N’avait-elle pas conscience des dangers que pouvaient engendrer un tel voyage ? Deux femmes seules, avec deux enfants ? Rectification : une femme, deux enfants et une Cétra !! Si par un moyen X ou Y Deepground avait appris le retour d’une Cétra, aucune doute qu’ils chercheraient à mettre le grappin dessus. Et ce voyage était une opportunité en or ! Sans oublier (oh ca non il ne risquait pas d’oublier même s’il souhaitait fortement ) que la dernière fois qu’Aerith s’était faite une échappée belle toute seule, on savait comment cela avait fini…

D’un autre coté il y avait Tifa…. La jolie barmaid semblait éteinte. Comme il n’aimait pas la voir si anxieuse. Il aurait tellement voulu la prendre dans ses bras pour lui offrir un petit réconfort, une épaule sur laquelle elle aurait pu se reposer (au sens littéral comme au sens propre). Il en aurait sans doute profité pour respirer son parfum délicieusement envoutant. Il aurait peut être, avec un peu d’audace, déposé un baiser délicat comme une plume sur sa chevelue d’ébène si soyeuse. Comme tout aurait pu être si simple… et tout était tellement compliqué. A être lui-même si anxieux il devait être en train de contaminer sa précieuse amie d’enfance. Cloud devait se forcer à paraitre détaché. Il devait se forcer a plus positif. N’est-ce pas comme ça qu’il devait agir ? Communiquer du courage, de l’espoir, de l’optimisme ?

L’idée de laisser Tifa toute seule à Edge lui déplaisait au plus haut point. Il savait que les rues n’étaient pas sures. Il savait aussi qu’en tenant un bar elle pouvait être la cible de personnes dérangeantes, d’alcooliques errants… Une femme seule en plus… Cloud ne s’était plus vraiment absenté bien loin ces dernières semaines, préférant assurant une présence rassurante pour sa famille et une présence décourageante pour toute personne qui aurait eu l’idée saugrenue de chercher des soucis à Tifa ou aux petits.

Cloud pesa rapidement le pour et le contre de chacune de deux solutions. Aerith avait beau se montrer têtue il n’était pas prêt à caller pour autant ! Lui-même savait parfaitement jouer les têtes de bois bornées au possible. N’est-ce pas ce que tout le monde lui reprochait collégialement ? Pourtant il se surprit à soupirer et à abdiquer. A croire qu’il s’était ramolli (assagi ? ) avec le temps… la présence quotidienne de Tifa et dans sa vie devait y être pour quelque chose.

- D’accord pour que tu y ailles seul à une seule condition : on ira t’acheter un phs et tu nous tiens au courant des moindres choses suspectes. D’accord ?

Il regardait son amie intensément. Cette dernière avait dit qu’il n’avait pas confiance en elle mais elle ne semblait pas comprendre que la confiance n’avait rien a voir dans sa réticence à la laisser seule partir. Il avait toute confiance en Aerith. Mais cette dernière ne devait pas être au courant des forces qui pouvaient s’opposer à elle. Les monstres ? Tss, Cloud savait qu’elle était à même de s’en occuper d’un coup de bâton bien placé ou à force de matéria élémentaires redoutables. Il faudrait d’ailleurs qu’il pense à lui en préparer quelques une dans un sac, on ne sait jamais…. Non ce qui préoccupait Cloud était Deepground… Il les savait roder aux alentours, comme une menace planant perpétuellement au-dessus de leur tête, telle un aigle prêt à fondre sur sa proie. Sans oublier que dans cette voiture il y aurait aussi les êtres les plus importants aux yeux de Cloud : les enfants… Si il arrivait quoique ce soit à Marlène, il était un homme mort ! Barret se refait un plaisir de le tuer de ses propres mains !

Mais Cloud ne pouvait pas être partout et les autres membres u groupe allaient sans doute mettre un peu de temps avant d’arriver. Et comme il l’avait déjà dit mainte fois : le temps il en a pas ! Il resterait donc avec Tifa. Comme cette dernière semblait avoir à cœur d’aider les populations de Midgar et de Edge. Ca ne serait pas une mince affaire. Il allait vraiment falloir faire bouger une masse importante de personnes et effectivement, Toute seule, Tifa n’arriverait jamais à s’en sortir. Ou bien laissait-il ses sentiments prendre le dessus ? Ne serait-il pas tout simplement en train de se chercher une excuse pour rester auprès d’elle un peu plus avant de devoir affronter les combats à venir ?

- Dans ce cas je vais t’aider… On essayer de faire évacuer le plus vite possible et dans les meilleures conditions. Je verrai ce que Rufus aura la bonté de nous proposer comme aide demain.

Rufus Shinra …. Si avec le temps il avait appris à ne plus le détester, sa cote de popularité auprès de Cloud restait tout de même mitigée. Il s’agissait de tolérance en fait… oui c’était cela, Cloud tolérait Rufus Shinra. Et demain matin il allait devoir lui rendre une petite visite pour sollicité son aide. Il savait déjà comment ça allait se passer. Rufus ne se ferait pas prier pour aller taquiner Cloud par des petits pics acerbes dont lui seul avait le secret. Et devoir aller quémander un peu de charité lui était réellement pesant. Si Rufus était un mec correct, il n’attendrait pas qu’on vienne à ses pieds pour les lui lécher. Il prendrait les devants et utiliser les moyens en sa possession pour aider la population. Il voulait racheter les fautes de la Shin-Ra ? Parfait voilà l’occasion rêvée !

Cloud marchait dans les rues de Edge, ravi que les filles aient choisit l’option marche a pied plutôt que le taxi. Ainsi il pouvait apprécier le petit vent qui venait lui caresser le visage, faisant danser doucement ses cheveux. Tifa semblait de plus en plus pressée et accéléra le rythme de leur traversée. Cloud aussi était pressé… Il voulait être certain que tout allait bien pour Marlène et Denzel malgré son coup de téléphone un peu plus tôt. Il avait aussi envie de s’isoler un peu pour penser a cette soirée trop chargée à son gout.

Tifa poussa la porte du bar et alluma la lumière du rez de chaussée. Cloud entra en dernier et il entendit les pas tambouriner à l’étage suivit des marches d’escaliers grincer. Les deux enfants pénétrèrent dans le bar en courant et Cloud ne put s’empêcher d’esquisser sourire. Comme à son habitude, Denzel alla directement dans les jambes de Tifa et Cloud se lui passa la main dans les cheveux pour les ébouriffer un peu plus qu’il ne l’était déjà
Marlène quant à elle restait en retrait. Elle fixait alternativement Cloud et Tifa. Le livreur lui offrit un de ses rares larges sourires, comme pour lui faire comprendre qu’elle ne rêvait pas et que Aerith était bien présente parmi eux. La fillette était visiblement bouleversée. Elle s’approchait de son ainée pour s’assurer qu’elle était belle et bien là, vivante. Cloud ne pouvait s’empêcher d’être ému face a cette scène de retrouvaille inespérée. Il offrit un joli sourire à Tifa qui semblait également très heureuse et émotive.

Face à la question de Denzel, Cloud lui répondit avec bienveillance.

- C’est une amie. Elle a fait partie du groupe avalanche avant de disparaitre très longtemps

Cloud s’éloigna en direction du comptoir derrière lequel était rangé les bouteilles et les verres. Après une telle soirée un petit verre de ferait de mal à personne, que ce soit avec ou sans alcool. Pour sa part ce serait avec !

- Denzel tu veux bien m’aider ?

En demandant a Denzel un coup de main il faisait d’une pierre deux coups. Il savait que le gamin serait ravi de se rendre utile et de partager quelques minutes auprès de Cloud. Il savait également que Marlène et Aerith avaient besoin d’un peu de temps rien qu’à elles deux pour combler ses longues années séparées l’une de l’autre. Demain allaient être une journée difficile pour tout le monde. Pour Denzel plus que les autres…. Cloud connaissait les difficultés qu’il avait à être séparé de lui ou de Tifa… Il fallait donc le préparer en douceur
Cloud se servit un verre de whisky sur glace bien fort. Il aurait besoin de ça pour digérer tout ce qu’il venait d’apprendre et pour se préparer à une nouvelle nuit cauchemardesque qui l’attendait. Il n’avait pas pour habitudes de boire. En général c’était uniquement quand il n’allait pas très bien et là c’était le cas. Attentif à ce qu’il faisait, Denzel commença a servir des verres de jus d’orange pour lui et sa sœur alors que Cloud se perdit à nouveau dans ses pensées. C’était peut-être leur dernière soirée de calme… tous ensemble… en famille. Son regard migra vers Tifa. Est-ce qu’il aurait le temps de lui parler seul à seul ce soir ? Non pas pour lui avouer ses sentiments car il avait fait un trait dessus depuis qu’elle « avait pas besoin de ca pour être heureuse » mais juste, une dernière fois peut être, avoir ces moments de complicité qu’ils partageaient ensemble le soir, quand les enfants étaient couché, à discuter un peu de tout et de rien.

Cloud frappa doucement le verre sur le comptoir faisant secouer les glaçons puis il le porta a ses lèvres et le vida d’une seule traite.


Revenir en haut Aller en bas
Tifa Lockheart
Administratrice

Messages : 1343
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 23
Localisation : Du côté de chez Swan ♪

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 25 ans
• More:

MessageSujet: Re: Retour à la maison {PV Cloud & Aerith }   Mer 4 Sep - 16:30:29

Tifa Lockheart a écrit:



Tifa Lockheart
© Never-Utopia

    Elle n'était pas rassurée, ça non, vraiment pas, à l'idée que Aerith parte bien seule avec les enfants … Tout comme Cloud, cela n'engageait aucunement un manque de confiance et il est vrai que la jeune marchande de fleur avait fait tout ce chemin seule et s'en était très bien sortit, mais ce n'était pas une raison. Là, c'était des enfants que l'on parlait, ce n'était pas n'importe quoi, il ne fallait pas lésiner sur les moyens les concernant. Son regard se fit d'ailleurs presque suppliant lorsque Cloud céda finalement. Un PHS ? UN PHS?!? Et ils croyaient vraiment que c'était ça qui allait les sauver si ils se faisaient attaquer par Deepground ou pire !!! Aerith ignorait tout cela alors elle ne lui en voulait pas de croire le chemin sans risque, mais Cloud savait comme la menace était réel ! C'était de l’inconscience que de les laisser partit seuls comme ça, avec Deepground qui rôdait partout dans les plaines, ayant prit place dans les anciens bâtiments militaire de l'ORM. Bon, au final, un de plus ou de moins ne ferait sans doute pas la différence si vraiment l'armé décidait d'attaquer mais … Mais quand même. Elle n'aimait pas l'idée de laisser partir les enfants comme ça. Pourtant Aerith avait déjà très bien prit soin de Marlène mais. Non. Pas d'accord là. Ça l'inquiétait trop … oui, peut-être ''trop'', et peut-être même sans raison. Sans raison ? Non, elle avait bien de quoi se faire du mourront ! Mais elle se demandait, en y réfléchissant bien, si ce n'était tout simplement pas se retrouver séparée des enfants qui la mettait dans un tel état. Voilà maintenant cinq ans qu'ils vivaient tous ensemble comme une véritable famille, elle avait l'impression de manquer à son revoir en laissant Aerith partir seule ainsi avec eux. Oui, c'était certainement ça. La louve n'acceptait pas de voir sa progéniture s'éloigner d'elle de cette façon. Mais elle décida de garder ses appréhensions pour elle, pour le moment. Elle ne manquerait pas d'en retoucher deux mots à ses amis le moment venu, lorsqu'ils en parleraient aux enfants. Eux aussi avaient leur mot à dire dans tout ça.

