RemonterDescendre



 

Partagez | .
 

 Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Cloud Strife


Messages : 215
Date d'inscription : 23/05/2014
Age : 23
Localisation : Sur la Planète

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 26 ans
• More:

MessageSujet: Re: Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]   Mar 10 Juin - 19:07:28



Never say NO to Tifa
 



Il y avait quelque chose de particulièrement touchant tout en étant loufoque. Les deux jeunes gens, Cloud en particulier, s'inquiétait pleinement de l'éducation des enfants. C'était comme s'ils avaient sauté une étape dans le mode d'emploi des rapports amoureux chez les êtres humains. Ils vivaient ensemble, s'occupaient de deux petites têtes brûlées et constituaient ainsi comme une petite famille sans pour autant, au final, ne s'être réellement avoué leurs sentiments. Ils faisaient presque toujours chambre à part et le blond ne se serait jamais permis le moindre geste déplacé à l'égard de son amie. Il se contentait simplement d'être là, au quotidien pour veiller sur elle, à moins que ce ne fût elle qui gardait un œil tendre et protecteur sur lui. Il passa doucement sa main dans les cheveux de la jolie brune.

Tifa lui dit alors des choses qui, bien que plaisante, le mettaient particulièrement mal à l'aise. Marlene et Denzel l'admiraient, malgré ses absences parfois longues pour des livraisons vers des contrées reculées. C'était toujours avec la propriétaire du 7th Heaven qu'ils vivaient le plus. Et pourtant.. Ils ne l'oubliaient pas non plus. Le cœur de Cloud se serra un petit peu. C'était vraiment de chouettes gosses. « Ils.. t'ont dit ça..., demanda-t-il, mi-attendri, mi-gêné. C'est gentil.. » Il se mit aussi à rire doucement en cherchant à s'imaginer l'âge que pouvait bien avoir Vincent. D'habitude c'était Aerith qui faisait ce genre de petites plaisanteries, mais entendre la brune en faire était des plus agréable. Il la gratifia d'une petite grimace en lui tirant doucement la langue tout en la pressant contre lui. Il espérait bien retourner à la Planète avant d'atteindre un âge aussi critique.

Puis, la jeune femme lui avait parlé du Golden Saucer et plus particulièrement des attractions qu'il avait faites avec Aerith dans ce qui pouvait s'apparenter le plus à un rendez-vous galant. C'était même ses derniers instants heureux avant que la petite marchande de fleurs n'expire. La peine était venu embrumé les yeux bleus du garçon, mais il avait su prendre sur lui et accepter, sans broncher, de revivre cet instant auprès de son amie d'enfance qu'il aimait bien plus que ne le laissait entendre cette seule appellation. Il tenait à le faire, pour elle, pour eux.

Pourtant, la demoiselle avait baisser la tête et semblait s'éloigner de lui comme si elle avait pu lire dans ses pensées et que ce qu'elle en avait compris la peinait. Elle releva bientôt la tête pour le regarder dans les yeux pour lui concéder que ce n'était pas grave s'il refusait. L'idiote... Cloud posa sa main sur sa joue et remit en place une mèche de ses cheveux qu'il replaça derrière ses oreilles. Il soupira en la regardant avec beaucoup de tendresse. « Je serai ravi d'y retourner avec toi. »

Si c'était trop difficile, ils pourraient toujours faire d'autres manèges ou faire les mêmes attractions mais pas dans le même ordre. Il finirait par cet horrible spectacle après une petite balade en nacelle. Et s'il voulait voir le feu d'artifice, ils retourneraient une deuxième fois dans le Round Square, une troisième fois même s'il le fallait. En fait, Cloud voudrait s'y rendre autant de fois que Tifa le voudrait. Il y avait tant à voir là-bas ! Les éclats d'or dans le ciel ! Les courses de chocobos ! Un lâcher de ballons ! Chaque détail valait la peine d'être vu, chaque instant d'être vécu. Et dans cette cabine, il y aurait sa jolie brune et il pourrait alors lui avouer ses sentiments. Ce ne serait pas facile et il ferait autant de tour que nécessaire pour se jeter à l'eau. Aerith vivait, bien entendu, toujours dans son cœur. Il la pleurait encore mais il voulait aller de l'avant avec celle qu'il aimait sincèrement.

« On ira, trancha-t-il en la prenant gauchement dans ses bras. Les enfants seront contents en plus et, même s'ils nous prennent pour des vieux à traîner dans leur patte, ce sera super. On aura du temps pour... nous. »

Il la berçait à nouveau sous la voûte étoilée. Il ajouta finalement, toujours soucieux de bien faire ou de mal agir : « Je suis désolé de.. devoir partir si loin parfois. Je préférerais rester avec vous.. »

En vérité, il n'aimait pas être séparé de sa petite famille mais il en avait besoin pour ne pas devenir fou. Aussi tendre qu'il était, il avait besoin de se défouler sur sa moto. Il n'était pas si vieux que ça après tout. Il sourit en déposant un timide baiser sur le front de la jeune femme.

made by lizzou – icons & gif by tumblr


Dernière édition par Cloud Strife le Mar 10 Juin - 20:18:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tifa Lockheart
Administratrice

Messages : 1343
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 23
Localisation : Du côté de chez Swan ♪

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 25 ans
• More:

MessageSujet: Re: Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]   Mar 10 Juin - 20:05:14




Tifa Lockheart

~You can have my light~



    Plus elle y pensait, plus elle se disait que c'était une drôle d'idée que d'avoir voulu retourner là-bas en tête à tête avec Cloud. Elle avait l'impression d'être ce genre de mégère qui veulent effacer totalement le passé de leur amoureux pour s'immiscer partout. Tifa aimait beaucoup Aerith et elle respectait sa mémoire, elle chérissait même chaque souvenir la concernant. Elle n'avait aucune envie de prendre sa place pour ''effacer'', en quelque sorte, tout ce qu'elle avait pu vivre avec Cloud. Ils n'avait pourtant connu cette charmante marchande de fleur que l'espace de quelques semaines … Pourquoi se réduisait-elle toujours plus bas que terre face à elle ? La jolie Aerith, la joyeuse, la dynamique, l'attendrissante Aerith … Elle se demandait également ce que Cloud pouvait bien penser réellement de tout ça. Voulait-il retourner là-bas pour se sentir plus proche d'elle ? Penserait-il à elle lorsqu'il se baladeront ensemble au Round Square, ou voulait-il la remplacer ? Tifa ne savait pas trop quoi en penser, finalement, elle se trouva encore bien plus idiote de se casser la tête avec tout ça. Ce n'est pas parce qu'ils avaient perdu un être cher qu'ils devaient forcément se priver de retourner passer de nouveaux bons moments là où cette personne était allé ! Au contraire, ce pourrait être un hommage, non ? Un peu étrange, tout de même, au goût de Tifa. C'est dommage, cela ne partait pourtant pas d'une mauvaise intention, elle avait vraiment envie de voir ces attractions, d'en profiter avec Cloud … Si seulement elle pensait un peu moins … juste un peu moins.

La main de Cloud glissa alors doucement sur sa joue, replaçant une de ses longues mèches de cheveux noires derrière son oreille. Son regard était plus intense que jamais, elle avait l'impression de s'y noyer et son sourire était tellement doux … Elle sentait son cœur chavirer dangereusement, et tous ses doutes s'envolèrent. Oui, elle devait moins se prendre la tête … Les choses pouvaient être tellement simples, pourquoi chercher la petite bête ? Puis il la prit de nouveau dans ses bras, assurant avec détermination qu'ils y retourneraient tous ensembles, en famille, et que les deux petits vieux qu'ils étaient se feraient le plaisir d'une ballade en tête à tête au cœur des attractions de ce parc gigantesque. Tifa était grandement intimidée de se retrouver si soudainement dans ses bras, mais elle n'allait certainement pas broncher. Elle lui rendit son étreinte en enroulant ses bras autour de son torse, passant ses mains dans son dos. Elle ferma les yeux, c'était bien mieux comme ça. Elle se senti de nouveau mieux, reposée … Elle se laissait bercer par la voix de son ami, laissant ses questions et ses doutes s'envoler. Elle put même rire légèrement devant la prédiction de son ami. Elle ne pouvait pas rester triste très longtemps quand il était là, surtout quand il était de si bonne humeur.

Cloud s'excusa de nouveau pour ses absences répétées, mais c'était son travail après tout, Tifa l'avait bien accepté. Ils vivaient ensemble, c'était déjà beaucoup ! Et Cloud était fidèle à sa promesse, il était toujours là quand elle et les enfants avaient besoin de lui. Il ne le savait peut-être pas, mais il était un bon père. Ça semblait parfaitement instinctif, il avait su prendre ses responsabilités pouvoir nourrir sa petite famille et leur offrir une vie confortable, et s'il travaillait dure, il n'en était pas moins présentant quand il le fallait. Oui, Cloud devait ignorer tout ça, mais il était plutôt doué, avec sa maladresse parfaitement adorable … C'est pourquoi, devant ses propos, Tifa secoua doucement la tête de gauche à droite, frottant ainsi son front contre le torse du jeune héros.

– Tu es toujours là quand on a besoin de toi et tout ce qui compte, c'est que tu nous donnes des nouvelles pendant tes voyages. Je t'assure que tu fais tout ce qu'il faut pour nous, ne culpabilise pas pour ça.

Elle releva la tête vers lui pour profiter de son joli sourire et reçu même un tendre baisé sur le front. Elle en rougit légèrement, heureusement, elle put s'en cacher à la faveur de la nuit.

– Et puis, je suis consciente que tu as besoin de ce travail, tu as besoin de voyager et de travailler au grand air. Tu es un chocobo des plaines, on ne peut pas te garder enfermer à la ferme, sinon tu vas dépérir.

La comparaison était annoncée d'une voix amusée, avec un joli sourire taquin. Elle se devait de le rassurer la dessus, elle ne voulait pas qu'il culpabilise pour ça … ça serait à cause d'elle en plus, à cause de ce qu'elle avait dit tout à l'heure. Mais ce qu'elle avait voulu dire ne remettait pas en cause ses voyages répétés pour les livraisons, non, elle avait simplement manifesté ça crainte de ne plus recevoir de nouvelle de lui un jour. Elle l'avait exprimé très maladroitement et de façon trop détourné … ça lui avait échappé, car quand Tifa avait quelque chose à dire à Cloud pour le remettre en place, elle n'allait pas par quatre chemins ! Certes elle avait parfois peur de le brusquer, mais bien souvent, elle savait comment s'y prendre pour lui remontrer les bretelles de façon efficace.