    Ils entèrent donc finalement au bar, et après le court silence qui suivit l'appelle de Tifa – court, mais cela lui sembla interminable – la petite avalanche de pas martelant le sol de l'étage enroba son cœur de guimauve. Bien sûr qu'ils allaient bien ! Cloud les avaient appelé avant de partir, qu'allait-elle imaginer ? En trente minutes, ils pouvaient s'en passer des choses après tout, on ne sait jamais ! Mais ses deux grands enfants se portaient à merveille, et Denzel courut les accueillir chaleureusement, entraînant aussitôt un ravissant sourire sur le visage de Tifa. Le plaisir simple de rentrer à la maison et de les voir tous les deux. De savoir sa famille réunit, de se sentir en sécurité, même si à présent elle savait que ce n'était qu'une illusion. Elle ne savait pas trop pourquoi, sans doute à cause de toutes les émotions cumulées ce soir entre le retour d'Aerith et ses doutes sur Cloud … Mais elle en avait presque les yeux luisants de larmes. Elle se sentait vraiment stupide, en câlinant Denzel tout juste réceptionné, mais elle avait envie de l'étreindre de toute ses forces en pleurant de joie. Stupide petite Tifa trop sensible ! Non elle ne le laissa pas paraître, pas une larme. Juste un large sourire tendre et les yeux un peu luisant, facilement dissimulable, mais rien de plus ! Il faut dire que Denzel avait justement choisit son jour pour sauter sur elle et non sur Cloud comme il en avait plutôt l'habitude. Je jeune garçon était plus proche du blond, en tout cas, il allait plus facilement vers lui. C'était normal, lui avait expliqué un petit garçon un jour, les garçons sont plus à l'aise avec les garçons, c'est connu. Elle se souvint avoir été un peu jalouse autrefois, en remarquant à quels points ces deux là étaient proches. Mais elle comprenait aujourd'hui tout ce qui les liait, elle ne pouvait pas faire le poids contre la solidarité masculine ! Tout comme les deux petits gars étaient totalement dépourvus face à l'alliance des dames de la maison.

    Elle caressa donc doucement les cheveux bouclés de Denzel, frôlant de près la main de Cloud qui eut le même geste affectif. Elle croisa alors timidement son regard, baissant les yeux comme l'adolescente candide qu'elle était toujours au fond d'elle et chaque fois qu'elle le regardait. Ce simple petit échange, si bref, si timide, n'en fut que plus complice, ceci suffisant à faire battre son cœur un peu plus rapidement. Mais elle porta rapidement son attention sur Marlène, attentive à la réaction de la jeune fille si mature. Marlène avait toujours tout comprit mieux que tout le monde, déjà du haut de ses six ans à l'époque, et aujourd'hui, à onze ans, elle était plus lucide que jamais. Comme dirait Aerith, elle en est plus mature que Cloud ! Et c'était bien vrai. C'est ce qui rendait leur relation d'autant plus touchante. Le sourire tendre de Tifa ne quitta pas ses lèvres un instant, alors que Marlène sautait enfin dans les bras de la marchande de fleur. Elle ne l'avait pas beaucoup connu finalement, elles n'avaient pas eut l'occasion de beaucoup ce voir, mais pour une raison mystérieuse, elles n'en étaient pas moins proches toutes les deux. C'était toujours aussi fascinant de voir ce don qu'avait Aerith d'attirer les gens, de se connecter à eux, de les passionner et de se faire adorer d'eux.

    Cloud expliqua brièvement la situation à Denzel qui semblait ne pas comprendre, elle ne doutait pas que Marlène lui raconterait tous les détails en temps voulu ! Elle serait plus apte à le faire que n'importe lequel d'entre eux. C'est donc finalement dans la bonne humeur que Cloud proposa de fêter ces retrouvailles, malgré toutes les menaces qui planaient au dessus de leur tête. Tifa sembla hésiter dans un premier temps, observant le blond se servir en cognac. Était-ce bien raisonnable de boire ce soir en vu de ce qui les attendait le lendemain ? Oui. Sans doute n'y avait-il que ça à faire même ! C'était peut-être leur dernière soirée tranquille, alors autant en profiter comme il se doit. Tout en buvant avec modération tout de même. La brune eut alors un petit sourire déterminé en se dirigeant vers le bar, sortant une bonne bouteille de vin de Corel qui faisait toute la réputation du 7th Heaven.

    -Trinquons, ça ne nous coûtera rien ! Elle posa les yeux sur Aerith. Tu veux un peu de vin de Corel ? Après je suppose que tu ne voudras pas trop traîner pour aller prendre une douche et te changer.

    Pauvre Aerith, elle ne pouvait pas s'empêcher de s'inquiéter pour elle, elle devait être si fatiguée ! Et pourtant, ça allait être dure de dormir ce soir, entre les préoccupations sur lendemain et tout ce qu'elles avaient à se raconter ! Sans compter que Marlène aussi allait avoir de quoi discuter avec la marchande de fleur. Une soirée, c'était bien trop cours … Dire qu'ils devaient déjà se séparer demain ! Tifa n'aimait décidément pas cette idée. Elle s'inquiétait d'ailleurs autant pour les enfants que pour Aerith qu'elle n'avait plus envie de quitter une seule seconde. Elles venaient tout juste de se retrouver ! C'était cruelle de déjà les séparer … Elle n'en démordrait pas, elle ferait tout pour faire changer Aerith d'avis, qu'elle laisse Cloud l'accompagner ou bien elle, ou alors qu'elle reste ici avec elle et que Cloud emmène les enfants. Mais Aerith devait se rendre à Cosmos Canyon pour consulter Bughenaghen … Mais Tifa aussi, aurait aimé entendre ses conseils.

    -Ho et il se fait déjà tard ! Réalisa alors la barmaid. Je préparerais vite le repas pendant que tu seras à la douche Aerith, tu dois êtres affamer.

    Les enfants aussi l'était cela dit, et Marlène se porta bien volontaire pour aider Tifa à la cuisine, voulant elle aussi mettre la main à la pâte pour restaurer la revenante.  





Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/ http://ff-judgement-day.forumactif.org/t49-tifa-s-diary http://ff-judgement-day.forumactif.org/t34-l-ardoise-du-7th-heaven
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Retour à la maison {PV Cloud & Aerith }   Lun 9 Sep - 9:32:21



Enfin Cloud se montrait raisonnable, il avait raison en revanche sur la nécessité d’avoir un téléphone, il était évident qu’elle ne pourrait pas partir ainsi sans avoir pouvoir contacter ses amis à n’importe quel moment, de plus les enfants seraient plus rassurés. Elle savait que Marlène ne poserait pas trop de problème étant donné qu’elle était déjà partie avec Aerith auparavant, mais Denzel ne la connaissait pas, il faudrait un peu plus de persévérance pour le faire accepter de partir ainsi, mais Aerith avait une technique qui fonctionnait plutôt bien avec les petits garçons (trop) courageux, cette technique marchait également très bien sur Cloud. Oh oui et Rufus… Peut être que si Aerith accompagnait Cloud cela poserait moins de problème, elle prouverait que la rivière de la vie avait bel et bien un problème et, Rufus, avait toujours porté un intérêt certain à la cetra, enfin tout du moins à sa capacité à le rendre riche (du moins c’est ce qu’il croyait. Elle hocha la tête. Aerith fut rassurée de savoir Cloud et Tifa ensemble ils pourraient plus facilement protéger et évacuer Edge, combien de personnes vivaient encore à Midgar ? Aerith supposait que les plus pauvres n’avaient pas pu déménager vers Edge, enfin…ceux qui avaient survécus au météore, elle doutait qu’ils soient encore nombreux…

La marchande de fleur était amusée de la manière dont Cloud expliquait « son cas » à Denzel mais elle ne voyait, en réalité, pas quoi dire d’autre, de toute façon Marlène lui expliquerait assez rapidement. La petite fille parvint enfin à s’arracher aux bras de la cetras, elle avait les yeux tout rouge mais un grand sourire rayonnait sur son visage, elle pris Tifa également dans ses bras pour lui souhaité la bienvenue, elle fit de même avec Cloud, ce qui arracha un sourire à Aerith, il ne manquait plus que Barret et la famille était au complet…

Cloud proposa de trinquer, finalement c’était peut être la seule chose à faire au moment présent, se réjouir. L’inquiétude et les batailles prendraient trop vite le pas sur le reste…Denzel se précipita pour aider Cloud et versa des vers de jus d’orange. Tifa la questionna sur ce qu’elle souhaitait boire, Aerith n’était pas une grande buveuse (contrairement à Cid ou Barret) mais sur le moment un bon verre lui ferait surement du bien. Puis Tifa s’enquérit de la volonté d’Aerith de prendre une douche et de se changer, Aerith n’aurait pas pus dire mieux mais elle ne voulait pas s’imposer elle était donc soulager de voir que son amie y avait pensé.


-Je dis oui aux deux, mais d’abord le vin, ma douche et moi ne somme plus à dix minutes prêt, je ne me souvenais même plus que l’eau pouvait être chaude

elle rit, il était vrai qu’après le lac gelé il était dur de se dire qu’une eau pouvait excéder les 10°. Elle se laissa servir son verre qu’elle sirota tranquillement en demandant
Vous auriez des vêtements à ma taille ? Oh et de quoi m’attacher les cheveux, j’ai toujours peur qu’ils se prennent dans une porte…


Elle éclata de rire mais c’était pourtant vrai, la longueur de ses cheveux était considérable et elle avait toujours refusé de les coupé, sans doute parce que cette longueur était la même que sa vrai mère et que parfois lorsqu’elle se voyait dans le miroir elle pensait la revoir. Ses souvenirs étaient brumeux la concernant et elle avait peur qu’en se coupant les cheveux ils s’effacent complètement. A y réfléchir c’était naïf de sa part, elle le savait, mais l’être humain avait parfois des craintes irraisonnées, Aerith sans doute plus que les autres. Elle n’avait pas peur de Jénova mais avait peur de perdre des choses importantes comme des souvenirs ou de voir les gens qu’elle aimait mourir, bien qu’elle savait que la mort n’était pas à craindre, elle aurait voulu être dans la rivière de la vie pour accueillir et protéger ses amis, elle ne pouvait plus le faire désormais.

Non pas qu’elle regrettait d’être revenue, non, mais cela soulevait bien trop de question et elle se sentait bien trop impuissante sous cette forme là, oh elle serait sans doute capable d’invoquer le sacre et une pluie régénératrice (bien que cette dernière était bien plus simple à invoquer que le premier) mais il y avait de grandes différences… Aerith ne voulait pas que ses amis s’aperçoivent de tout cela alors elle restait souriante, elle en avait prit l’habitude, pour ne pas inquiété Elmyra depuis le jour où elle l’avait vu pleurer suite à la mort de son mari Aerith s’était juré de ne jamais faire de peine à qui que ça soit sauf si elle n’avait pas le choix, c’était bien trop douloureux à voir et à vivre. C’était ce pourquoi elle revêtait se masque, c’était devenue une habitude à force, comme porter du rose, elle l’avait, à l’origine, fait suite à une promesse à Zack mais finalement elle s’était accommodé de la couleur et avait finit par la porté quotidiennement.

Marlène voulu aidé Tifa à la cuisine, tant d’enthousiasme faisait plaisir à voir bien que Denzel restait sur la réserve, il ne comprenait sans doute pas l’effusion que provoquait cette « amie » qui était « partie » depuis longtemps. On ne pouvait pas lui en vouloir et en tant que Cloud miniature il devait inconsciemment se méfier de tout événement trop heureux, on ne pouvait pas lui en vouloir.

Il la regardait cependant avec un certain intérêt, comme si elle lui rappelait quelqu’un, sans doute à cause de la ressemblance physique qu’elle avait avec la petite Marlène, encore qu’il ne l’avait pas vu coiffée à l’ordinaire, ou peut être l’avait il déjà croisé auparavant ? Cela ne gênait pas la cetra, elle s’était résolue à être observée ainsi pendant un bon bout de temps, histoire que tout le monde s’habitue à son retour et puis c’était toujours mieux que les vieux regards pervers d’Hojo…

Elle se tourna vers son amie et proposa


-Une fois que j’aurai pris ma douche je pourrais t’aider aussi si tu veux, ma mère m’a apprit quelque truc et Marlène pourra confirmer qu’elle est terrible armée d’une poêle à frire !Marlène échappa un rire, ah, apparemment elle avait été témoin d’une démonstration de poêle à frire. Aerith avait finit son verre à présent, elle continua en regardant alternativement Cloud et Tifa. si ça ne vous dérange pas j’aimerai prendre une douche, vous pouvez m’indiquer la salle de bain ?