Comme elle se sentait déjà mieux, elle se blotti de nouveau contre lui, revenant caler sa tête contre l'épaule du blondinet avec un léger sourire paisible. Elle essayer d'imaginer ce que donnerait leurs petites vacances en famille au Gold Saucer. Ça devrait être chouette et avec de la chance, il y aurait de nouvelles attraction là-bas ? Ça serait une belle occasion de se construire d'agréables nouveaux souvenir sur des bases saines et totalement vierges.

©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia édit' by Nika



Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/ http://ff-judgement-day.forumactif.org/t49-tifa-s-diary http://ff-judgement-day.forumactif.org/t34-l-ardoise-du-7th-heaven
Cloud Strife


Messages : 215
Date d'inscription : 23/05/2014
Age : 23
Localisation : Sur la Planète

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 26 ans
• More:

MessageSujet: Re: Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]   Mer 11 Juin - 0:34:15



Never say NO to Tifa
 



Pendant cette nuit magique, Cloud écoutait son amie avec attention. Il ne cessait de douter, de craindre de mal jouer son rôle dans cette étrange famille. Il ne savait pas très bien ce qu'il devait faire mais il agissait pour le mieux et Tifa ne semblait pas lui en tenir rigueur. Elle savait très bien que, s'il partait aussi loin et parfois pour une durée de plusieurs jours, c'était avant tout pour leur apporter le minimum de confort dont ils pouvaient avoir besoin. Pourtant, le jeune homme agissait ainsi aussi pour se sentir utiles certes, mais aussi pour se sentir libre, sentir l'air fouettait ses joues et ses cheveux blonds exposés au vent alors qu'en selle sur sa moto il traversait plaines et grandes étendues rocheuses. La gérante du 7th Heaven l'avait bien compris aussi malgré tout. Alors qu'elle reprenait sa position initiale, tête sur son épaule, elle le comparait à présent à un chocobo des plaines ayant besoin d'espace pour être heureux. C'était plutôt douteux comme allusion mais elle n'avait pas tort. Il voulait toujours se reposer mais, dans les faits, à force d'avoir tant voyager, tant combattu, il s'était habitué à cet étrange quotidien, loin de s'en lasser. Comme il aimerait que Denzel changeât d'avis et s'épargna une vie aussi chaotique au profit d'une petite vie bien rangée et tranquille, auprès d'une gentille épouse qui lui ferait de bons petits plats qui lui rappelleraient ceux du Septième Ciel et de sa famille, à jamais ancrés dans son cœur. Comme il aimerait avoir cette conversation avec le garçon ! Mais il se savait incapable de l'empêcher de suivre la voie qu'il avait lui-même empruntée quelques années auparavant.

Sans faire exprès, la main du jeune homme effleura l'espace de quelques secondes le sein de la demoiselle alors qu'il tentait de la prendre par la taille sans aucune arrière-pensée, ou tout du moins, sans aucun désir de tenter une approche aussi directe que gaillarde. Il la descendit aussitôt sur la cuisse de Tifa. C'était peut-être encore trop évocateur... Rah ! Pourquoi c'était si compliqué de simplement s'enlacer sans trouver des pensées malsaines partout ?! Il trouva finalement la main de son amie qu'il pressa doucement dans la sienne. Ici, il n'y avait rien de compromettant. Et pourtant.. Cette seule empoignade le comblait de bonheur et c'était bien suffisant.

« Dis, Tifa ? murmura-t-il finalement, encore perdu dans des réflexions à des années lumières de la réalité et du romantisme de cette scène qu'il ne saisissait pas tout à fait. Pourquoi j'ai l'impression que tout le monde parle de chocobo quand je suis là ? Je ne comprends pas toujours le rapport.. »

Il ne voyait vraiment pas que son épaisse tignasse blonde, pleine d'épis lui donnait des airs de ces gros oiseaux un peu simplets. Ce n'était dans un sens pas plus mal qu'il s'inventât un nouveau complexe à la longue liste de ses doutes et de ses craintes pour l'avenir. Il se radoucit un peu, avant que Tifa n'ait réellement le temps de lui répondre. « C'est vrai que j'aime bien être libre, moi aussi. »

Cloud leva les yeux au ciel, la jolie brune toujours contre lui. Il ne parvenait malheureusement pas à voir la lune alors que la nuit semblait être déjà avancée. Les enfants devaient certainement dormir depuis un bon bout de temps, à moins que rusé comme des voleurs de matérias ils ne fussent encore en train de bavarder, une lumière dissimulée sous leur couverture. Il était heureux, dans tous ses moments, simples, joyeux. Toutefois, il se demandait aussi comment se portaient tous les autres dont il n'avait pas eu de nouvelles depuis quelques jours déjà.

« C'est triste. Toute l'équipe n'a pas été réunie depuis longtemps. Même Barret n'est pas passé partager sa mauvaise humeur. Tu crois que Nanaki va bien ? »

Il y en avait surtout une que personne ne pouvait oublier, toujours présente dans les bons souvenirs et dans le cœur de chacun, bien qu'elle fût absente physiquement.. Aerith.. Est-ce qu'elle était revenue aussi ? Cloud ne l'évoqua pas, pour ne pas réveiller une mémoire encore douloureuse. Ah quoi bon espérait qu'elle fût de retour au risque d'être déçu ? Il ne voulait surtout pas embêter Tifa avec ces tergiversations. Il avait peur de la blesser, comme l'évocation du Golden Saucer avait paru la peiner. Il serra plus fort sa main.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Tifa Lockheart
Administratrice

Messages : 1343
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 23
Localisation : Du côté de chez Swan ♪

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 25 ans
• More:

MessageSujet: Re: Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]   Mer 11 Juin - 11:35:30




Tifa Lockheart

~You can have my light~



    La liberté, voilà quelque chose de pas toujours très évident à saisir dans cette société. On a toujours plus ou moins des obligations, plus particulièrement lorsque l'on a des enfants à charge. Tifa et Cloud étaient devenu adulte très tôt finalement, ils n'avaient pas vraiment eut le temps ''d'être jeune''. Tifa ne s'en plaignait pas, elle n'y pensait même pas à vrai dire … C'est ainsi qu'elle aimait sa vie, avec sa petite famille. Mais Cloud lui, était tout de même un vieux loup solitaire à la base et c'est comme ça qu'on l'aimait. Cloud ne serait pas Cloud s'il ne se retirait régulièrement pas dans son ''havre de solitude'' comme l'appelait Marlène. Ça ne dérangeait personne, c'était juste normal.

    La jolie brune sourit et lâcha de nouveau un léger rire amusé alors que Cloud s'exaspérait de toujours s'entendre comparé à un Chocobo. Il faisait l'innocent comme ça, mais elle était persuadée qu'il ne pouvait pas ignorer la ressemblance. Certains pensent même qu'il se fait une telle coiffure par fétichisme pour ces gros oiseaux jaunes, mais pour lui couper mes cheveux et le coiffer régulièrement, Tifa savait à quel point ce n'était pas voulu … Monsieur avait simplement des épis monstrueux ! Comme elle s'était blottie contre lui en fermant les yeux, elle n'avait pas vraiment fait attention à la main maladroitement ''baladeuse'' de son ami et elle passa d'ailleurs la sienne dans le dos de ce dernier, remontant jusqu'à ses cheveux pour les ébouriffer affectueusement. Elle le regardait à présent avec tendresse, un sourir radieux aux lèvres.

    – C'est toi le Chocobo, gros bêta, avec ton adorable tignasse. Dit-elle, amusée. Tu te demandes vraiment toujours pourquoi les Chocobos ont la fâcheuse tendance à te prendre pour un de leurs petits ?

    Tifa adorait les cheveux de Cloud, ça faisait toute son originalité, on le repérait de loin dans la foule avec ça ! Elle espérait du font du cœur que son pauvre ami ne serait jamais atteint de calvitie … la boule à zéro, c'est bien pour les grands costaud comme Rude – qui, vous l'aurez remarqué, compense son manque de cheveux par une barbiche – mais pauvre Cloud, elle avait du mal à le voir autrement, sans ses épis et ses piques hirsutes ! En plus il aurait bien du mal à compenser avec une barbiche, lui qui est imberbe ! Enfin de toute façon, la moustache ne lui irait pas … Vous imaginez vous ? Une calvitie plus une moustache et il ne lui manquerait plus que prendre de la bedaine pour ressembler à l'ex président Shinra … c'est bon, vous avez l'image en tête ? C'est moche vieillir … Sauf quand on s'appelle Vincent Valentine et qu'on triche ! Mais bon, Tifa rêvait toujours de vieillir à ses côtés, qu'ils finissent tous les deux assez vieux pour prendre une retraite à la campagne, où elle pourrait faire du tricot toute la journée et s'occuper d'un potager avec l'élu de son cœur. Ils auraient une grande maison pour accueillir leurs sept enfants (ou cinq enfants plus Marlène et Denzel) ainsi que leurs petits enfants. Vous voyez, c'est exactement le genre de divagations que Tifa ne confis qu'à son journal intime et heureusement, sinon Cloud aurait eut vite fait de prendre ses jambes à son coup ! Mais c'était ses rêves …

    Elle se reposa tranquillement contre lui, en imaginant ce que serait leur vie si, par le plus grand des miracles, ils devenaient un véritable couple, un jour … Ils feraient un mariage entouré de tous leurs amis, quelque part comme à Utai ou Como Canyon, parce que Nibelheim était devenu trop glauque depuis quelques temps et que Edge c'est moche quand même. Ils seraient tous les deux en blanc ou bien en noir et blanc. Il y aurait une grande pièce montée, un gros gâteau à la crème blanche avec des petites figurines à leur effigie dessus. Ils passerait leur lune de miel à Costa Del Sol … Oh non, je pas penser à la lune de miel ! Et puis il y aurait leur premier enfant, un petit garçon qui serait le portait craché de son père. Puis les quatre autres, un pêle-mêle de blonds, de bruns, de châtains aux yeux bleus ou brune légèrement grenat, comme elle. Il achèterait alors leur grand maison près de …

    « C'est triste. Toute l'équipe n'a pas été réunie depuis longtemps. Même Barret n'est pas passé partager sa mauvaise humeur. Tu crois que Nanaki va bien ? »

    Elle sortit aussitôt de ses songes, ouvrants subitement les yeux. Elle était partit tellement loin qu'elle se demanda même un instant si elle ne s'était pas endormie pour en rêver. Elle avait bien saisit les paroles de Cloud et elle oublia bien vite ses projets délirant pour revenir à leur bien lugubre présent. C'est vrai que leurs amis leur manquait, à elle aussi. C'est toujours Barret qu'ils arrivaient à voir le plus souvent, mais il est vrai qu'ils n'avaient pas vu certains de leur camarade depuis un bout de temps. Les nouvelles étaient régulières, mais là encore, voilà un petit moment qu'ils ne savaient plus trop ce qu'ils devenaient.