Elle en avait marre de ressembler à un cadavre et une douche ne serait vraiment pas du luxe pour la cetra.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Retour à la maison {PV Cloud & Aerith }   Lun 9 Sep - 10:53:42


Cloud Strife


Cloud senti le liquide couler dans sa gorge. D’abord la fraicheur des glaçons puis vint la douce brulure de l’alcool. Il n’avait aucunement l’intention de se saouler, ça c’était pour les âmes réellement désespérées et il n’en était pas encore là. Il cherchait juste à soulager un peu son esprit de toutes ses réflexions ardues qui s’assaillaient sans cesse. Et puis se donner un peu de courage aussi. Le courage d’affronter Denzel et de lire dans son regard la déception et la tristesse. Cloud avait horreur de faire de la peine aux enfants. Marlène allait comprendre la situation, il en était sûr et certain, c’est pourquoi il n’était pas vraiment inquiet pour son cas. Mais Denzel…. Le rapprochement qu’il y avait eu entre le livreur et le garçonnet ces derniers temps avait été très fort. Cloud était devenu à la fois son père, son ami, son grand frère. Ce dernier devait avouer que ça lui plaisait de plus en plus. Au début, il était relativement gauche avec Denzel, ne sachant jamais quoi faire, quoi dire, comment réagir. Et puis doucement il avait réussi à s’ouvrir d’avantage, réussissant même à partager des moments de jeux auprès de lui, ce qui aurait été impensable auparavant. Et oui, Cloud jouait aux jeux de société, à la console de jeux vidéo avec Denzel ou au ballon sur le terrain vague non loin du bar ! Il lui arrivait même d’aller les récupérer à l’école lorsque Tifa était occupé au bar ! Il s’attirait les regards de convoitise des autres mamans qu’il ignorait cordialement. Les regards outrés aussi des personne choqué de voir un homme si jeune papa de deux grands enfants. La seule chose que Cloud ne faisait pas c’était l’histoire du soir… Ça c’est le domaine de Tifa ! Il fallait dire qu’elle lisait réellement bien et plus d’une fois Cloud s’était dissimulé derrière la porte de la chambre des enfants pour épier discrètement la petite scène, magique, qui se déroulait dans la pièce. Ça allait lui manquer…. Il n’avait pas du tout envie de laisser les enfants à Canyon Cosmos mais les laisser à Edge aurait été de l’inconscience doublée d’égoïsme. Leur protection avant toute chose, même si ils lui manqueraient inévitablement. De les savoir si loin, sans contrôle sur eux, il allait encore plus appréhender, se demandant à chaque instant ce qu’ils étaient en train de faire, si ils allaient bien, si tout se passait pour le mieux… Mais une fois encore, il n’avait pas le choix.

Du courage il lui en faudrait aussi pour affronter le regard courroucé de Tifa. Il savait que cette dernière était visiblement fâchée contre lui-même s’il avait feint de ne rien remarquer. Pourquoi était-elle fâchée ? Oh Cloud avait bien sa petite idée sur la question : elle ne devait pas être d’accord avec la décision prise de laisser la responsabilité des enfants à Aerith pour le départ à Canyon… Cloud soupira et commençait à saturer de toute cette organisation difficile. Que pouvait-il faire ? Oui Aerith était sans doute une proie facile pour Deepground mais rien ne garantissait qu’ils soient au courant du retour de la Cétra. De plus, à l’intérieur de l’habitacle de la voiture Aerith et les enfants seraient protégés des monstres en tout genre. De son côté Tifa était elle aussi une proie facile, bien plus que Aerith d’ailleurs ! Si elle devait s’occuper des opérations d’évacuation des villes de Edge et de Midgar, elle s’exposait inévitablement à la menace de Deepground, entre autre ! Sans compter que déplacer toute une population ça allait inévitablement se voir et attirer l’attention ! Alors que Aerith dans sa petite voiture, ça serait plus discret !

Cloud sentait le sang pulser dans ses tempes. Il se sentait soudainement las et fatigué. Pourquoi tout se déroulait comme ça ? Pourquoi n’avaient-ils pas pu préparer et fêter simplement le retour d’Aerith comme il se devait. Elle aurait mérité une belle fête en présence de tous ses amis d’antan et au lieu de ça, elle subissait un climat tendu anté-apocalyptique… La vie était décidément trop injuste.

Et Cloud n’avait aucune envie de se disputer ce soir avec Tifa… Ni ce soir, ni jamais d’ailleurs. Il avait horreur d’être en colère avec la belle barmaid même si leurs disputes ne duraient jamais bien longtemps. En général chacun vidait son sac, ca clashait un bon coup et dans l’heure d’après tout était rentré dans l’ordre. Mais cette fois, lui pardonnerait-elle d’avoir abandonné les enfants auprès d’ Aerith, risquant de mettre leur sécurité en péril ?
Tifa sembla mettre de côté ses inquiétudes et sa morosité alors qu’elle sortait une bouteille de vin de Corel. En voilà une idée qu’elle est bonne ! Un bon verre de vin partagé tous ensemble serait parfait ! Le vin adoucit les meurs dit-on. C’était l’occasion pour le vérifier.
Cloud posa sa main sur l’épaule de Denzel et ce dernier leva la tête pour lui adresser un sourire auquel son ainé répondit. Tifa annonça qu’elle allait devoir préparer le repas alors qu’Aerith serait à la douche.

- Je t’aiderai Tifa


Hum…. Les talent de cuisinier de Cloud se résumaient à… à pas grand-chose en définitive ! La seule fois où il était passé seul derrière les fourneaux pour offrir a Tifa un moment de répit ( il fallait dire qu’entre le bar, les enfants et la maison à tenir, elle était épuisée. Sans parler des évènements récents et de la communication avec ORM dont elle s’occupait ) cela s’était soldé par un repas absolument infecte, bien plus que le risotto expérimental de Tifa ! Mais c’était là une belle occasion de pouvoir être un peu auprès de Tifa, grappillant comme il le pouvait quelques précieuses minutes en sa compagnie. Le temps était compté et il avait la désagréable impression que bientôt il ne pourrait plus voir son visage souriant. Qu’il ne pourrait plus l’observer discrètement de dos, les longs cheveux se balançant jusqu’à ses hanches graciles. Qu’il ne pourrait plus se noyer dans l’océan rubis de son regard. Qu’il serait privé de la chaleur de ses sourires réconfortants. Cloud baissa la tête. Il devait absolument se forcer à ne pas être si défaitiste.

Aerith lui demanda où se trouvait la salle de bain afin de prendre une douche et s’ils possédaient des vêtements à sa taille. L’espace d’une fraction de seconde Cloud aurait été tenter de lui répondre qu’il lui prêterait ses affaires, petite vengeance personnelle pour avoir osé par le passé le mettre en robe !! Cependant il se retint de tout commentaire en songeant que Tifa aurait sans doute de quoi habiller Aerith. Des vêtements qui, selon lui, la mettraient davantage en valeur…

Cloud attrapa une extrémité du ruban rouge qui était attaché à son bras. Il tira dessus et le morceau de tissu se délia jusqu’à tomber dans la paume de sa main. Il tendit sa main a Aerith en la regardant

- Pour tes cheveux, si tu veux. Ça ne remplacera jamais le ruban de Zack mais… enfin… tu peux le prends si tu as envie

Cloud posa le ruban satiné de couleur rouge sur le comptoir avant de se retourner. Oui, ca ne remplacerait jamais ce que Zack avait offert mais ca lui permettrait de pouvoir s’attacher les cheveux, de redevenir la Aerith d’autrefois. Alors qu’elle demanda la localisation de la douche, Cloud lui indiqua d’un petit mouvement de menton l’escalier

- C’est à l’étage. La seconde porte sur la gauche.

Il n’allait pas l’accompagné, persuadé que Tifa ou Marléne s’en chargerait pour lui fournir tout le nécessaire de toilette dont Aerith pourrait avoir besoin. Cloud redoutait qu’une fois Aerith un peu à l’ écart, les foudres de Tifa ne s’abattent sur lui… d’ici quelques instants il serait fixé….




Revenir en haut Aller en bas
Tifa Lockheart
Administratrice

Messages : 1343
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 23
Localisation : Du côté de chez Swan ♪

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 25 ans
• More:

MessageSujet: Re: Retour à la maison {PV Cloud & Aerith }   Lun 9 Sep - 12:24:08




Tifa Lockheart
© Never-Utopia

    L'ambiance s'était doucement détendue, elle en avait bien l'impression ! Le vin de Corel a ce don d'adoucir les mœurs, même chez Barret c'était efficace, à croire qu'ils ajoutent du tranquillisant à leur jus de raisin. Tifa retrouva un doux sourire au moment de trinquer, bien qu'une lueur d'inquiétude persistait au fond de son regard, à chaque fois qu'elle posait les yeux sur son amie qui s'efforçait toujours de faire bonne figure. Elle devinait à quel point elle pouvait être épuisée, et pourtant, elle avait toujours la force de sourire, de se tenir debout, comme si rien n'était ! Elle l'avait toujours admiré pour cela, et tant d'autres raisons. Elle s'inquiétait grandement pour elle, mais elle n'osait pas trop insister, respectant le choix de la demoiselle de ne pas plus l'évoquer que ça. Il faut dire qu'elle était plutôt bien placée pour comprendre son comportement, car notre douce barmaid n'aimait pas non plus faire des montagnes de ses petits malheurs, afin de ne pas alarmer ses proches pour rien. C'était le genre de petits points communs qui les rapprochaient tant toutes les deux, ça et tant d'autres choses. Elle avait pourtant un comportement et une façon de communiquer bien différente, Aerith, c'était le naturel frôlant l’extravagance alors que Tifa, elle, n'était que discrétion et timidité. Finalement, elles étaient parfaitement bien dosée toutes les deux pour se compléter et frôler l'entente parfaite.

    Elle ne savait pas trop ce qu'elle avait fait pour mériter ça, mais tout à coup, tout le monde voulu l'aider à cuisiner. Elle ne savait d'ailleurs pas trop comment le prendre, était-ce parce qu'ils l'aimaient tous beaucoup, ou parce qu'ils avaient peur qu'elle fasse quelque chose de mauvais ? Enfin, de la part de Cloud ce serait tout de même un comble de vouloir surveiller la cuisine de notre brave Tifa ! Ce n'est pas qu'il était médiocre dans le domaine mais … C'est que … Si, tout de même, il était vraiment médiocre en cuisine, le pauvre! C'était d'ailleurs une véritable partie de rigolade à chaque fois qu'il se postait au fourneau. Même s'il voulait éviter cette peine à Tifa, il avait toujours besoin qu'on lui dise où était tel ou tel ustensile, ou alors tel ou tel ingrédient. Sans parler de ses lacunes en vocabulaires culinaire ! - je vous laisse imaginer comment il s'y est prit pour ''monter les œufs en neige'' …. Voilà, peut-être que le final ne rendait pas quelque chose de très agréable au palais, mais en tout cas, c'était bon pour l'humeur. Ça faisait chaud au cœur de le voir se démener comme ça, et puis, c'était drôle aussi. Ça réchauffait le cœur en tout cas, comme on dit, c'est l'intention qui compte après tout ! Et il ne lui en fallait pas plus, à notre petite matrone, pour être comblée.

    -He bien, que de sollicitude ! Rit-elle doucement. Merci mais je devrais m'en sortir avec Marlène, et on devrait avoir finit quand tu reviendras de ta douche, Aerith. Tu es l'invitée en plus, on ne va pas te faire travailler. Elle posa alors gentiment les yeux sur Cloud. Tu n'auras qu'à mettre la table.

    Ça il pouvait le faire ! Oui, Tifa lui avait bien apprit que le couteau se met à droite il l'avait bien assimilé depuis qu'elle lui avait fait remarquer qu'il ne se tromperait jamais de main pour prendre son épée. Depuis, elle pouvait presque le surprendre se murmurer à lui-même ''de la main de l'épée'' en plaçant les couverts, l'indiquant ensuite fièrement à Denzel, comme s'il était le fier précurseur de cette méthode mnémotechnique. Sa famille était décidément adorable et elle avait beau être particulièrement étrange, elle ne pouvait s'empêcher de penser qu'elle était tout simplement parfaitement, dans ces moments là.

    Tifa accompagna le rire d'Aerith lorsqu'elle évoqua sa peur de se coincer les cheveux dans la porte. Même lorsqu'elle les avait eut aussi longs qu'elle, voir plus en fait, ça ne lui était jamais arrivé ça. Certes elle s'assaillait dessus, mais c'était bien le but d'avoir les cheveux aussi longs, non ? Le plaisir de s’asseoir dessus ! Bon ce qui était moins drôle par contre c'est quand quelqu'un s'assied dessus en s'installant à vos côtés dans le train, et que ce quelqu'un s'endort, et que vous vous retrouvez comme une sotte à tirer sur vos cheveux pour les dégager des grosses fesses de l’individu, pour qu'au final, vous loupiez votre arrêt … Non, ça, ce n'était pas drôle. Surtout quand vous êtes dans le dernier train de nuit.