    – Ils me manquent tous, mais je pense qu'ils vont bien oui … C'est nos amis, nous avons combattu Jenova et Deepground ensemble, ils sont aussi coriaces que nous. Même Reeve … il a peut-être disparut, mais je suis sûr qu'il se cache quelque part, en sécurité … il est trop malin pour se faire avoir.

    Tifa était inquiète pour Reeve, car en effet, depuis la grosse attaque de l'ancien QG de la WRO, qu'ils avaient du même coup perdu, plus personnes n'avaient eut de nouvelle de lui. Aucun corps n'avait été retrouvé et Deepground aurait été trop fière de leur envoyer les morceaux de leur chef ou des photos s'ils l'avaient tué ou capturé. Non, il devait forcément aller bien …et tout le monde le cherchait, même si on ne savait plus trop où ni comment. La brune laissa planer un silence, le temps de penser à son ami disparut, puis, tout naturelle, ses pensées retournèrent à Aerith. Depuis un certains temps, Tifa avait l'impression ne plus vraiment sentir sa présence … ça l'inquiétait un peu, mais elle n'osait pas alarmer Cloud, ça venait peut-être tout simplement d'elle.

    – Elle me manque aussi … Dit-elle doucement. Aerith … Nouveau silence. Si les morts reviennent à la vie, tu crois que c'est possible qu'elle aussi … ? Et les autres, Biggs, Jessie et Wedge … tous ceux que nous avons perdu …

    Tifa nourrissait de grand espoir en ce phénomène qui, pourtant, était tout sauf un bon signe. La planète était détraquée au point d'en recracher les morts, mais peut-être qu'ils pouvaient en tirer quelque chose de bon ? Ça serait si bien … pour une fois …

    – ça fait longtemps que nous sommes pas allé à l'église.

    Pour cause, les taudis de Midgar n'était plus sûr du tout. Deepground était plutôt loin de cette zone, mais c'était à présent infesté de monstres. Concernant les radiations de Mako, les deux amis n'avait pas vraiment à s'en faire … Qu'est-ce qui pourrait être pire que de tomber dans le lifestream, hein ? La jolie brune se redressa, déterminée. Elle plongea son regard dans celui de Cloud.

    – On devrait y aller demain. Ou dans la semaine, si tu as des livraisons. Tu en dis quoi ?


©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia édit' by Nika



Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/ http://ff-judgement-day.forumactif.org/t49-tifa-s-diary http://ff-judgement-day.forumactif.org/t34-l-ardoise-du-7th-heaven
Cloud Strife


Messages : 215
Date d'inscription : 23/05/2014
Age : 23
Localisation : Sur la Planète

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 26 ans
• More:

MessageSujet: Re: Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]   Mer 11 Juin - 15:16:43



Never say NO to Tifa
 



Cloud se serait bien allé à somnoler, sur ce toit, sous le regard complice de cette voûte étoilée, la fille qu'il aimait contre lui. Il avait toutefois eu la mauvaise idée de lui demander pourquoi on associait si facilement son nom à un chocobo. Tifa lui avait alors répondu sans détour ce qui ne manqua pas de le mettre mal à l'aise. C'était, selon elle, à cause de ses cheveux. Le jeune homme, sans être particulièrement coquet, porta ses mains à ses cheveux pour en tâter les épis indomptables et tenter de les aplatir. En vain. Ses mèches rebelles redressaient toutes seules, indomptables, sauvages, comme un gros oiseau des plaines. Les joues du blond s'empourprèrent face à l'échec et à la comparaison gênante. Il n'avait jamais fait vraiment attention à ça. La prochaine fois que Marlene ferait ce genre de sous-entendu, il lui courrait après, sans laisser tomber cette fois-ci, jusqu'à ce qu'il l'attrapât pour la sermonner gentiment. Ce n'était pas très sympa de se moquer après tout.. Les oiseaux le prenaient pour leur petit oisillon ? C'était gênant.. Cloud, bon joueur, malgré tout, poussa gentiment son amie d'enfance d'un simple coup d'épaule, en se gardant bien de faire tout commentaire sur son opulente poitrine et les mamelles des vaches laitières. Il la reprit aussitôt dans ses bras, elle n'avait pas sa place loin de lui, ou tout du moins, il n'avait pas d'existence propre s'il était trop séparé d'elle. Il pinça les lèvres et ne dit rien sur l'affaire, préférant changer de sujet. Leurs amis lui manquaient en réalité...

La jolie brune semblait comprendre et partager ses inquiétudes. Elle évoqua le cas de Reeve qui restait introuvable, injoignable même, depuis l'attaque du Deepground. Cloud soupira. Il se sentait tellement impuissant de ne pas pouvoir venir en aide à ceux qui en avaient sûrement grand besoin. Même s'il avait pu s'en sortir et se terrer quelque part pour éviter de se faire écarteler par ces fanatiques, il était incapable de fuir et de les retrouver. Il avait besoin d'un coup de main. Pourtant, le jeune homme restait là, incapable de tenter quoique ce soit car infiltrer le camp ennemi à l'aveugle serait du suicide. Devait-il quand même tenter le tout pour le tout, au péril de sa vie ? Serait-il devenu lâche depuis qu'il avait une famille à défendre et à nourrir ? Et Zack... Et Aerith.. Ils lui manquaient.. Le blond serra plus fort Tifa contre lui, espérant que le contact chaud de sa peau et le parfum si doux de ses cheveux chasseraient ses sombres pensées.

La barmaid en vint finalement au sujet qui pesait sur tous les cœurs. Aerith... Bien sûr, elle évoqua leurs anciens camarades d'AVALANCHE morts prématurément, mais c'était assurément le nom de la petite marchande de fleurs qui serra son cœur. Est-ce qu'elle était revenue, elle aussi ? Est-ce qu'elle aurait l'impression d'avoir été remplacée trop vite ? Certes, il souhaitait par dessus tout la revoir, mais au fond de lui, il savait très bien qu'il ne le voulait pas exactement. Il avait peur que ce retour ébranlât sa nouvelle vie. Il craignait de soutenir le regard de la demoiselle, d'avoir à essuyer des reproches, même si ce n'était pas son genre d'en faire. Le dérèglement de la Planète et de la rivière de la vie était bien la chose la plus cruelle actuellement. Il avait fait son deuil ! Il faisait tout pour faire son deuil, pour avancer ! Et maintenant les morts revenaient à la vie comme par magie ! Il avait envie de pleurer, encore une fois...

Tifa lui proposa alors ce qu'ils auraient du faire depuis longtemps, mais qu'il avait repoussé depuis quelques temps déjà. La jolie brune lui proposait d'aller se recueillir dans l'église, le lieu où il avait rencontré Aerith pour la première et où il avait parfait l'impression de voir son fantôme veiller sur son existence. Il y avait des fleurs aussi là-bas. Cloud hocha la tête. Son amie avait raison. Il avait besoin d'honorer leurs morts. Même s'ils ne l'étaient peut-être plus, l'absence, l'éloignement, le doute leur imposait ce recueillement. Ils en avaient véritablement besoin. « On ira demain, dit-il d'un air grave. C'est promis. Les livraisons attendront. »

Le jeune homme se redressa et s'approcha du bord du toit pour s'apprêter à redescendre au Septième Ciel. Il ajouta alors d'un air un peu plus enjoué, en se retournant pour lui faire un clin d'œil : « C'est un peu dangereux par là-bas.. Tu feras des spaghettis bolo en rentrant, hein ? J'aime bien quand c'est pas cramé. » Il lui tira la langue pour la taquiner. C'était pour la comparaison avec les chocobos ça ! Même s'il avait l'air joyeux, son cœur lui pesait lourd sur la poitrine. Et si Ae vivait encore... ?

made by lizzou – icons & gif by tumblr



Merci Tifa <3
Revenir en haut Aller en bas
Tifa Lockheart
Administratrice

Messages : 1343
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 23
Localisation : Du côté de chez Swan ♪

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 25 ans
• More:

MessageSujet: Re: Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]   Mer 11 Juin - 17:04:41




Tifa Lockheart

~You can have my light~



    L'église des taudis du secteur cinq était un refuge pour tous, perdue au milieu du chaos et de la désolation d'une terre meurtrie. Elle était leur lueur d'espoir, là-bas, en plus des fleurs, il y avait la présence rassurante de la Cétra, l'endroit en été totalement imprégné et Tifa se sentait soulagée de tous ses maux à chaque fois qu'elle y mettait les pieds. Il y avait aussi encore cette source d'eau pure, bénie par le lifestream, que Aerith leur avait offert pour soigner les géostigmates. Cette eau était précieuse, elle était la promesse d'un avenir meilleur, que quoi qu'il arrive, chaque problème avait sa solution et chaque maladie son remède. Cet endroit était un véritable lieu de pèlerinage pour eux, ils y trouvaient la paix et le recueillement, comme le dernier havre de paix dans un monde qui sombrait dans les affres du chaos universel. Il fut un temps où Cloud s'y rendait seul. C'était ''son endroit'' et il y veillait jalousement. Lorsque Tifa comprit où il disparaissait sans cesse elle lui avait fait comprendre que pour elle aussi, la disparition d'Aerith était difficile et qu'elle aimerait également se rendre là-bas pour se recueillir … Ils leurs arrivaient alors d'y aller ensemble, parfois seuls, chacun de leur côté. Quelque soit les circonstances, ce lieux restait agréable et reposant. Oui, Aerith leur manquait à tous, et si son souvenir valait bien quelques instants de recueillement dans ce lieu saint en ruine, ils ne se laissaient cependant plus rongé par cela. Ils avaient appris à aller de l'avant, même si ce fut plus difficile et long pour Cloud, à présent, Tifa avait l'impression qu'ils étaient une vraie famille soudée, et qu'ils construisaient leur avenir en laissant leurs péchés derrière eux.

    Un léger sourire illumina les lèvres de la jolie brune lorsque son ami accepta l'invitation. Avec toutes les choses terribles qui ébranlaient actuellement la planète, elle avait besoin de sentir la présence de la défunte marchande de fleur à ses côtés, d'écouter ses conseils silencieux. Elle avait toujours l'impression d'avoir besoin d'elle, comme si Aerith avait réponse à tout … Mais c'était le cas de toute façon, ou presque ? C'est ainsi que Tifa la voyait en tout cas. Si la barmaid n'éprouvait que du réconfort à l'idée de se rendre là-bas, ça semblait un peu plus difficile pour Cloud. Elle espérait ne pas avoir fait de bavure en lui faisant une telle proposition et que ça ne paraîtrait pas déplacé. Après tout, ce n'était pas la première fois qu'ils se rendraient là-bas tous les deux. Souvent, ils rapportaient des fleurs pour le bar, ça égayait toujours l'endroit.