    -Je dois avoir ce qu'il faut, enfin pas de rose, désolée … Mais tu n'auras cas choisir ce qu'il te plaira dans l’armoire. Et demain tu pourras récupérer tes affaires chez Elmyra … Elle n'a rien jeté.

    Bon il allait falloir choisir avec précaution, si elles avaient à peu près la même taille et la même carrure d'épaule, c'était une autre affaire concernant le tour de poitrine ! Mais Tifa avait bien quelques vêtements dans son armoire qu'elle ne portait jamais, justement parce qu'ils étaient devenue trop juste à ce niveau là ou qu'ils étaient trop échancrés. Si Tifa se moquait de la longueur de ses jupes ou que l'on lui voit le ventre, elle était très, trèèès difficile concernant le colle de ses débardeurs.

    Cloud dénoua alors le ruban rouge qui ornait son bras pour le proposer à la marchande de fleur, geste que Tifa observa avec attention, ne sachant trop quoi en penser. En fait, elle interpréta cela comme une nouvelle preuve d'affection débordante, et l'évocation de Zack parut même comme une pointe de jalousie. Elle avait l'impression que Cloud se sentait à l'égard de Zack, ce qu'elle se sentait à l'égard d'Aerith. Admiration, convoitise … Il faut dire que ce simplement petit bout de ruban rouge n'était pas rien. Mais après tout, c'était bien en partit en mémoire d'Aerith qu'ils le portaient tous, mais aujourd'hui, il ne représenterait plus que leur unions sans faille ! Il était alors temps que la revenante hérite du sien.

    -Marlène, accompagne Aerith pour l'aider à choisir des vêtements et trouve tout ce dont-elle a besoin.

    La petite pourra alors se donner un plaisir d'aider la gentille demoiselle aux fleurs à se coiffer, losqu'elle serait sortit de la douche. Laissant donc son amie aux bons soins de la petite qui en était ravie, Tifa se dirigea vers la cuisine sans un mot, et sortit quelques poêle et casseroles pour préparer le menue de ce soir. Quelque chose de bon et rapide ? Bon, elle ne savait pas trop quoi faire en fait. Elle regarda longuement dans les placards, avant de finalement demander de l'aider au cher blondinet.

    -Cloud … Steak et pâtes bolognaise tu penses que c'est bien pour ce soir ?

    Elle s'empara d'un sachet de spaghetti en haut d'une étagère et se tourna vers le blondinet, qui semblait un peu craintif. Elle l'interrogea un instant du regard, avant de comprendre. Oui. Pour demain. Non pas que ça lui soit sortit de la tête, mais elle s'était dit que sa contrariété était passé inaperçu et que c'était sans doute mieux comme ça, mais Cloud la connaissait bien plus qu'elle ne l'aurait pensé. Et oui, c'est ça de se fréquenter depuis aussi longtemps ! Elle baissa les yeux et versa finalement le sachet dans l'eau bouillante.

    -Je ne suis vraiment pas rassurée, pour demain … Je suppose que tu t'en doute. Je fais confiance à Aerith, mais il y a tellement de danger qu'elle ne soupçonne pas …  





Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/ http://ff-judgement-day.forumactif.org/t49-tifa-s-diary http://ff-judgement-day.forumactif.org/t34-l-ardoise-du-7th-heaven
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Retour à la maison {PV Cloud & Aerith }   Mar 10 Sep - 9:07:31



Cloud aussi voulait cuisiner ? Aerith haussa les sourcils, elle ignorait totalement qu’il avait des dons de cuisinier, quand ils voyageaient tous ensemble et qu’ils ne dormaient pas à l’hotel c’était en général Tifa qui s’y collait, Aerith l’aidai aussi mais elle était loin d’égaler ses dons. Non Aerith se contentait en général de partir à la recherche de mets comestibles avec Nanaki, Yuffie aida parfois, elle savait parfaitement grimper aux arbres, un vrai petit bonobo, c’était utile !

Tifa refusa gentiment leurs aides, elle ne voulait pas qu’Aerith cuisine « elle était l’invitée », la cetra se douta que la dessous se cachait surtout de l’inquiétude concernant sa santé, elle accepta donc sans rechigner de prendre une douche et d’attendre qu’on la serve, elle n’était pas habituée à être servie comme une princesse même si Elmyra avait eu tendance à beaucoup la gâtée durant son enfance (on ne pouvait pas lui en vouloir Aerith était tout ce qu’elle possédait) elle n’avait jamais acquis un comportement capricieux, juste quelques brins d’insolence parfois, mais en général c’était Tseng qui prenait quand il venait les déranger. Elle tâchait d’être toujours respectueuse et gens autour d’elle mais lorsqu’elle les considérait comme des ennemis… C’était rare, mais ça arrivait.

Cloud délia le ruban qu’il avait autour du bras, ils avaient tous ça, Aerith avait compris que c’était un moyen de se souvenir d’elle et de son sacrifice, bien qu’elle trouvait ça un peu exagéré, en fait c’était gênant mais gentil. Ils agissaient tous comme si elle avait volontairement sacrifié ça vie, en réalité elle ne voulait pas mais savait que c’était possible, elle avait juste fait confiance au destin était-ce si rare pour qu’on la célèbre de la sorte ? Elle prit le ruban dans sa main, il n’était pas rose celui là, mais rouge, Aerith avait l’habitude d’assortir ses rubans à ses tenues depuis qu’elle était enfant, sa mère (Ifalna) lui avait apprit. Mais bon elle n’allait pas rechigner après tout. La marchande de fleur haussa les sourcils quand Cloud évoqua le cadeau de Zack mais elle ne put réprimer un sourir, comment savait il que Zack lui avait offert un ruban ? Elle ne se souvenait pas l’avoir mentionner, en fait Aerith avaient relativement éviter de mentionner Zack durant toute son aventure, pour ne pas troubler Cloud et pour ne pas se troubler elle-même. Elle pencha la tête de droite à gauche et se pencha vers Cloud, bloquant son regard émeraude dans les yeux mako du jeune homme, les mains derrière le dos elle demanda.


-Mmmh mmmh comment tu sais ça toi ? Mmmh mmmh ? C’est lui qu’il te l’a dit ?

elle rit, elle aimait embêter Cloud mais c’était évident que Zack avait lâché le morceau, Aerith était curieuse de savoir comment il pouvait bien parler d’elle en son absence
Ne t’en fais pas, celui de Zack est dans une boîte chez ma mère, il est plus rouge et la forme est différente de celui que je portais avant, je te le montrerai si tu veux, mais ne compte pas sur moi pour te le prêter ! Par contre j’en ai un bleu qui ferai ressortir tes yeux !


Elle échangea un regard complice avec Marlène et Tifa, fit un clin d’œil à Cloud puis reporta son attention sur la barmaid qui lui proposait ses propres vêtements, Aerith eut un petit rire quand Tifa précisa qu’elle n’avait pas rose, pourtant brune comme elle était les couleurs chaudes lui iraient à ravir, oh il lui fallait une robe rouge ! On croyait souvent qu’Aerith ne portait que du rose mais c’était juste par habitude en fait… En revanche elle préférait, il était vrai, les couleurs claires, elle n’avait rien contre le noir mais c’était bien trop triste pour elle.

Sa mère n’avait rien jeté ? Marlene précisa que c’était son idée et Aerith caressa les cheveux de Marlène en la remerciant, au moins elle pourrait s’habiller avec des vêtements à sa taille incessamment sous peu, non pas qu’elle doutait de la « taille » à proprement parler de Tifa mais elles n’avaient pas les mêmes proportions, Aerith avait des hanches larges et une poitrine plus fine que sa cadette, mais elle supposait qu’elle pourrait quand même rentrer dans une jupe.

Elle hocha la tête et suivit la petite fille jusqu’à la chambre de Tifa, elle entraperçut dans le couloir celle de Cloud et effectivement, c’était un garage, ou une tanière, bref, il y avait un lit et des papiers par tout, ainsi que de quoi réparer Fenrir, Aerith eut un petit rire, ça ne l’étonnait guère en réalité. Elle se retrouva face à l’armoire de Tifa, Aerith se sentait male de fouiller ainsi dans des affaires qui ne lui appartenait pas mais Marlène le fit à sa place et lui sortie toutes les robes susceptible de plaire à la cetra. Mais Aerith préféra se contenter des vêtements que Tifa portaient lorsqu’elles voyageaient ensemble, elle avait toujours voulu les mettre pour voir si c’était confortable, bon c’était court certes, mais c’était l’affaire de quelques heures. Elle remercia Marlène, l’aida à ranger et fila à la douche.

Elle laissa couler l’eau afin qu’elle chauffe et se posta devant la glace, elle put se regarder de long en large, lorsqu’elle fit glisser sa robe à ses pieds, elle constata qu’il n’y avait aucune marque là où Sephiroth avait frappé, comme si lorsqu’elle était revenu elle était revenue intact, la robe en revanche était bonne à jeter, mais Aerith ne pouvait pas s’y résoudre, elle était un pan de son histoire, elle la laverait et la rangerai dans son placard chez sa mère.

La cetra se glissa enfin sous l’eau, la sensation de chaleur qui se prit d’elle la transporta ailleurs, c’était très agréable, comme si tous ses soucis glissaient sur sa peau jusqu’à l’évacuation d’eau. Elle savait que ce n’était qu’une impression mais décida d’en profiter un maximum. Dans combien de temps aurait elle l’occasion de prendre une douche ainsi ? Elle saisit un peine et entreprit de dêmeler ses cheveux, c’était une mauvaise idée d’avoir attendut qu’ils aient été mouillés cela rendait la tâche plus ardue, mais Aerith était pleine de patience, elle coupa l’eau et petit à petit parvint à faire glisser tous les nœuds. Elle fut ravie de voir que Tifa possédait du shampoing et du gel douche aux fleurs (elle se doutait bien que Cloud n’utilisait pas ce genre de produit parfumés). Elle laissa le parfum la transporter une fois ailleurs bien loin de ses problèmes.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Retour à la maison {PV Cloud & Aerith }   Mar 10 Sep - 10:08:11


Cloud Strife


Aerith sembla accepter le ruban que Cloud lui avait proposé. Maintenant qu’elle était de retour parmi eux, ce ruban lui avait paru inutile. Il comptait d’ailleurs passer le lendemain par l’église qu’ils venaient juste de quitter pour le nouer au manche de la Buster Sword de Zack. Une façon de le rapprocher un peu d’Aerith…

Zack… S’il était toujours dans la rivière de la vie il devait se sentir bien seul… Y avait-il retrouvé son mentor ? Angeal ? Cloud ne put empêcher un soupire de lui échapper alors qu’Aerith se saisi du ruban et qu’elle l’interrogea, avec amusant, sur ce que Zack lui avait raconté sur elle. Cloud haussa un sourcil puis il se pencha légèrement vers elle, ses lèvres à quelques centimètres de son oreille pour y glisser un murmure

- C’est un secret ! Je ne dirai rien du tout. Je ne parlerai qu’en présence de mon avocat

Il se redressa et lui sourit. Evidemment que c’était Zack qui lui en avait parlé de ce ruban. « La fille au ruban ! » C’est ainsi qu’il appelait Aerith quelque fois. Les souvenirs de Cloud étaient flous à son sujet. Mais cette fille au ruban était extrêmement précieuse aux yeux de Zack. C’est pour elle qu’il avait voulu revenir sur Midgar après leur évasion des laboratoires Shinra de Nibelheim. C’est pour essayer de la retrouver qu’il avait affronté sa propre mort…. Il l’aimait… Il l’aimait plus que tout au monde. Plongé dans la paralysie que la mako avait entrainé chez lui, Cloud n’avait pas pu parler, ni bouger… Mais il était conscient de tout ce qui se passait autour d’eux et il entendait tout ce que Zack lui disait. Un vrai moulin à paroles ! Il n’avait jamais cessé de lui raconter ses souvenirs, lui parler d’Aerith, de son village, d’Aerith, de la Shin-Ra, d’Aerith, de leur prochaine destination, d’Aerith…. Aerith… Aerith… Cloud revoyait encore le sourire et son visage s’illuminer à chaque fois qu’il parlait d’elle…

Il écouta Aerith lui parler du ruban que Zack lui avait offert. Ainsi ce n’était pas le ruban rose pale mais un rose plus franc ? Elle avait sans doute désiré le garder précieusement pour ne pas le perdre ou l’abimer. Un peu comme un souvenir qu’on enferme précieusement dans son cœur. Une sorte de relique du passé….. Zack était-il déçu qu’elle ne l’ai pas porté ? Était-il attristé de l’avoir peinée quand il n’était jamais revenu prêt d’elle ?