    Mais le chocobo des plaines n'avait pas dit son dernier mot, car monsieur ne pensait qu'à son estomac, même dans des instants tendre et profond comme celui-ci. Il s'était levé pour se rapprocher du bord, lançant une dernière petite vanne à Tifa sur son plat cramé. Ah, il pouvait bien se moquer, n'empêche que c'est lui qui les réclamait les spaghetti ! Si Tifa avait eut quelque chose sous la main, elle lui aurait sans doute jeté au visage … Heureusement que ce n'était pas le cas d'ailleurs, car elle aurait risqué de le faire tomber ! Elle se serait sentie maline d'avoir estropié l'élu de son cœur pour une histoire de nouilles, tiens !À la place, elle se contenta de se redresser pour poser ses poings sur ses hanches, non sans un léger sourire amusé pour adoucir son faux air excédé.

    – Fais attention Cloud Strife, où je pourrais bien te servir des plats calcinés jusqu'à la fin de tes jours ! Menaça-t-elle.

    Elle se leva alors prudemment pour le rejoindre, il disparut par la fenêtre de la chambre et elle le suivit tout en souplesse, atterrissant sur le rebord. Cloud lui tendit la main pour lui proposer son aide et elle accepta volontiers, bien qu'elle n'en ait pas vraiment besoin. Toutes les occasions étaient bonnes à saisir pour prendre la main de Cloud et de le voir jouer les chevalier servant. Elle sourit et lui adressa un léger signe de tête pour le remercier, remettant pieds au planché. Elle épousseta ses vêtements de quelques revers de main pour les défroisser – plus par réflexe nerveux que part réelle nécessitée – et passa sa main dans ses cheveux pour replacer une mèche derrière son oreille.

    – C'était une bonne idée, cette pause sur le toit. Ça sera à refaire, surtout par une nuit pareil.

    Les étoiles et eux, c'était vraiment quelque chose … Chaque moment important de leur vie était finalement scellé par un tête à tête sous les étoiles, comme si elles étaient les témoins privilégiée de leur évolution. D'abord, il y eut la promesse, c'est soir là que tout avait commencé. Puis, il y eut le Hauvent, c'est là que tout s'était conclu … Et ce soir ? Quelle fin ou quelle début cela annonçait-il ? Tifa espérait que ça serait un début, car les débuts sont toujours plus agréable que les fins … Et elle n'aimait décidément pas les fins. Happy End ou pas, elle versait toujours une petite larme à la fin de quelque chose qu'elle avait apprécié. Une aventure personnelle, un film, une série, un livre … Même devant un dessin animé une fois. Hélas, un début dans une telle conjoncture actuelle ne promettant rien de forcément meilleur …

    Elle l'observa un instant dans les yeux, en silence, souriante. Elle débrancha un instant le flot incessant de ses pensées pour seulement admirer l'homme qu'elle aimait, puis elle baissa timidement les yeux avant de se diriger vers la porte.

    – Bon, et bien … J'ai une casserole à récurer et encore un peu de vaisselle. Est-ce que tu veux manger quelque chose finalement ?

    La contrariété ça coupe l'appétit, mais maintenant que tout le monde était réconcilier, les estomacs s'étaient peut-être réveillés ?


©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia édit' by Nika



Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/ http://ff-judgement-day.forumactif.org/t49-tifa-s-diary http://ff-judgement-day.forumactif.org/t34-l-ardoise-du-7th-heaven
Cloud Strife


Messages : 215
Date d'inscription : 23/05/2014
Age : 23
Localisation : Sur la Planète

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 26 ans
• More:

MessageSujet: Re: Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]   Jeu 12 Juin - 12:47:16



Never say NO to Tifa
 



S'il y avait une chose qui plaisait par dessus tout à Cloud, malgré lui, c'était bien taquiner innocemment son amie, comme s'ils n'étaient encore que des enfants pris au beau milieu d'un jeu de leur âge. Mais leur enfance avait été sévèrement écourtée par la dure réalité du monde des adultes tandis qu'ils ne faisaient pas partie de la même bande lorsqu'ils vivaient à Nibelheim. À vrai dire, le petit blond s'amusait même tout seul, ou plutôt se vantait d'être plus mâture que les autres gosses du village pour impressionner la jolie Tifa. En revanche, ce procédé n'avait eu que pour effet de le rentre aussi ridicule qu'impopulaire et il n'avait gagné le cœur de sa belle ainsi. En réalité, le petit garçon souffrait de la solitude, de l'incompréhension. Que n'aurait-il pas donné pour un regard de sa voisine ? Quasiment tout... Et maintenant, la barmaid le regardait avec cette air faussement fâchée et assurément attendrie ce qui le combla de joie. Ils étaient bien plus proches à désormais ce qui était loin de lui déplaire. S'il y avait une chose qui faisait par dessus tout sourire le jeune homme, c'était bien regarder la demoiselle poser ainsi ses poings sur ses hanches comme pour le sermonner, une petite moue boudeuse tendant plutôt à devenir rieuse. C'était cette attitude, presque enfantine par excès de maturité, qui le faisait fondre littéralement. Il en était vraiment amoureux... Même ses plats calcinés ne lui faisaient pas peur si ça voulait dire vivre avec elle, pour toujours.

Le jeune homme sourit, lui tirant doucement la langue, comme le gamin qu'il n'avait jamais été tout à fait et qu'il restait tout de même au fond de lui. Ce même petit garçon qui, une fois dans la Rivière de la vie, avait guidé Tifa au milieu des décombres de la mémoire fragmentée de Cloud. L'envie d'être heureux avec elle, c'était ça le vrai Cloud. Il devrait lui cuisiner quelque chose un jour. Oh, un truc simple, pas bien compliqué et qui ne risquerait pas de mettre le feu à tout le quartier. Un truc pas trop mauvais pour lui faire plaisir. Ça ne pouvait pas être aussi compliqué que ça n'y paraissait.. et à force de cumuler les échecs il devrait bien finir par produire quelque chose de potable, non ? Il n'ajouta rien qui pût trahir le fond de ses pensées et, après un bref hochement d'épaules avait entrepris de descendre du toit pour retourner au Septième Ciel qui en l'absence de Tifa s'apparentait plutôt au Septième Cercle. Mais comme elle était là, c'était l'endroit le plus agréable à vivre pour le blond. Il l'aida à descendre en silence. Elle avait beau être devenue forte, c'était touchant et valorisant pour le garçon de voir qu'elle avait toujours besoin de lui pour certaines tâches comme celle d'assurer sa sécurité.

Toujours le sourire aux lèvres, les deux jeunes gens se regardaient sans savoir exactement quoi ajouter. Même dans la pénombre de la chambre à coucher, Cloud avait l'impression de voir encore les éclats dans les yeux de son amie. Il n'y avait aucun bruit, les enfants devaient vraiment dormir finalement. C'était si intime comme endroit.. C'était le lit de la fille de son cœur là, juste à côté d'eux.. Son cœur battait à tout rompre tandis que sa gorge devenait étrangement sèche et qu'il ne voyait plus que sa jolie brune. Il s'avança, les lèvres tremblantes vers elle mais fut interrompu dans son entreprise. Tifa baissa les yeux et tourna les talons pour sortir. Sur le pas de la porte, elle se contenta de lui dire qu'elle devait récurer la casserole et faire la vaisselle. Elle lui demanda aussi s'il souhaitait manger quelque chose. Le jeune homme soupira et sourit. C'était sans doute mieux comme ça. Il la rejoignit aussitôt et la dépassa en lui donnant un gentil petit coup de hanche.

« Je vais t'aider, clama-t-il de sa voix grave, vibrant étrangement alors que les battements de son cœur se calmaient un peu. On mangera des tartines devant la télévision. »

C'était mieux comme ça.. Le gamin au fond de Cloud adorait manger devant le téléviseur ce qui pouvait exaspérer son hôtesse craignant qu'il montrât le mauvais exemple à Denzel et Marlene et qu'il ne mît des miettes partout qu'il faudrait ensuite ramasser. Il ajouta en la regardant avec une petite moue boudeuse et enfantine qui lui donnait un presque air innocent : « Promis, je n'en mettrai pas partout. »

Il descendit dans la cuisine qui sentait déjà meilleure et s'empara de la fameuse casserole, d'une éponge de fer qu'il imbiba d'un peu de liquide vaisselle. Qui sait ce qu'il aurait pu advenir s'il s'était laisser envahir par le trouble profond qui l'avait saisi dans la chambre de Tifa et qu'elle ne l'avait pas poliment repoussé. C'était mieux comme ça... Il lui sourit alors qu'il frottait frénétiquement la vaisselle. C'était bien mieux ainsi.

made by lizzou – icons & gif by tumblr



Merci Tifa <3
Revenir en haut Aller en bas
Tifa Lockheart
Administratrice

Messages : 1343
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 23
Localisation : Du côté de chez Swan ♪

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 25 ans
• More:

MessageSujet: Re: Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]   Jeu 12 Juin - 14:38:18




Tifa Lockheart

~You can have my light~



    Pauvre fille, si seulement elle savait ce à côté de quoi elle venait de passer ! Et sans la moindre hésitation en plus, elle n'avait absolument rien vu, rien calculé. L'amour rend aveugle, comme on dit et pas toujours dans le sens qu'on croirait ! Dans le cas de Tifa, son amour ne la rendait pas (seulement) aveugle sur les défauts de celui qu'elle aimait, en fait, elle les aimait bien ses défauts … en fait, ça la rendait surtout totalement miro sur ses chances de 'conclure'. Quelle ironie, peut-on seulement faire plus potiche et moins douée que ça ? Qui aurait crus qu'un tel amour passionné pouvait être si étroitement lié à la peur de faire évoluer une relation. La perspective d'une régression était en effet le plus à craindre lorsque vous devait ouvrir votre cœur, mais dans le cas de Cloud et Tifa, on ne pouvait pas vraiment dire qu'ils étaient en droit de redouter une chose pareil. Mais comment en étaient-ils arriver là ?

    La jolie brune avait donc faussé compagnie au garçon à la tignasse de chocobo pour se diriger vers le couloir. Cette casserole allait lui demander un peu d'huile de coude et la laisser tremper toute une nuit ne serait pas de trop. C'était ça de se mettre en colère, après, il fallait réparer les dégâts … Enfin, ça tombait plutôt bien puisque faire la vaisselle l'aidait justement à se détendre. Mais le blond semblait plein de bonne volonté et lui annonça qu'il allait l'aider, lui lançant au passage un joli petit coup de hanche pour la taquiner. Ce n'est pas comme si elle n'en voulait pas, de ses coups de hanche – si vous voyez ce que je veux dire. Elle s'en montra ravie, lui adressant un large sourire chaleureux. Ça méritait bien un bisou ça, non ? Bon d'accord, ne lui en demandons pas trop. Ce n'était pourtant pas l'envie qui manquait, vous vous en douterez.

    Son sourire se fit de nouveau plus taquin devant la promesse de Cloud. Manger devant la télévision, c'est vrai que c'était le genre d'habitude que Tifa n'aimait pas trop chez elle, enfin, c'était surtout vis à vis des enfants. Lorsqu'ils étaient tous ensembles, le repas de famille se faisait bien installé à table avec pour seule ambiance les discussions chaleureuses et le bruit des couverts contre l'assiette. La télévision, il n'y avait vraiment rien de pire pour briser la vie de famille selon elle. Mais elle n'était pas une vieille mégère conservatrice non plus et elle était jeune ! Si, si ! Alors une fois de temps en temps, entre ami, elle trouvait cela agréable de se laisser un peu aller. Grignoter devant la télé avec Cloud, c'est ce qu'elle pourrait espérer de plus romantique, après une entrevu sous les étoiles. En plus, sa série allait bien commencer, ça tombait bien.

    – Hm, t'as plutôt intérêt, sinon je te mettrais un bavoir jusqu'à la fin de tes jours.

    Décidément, elle était généreuse en menaces ce soir … Mais il le cherchait bien aussi, le bougre. C'était dit tellement chaleureusement, de toute façon, que ça aurait presque pu passer pour des avances. Oh oui, c'était tellement sexy dans la bouche de Tifa, qui n'aurait pas envie de se faire mettre un bavoir par cette jolie jeune femme au corps de mannequin ? Soit dit en passant, quand on voit la façon dont la dévisageait certaines personnes, on aurait effectivement envie de leur en mettre un de bavoir. Tifa ne se rendait pas compte de tout ça, bien sûr … elle était tellement naïve concernant son physique ! Il faut dire qu'elle n'en était pas vraiment fière. Elle n'avait rien contre ses jolies jambes longue et fine, mais sa poitrine, bon sans ! Ce qu'elle aimerait s'en débarrasser … Elle n'en tirait vraiment aucune gloire, contrairement à ce que pourrait penser la plupart des pimbêches crevant de jalousie.

    Ils descendirent donc à la cuisine et le blond mis aussitôt la main à la pâte. La brune l'observait d'un œil tendre, comme s'il n'était qu'une grosse et appétissante tarte aux fraises. Elle réunie les derniers petits bouts de vaisselle qu'il restait à faire et le rejoignit à l'évier, lui donnant à son tour un petit coup de hanche pour se faire de la place – comme si elle avait de grosses fesses ! Elle lui adressa un large sourire chaleureux et complice, prenant une éponge pour nettoyer sa petite affaire de son côté. Comme il n'y avait pas tant d'espace que ça, ils restèrent tout de même très proche l'un de l'autre, hanche contre hanche et elle sentait le moindre petit mouvement qu'il esquissait. C'était simple et bête, mais cela suffisait à la combler de bonheur. Elle s'amuser de voir Cloud se déchaîner sur la casserole, c'était mesquin, mais elle voulait voir pendant combien de temps il allait s'acharner avant de se résigner à laisser la chose tremper un peu … Allait-il seulement y penser ? Elle avait fini toute sa vaisselle que Cloud était encore dessus. Elle prit donc la bouteille de mir et enleva doucement le récipient des mains de son ami.

    – Tu sais, si on laisse tremper jusqu'à devant ça sera beaucoup plus facile.

    Elle mit un peu de liquide vaisselle et remplit la casserole d'eau brûlante, la laissant reposer au fond de l'évier. Elle s'essuya alors les mains et lança son torchons à Cloud.

    – Tada ! Après l'effort, le réconfort … Qu'est-ce que tu veux sur tes tartines ?

    Elle se dirigea alors vers le buffet pour prendre un grand plateau et commença à sortir du pain de mie et des Cracotte, ainsi que de la pâte à tratiné chocolaté. Elle prenait déjà le réfrigérateur d'assaut pour sortir quelques pots de confiture, et vu comme ça, elle commençait à avoir l'air d'une grosse bouffe. Ben oui, ça allait mieux … Elle avait faim finalement.

    – Et tu sais quoi ? Y a Game of Mako ce soir à la télé, il paraît que l'épisode va être riche en rebondissements !


©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia édit' by Nika



Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/ http://ff-judgement-day.forumactif.org/t49-tifa-s-diary http://ff-judgement-day.forumactif.org/t34-l-ardoise-du-7th-heaven
Cloud Strife


Messages : 215
Date d'inscription : 23/05/2014
Age : 23
Localisation : Sur la Planète

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 26 ans
• More:

MessageSujet: Re: Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]   Jeu 12 Juin - 16:26:31



Never say NO to Tifa
 



La casserole était un ennemi de taille pour les bras du jeune homme. Il avait beau frotter de toutes ses forces, le coût de ses efforts n'était que bien peu récompenser à ses yeux. Il avait d'abord commencer avec mollesse, se disant que ce ne devait pas être bien compliqué après tout. Tifa l'avait très vite rejoint, le poussant doucement avec un coup de hanche qui le fit sourire et qui l'invita à lui en donner de temps à autre pour la taquiner. Du moins, il faisait cela au début, car plus la pile de vaisselle sale diminuait par la seule action de la barmaid, plus le blond commençait à désespérer et perdre patience. Cette satanée casserole gardait trop avidement la matière brûlée pour être honnête. Il fronça les sourcils et frotta plus fort et plus énergétiquement. Ses va-et-viens atteignaient un degré tel qu'il commençait malgré lui a fatigué. Il changea de bras pour frotter, mais celui-ci était un peu moins expérimenté et l'échec restait devant lui sous la forme de ces immondes taches noirâtres.

Tifa vint finalement à sa rescousse après l'avoir regardé se débattre un peu dans l'eau devenue sale non sans prendre plaisir, la connaissant. Elle lui prit les ustensiles des mains et proposa de faire tromper la casserole en lui affirmant qu'après avoir mis un peu d'un produit dont il avait déjà oublié le nom qu'elle serait comme neuf. Il y avait peut-être une espèce de queue de phénix pour matériel de cuisine dedans.. Cloud ne voulant pas admettre son infériorité en matière de tâches ménagères haussa les épaules. « J'allais y arriver de toute façon, fit-il, un peu vexé de devoir reconnaître la suprématie de son amie dans ce genre de cas d'urgence et, par le même coup, son incapacité à se gérer seul. » Elle n'avait qu'à lui expliquer avant d'abord !

Lorsque la jolie brune lui tendit le torchon pour s'essuyer, le gamin niché dans son esprit trouva plus intelligent de l'asperger d'eau en guise de petite vengeance sans grande gravité. C'était de bonne guerre après tout. Devant la mine surpris de son amie qui venait simplement lui demander ce qu'il voulait sur ses tartines, il ne put s'empêcher d'éclater d'un rire franc et satisfait de la plaisanterie. Il la regarda, son T-shirt un peu mouillé laissé entrevoir son soutien-gorge plus foncé. Il détourna aussitôt le regard un peu gêné mais sans arrêt ses yeux louchaient vers cette nouvelle curiosité. Son amie était une vraie femme après tout.. Il avait déjà cru le remarquer lorsqu'ils s'étaient retrouvés chez Don Cornéo. Il s'accrocha finalement dans la contemplation de ses beaux yeux noisettes qui, même un peu surpris et fâchés lui paraissaient être les plus beaux du monde. Le trouble le saisissait à nouveau. Comme il aurait aimer l'étreindre, la jeter à l'eau et plonger avec elle vers des profondeurs plus chaudes. Finalement, ils avaient bien besoin de vacances à Costa del Sol. Les joues du jeune homme s'empourprèrent.

Finalement, l'heure n'était pas tout à fait aux gamineries. Tifa avait annoncé le programme de la soirée. C'était Game of Mako à sur Chanel 1 ! Il n'y avait pas une minute à perdre ! Le petit garçon avide de combats épiques prit le dessus le jeune homme en pleine éclosion. Vite ! Cloud lança alors le torchon à son amie. « Essuie-toi un peu et va te changer. Ça va commencer.. fit-il un peu honteux tout un coup en recroisant à nouveau la route de ce fameux soutien-gorge. Et.. Euh.. Désolé. » Il n'informa pas la demoiselle que lorsque son T-Shirt était ainsi mouillé, n'importe quel pervers pouvait se rincer l'œil allégrement. Il se précipita vers la cuisine, tartina ses tartines, celles de Tifa avec de la pâte à tartinée au chocolat. C'était en tout cas ce qu'indiquait l'étiquette du produit. Elle l'avait bien mis en évidence, preuve qu'elle ne rêvait que de cet arôme. C'était en tout cas celui que voulait Cloud et cela lui suffisait comme excuse. Il prit le plateau et se précipita dans le canapé pour prendre la meilleure place. Ce n'était pas un goujat... Seulement, cette place précisément avait la particularité que, le fauteuil n'étant plus de toute première jeunesse, toute personne assis à côté se retrouver attirée vers lui. Il aurait Tifa contre lui, comme sur le toit, comme sous le Hautvent et sur le château d'eau de Nibelheim... rien que pour lui.

Le jeune homme alluma la télévision. Une bandeau d'alerte défilait en-dessous des publicités pour signaler que le monde restait toujours sans nouvelle du continent Nord puis le grand divertissement commença et, alors que le générique débutait, le bandeau disparut aussitôt, comme si les problèmes actuels n'avaient aucun lieu d'être dans ce monde de la fiction. Game of Mako ! Qui allait s'emparer de la matéria ultime et régner sur le monde ? L'épisode promettait d'être, comme tous les autres, critiques.

made by lizzou – icons & gif by tumblr



Merci Tifa <3
Revenir en haut Aller en bas
Tifa Lockheart
Administratrice

Messages : 1343
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 23
Localisation : Du côté de chez Swan ♪

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 25 ans
• More:

MessageSujet: Re: Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]   Jeu 12 Juin - 17:41:59




Tifa Lockheart

~You can have my light~



    Le petit air ronchon de Cloud se drapant dans sa dignité avait toujours le don de l'attendrir et de la faire rire. Il ne fallait jamais remettre en cause les capacités de ces messieurs, attention, sinon ça n'allait plus du tout ! Mais comme dans tous les ménages, chacun avait ses tâches de prédilection ici, même si Cloud se cantonnait bien souvent à la mécanique ou se genre de chose, il n'était pas inutile dans les tâches ménagères. Mais bon, c'était toujours bon de le taquiner, tout comme il le faisait sur sa cuisine. Tifa n'en fut que plus souriante, elle adorait tellement cette moue qu'il avait à l'instant ! Ça lui donnait envie de l'attraper et de le prendre dans ses bras pour lui ébouriffer les cheveux et l'embrasser goulûment. Mais ça serait sans doute mal venu alors … Elle préféra s'abstenir.