La douce fleuriste le taquina en lui avouant qu’elle possédait un ruban capable de mettre ses yeux en valeur et Cloud émit une petite grimace et un mouvement de bras comme pour chasser cette idée saugrenue

- Je te remercie mais ca ira…. Tu peux toujours le proposer à Cid ! Il sera ravi !


Il rit un peu alors qu’elle montait a l’étage accompagné de Marlène. Un instant Cloud se demanda s’il avait fermé ou non la porte de sa chambre…. Si ce n’était pas le cas, il allait avoir droit à une pléiade de commentaires sur le foutoire qui régnait dedans. Hey ! Il avait bien dit que c’était une chambre de mec aussi hein !

Mettre la table… Est-ce que Tifa gardait encore un si mauvais souvenir de sa dernière tentative culinaire ? C’était quoi déjà ? Ah oui, un curry ! Pourtant sur la recette qu’il avait trouvé il n’y qu’avait qu’une seule étoile en niveau de difficulté… Mais à défaut de trouver les ingrédients indiqués dans la recette, Cloud s’était permis quelques largesses en pensant que cela ne devait pas réellement modifier le gout final. Et bien si ! Il faut toujours, je dis bien toujours, suivre la recette a la lettre ! Il n’avait pas trouvé de lait de coco donc il avait mis de la noix de coco en poudre… Il n’avait pas trouvé d’ananas frais, donc il avait mis un litre de jus à la place… et ne parlons même pas du dosage de pate à curry ! C’est quoi ça ? Pate a curry ? Il connaissait bien la pâte à tartiner chocolatée que les enfants mettaient sur les tartines du déjeuner mais il doutait fort que ce soit de ca qu’il s’agisse… et que dire de la découpe grossière des légumes ! Comme quoi on pouvait être très doué avec une épée mais pas avec un couteau ! Question de taille de lame sans doute…. Le tout avait mijoté, caramélisé pour finir pas bruler copieusement dans la casserole, adhérant au revêtement et demandant un intense effort de grattage au moment de la vaisselle… Hum… En y repensait il comprenait pourquoi Tifa ne voulait pas le laisser approcher de trop prêt un fourneau et préférait lui déléguer la tache de mettre la table. Au moins ça il savait faire et il était certain de ne rien cramer !

Cloud la suivit jusqu’à la cuisine alors qu’elle lui proposa une idée de menu. Il acquiesça d’un mouvement de tête. Les enfants adoraient manger des pâtes et lui n’était pas difficile. Il aimait à peu près tout… sauf les champignons peut etre… Surtout depuis qu’un jour Cid leur avait trouvé un champignon et leur avait garanti à 100% qu’ils pouvaient « bouffer ce machin là sans risquer de te retourner la pense » ( pour reprendre ses termes ) et que Cloud et tous les malheureux qui lui avaient fait confiance avait fini malade comme ce n’est pas permis…

- Ça sera parfait, merci

Des pâtes, nickel, ça ne prenait pas longtemps à préparer et Tifa ne serait pas en train de s’éreinter pour faire le repas. Malgré les aires qu’elle essayait de se donner, Cloud savait qu’elle était tout aussi épuisée qu’Aerith. Seulement elle se refusait à le montrer, elle voulait paraitre forte, invulnérable, solide… Cloud pensait que de temps en temps il serait profitable pour elle qu’elle relâche un peu la pression, qu’elle arrive à prendre du temps rien à qu’elle pour se préserver et pour se détendre. Peut être devait-il lui-même veiller à ça en lui proposant de la conduire au restaurant ? au cinéma ? enfin… un truc que font les jeunes de leur âge… Est-ce que ça ferait plaisir à Tifa quelque chose comme ca ? Il ne savait pas du tout mais il se promit qu’une fois que tout serait fini avec Jénova, il serait plus attentif à Tifa.

Cloud se dirigea vers le vaisselier qu’il ouvrit. Il prit des assiettes qu’il tendit à Denzel qui se trouvait à sa gauche et qui attendait pour participer au dressage de la table. Puis il ouvrit le tiroir et se saisie des couverts avant de se retourner et de s’adosser contre le vaisselier. Tifa lui tournait le dos, elle était en train de cuisiner et Cloud ne pouvait s’empêcher de la regarder. Ses longs cheveux bruns tombaient le long de son dos comme un rideau soyeux qui bougeait légèrement a chacun de ses mouvements. Son regard s’attarda sur ses hanches et ses fes… euh… hum…. Cloud se mit a rougir avant de détourner le regard. C’est alors que son amie le tira de ses contemplations agréables en le ramenant à la réalité de façon brutale

- Je le sais…. Je l’ai vu à ton regard…

Cloud continuait de regarder un pan de mur de la cuisine. Il semblait lui trouvait soudain un intérêt tout particulier. Ou bien était ce pour éviter le regard de Tifa si cette dernière venait à se retourner ?

- Je ne sais pas quoi faire Tifa…. Pour le moment nous ne sommes que trois, nous n’avons le soutien ni de l’ORM, ni de la Shinra….

Il posa les couverts sur le rebord du meuble puis s’approcha de Tifa et se positionna juste a côté d’elle. Devant lui, la grande casserole d’eau bouillante émettait des petits « plop plop » rapides alors que de grosses bulles se formaient a sa surface. Sa main frôlait cette de Tifa. Il sentait sa peau contre la sienne et il aurait aimé avoir le courage de la lui prendre pour la serrer tendrement. Mais il ne fit rien

- Je suis inquiet pour Aerith… Je suis inquiet pour les enfants… et encore plus pour toi…

Il tourna la tête vers Tifa et son regard bleu aux reflets vert Mako rencontra celui carmin de son ami. Comme il aurait voulu être assez fort pour la protéger. Comme il aurait aimé lui faire comprendre que sa vie était importante pour lui, qu’il ne supporterait jamais sa disparition.

- Tu ne pourras jamais faire bouger tout le monde toute seule… je doute même qu’on puisse y arriver à deux…

Il baissa la tête, se privant du regard chaleureux de Tifa

- Je refuse de prendre le risque de te perdre


Revenir en haut Aller en bas
Tifa Lockheart
Administratrice

Messages : 1343
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 23
Localisation : Du côté de chez Swan ♪

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 25 ans
• More:

MessageSujet: Re: Retour à la maison {PV Cloud & Aerith }   Mar 10 Sep - 19:36:11




Tifa Lockheart
© Never-Utopia

    D'un réflexe purement instinctif et puéril, elle détourna les yeux en rougissant discrètement alors qu'Aerith et Cloud échangeaient un petit moment de complicité, précisément lorsque le blond vint murmurer quelque chose à l'oreille de la marchande de fleur sans que Tifa de puisse distinguer quoi exactement. Non, tout ce qui lui fut donner de percevoir, fut leur petit rire chaud à l'unisson, leur sourire tendre et leur regard si complice. Elle resta naturelle en tournant la tête à leur opposé, prétextant quelque tâche à accomplir, comme ranger la bouteille de vin et réunir les verres afin de les apporter à la cuisine pour les nettoyer par exemple. Ils avaient l'air si heureux de se retrouver enfin, de pouvoir partager de tels moments de complicité empreint d'affection, comme avant. La brune n'en était pas moins heureuse cela dit, les petits plaisirs d'antan qu'elle partageait déjà avec son amie retrouvée n'avait pas de prix, et le bonheur que cela lui procurait effacer bien vite ses petits états d'âmes puérils. Cependant, elle ne pouvait s'empêcher de réagir ainsi. Sans être jalouse ou montrer quelque hostilité que ce soit, son regard fuyait automatiquement ce genre de scène mielleuse, frôlant le romantisme. Et a chaque fois qu'elle se voyait fuir ainsi, elle se traitait d'idiote, et se contentait alors de se montrer heureuse de leur bonheur commun. Parce qu'ils semblaient tellement bien ensemble ! Après tout, Aerith n'était-elle pas tout ce dont Cloud avait besoin ? Elle était beaucoup plus spontanée que Tifa, bien plus entreprenante et avec elle les choses de trainerait pas cent mille ans. C'est de ça que Cloud avait besoin, il avait toujours besoin qu'on soit derrière lui pour le pousser, pour l'aider à prendre son élan. Tifa avait toujours tenu fidèlement ce rôle, sauf dans le domaine de l'amour. Elle était bien incapable de faire quoi que ce soit pour le pousser dans ce sens, que ce soit vers elle ou une autre. Elle évitait totalement le sujet, comme si cela n'existait pas, c'était plus simple pour elle ainsi que pour lui. Du moins, c'est ce qu'elle se figurait. Mais Cloud devait avoir besoin de cela aussi, comme tout au homme, pour vraiment s'épanouir, il avait besoin d'une amoureuse gentille et attentionnée capable de le guider. Elle, elle ne pourrait jamais le guider dans ce domaine, elle devait-être bien plus ignare encore que lui, cette pauvre fille ! Peut-être pourrait-elle demander des conseils à Aerith justement ? Non … Elle ne pouvait pas faire ça. Non pas que ça la gène de parler de ce genre de chose avec elle, mais Tifa n'aurait besoin que de ce genre de conseil que s'il s'agissait de Cloud, elle ne voyait pas l'intérêt sinon … Et Cloud et Aerith était faits pour aller ensemble. C'est ce qu'elle s'imaginait. C'est ce qu'elle pensait avoir déduit de leur relation.

    Elle chassa bien vite toutes pensées de ce style de sa tête, souriant toujours avec douceur en les observants, ayant maintenant l'image de Cloud affublé d'un joli nœud bleu cyan. Ce n'était pas si difficile de se le figurer, après la robe mauve dont il s'était affublé quelques années plus tôt … Il est vrai que le bleu devrais mieux lui aller que le mauve, à vrai dire. En l’occurrence, un joli petit ruban pour décorer le plus imposant de ses piques, ça pouvait avoir son charme. Enfin … du ''charme'', entendez-là de l’ironie bien sûr. Une chose est sûr, c'est que ça promettrait d'être drôle en tout cas. Mais elle doutait qu'elles parviennent à lui faire mettre ça, même en si mettant à deux, ça risquait d'être difficile. Quoi que ! Leur pouvoir de persuasion ne devait pas être sous-estimer ! Mais Aerith s'en alla conquérir la salle de bain avant d'avoir put avoir le fin mot de l'histoire, la suite au prochain épisode !

    Comme Cloud semblait partant pour le menue proposer par la barmaid – de toute façon il ne restait pas grand chose dans les placards pour faire autre chose – cette dernière attendit juste que l'eau boue avant de vider son sachet dedans. Elle fixait intensivement les petits bulles pétiller dans le récipient, la fatigue et le doute jouant un instant à la déconnecter. C'est alors qu'elle émit ses doutes au sujet du programme du lendemain, et Cloud, dont elle sentait le regard sur elle depuis un moment, semblait bien avoir remarqué la contrariée pas si bien dissimulée de son amie d'enfance. Elle en fut un peu embêtée, parce qu'elle se dit qu'il pouvait très bien remarquer cela les jours où elle décidait de garder ce genre de chose pour elle. Était-elle si transparente face à lui ? Il est vrai que Tifa n'avait pas toujours fait une très bonne menteuse, mais si mentir lui était difficile, elle savait bien cacher ses sentiments négatifs normalement. Suffisamment quand il le fallait en tout cas, elle refusait de se laisser aller. Elle préféra ne pas se tourner vers lui alors qu'il lui avouait sa détresse face à cette situation compliqué. C'est vrai, rien de tout cela n'était simple. Beaucoup aurait même jeté l'éponge en déclarant la situation ingérable, mais pour Tifa, il n'y avait rien de sorcier.