    Comme ils étaient décidément deux gros gamins n'en finissant jamais de se chamailler, Cloud trouva une nouvelle bêtise pour se venger de son amie. Elle revenait vers lui dans l'intention de prendre quelques couverts quand splash ! Elle se reçu une bonne rasade d'eau qui, ayant épargné son visage, s’abattit sur son débardeur blanc pour lui donner un aspect bien différent. Elle avait poussé un petit hoquet de surprise et retenu son souffle quelques instants, braquant son regard sur le sale petit diablotin auteur de cette mauvaise farce. Elle aurait dû s'en douter, c'était étonnant aussi que ça n'est pas encore giclé après le temps qu'ils avaient mis à se taquiner de la hanche autour de l'évier. Elle semblait cependant un peu surprise tout de même, sermonnant gentiment le blond de regard. Elle ne pouvait pas être sincère agacé ou en colère contre lui dans de pareil circonstance, c'était impossible … il était trop adorable avec sa bouille de fripon. Et puis, lorsqu'elle le vit éclater d'un rire aussi sincère, elle ne put s'empêcher de sourire et finalement de rire elle aussi.

    Comme il semblait avoir peur des représailles, il choisit finalement de s'enfuir avec son butin vers la télévision, conseillant à Tifa d'aller à se changer … Enfin, comme ça, ça ressemblait presque à un ordre … un ordre pas désagréable. En fait, oui, Tifa aimait bien s'entendre ordonner d'aller se ''changer'' quand ça venait de Cloud. Elle ne laissa pas son esprit s'emballer trop loin, même s'il y aurait eut beaucoup à envisager en méditant là-dessus … Recevant le torchon en pleine face, elle s'en empara tout en regardant le vilain chocobo s'éloigner avec un petit air de fouine.

    – Ça se paiera, Cloud Strife ! Menaça-t-elle à nouveau.

    Elle jeta le torchons sur le plan de travail et commença à se diriger vers l'étage. Cependant, elle arrivait tout juste à mi-chemin quand elle entendit le générique de la série commencer. Vite, elle se précipita à l'étage, tomba sur quelques vêtements stockés sur des cintres qu'elle n'avait pas encore rangé et attrapa le premier venu. C'était une des rares chemise blanche de Cloud, Tifa adorait quand il les portait, mais c'était tellement rare … Enfin cette fois, c'était elle qui s'en servirait. D'une main, elle retira son débardeur et le balança dans une corbeille, commençant déjà à redescendre les escaliers à la hâte tout en enfilant la chemise. Elle se hâta de la boutonner en partant du milieu, laissant ainsi une parti de son joli bidon à l'air – ce qui ne changeait pas de ses habitudes – mais négligeant également de la fermer jusqu'en haut. Dans la précipitation, elle n'avait pas remarqué qu'un bouton de plus n'aurait pas était de trop, elle était bien assez couverte pour ne pas dévoiler son soutien-gorge, oui, mais le décolleté formait un joli V qui, en regardant d'un  certain angle, dévoilait subtilement le haut de ses seins. Heureusement, la chemise était assez large pour contenir sa poitrine généreuse sans l'oppresser et se refermait naturellement sur son jolie corps, si bien que la vu enchanteresse de son décolleté n'était finalement dévoilée que sous certains angles grâce aux ondulations du tissu. Elle passa rapidement par la cuisine pour emporter une bouteille de chantilly et se retrouva juste derrière Cloud quand elle se débarrassa de sa traîne et des poches avant de son tablier de cuir mat, afin d'être moins encombrée. Elle trottina finalement à petit pas pressé jusqu'au canapé pour s'installer au côté de Cloud, poussant un petit soupir de soulagement en constatant que le générique touchait seulement à sa fin.

    – Ouf, heureusement que ce générique dure deux minutes.

    Elle lança alors un petit regard en coin à Cloud qui tenait une tartine de pâte à tartinée chocolaté. Elle esquissa un large sourire alors qu'une lueur mesquine animait son regard, puis, hop, elle lui chipa la tartine des mains en se calant tranquillement au fond du canapé, glissant naturellement mais subtilement vers le blond, se retrouvant ainsi collée à lui.

    – Merci Cloudy ! Dit-elle avec un petit air malin.

    Elle recouvrit alors son met d'une bonne couche de crème fouettée avant de croquer à pleine dents dedans. Elle s'en était mis partout autour de la bouche, mais avec le talent de fée du logis qu'était le sien, pas une goûte, pas une miette n'irrait s'aventurer ailleurs que sur son visage. Elle avala sa première bouché avant de reposer les yeux sur son ami.

    – J'ai pris la première chose que j'ai trouvé, j'espère que ça ne te dérange pas ?

    De toute façon c'était trop tard … Enfin, si vraiment ça le dérangeait, elle pouvait toujours l'enlever là, tout de suite, ici. C'était une bonne idée tiens ! Si seulement elle avait le culot de le faire … Oh, allez, donnez-lui un verre de champagne et elle le faisait.


©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia édit' by Nika



Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/ http://ff-judgement-day.forumactif.org/t49-tifa-s-diary http://ff-judgement-day.forumactif.org/t34-l-ardoise-du-7th-heaven
Cloud Strife


Messages : 215
Date d'inscription : 23/05/2014
Age : 23
Localisation : Sur la Planète

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 26 ans
• More:

MessageSujet: Re: Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]   Jeu 12 Juin - 20:07:54



Never say NO to Tifa
 



Maintenant que Game of Mako venait de commencer, Cloud se comportait avec la plus grande sagacité. Plus un seul son n'émanait de sa bouche rieuse. Il ne fit ainsi aucun commentaire sur la nouvelle tenue de Tifa qui se composait d'une de ses belles chemises blanches qu'il ne mettait presque jamais au grand désarroi de son amie. Il ne fit pas plus attention à la façon délicieuse dont elle la portait alors que sa généreuse poitrine en épousait la forme avec harmonie. Il se contenta juste de lui dire l'air enjoué : « T'arrives tout juste, ça commence. »

Le générique venait de s'achever. La dernière fois, Ted Shark, le patriarche de la plus importante famille de la région de Nibel était en bien fâcheuse posture. La présidente Stella Scarletter l'avait fait arrêter suite à la mort de son défunt mari, sous prétexte qu'il préparait un coup d'état pour empêcher son fils Rufrey, atteindre le poste de PDG et in extenso celui de maître de la Planète. Bon en vrai, elle s'était mariée et on devrait l'appeler Stella Heidethéon mais tout le monde la savait entièrement dévouée aux intérêts de son père, le chef de la grande famille Scarletter. Le fils de Ted, Roud Shark menaçait d'envahir Port-Midgar pour sauver la tête de son père et de sa sœur Tifia et en profiter pour proclamer l'indépendance de la région de Nibel. La transnationale Mako voulait s'emparer ces terres et se débarrasser des familles y exerçant une trop forte d'influence, les Shark en premier lieu. Au Utai, Yuneris, une princesse en exil, réfugier chez une tribu de dresseurs de chocobos cherchait à apprivoiser des Bahamuts pour lancer un assaut sur la capitale et prendre le pouvoir elle aussi. Tout le monde voulait possédait la méga matéria du générateur principal de Port-Midgar. L'épisode promettait donc un bon nombre de révélation dans cette intrigue si bien ficelée ! Cloud se sentait comme un gosse lorsqu'il était devant la télévision, tremblant pour ses personnages préférés et pestant contre la victoire de leurs ennemis. Il adorait par dessus tout Roud, qui avait tout du grand guerrier, malgré son jeune âge. Il espérait bien qu'il parviendrait à sauver Tifia qui ressemblait étrangement à Tifa. Elle était bien plus jeune, mais à chaque fois qu'il la voyait à l'écran, le jeune homme rougissait, se remémorant sa petite voisine. Un ignoble gros black manipulateur du nom de Barrtlish lui tournait autour dangereusement.

Tifa l'avait rejoint. Il la sentit tomber vers lui. Sa place fétiche ne le trahirait décidément jamais. Il passa distraitement son bras derrière son cou tandis qu'elle voulait se lover tranquillement contre lui. Ils avaient tous deux les yeux rivés sur le téléviseur. La jolie brune lui piqua sa tartine mais il ne s'en formalisa pas. Il se contenta simplement de lui pincer gentiment la hanche avant de se prendre une nouvelle tranche. Lorsqu'elle lui parla de vêtement il se tourna consterné dans sa direction pour voir mais se retrouva la tête dans ses seins. Il la retourna dans l'autre sens et hocha de la tête, les joues bien rouges. « Elle te va bien.., chuchota-t-il en croquant dans son pain, focalisant à nouveau son attention sur Roud partant en guerre. » Il ne pouvait que gagner, sa cause était juste après tout ! Comme la leur ! C'était un véritable modèle à suivre. Ils gagneraient eux aussi des dérèglements de la Planète comme dans cette série parce que dans la fiction les gentils triomphait toujours.

...

« Noooon ! Pas possible ! cria le blond sursauta dans un geste violent tandis que sa tartine chocolatée lui échappait des mains et s'écrasait sur le canapé de Tifa. » Rofroy venait de faire décapiter Ted Shark ! C'était honteux ! Ce petit bâtard ne pouvait décemment pas imposer ses règles du jeu sur le monde. Et Barrtlish souriait pour bien rendre l'instant encore plus douloureux. C'en était trop pour l'ancien SOLDAT. Il baissa finalement les yeux et remarqua qu'il avait taché le fauteuil, il croisa finalement le regard de son amie, l'air désolé.

« Je... euh.. Excuse-moi.. Tifa..., bafouilla-t-il alors que le générique de fin défilait. Je.. j'ai pas fait exprès.. »

Il voulut se reculer un peu pour aider à nettoyer la saleté mais en s'écartant un peu, Tifa qui était toujours contre lui s'écrasa finalement davantage sur lui si bien qu'il se retrouva presque allongé avec la jolie brune presque au-dessus de lui.. C'était vraiment gênant... « Tifa... murmura-t-il pour lui signaler qu'elle l'écraser, bien que le ton devenu suave de sa voix pouvait très bien signifier qu'elle pourrait l'écraser autant de fois qu'elle le voudrait, mais pas quand Ted Shark se faisait décapité à la télévision. » Ou comme s'il voulait dire encore : « Ne râle pas, s'il te plaît, pas ce soir. »

made by lizzou – icons & gif by tumblr



Merci Tifa <3
Revenir en haut Aller en bas
Tifa Lockheart
Administratrice

Messages : 1343
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 23
Localisation : Du côté de chez Swan ♪

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 25 ans
• More:

MessageSujet: Re: Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]   Jeu 12 Juin - 21:24:52




Tifa Lockheart

~You can have my light~



    On a beau être multitâche, il y a des choses parfaitement incompatibles qu'on ne peut pas exécuter en même temps. C'était le cas pour courir et dormir, tricoter et jouer au basket, prendre un bain et changer une ampoule … On ne pouvait pas faire cela en même temps. Tifa aurait donc dû se souvenir qu'il était impossible de manger devant Game of Mako. Cette série demandait bien trop de concentration et d'énergie, elle était bien trop passionnante pour que l'on puisse se permette de faire quoi que ce soit en même temps à côté. Elle finit tant bien que mal sa première tartine et profita d'un petit arrêt sur un personnage qu'elle appréciait moins pour s’essuyer la bouche et ne toucha plus à rien après ça. Elle le sentait mal ce début d'épisode, si Ted Shark était son petit chouchou jusque là,  pour sa droiture et son sens de l'honneur ainsi que sa figure paternel affectueuse, elle commençait à ce dire qu'il voulait trop bien faire pour un monde aussi cruel que Game of Mako.