    Elle gardait précautionneusement son regard braquer vers la casserole d'eau bouillante alors que Cloud était venue se poster auprès d'elle. Si elle semblait absente, elle sentait très bien la main de Cloud tout près de la sienne, leur peau se frôlant de près jusqu'à même s'effleurer, sans qu'aucun n'esquisse le moindre geste vers l'autre. Tifa ne pensa qu'à cela l'espace d'un instant, mais les inquiétudes de Cloud la firent réagir presque en sursaut et elle releva aussitôt la tête vers lui d'un air surpris. C'est alors que son regard grenat se perdit dans les profondeur abyssal des prunelles azures de l'élu de son cœur, elle sembla fouiller au fond de lui le sens caché de ces mots. Avait-elle bien comprit ? S'inquiétait-il vraiment ''surtout'' pour elle ? Est-ce que ce ''surtout'' voulait-il dire plus ? Pour quel raison ? Non, elle n'osait s'accorder l'idée que cela pourrait être par amour, la désillusion serait bien trop douloureuse. Était-ce alors parce qu'il la pensait plus faible que les autres ? Plus faible que les enfants, allons, n’exagérons pas les mauvaises interprétations non plus !! Puis comme il semblait continuer dans l'affectif, elle regarda même derrière d'elle, d'un bref regard par dessus son épaule. Non Tifa, il ne parle à personne derrière toi, idiote. Elle reposa alors son regard sur lui alors qu'il avait baissé la tête. Que répondre à cela franchement ? Elle était totalement perdue. Elle finirait bien ignorait cette déclaration furtive, comme d'habitude ! Parce que ça lui faisait tellement peur finalement … cela ne serait pas plus simple que Cloud ne l'aime pas ? Non. Elle ne savait pas en fait. Ce n'était pas vraiment une question de simplicité.

    Elle fit tourner ses méninges à vive allure, afin de trouver quoi répondre à cela. Ça chauffait dans la caboche, mais aucun son ne s'échappait de sa bouche. Son regard fut alors irrémédiablement attiré par la casserole qui moussait dangereusement, et elle baissa le feu avant de placer une poile à côté pour préparer la bolognaise. C'était son astuce favorite ça, faire quelque chose, s'occuper les mains à tout prit quand un sujet l'avait gêné et qu'elle voulait l'éviter.

    -Je m'inquiète aussi pour t … les enfants, et pour Aerith … Et pour toi. Elle prononça plus faiblement ces trois derniers mots, par timidité. C'est peut-être à tore mais je ne serais vraiment pas tranquille de laisser Aerith partir seule avec eux … Et je n'ai pas envie de la laisser toute seule, elle la première et …  En plus, Denzel de la connaît pas … Il ne tardera pas à l'adorer, comme nous tous mais …

    Elle touilla doucement la mixture rouge à base de sauce tomate et de steak haché en réfléchissant à ses mots. Elle posa finalement sa cuillère en bois pour se tourner vers Cloud d'un air déterminé.

    -D'accord je n'ai peut-être pas d'autres raisons valables que de vouloir les protéger moi-même, mais j'en parlerais à Aerith, je préférerais les accompagner demain. Tu n'as pas besoin de moi ici de toute façon, c'est toi qui dirige les opérations d'habitude.

    Elle n'aimait pas non plus l'idée de laisser Cloud seul ici, mais c'était un grand enfant. Elle craignait plus pour la sécurité des enfants, bien que le petit chocobo ait démontré sa faculté à s'attirer les ennuies, contrairement aux enfants, très doués pour s'en sortir. Elle ne sut trop pourquoi, mais le fait de prononcer ces mots lui donna envie de lui faire un câlin. Ce qu'elle ne se permis en aucun cas, bien sûr.

    -Ce sera juste le temps de les accompagner et de consulter Bughen, ensuite, je reviendrais aussitôt. Assura-t-elle, presque autant pour le rassurer lui, qu'elle-même.   





Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/ http://ff-judgement-day.forumactif.org/t49-tifa-s-diary http://ff-judgement-day.forumactif.org/t34-l-ardoise-du-7th-heaven
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Retour à la maison {PV Cloud & Aerith }   Mer 11 Sep - 8:25:07



Cloud refusait de lui dire ce que Zack avait put raconter sur elle, mais elle savait qu’elle arriverait à lui faire cracher le morceau un jour, même s’il était encore de se monde elle savait bien que Zack aurait sortie une blague sur le sujet mais aurait toujours refusé de dire la vérité là-dessus. Il fallait donc compter sur Cloud, mais ça serait facile, après tout elle savait des choses elle aussi, sur Tifa, ils pourraient faire un échange d’info un de ses quatre… Enfin… Quand les évènements se seraient calmés ou bien lorsqu’ils auraient plus de temps devant eux au moins. Pour l’instant cela risquait d’être difficile…

Aerith soupira, elle aurait voulu que tout se passe différemment qu’elle ait plus de temps avec ses amis pour leur parler, pour leur raconter mais surtout pour que eux lui raconte ce qu’ils avaient fait, elle n’avait naturellement pas put tout voir, elle s’était contentée d’aider Tifa à rejoindre l’esprit de Cloud et de détruire le météore. Après ça elle avait aidé Cloud contre Bahamut et Kadaj, voilà. Elle lui avait dit au revoir avec Zack et était partie… Elle avait manqué tant de choses… Mais la cetra savait que Marlene ne manquerait pas de tout lui raconter dans la voiture, ça égayerai le trajet ! Quel âge avait Denzel ? Il avait l’air plutôt grand, Aerith savait que c’était encore un enfant mais bientôt il faudrait peut être lui apprendre à se battre ou tout du moins à se défendre, finalement Yuffie avait commencé l’entraînement plutôt jeune elle aussi, mais elle n’avait surement pas des parents aussi protecteur que ceux de Denzel et Marlene. Elle se doutait bien que le petit souhaiterai apprendre à se battre à l’épée comme Cloud mais Marlène ? Aerith ne savait pas, elle tendait à penser que la petite voudrait utiliser un bâton comme elle mais sa mère adoptive se battait à mains nues… Peut être qu’elle choisirait finalement les armes à feu comme son père ?

La marchande de fleur aurait préféré que les enfants n’aient pas à se battre, mais elle songeait que c’était peut être inévitable dans un monde comme celui-ci… Mais il était encore trop tôt pour eux, leur donner une matéria serait cependant un début, ils pourraient attaquer à distance et s’enfuir si besoin était, cela aurait été idéal pour le trajet en voiture… Elle en parlerait avec leurs parents.

L’eau coulait toujours, Aerith ignorait depuis combien de temps elle était sous la douche, d’habitude elle n’aimait pas s’éterniser mais ça faisait tellement longtemps… Et ses cheveux était très long ce qui les rendait très long à laver mais également très lourd à porter une fois ses derniers mouillés, on ne songeait jamais à la difficulté qu’une imposante chevelure pouvait poser. Elle emprunta un masque après shampoings à Tifa, ses cheveux en avaient plus que besoin et puis elle resterait dans la salle de bain un moment de plus. Tifa et Cloud avaient sans doute besoin de se retrouver seuls avec leur petite famille. Non pas que la cetra se sente de trop mais elle n’aimait pas interrompre le quotidien bien tranquille des gens autour d’elle, enfin avec ou sans elle cela n’aurait peut être pas tant changé que ça, ils auraient quand même dut évacuer les lieux… Il faudrait jouer de douceur pour que Denzel accepte de laisser ses parents derrière lui, Marlène saurait sans doute le convaincre. Aerith se souvenait de la fois où elle avait débarqué dans le 7ème ciel de Midgar, Marlène n’avait que 4 ans mais elle s’était montré très gentille et confiante dès le début « les méchants ne portent pas de rose » avait elle dit, finalement elle n’avait pas tord… Aerith avait expliqué que Tifa et Barret voulaient sauver les gens du secteur et donc qu’ils viendraient la retrouver plus tard, mais Marlene était habituée à ce que son papa et sa maman soient absents alors elle ne s’inquiétait pas. Denzel avait l’air bien plus anxieux de nature, quoi de plus normal ? Il avait vécu dans la rue un bon bout de temps ! La cetra comptait sur son talent pour se lier avec les gens, cela suffirait peut être à faire accepter leurs décision à Denzel.

Le masque avait attendu suffisamment longtemps, elle le rinça pendant un moment et en profita pour encore une fois observer son ventre, il n’y avait vraiment rien… Elle sortie de la douche et attrapa la serviette que Marlene lui avait préparé, elle la noua autour de ses cheveux et entreprit de se sécher le corps avec une autre. Une fois sèche elle se regarda de nouveau dans la glace sous toutes les coutures, oui, le maillot de Tifa risquait d’être trop grand… De toute façon elle se changerait rapidement, elle ne pouvait même pas emprunter un soutien-gorge à Tifa, oh elle aurait dut demander ça devant Cloud ! Elle regretta d’avoir manqué l’occasion. La cetra était surprise de voir qu’après tant de temps sous l’eau sans bouger ses muscles ne se soient pas atrophiés, mais bon il aurait été ridicule que son corps ne se soit pas décomposé, que sa plaie ait disparue mais que ses membres soient en mauvaise formes… Elle fut cependant ravie que rien dans ses courbes n’ait bougé, elle n’était pas plus maigre ou plus grosse qu’avant malgré sa fatigue. Elle constata également avec plaisir que la douche avait donné un air plus frais à son visage.

Aerith entreprit alors d’enfiler les vêtements de Tifa, le maillot était effectivement un peu trop grand mais ce n’était pas aussi choquant que ce qu’elle avait prévu, en revanche elle eut une vraie surprise avec la jupe qui était de la bonne taille, cela expliquait pourquoi Tifa devait la porter avec des bretelles, elle devait être légèrement trop large pour elle mais parfaitement adaptée à la largeur des hanches de la cetra. Elle fut ravie de voir que le ventre à l’air dessinait joliment son ventre et ses hanches, pourquoi n’y avaient elle pas pensé plus tôt ? Sephiroth n’aurait pas bousillé un de ses vêtements si elle avait été habillée comme ça ! Plus que les bretelles, bon, elle n’en avait pas besoin mais c’était plus jolie avec il fallait l’avouer. La barmaid n’en avait pas l’air derrière ses tenues plutôt peu féminines mais elle avait le don pour trouver LE bon accessoire !

Aerith remis ses bracelets à leurs place et enleva la serviette de ses cheveux, ses derniers tombèrent en cascade dans son dos et une fois encore elle dut les peigner, cette fois –merci au masque- ils ne posèrent pas trop de problèmes et elle put alors les sécher tranquillement.


[Oui je vous laisse encore du temps tous les deux et oui je peux faire tout un rp en parlant de mes cheveux et alors? 8D]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Retour à la maison {PV Cloud & Aerith }   Mer 11 Sep - 20:43:19


Cloud Strife


Cloud restait là un moment. Immobile. Il ne pouvait détacher son regard de la casserole dans laquelle l’eau s’agitait en créant de grosses bulles qui éclataient. Sa main pendait le long de son corps, effleurant celle de Tifa comme de douces caresses discrètes, presque imperceptibles. Mais chaque micro contact avec elle avait le don de lui déclencher une vague de frissons qui remontaient tout le long de son échine. Que c’était agréable…. Si minime que ce soit ce plaisir, ça demeurait intense. Ha… Il devait vraiment être désespéré pour se satisfaire d’un simple contact sur la main… Qu’est-ce que ça serait le jour où il… enfin… bon je fais pas de dessin tout le monde a compris le concept ! Mais ce jour n’était pas prêt d’arriver de toute façon. Pour cela il fallait déjà que lui et Tifa arrivent à se déclarer leur amour et il n’y avait rien de moins probable à l’heure actuelle des choses. Cloud n’était pas prêt à passer cette étape après le «  j’ai besoin de personne pour elle heureuse » qui lui restait légèrement  en travers de la gorge. Pauvre idiot…. Et dire qu’il avait songé que sa précieuse amie puisse être amoureuse de lui ! Hey Strife ! t’es pas le centre de son monde !!! Enfin peut être que si… un peu… mais pas de cette façon-là…  juste parce que t’es le troisième gosse de la maison, le plus terrible de tous en plus !

Il écoutait silencieusement Tifa lui confier ses craintes de laisser partir les enfants seuls avec Aerith. Cloud n’en menait pas plus large qu’elle. Que devait-il faire ? Aucune des solutions proposées ne semblait lui convenir. D’une manière ou d’une autre il y aurait forcément quelqu’un qui serait en danger. C’est alors que Tifa proposa un nouveau schéma organisationnel pour les opérations de demain. Lui irait voir Rufus comme convenu puis il s’occuperait de mobiliser la population. Tifa quant à elle accompagnerait les enfants et Aerith jusque Canyon…

Cloud reconnaissait bien là la louve protectrice qu’elle était. Elle ferait tout pour eux, tout et même encore plus. Et elle avait raison !!! Comment Cloud n’avait pas pensé à cette solution ? ca paraissait pourtant clair comme de l’eau de roche. Les enfants seraient en sécurité avec leur mère. Aerith ne serait pas seule et profiterait de la compagnie et des conseils avisés de Tifa. Alors pourquoi Cloud avait l’impression de ressentir un terrible sentiment d’abandon ? Pourquoi venait-il de tourner le dos à Tifa pour éviter le moindre de ses regards, pour la fuir…. ?

Cloud se dirigea vers le vaisselier sans rien dire. Seul le résonnement de ses chaussures sur le sol carrelé de la cuisine rompait le silence qui venait de s’installer entre eux. Tifa le connaissait bien. Trop bien peut être même. Il en venait à se demander si il y avait quelque chose qu’il était en capacité de lui cacher. Force est de constater que la réponse était non… Une fois encore Tifa lui donna l’impression de lire en lui comme dans un livre ouvert lorsqu’elle l’information qu’elle ne s’en allait que pour faire l’aller-retour, que ce serait rapide. Cherchait-elle à le rassurer ? Si c’était cela, c’était pathétique… Il se sentait minable d’avoir besoin d’être rassuré comme un enfant que sa maman laisserait à l’école pour la toute première fois de sa vie. Mais Tifa avait raison, il était minable et les quelques mots de réconfort qu’elle lui adressa eut pour effet de l’apaiser légèrement.

Toujours en silence il attrapa la poignée de couverts qu’il avait déposé quelques temps plus tôt sur le meuble et il alla les poser sur la table, à côté des assiettes que Denzel venait de dresser consciencieusement. Cloud commença à poser les couverts sans se soucier de la position avant d’émettre un petit claquement de langue agacé. Il les reprit et remit correctement le couteau à sa place : du côté de la main de l’épée ! Très bon système mnémotechnique made in Tifa Lockheart ! Une fois que ce fut fait il revint dans la cuisine où son amie était attachée à préparer la sauce pour accompagner les pates. L’odeur de la tomate crépitant commençait a se diffuser dans la pièce et Cloud sentit son appétit s’ouvrir immédiatement. Il avait soudain l’impression de ne pas avoir mangé depuis plusieurs jours !
D’une voix calme il répondit à Tifa

- On fera comme ça… Tu accompagneras Aerith et les enfants.

A dire vrai, Cloud savait que la solution n’était pas réellement la meilleure. Enfin, pour les enfants si ! Bien fou est celui qui oserait s’en prendre à la voiture de Tifa durant le voyage ! La mère surprotectrice qu’elle était le ferait rejoindre la rivière de la vie en moins de temps qu’il ne faut pour le dire ! Mais pour la population de Midgar et de Edge …. Comment Cloud allait-il faire pour les convaincre de quitter leur ville, leur domicile, leur confort et leurs habitudes ? Tout ca pour aller Minerve seule sait où ! Pour une durée indéterminée  qui plus est. Et sous l’unique prétexte de suspecter un retour potentiel de Jénova et des rejetons sur le continent Nord. Et tout ca… Tout seul ! Car Cloud doutait fortement que générosité de Rufus Shinra sous aussi grande au point de lui prêter main forte pour les opérations…  Toutefois Cloud ne fit pas part de ses doutes à Tifa, gardant ses interrogations et ses appréhendions pour lui. Il se contenta de se rapprocher d’elle une nouvelle fois avant d’oser la regarder, timidement.

- Tifa… J’insiste mais promet moi de prendre soin de toi

Son regard croisa un instant le sien avant qu’il ne tourne les yeux. Il aurait aimé lui dire tant de choses, il aurait aimé la prendre dans ses bras et la serrer pour ne plus la laisser jamais partir loin de lui. Mais il ne fit rien… C’était la dernière soirée qu’ils passaient ensemble avant que l’action du cratère nord ne les sépare et les conduise vers des batailles dont Cloud saurait qu’elles seraient difficiles.

Il fit un pas vers elle, se rapprochant encore d’avantage. Il n’y avait plus que quelques centimètres entre eux. Il lui aurait juste suffit de tendre les bras. Il aurait pu lui effleurer la joue du bout de son doigt ou prendre une mèche de ses cheveux lisses à caresser délicatement dans sa main. Il aurait pu… Il aurait même du sans doute… Mais rien ne venait. Il se contentait de la regarder, la timidité faisant naitre une couleur légèrement rosée sur ses joues et a la naissance de son cou.

- Je ne suis vraiment pas rassuré de te laisser parcourir tout ce chemin…

La conscience de Cloud était hystérique et lui hurlait «  ferme là ! et embrasse la !! ». Cloud l’ignora prodigieusement. Il se contenter de la regarder avec une tendresse infinie. Et sa voix s’était faite plus ténue lorsqu’il lui demanda, presque comme une supplique

- Tu me téléphoneras ?


La simple perspective de pouvoir entendre la voix de Tifa à l’autre bout de Gaia suffirait à le rassurer et le rendre heureux


Revenir en haut Aller en bas
Tifa Lockheart
Administratrice

Messages : 1343
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 23
Localisation : Du côté de chez Swan ♪

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 25 ans
• More:

MessageSujet: Re: Retour à la maison {PV Cloud & Aerith }   Jeu 12 Sep - 10:31:12




Tifa Lockheart
© Never-Utopia

    Il semblerait qu'elle l'ait encore contrarié, étant donné la façon qu'il eut de disposer des lieux sans un mot, sous prétexte d'aller dresser la table. Elle ne put décrocher son regard de lui jusqu'à ce qu'il ne disparaisse de l'autre côté, puis elle baissa doucement la tête vers le plat qu'elle préparait, en proie aux regrets. Il lui en voulait parce qu'elle accompagnait Aerith à sa place ? Ce n'est pas comme si elle lui avait volé cette occasion, c'est lui qui avait cédé après tout … Enfin, peut-être envisageait-il lui aussi de profiter de la soirée pour convaincre la marchande de fleur de le laisser venir avec elle ? C'était sans doute cela, et c'était la deuxième fois qu'elle lui coupait l'occasion d'être rien qu'avec elle après tout. Elle sentit une épine naître en son cœur, une douleur traduisant l'angoisse que son ami d'enfance lui en veuille définitivement pour cela, qu'il ne lui pardonne pas et lui fasse à jamais sentir sa rancœur. Idiote qu'elle était, tout de même, pour imaginer cela possible un instant. Et après, elle se figurait le connaître ? Non, monsieur Cloudy ne lui en voulait pas, il était juste inquiet. Après tout, a-t-il seulement était une seule fois en colère contre Tifa ? Elle y médita un instant. Non, même quand ils étaient en désaccord ou qu'ils se fâchaient – et c'était un bien grand mot en plus d'être rare – même lorsqu'il resté froid de par une humeur maussade, il n'a jamais semblé en colère contre elle personnellement. Non jamais. Cloud était toujours gentil. Même lorsqu'elle le grondait, il ne répondait généralement pas, ou alors si calmement et faiblement que ça ne durait pas. En y repensant, elle se disait qu'elle était vraiment une sale vieille mégère démoniaque et tyrannique. Pauvre petit Cloudy. Bien sûr qu'il n'était pas contrarié, il était triste !

    Elle tenta donc de le rassurer sur le délais de son retour, ce qui fut tout aussi rassurant pour elle de se l'entendre dire. Elle avait peur, elle aussi, de quitter Edge sans Cloud. Voilà un peu plus de deux ans qu'ils ne se quittait que rarement à présent, et les rares fois où les deux étaient éloigné, c'était Cloud qui partait pour une livraison, jamais l'inverse. Tifa restait toujours là, et pourtant, ce qu'elle avait put voyager aussi elle, par le passé ! Son cœur balançait toujours d'ailleurs, entre le besoin d'aventure et de grandes épopée à travers le monde, et le plaisir d'avoir une petite famille heureuse, une vie normale dans une ville et une maison. Mais finalement, elle n'avait même pas à choisir. Le monde semblait très disposé à décider de son rythme de vie par lui même, et après une longue période de sédentarisation, voilà qu'elle allait de nouveau être amener à partir à l'aventure. Elle était inquiète pour les enfants et le monde, bien sûr, mais qui résisterait à l'appelle d'une tel quête ?

    Cloud se résigna finalement à exprimer son accord, non sans une certaine réticence. Sans doute avait-il peur de se retrouver tout seul ? Pourtant, c'était bien son domaine normalement … Mais, s'enfermer dans sa chambre et voir tous les proches partir très loin, ce n'était tout de même pas la même chose. Lorsqu'il était dans sa chambre, il savait qu'en sortant, il trouverait tout le soutiens nécessaire. Là, c'était le début d'une aventure qui risquait de les séparer plus d'une fois. Mais ce serait aussi une occasion de tous les réunir, car si tous leurs camarades d'antan avait fait leur vie de leur côté, elle savait qu'ils répondraient eux aussi fidèlement à l'appelle de cette nouvelle aventure. Mais le blondinet semblait décidément inquiet, inquiet pour elle. Il n'y avait pas d’ambiguïté possible cette fois, il s'adressait directement à elle. C'était assez rare que Cloud se retrouve dans une situation l’amenant à dire cela, car habituellement, c'est lui qui prenait tous les risques, là c'était kif kif. Un peu troublée, donc, Tifa plongea son regard de grenat dans celui de Cloud, se perdant un instant dans la profondeur de ce bleu intense. Elle baissa timidement la tête pour cachait les légères rougeur qui apparaissait sur ses joues, et remua un instant sa mixture pour s'occuper à autre chose. Parce qu'à cette instant, elle ressentit comme un irrésistible besoin de le prendre dans ses bras. Il était là aussi, juste devant elle, si près d'elle, à la fixer de ses grands yeux bleus de bébé chocobo tout triste ! A quand remontait leur dernier câlin ? Peut-être la veille de leur escapade au cratère nord pour vaincre Sephiroth, la première fois. Ah, cette nuit là …

    Mais elle ne put se résoudre à le faire, malgré le désir hardant qui l'y poussait. Elle eut cependant un geste vers lui, mais leva simplement la main pour ébouriffer sa tignasse blonde hérissée de piques. Elle lui céda finalement un sourire très doux et rassurant.

-Évidemment que je téléphonerais, je dois m'assurer que tu ne feras pas de bêtise de ton côté. Je n'aime pas te laisser tout seul … Mais après ce qu'il s'est passé, je me vois encore moins laisser Aerith seule avec les enfants.

    Et pourquoi n'était-il pas rassuré d'ailleurs ? Lui faisait-il si peu confiance pour qu'il soit plus inquiet que Tifa les accompagne plutôt que Aerith n'y aille seule avec les enfant ? C'était tout de même moins risqué pour le groupe qu'ils soient plus à l'encadrer. Tifa aurait put comme d'habitude tout interprété de travers et se dire qu'il entendait pas là qu'elle mettait facilement les autres en danger, qu'elle était maladroite et incapable de protéger qui que ce soit. Cela lui traversa l'esprit d'ailleurs, repensant inévitablement à ce jour où elle avait affronté Loz, l'un des incarnés de Sephiroth, et qu'elle fut effectivement parfaitement incapable de protéger Marlène. Ce jour la hante encore aujourd'hui, jamais elle ne se le pardonnerait. Mais heureusement, elle savait que les enfants eux-même n'était pas sans défense. Denzel avait voulu apprendre très tôt à se battre à l'épée comme Cloud, ce que se dernier semblait lui enseigner avec grand plaisir. Marlène participait aussi  parfois. Cette dernière était d'ailleurs pleine de ressource, puis qu'elle s'efforçait d'apprendre un peu tout ce qui semblait nécessaire à se défendre. Elle était cependant plus téméraire que courageuse, ce qui ne manquait pas d'inquiéter Tifa. Elle avait un peu son tempérament était petite, toujours ce don pour se mettre en danger …

    Mais ne soyons pas de mauvaise fois, elle savait bien au fond d'elle que Cloud reconnaissait sa valeur. S'inquiétait-il pour elle, vraiment ? Et pourquoi pas plus pour Aerith ? Peut-être avait-il plus confiance en elle ? Ou alors, il n'osait tout simplement pas parler d'elle à Tifa, mais il ne manquerait certainement pas de lui tenir le même discourt en privé. A sa place, Aerith n'aurait pas hésité un seul instant, elle, elle l'aurait prit dans ses bras … Comme elle en avait tant envie … Mais elle n'osait pas. Ce n'était pas vraiment le genre de la maison, alors ça paraîtrait vraiment bizarre.

    La cuisinière lâcha finalement son ami d'enfance du regard pour s'occuper de sa popote qui semblait fin prête. Elle éteint les feux pour mettre les pâtes à égoutter, puis les versa dans un saladier auquel elle ajouta la sauce bolognaise. La mixture avait parfumé l'endroit d'une odeur particulièrement alléchante, idéal pour ouvrir l’appétit et attiré les ventres creux. Elle couvrit le plat pour garder la chaleur et l'apporta de l'autre côté pour le pose sur la table.