Elle resta tendue tout le long de l'épisode, vivant à fond chaque instant, croisant les doigts pour ce cher Papa Shark qui méritait d'être épargné. Elle espéra de tout son cœur que ce fourbe de Rufrey tienne parole et ne l'envoie au Cratère auprès de son fils bâtard, Cin Wind ! Elle les voyait déjà réunit, combattant au sein de la Garde de Lifestream pour combattre les étranges créatures qui commençait à s'éveiller au delà des rempart du Cratère. Même cette peste de Stella Scarletter était sincèrement prête à lui offrir cela, mais c'était sans compter sur la cruauté de Rufrey qui le fit tout de même exécuté après lui avoir arraché son honneur. Tifa était à cran, les poings serrait, elle psalmodiait une foule de petits ''non, non'' dans l'espoir que la télé l'écouterait. Jusqu'au dernier moment, elle avait espérait qu'il s'en sortirait, qu'il ferait quelque chose de Badass pour fuir avec ses filles, qu'un météore tomberait sur ce maudis Rufrey ou qu'un Bahamut arriverait pour le dévorer ! Les larmes lui montait aux yeux … Elle allait pleurer ? Non, il allait forcément se passer quelque chose pour le sauver, pas vrai ? Mais non. Papa Shark venait de se faire décapiter sous les yeux de ses filles et ça n'avait beau être qu'une série, Tifa en avait le cœur brisé.

Au moment où la lame du bourreau s’abattit, Tifa était tout recroquevillé contre Cloud, se cachant les yeux vers ses mains, la tête rentré dans les épaules. Elle lâcha un petit ''non'' aigu, étouffé par les grands cris de manifestation de Cloud. Ouais, on aurait pu croire qu'il regardait un match de football comme ça, mais non, son Cloud ne regardait pas ce genre de truc. Elle sursauta tout de même devant cet excès d'émotion et frotta vite ses yeux pour tenter de chasser ses larmes, dans l'espoir que Cloud n'ai rien vu. Ce dernier venait de faire tomber sa tartine de chocolat sur le canapé … Avec de la chance, il penserait qu'elle a les yeux luisant à cause de la colère ? Surprise, elle le regarda avec de grand yeux ronds, ne sachant trop comment réagir. Elle l'aurait grondé en temps normal, mais là elle était trop chamboulée par la mort de Ted.

« Je... euh.. Excuse-moi.. Tifa..., bafouilla-t-il alors que le générique de fin défilait. Je.. j'ai pas fait exprès.. »

Elle ne répondit que par un petit reniflement sur le coup, encore sous le choc. Elle n'allait pas s'en remettre. C'était son personnage préféré, pourquoi a-t-il fallu que ce soit LUI qui se fasse décapité le premier, hein ? Les meilleurs partent les premiers, comme on dit …

Cloud se recula alors, peut-être pour fuir son courroux ou son chagrin de groupie, elle ne savait pas trop, mais elle glissa doucement avec lui et comme elle n'eut pas le temps de se rattraper, elle se retrouva alors sur lui, ses deux gros coussins blotti contre le torse du blondinet. Elle avait posé ses mains sur ses épaules par réflexe et s'empêcher de tomber trop en avant, son regard plongeant inévitablement dans le sien. Ses joues s’empourprèrent aussitôt alors que ses jolies yeux grenats luisait toujours de quelques larmes d'émotions, ne donnant que plus de profondeur et de consistance à son regard tendre. Elle se senti presque partir et planer lorsque Cloud prononça son nom de sa voix douce et grave. Il avait une si jolie voix, de si jolis yeux, un si joli nez … et ces lèvres … Elle se sentait presque hypnotisée d'un coup. Jusqu'à ce qu'elle entende le fameux ''dans le prochain épisode …''. Elle se redressa alors tout à coup, les joues cramoisies.

– Je heu … désolée. Balbutia-t-elle.

Et elle s'était relevé pour un pauvre teaser qui n’annonçait rien de bon ! Décidément, même à la télé ça allait mal, c'était pas très encourageant. Elle se leva alors, elle se sentait un peu bête et ça se voyait, elle ne savait plus quoi faire de ses dix doigts. Elle réfléchit un instant puis croisa de nouveau le regard du blond, elle esquissa alors un demi-sourire désolée alors que ses jolies yeux luisaient toujours.

– C'est sur Rufrey que tu aurais dû la jeter, cette tartine … dit-elle simplement.

Au moins elle ne lui en voulait pas. Elle retira la tartine de là et alla chercher quelque chose pour nettoyer la vilaine tâche. Elle se mit alors à genou devant le canapé et commença à frotté, Cloud était assis juste à côté, il pouvait bénéficier d'un beau contre-plongé.

– ça à l'air de bien partir, tu as de la chance.

Elle avait dit cela avec un sourire pour ne pas l'inquiéter, car elle n'était pas du tout en colère. Quand on vient de voir son personnage préféré mourir à la télé, tout deviens si relatif … En relevant légèrement les yeux, elle remarqua que Cloud avait réussit à en mettre sur son pantalon, au niveau de la cuisse.

– Ah, ne bouge pas, tu en as un peu là.

Ne réfléchissant pas plus que cela à la teneur de son geste, Tifa posa une main sur le genou de son ami et frotta sa cuisse avec sa petite éponge imbibé de détachant. Malheureusement, le tissu du pantalon et celui du canapé n'avait pas vraiment la même teneur, et en frottant, la maladroite se rendit compte que le pantalon de Cloud était en train de déteindre et il se retrouva avec une tâche délavé blanchâtre sur la cuisse. Se rendant compte de sa bêtise, elle se stoppa net et releva les yeux vers lui, avec l'air d'une petite fille venant de casser un vase de collection.

– Oups …


©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia édit' by Nika



Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/ http://ff-judgement-day.forumactif.org/t49-tifa-s-diary http://ff-judgement-day.forumactif.org/t34-l-ardoise-du-7th-heaven
Cloud Strife


Messages : 215
Date d'inscription : 23/05/2014
Age : 23
Localisation : Sur la Planète

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 26 ans
• More:

MessageSujet: Re: Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]   Ven 13 Juin - 10:47:59



Never say NO to Tifa
 



La fiction poussait les individus jusque des retranchements insoupçonnés. En y réfléchissant bien, la réaction de Cloud ne pouvait qu'être démesurée compte tenu du fait qu'il ne s'agissait que d'un programme télévisé savamment scénarisé. En outre, s'il pestait déjà contre la mort du patriarche Shark, celle-ci n'était en réalité que la première d'une longue liste dont ferait inévitablement partie son personnage favori. Tout le monde mourrait et le public tout en protestant en demanderait encore. La Planète pouvait bien exploser, loin de vouloir se rassurer dans des séries rassurantes, le monde préférait trembler et pester devant son poste de télévision. C'était ça l'ère du divertissement. Des jeux et du pain comme on pourrait dire ! En l'occurrence, la tartine avait glissé de son pantalon au canapé avant de s'écraser sur le parquet. Le jeune homme s'était reculé par réflexe mais aussi afin d'éviter d'être trop à portée d'un Tifa en colère pour son fauteuil. Seulement, en agissant ainsi, il avait omis l'existence de l'anomalie de l'assis et, suite à la différence de poids soudaine sur la banquette, la jolie brune se retrouva bientôt vautrée sur son ami qui ne put que choir en arrière, l'air surpris.

Le blond faisait à présent face à une jeune femme qu'il sentait plus troublée que fâchée. Ses grands yeux bruns le fixait avec toute l'intensité dont ils étaient capables. Des lueurs semblaient même s'y refléter. Cloud, lui aussi, cédait au trouble qui l'empoignait une nouvelle fois, au lieu de rester désolé plus longtemps. « Tifa..., murmura-t-il encore, presque fier, cette fois-ci, qu'elle lui fût littéralement tombé dans les bras. » Elle était tellement belle dans sa chemise blanche. Pourquoi ne l'avait-il pas remarqué plus tôt ? Cela lui donnait un air plus décontracté, moins sportif aussi, comme si elle venait de se lever un dimanche matin et qu'ils se retrouvaient tous les deux dans son lit pour prendre un petit-déjeuner en amoureux. Ils se seraient alors vêtus en vitesse avec ce qu'ils auraient trouvé. Les joues du garçon s'embrasaient littéralement. Pourquoi fallait-il qu'elle ait d'aussi beaux yeux ?!

Une annonce du prochain épisode de la semaine prochaine arracha Tifa à la contemplation de son ami. Il en fallait plus pour distraire le blond de toute l'attention qu'il portait à la barmaid. Il regretta l'espace d'un instant que le poste de télévision fût encore allumé et l'eût distraite ainsi. Mais c'était, très certainement, mieux ainsi. La jolie brune s'était reculée de l'endroit où elle avait le plus d'empire, le cœur de Cloud, lui laissant le temps de se redresser et de tenter d'oublier l'incident. Comme elle était belle sa petite serveuse !...

Peu de temps après, cette dernière s'empara avec célérité d'une éponge et d'un peu de savon magique pour frotter vigoureusement la tache de chocolat sur le fauteuil. Cloud voulait l'aider, il s'était lever pour offrir son insistance, mais son amie l'avait bien vite congédié pour se charger seule de ce bien maigre problème. Elle ne l'avait pas disputé finalement. Tout juste avait-elle essayé de feindre une moue boudeuse pour le réprimander gentiment. Le blond se détendit un peu, se reculant encore pour lui laisser un champ d'action optimal. Lorsqu'elle eût fini, Tifa revint vers lui et constata que son pantalon, lui aussi était souillé. Elle se trouvait à présent à genou devant lui pour frotter énergiquement le tissu avec son éponge humide. Ca chatouillait un peu mais c'était surtout bien trop stimulant pour que le jeune homme pût rester de marbre. Ses cuisses. Si elle continuait comme ça, elle finirait par sentir autre chose là où elle frottait. Cloud sentait bien ce trouble croître dans son esprit et son corps. En baissant les yeux il vit même qu'il avait une vue parfaite sur la poitrine de la jeune femme et ses pensées s'enflammèrent à nouveau.