    -Voilà c'est prêt. Elle posa les yeux sur Cloud, les enfants s'étant rendu à l'étage. Il faut tout expliquer aux enfants maintenant …

    Et comme l'odeur faisait effectivement son effet, Denzel ne tarda pas à pointer le bout de son nez, visiblement très satisfait que pouvoir enfin se remplir la pense, il annonça haut et fort que le repas était près afin de prévenir Marlène et Aerith.    





Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/ http://ff-judgement-day.forumactif.org/t49-tifa-s-diary http://ff-judgement-day.forumactif.org/t34-l-ardoise-du-7th-heaven
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Retour à la maison {PV Cloud & Aerith }   Lun 16 Sep - 8:10:25



Aerith entendit Marlène frapper à la porte et demander timidement si elle avait finit, étant donné que la Cetra était habillé elle ouvrit à la petite fille, Aerith en profita un instant pour la devisager, elle ressemblait beaucoup à sa mère, ou tout du moins ce que la marchande de fleurs avait put entrapercevoir dans la rivière de la vie mais elle se garda bien de le lui faire savoir. Elle avait grandit quelle âge avait elle maintenant ? Aerith l’ignorait, elle devait avoir autour d’une dizaine d’année, son visage était moins rond que celui qu’elle arborait lorsqu’elles c’était rencontrées. Mais c’était évident… La coiffure qu’elle avait lui donnait un air de petite fille sage mais on pouvait nettement distinguer un feu brulant dans ses yeux noisettes, pas étonnant en ayant été élevée par Barret…

Aerith laissa Marlène la coiffer, elle s’assit sur un tabouret dans la chambre de la petite et fut surprise de voir la dextérité que la petite avait pour faire des tresses, elle lui expliqua que des fois Tifa n’avait pas le temps de la coiffer alors elle avait dut apprendre toute seule, mais elle préférait quand même que Tifa le fasse. Aerith songea que c’était sans doute un des rares moments privilégiés entres filles qu’elles avaient, c’était important. Elle-même avait ce genre de rituel avec ses mères. Pendant que la petite fille s’appliquait à la tâche Aerith regarda la chambre autour d’elle, apparemment Denzel et Marlène dormaient dans la même chambre, des dessins d’enfants ornaient les murs, la plupart représentait Tifa et Cloud (ce dernier ne souriant presque jamais), il y avait aussi des jouets, poupées, peluches… Tout ce qu’un enfant aurait put rêver d’avoir. Aerith se surprise à sourire avec mélancolie, sa propre enfance lui manquait… Oh mais ça ne servait à rien de regretter le passé, il fallait se réjouir qu’il ait existé c’est tout !

Une bonne odeur se faisait sentir, et Aerith put entendre son estomac et celui de Marlène se manifester à l’unisson, elles ne purent réprimer un éclat de rire, toutes les deux étaient affamées, elles ne devaient pas être les seules car Denzel leur indiqua que c’était prêt. Elles répondirent –encore une fois- à l’unisson, heureusement Marlène avait finit la tresse, il fallait juste mettre le ruban. La cetra se regarda dans le miroir, les vêtements de Tifa étaient étrange sur elle, mais ça allait et puis elle se changerait rapidement, oh et la tresse était très bien faite.



-C’est parfait!

Indiqua-t-elle à la petite fille et elles descendirent presque en courant, Aerith n’était pas habituée à avoir les jambes si libre, c’était étrange mais pas désagréable. Elle s’assit à coté de Marlène et en face de Denzel en attendant le repas, elle aurait bien proposé de nouveau de l’aide à ses amis mais elle savait pertinemment qu’ils la refuseraient alors elle c’était résolue à manger simplement, résolution pas si dur à prendre finalement…


-Je te préviens Tifa je n’ai pas fait dans l’original question tenue, mais ça te va mieux qu’à moi ça c’est sur !
Denzel et Marlène gloussèrent un peu et cette dernière entreprit de servir tous les verres d’eau. Depuis quand Aerith n’avait elle pas fait un vrai repas autour d’une table ? Sans doute depuis la nuit qu’ils avaient passé au gold saucer avant d’aller au temple des anciens, enfin cela pouvait il être considéré comme un vrai repas ? Barret et Cid s’étaient complètement soulé et Cait Sith et Yuffie avaient entreprit une bataille de nourriture sous le regard sévère de Tifa –elle n’aimait vraiment pas qu’on gâche la nourriture-. Il avait été un peu compliqué de faire comprendre à l’aubergiste que Cait Sith et Nanaki pouvaient manger à table avec eux, enfin… cait sith ne mangeait pas vraiment puisqu’il était un robot, mais il savait bien lancer la nourriture, c’était déjà ça… Quand à Red XIII oh et bien il mangeait toujours plus proprement que Barret c’était déjà ça. En parlant de ce dernier Aerith se tourna vers Marlène.


-Je me souviens une fois, la dernière fois qu’on a put manger tous ensemble en fait, on a eu tous une grande discussion sur les Cetras, ton père à cru que c’était une maladie!

La petite ouvrit des yeux ronds avant d’éclater de rire, même elle savait depuis longtemps ce que c’était, mais Denzel ne sembla pas saisir. Alors Marlène expliqua –avec brio- qu’il s’agissait d’un peuple qui avait vécu sur terre il y a très longtemps et qu’ils avaient des pouvoirs et avec ça ils avaient enfermé Jenova. Aerith fut surprise que cette petite sache autant de chose sur le sujet, mais les livres ne manquaient pas sur le sujet et puis, ces parents étaient calés sur le sujet. Marlène conclut sur le fait qu’Aerith en était une –et la dernière-. Denzel ouvrit de grands yeux, visiblement il croyait qu’Aerith avait le même genre de pouvoir que les héros de bandes dessinés qu’il lisait. Elle sourit en s’imaginant pouvoir voler ou avoir des rayons lasers dans les yeux.


-Malheureusement rien d’aussi intéressant que tes héros, j’entends la planète en fait, enfin pas distinctement de partout, mais j’entends toujours un murmure. Ma mère pouvait faire plus, moi je ne suis qu’à moitié Cetra.

Denzel eut une petite moue, visiblement déçue qu’Aerith n’ait pas une haleine glacée,  elle se garda de lui parler du sacre ou même de sa capacité à communiquer avec les morts, cela aurait put l’effrayer et elle voulait éviter le sujet. Sans parler de ce qui s’était passé la dernière (et seule !) fois où elle avait invoqué le sacre…

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Retour à la maison {PV Cloud & Aerith }   Jeu 26 Sep - 16:21:11


Cloud Strife


Cloud fut qu’à moitié rassuré lorsque Tifa annonça qu’elle ne manquerait pas l’occasion de téléphoner pour donner des nouvelles de l’avancement des choses de leur côté. Il était évident que même si ça ne se passait pas comme prévue elle ne lui dirait rien afin de ne pas l’inquiéter sachant qu’il serait impuissant à des milliers de kilomètres de là. Mais ce n’est pas grave, la simple perspective de savoir qu’il pourrait entendre sa voix suffisait à l’apaiser ne serait ce qu’un peu. Il lui en fallait peu… La vérité c’est que Cloud était rongé par l’appréhension de laisser les deux femmes aller seules avec les enfants jusque Canyon Cosmos. Et s’il se passait des choses anomales aussi sur ce continent ? Et si tout cela n’était qu’une machination de Jénova et de ses troupes ? avait-elle la possibilité d’anticiper leurs déplacements à ce point ? Savait elle qu’à défaut de pouvoir se rendre au cratère nord la petite équipe envisagerait une escapade vers Canyon Cosmos ? Non…. Rien ne pouvait laisser présager cela et l’esprit de Cloud vagabondait à trop vive allure. Jénova n’avait peut-être même pas conscience du retour à la vie d’Aerith. Si c’était le cas il lui était impossible de songer à la réaction qu’aurait le groupe de résistant.

Aerith descendit les escaliers et Cloud tourna la tête dans sa direction avant que son visage ne prit une coloration carmin qu’il s’efforça de contrôler en vain. Jamais il lui avait été donné de la contempler aussi peu vêtue ! La jupe noire qu’elle avait emprunté à Tifa lui arrivait à mi-cuisse alors que le petit top blanc, trop court, dévoiler son nombril et son ventre plat. Cloud tourna le regard, se sentant gêné pour elle. Il savait que ce n’était pas du tout le genre de tenue que son amie se plaisait à porter. Elle préférait les vêtements plus… dissimulants et moins moulants ! Cloud ne put s’empêcher de se demander pourquoi il se mettait d’un coup à rougir comme un idiot alors que lorsqu’il s’agissait de Tifa qui portait cette tenue cela ne le gênait pas. Sans doute était-il habitué a la voire ainsi vêtue. Depuis qu’elle était jeune elle avait toujours aimé les vêtements relativement courts. Clous gardait un particulièrement bon souvenir de sa petite tenue de cowgirl qui lui allait à merveille. Il se pinça discrètement la lèvre inférieure pour empêcher un sourire mal venu de fleurir sur son visage. Il aurait bien aimé voir de nouveau Tifa dans ces vêtements….. Il était même prêt à remettre une robe en contrepartie s’il le fallait. Ou pas…. faut pas abuser non plus hein !
Une fois la surprise de voir Aerith arriver ainsi passée, il lui adressa un joli sourire. Elle arborait de nouveau la coupe de cheveux d’autrefois et il se plaisait à la voir ainsi. Il retrouvait la Aerith de jadis, celle qui avait eu une place si importante dans sa vie et dans son cœur. En toute amitié sincère, entendons bien.

Il se racla légèrement la gorge avant de prendre la parole d’une voix un peu plus étranglée que ce qu’il espérait

- Très joli ruban


Après un sourire aussi discret que furtif, Cloud s’éclipsa dans la cuisine où Tifa était en train de verser la sauce bolognaise sur les pâtes. Une odeur agréable avait envahie toute la pièce et l’estomac de Cloud sembla se réveiller d’un seul coup, émettant un petit gargouillis gênant pour témoigner de son impatience. Il espérait que Tifa n’ai rien entendu et il prit les couverts de service avant de retourner auprès de la table à laquelle Aerith et les enfants étaient déjà installé.

Il commença à manger silencieusement tout en écoutant les explications d’Aerith à Denzel. Le jeune homme paraissait captivé par ce nouveau visage qu’il ne connaissait pas. Comment pouvait-il en être autrement, Aerith était une fille charmante qui attirait tout de suite la sympathie.

Le livreur reporta son attention sur son assiette, essayant vainement d’enrouler ses spaghettis autour de sa fourchette. Il savait que Tifa n’aimait pas vraiment que l’on coupe ces pates là mais il n’avait jamais été doué pour les manger d’une autre façon. Plus il tournait la fourchette et plus les pâtes s’enroulaient autour jusqu’à former une sorte de boulette tellement épaisse qu’il était impossible de la mettre dans la bouche en une seule et unique fois. Tant pis, quitte à s’attirer les foudres de sa précieuse amie d’enfance, il dégaina son couteau et coupa dans le tas rapidement. Il y a pas idée d’inventer des pates aussi longues. Non mais franchement quel est l’intérêt ? ca ne rentre pas en entier dans la casserole, faut attendre que sa se ramollisse complétement pour tout mettre dedans ; et en plus c’est pénible à manger…

Une fois copieusement repu il se leva et commença à débarrasser la table. Il profita que Denzel était en pleine discussion avec Aerith et Marlène pour se pencher et murmurer à l’oreille de Tifa

- Je m’occupe de parler aux enfants dés qu’ils ont fini le repas

Il se redressa et monta rapidement à l’étage vers sa chambre. Il ne put retenir un soupire alors qu’il prit une carte qu’il étala sur ce qui lui servait de bureau afin de pouvoir étudier l’itinéraire le plus rapide et le plus sécurisé pour le départ des filles et des enfants dés le lendemain.




[ HRPG : Je m'excuse pour le retard impardonnable, des petits soucis à gérer a la maison. Mais ca ne se reproduira plus ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Retour à la maison {PV Cloud & Aerith }   Aujourd'hui à 5:07:42

Revenir en haut Aller en bas
 

Retour à la maison {PV Cloud & Aerith }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Bon retour à la maison
» De retour à la maison et début de l'entraînement [libre]
» Retour à la maison [Agnès, Sybille et Nathan]
» Le retour à la maison
» Retour à la maison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Judgement Day :: Midgar :: Edge :: 7th Heaven-