Tout juste eut-il le bon sens – ou la pudeur mal placée – de la repousser un peu. Il pouvait bien laver son pantalon tout seul quand même.. Elle se redressa et s'excusa avec beaucoup de sobriété. En jetant un œil sur la tache, Cloud s'aperçut qu'elle était toujours là, plus large, plus voyante. Elle avait juste changé de couleur pour passer du marron chocolaté ou blanc décoloré. Il était sans doute fichu. Le blond se leva. Il n'était pas fâché, il voulait juste rompre cette proximité avec son amie qui, dans l'état actuel de ses envies et de la force de son imagination, risquerait de porter préjudice à la vertu de la jolie Tifa. Il soupira en se dirigeant vers l'escalier : « C'est pas grave.. Je devais aller... me changer de toute façon. »

Comme convenu, Cloud gravit les marches qui menaient à l'étage pour y rejoindre la salle de bain. Il s'y aspergea allégrement le visage d'eau froide. La tache n'était bien que le cadet de ses soucis, une bosse déformant le tissu le gênant bien plus. Il retira le pauvre pantalon, son pull et son débardeur suivirent très vite aussi. Il enfila alors un T-shirt fort large qu'il utilisait pour se sentir à l'aise à la maison et parfois pour dormir. Il ôta enfin ses sous-vêtement optant plutôt pour un caleçon de nuit, plus ample qui avait d'ailleurs plus l'air d'un short qu'autre chose. Il était tard de toute façon. Le jeune homme se rendit enfin aux toilettes pour assouvir une envie pressante qui dura plus longtemps qu'on aurait pu le croire.

Lorsque Cloud redescendit la tension était finalement apaisée. Il trouva Tifa assise dans le canapé. Les informations de la deuxième partie de soirée commençaient à peine. Retour au monde réel et à la dure réalité, hein ? Il arriva doucement par derrière, le trouble qui l'avait saisi lui ayant laissé quelques idées en tête, et il déposa un tendre baiser sur son front. « Tu me laisses une petite place ?, conclut-il en tentant une nouvelle fois le diable et s'asseyant aux côtés de la jolie brune. » Il s'affala un peu sur le côté, laissant la demoiselle s'étendre contre lui et délasser ses membres fatigués. Tout en regardant les sombres nouvelles, le blond caressait les mèches brunes de son amie ce qui semblait l'apaiser.

made by lizzou – icons & gif by tumblr



Merci Tifa <3
Revenir en haut Aller en bas
Tifa Lockheart
Administratrice

Messages : 1343
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 23
Localisation : Du côté de chez Swan ♪

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 25 ans
• More:

MessageSujet: Re: Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]   Ven 13 Juin - 18:25:00




Tifa Lockheart

~You can have my light~



    Ce qui aurait pu passer pour le début d'un mauvais porno n'était en fait qu'un malheureux concours de circonstances bien innocent. Non, la jolie Tifa, en plus de ne pas se rendre compte de ses charmes, n'était pas toujours consciente de ambiguïté de ses gestes et était hélas bien trop innocente et ignorante sur le sujet pour évaluer la réactivité d'un homme comme Cloud. C'était le comble, à vingt-cinq ans, d'être aussi prude, je sais … Mais que voulais vous ! Son ''loup'' n'est jamais venu la trouver pour lui expliquer. Du coup, elle se retrouva bien embarrassé, oui, mais plus à cause du pantalon qu'autre chose. C'était une douce vengeance pour son canapé mais dans la conjoncture actuelle, ce n'était pas trop le moment de gaspiller des vêtements. Elle s'était donc redressé alors que Cloud lui-même se levé pour imposer une certaine distance. Elle crut un instant qu'il allait s'énerver et elle s'excusa de sa petite voix douce. Heureusement, le chocobo de son cœur ne lui en tain pas rigueur, il avait cependant l'air très gêné lui aussi. Elle se dit qu'elle avait tout de même dû le contrarier en abîmant son beau pantalon, mais le blond s'esquiva vite fait après lui avoir assuré que ce n'était pas grave. La demoiselle se releva en le regard partir, avec un air un peu penaud. Elle se sentait bête mais elle se demandait surtout pourquoi il avait eu l'air aussi bizarre tout à coup. Bon, ne cherche pas Tifa, ce n'est pas dans ton champs de compréhension de toute façon, sans vouloir t'offenser …

    Elle finit alors rapidement de nettoyer les petites tâches et embarqua le plateau avec elle dans la cuisine pour laver et ranger le tout, le temps que Cloud aille se changer. Après un petit verre bien frai et revigorant – que de l'eau, je vous rassure – elle retourna vers le salon pour s'installer dans le canapé saint et sauf. Elle s'empara de la télécommande et commença à zapper sans grande conviction. A cette heure, il y avait beaucoup de documentaires et de reportages mais Tifa s'arrêta sur la chaîne pour enfant. Elle s'était égarée dans la contemplation d'un dessin animé et elle se demanda alors pourquoi une chaîne pour enfant diffusait de tels programmes aussi tard. Tous les enfants dorment à cette heure là … Puis, réagissant que finalement, elle aimait bien ce dessin animé, elle se dit que l’audience ne devait pas être si mauvaise : les parents aussi aime regarder cette chaîne. En plus, celui qui était en train de défiler était plutôt rétro, elle se souvenait même très bien qu'elle le regardait étant petite. C'était les aventures d'un petit chocobo qui parcours le monde, c'était très ludique et le héros était adorable avec ses petits ''wak''. Tiens, elle se demandait bien qui pouvait être payé pour le doublage des waks.

    Elle sursauta légèrement en entendant les escaliers craquer, l'alertant que Cloud redescendait. Elle ne voulait surtout pas être prise sur le fait de regarder des dessins animés, ce n'était pas très sexy … bien que ce n'était pas vraiment son intention de paraître sexy, mais bon, voilà quoi, ce n'était pas la grande classe de regarder les Aventures de Bobo le petit Chocobo. Vite, elle zappa sur la chaîne des info en continue, qui n'était pas vraiment plus sexy vu les nouvelles qu'il y avait, mais bon, à cette heure, c'était dessins animé, trucs trash ou carrément du porno … Et regarder un porno avec un meilleur ami avec qui vous avez déjà une relation très ambigu, ce n'était pas forcément conseillé. Enfin. Ça dépend vers quoi tend le conseil, bien sûr. Elle reposa la télécommande pour donner l'impression de regarder cela depuis un moment. Au gros titre : de nouveaux désastre climatique, l'état inquiétant du nord et une exode urbaine qui bat des records. Elle eut l'agréable surprise de recevoir un petit bisou sur le front, ce qui lui donna le sourire ainsi qu'un léger rouge aux joues. Elle releva sa frimousse vers son ami pour lui faire profiter de son expression chaleureuse et avenante avant de se décaler pour lui faire sa petite place.

    – Une petite place alors, mais vraiment parce que c'est toi. Répondit-elle chaleureusement.

    Le blond s'installa et elle se retrouva de nouveau attirée vers lui. Elle ne chercha pas à se battre contre la gravité – partant du principe que c'était peine perdue – et vint plutôt se blottir contre lui, puisqu'il semblait bien apte à l'accueillir. La tête au creux de l'épaule de son colocataire, elle profita de cette étreinte amicale – oui bien sûr que c'était amicale, tout le monde fait ça avec son meilleur ami et ce, sans la moindre ambiguité … hm. Pas vrai ? Non ? Il était tard, pour une fois, l'esprit très – trop – productif de la brune s'était mis en veille, elle n'avait pas envie de se poser de questions. Cloud était confortable, c'est tout ce qui important pour le moment.

    Les yeux rivés vers la télévision, elle était bercé par la présence de son ami, son le t-shirt plutôt fin permettait de mieux sentir les formes. Ses caresses dans ses cheveux lui semblaient si agréable que s'en était presque assommant et chacune d'elle rendait ses yeux plus lourd. Les paupières de la belle ne tardèrent pas à se refermer doucement, et comme elle était bien calée contre son coussin vivant, elle le bougea pas d'un pouce. Elle avait juste ramener ses jambes sur le canapé, afin d'être mieux installé. Bientôt, le son de la télé ne devint plus qu'un vague murmure nébuleux, une soupe de bruit de fond monotone qu'elle ne distinguais déjà presque plus. Un léger sourire paisible s'était fiché sur ses jolies lèvres, alors que sa position faisait bailler la chemise pour l'ouvrir sur son décolleté alléchant tout en remontant légèrement ses seins. Heureusement que c'était Cloud hein, imaginez, elle serait tombée sur une sorte de voyeur pervers du genre à aimer espionner les filles dans leur chambre … N'est-ce pas !?


©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia édit' by Nika



Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/ http://ff-judgement-day.forumactif.org/t49-tifa-s-diary http://ff-judgement-day.forumactif.org/t34-l-ardoise-du-7th-heaven
Cloud Strife


Messages : 215
Date d'inscription : 23/05/2014
Age : 23
Localisation : Sur la Planète

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 26 ans
• More:

MessageSujet: Re: Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]   Ven 13 Juin - 21:09:31



Never say NO to Tifa
 



Maintenant qu'il avait fait ce qu'il avait à faire, le jeune homme se sentait l'esprit plus serein et plus à même d'enlacer son amie d'enfance sans aucune arrière-pensée. Cloud s'était peu à peu allongé lui aussi, Tifa lovée contre lui. Les informations étaient tout sauf réjouissantes. Le monde ne tournait vraiment pas rond en ces temps de crise profonde. Il caressait sans s'arrêter la tendre chevelure de la jolie brune comme pour se cacher encore un peu l'horrible réalité. Ce genre de moments affectueux, bien qu'ampli de simplicité, le comblait tout à fait. Ses paupières commençaient à s'alourdir. Lorsqu'il regarda en direction de Tifa, il se rendit compte que sa poitrine se soulevait à un rythme lent et régulier. Elle s'était assoupie. Cloud, attendri, sourit et lui prit la télécommande des mains avec douceur pour ne pas la réveiller. Il appuya sur un bouton et les images d'une présentatrice affolée s'estompèrent aussitôt, les plongeant dans une semi-pénombre. Le jeune homme ferma les yeux lui aussi et se laissa transporter rapidement au pays des rêves. Le Septième Ciel n'était pas le bar mais tout endroit où se trouver Tifa. Ses dernières pensées furent pour elle, rien que pour elle, à tel point que parfois dans son sommeil il lui arrivait de murmurer doucement son nom.

Fin.

made by lizzou – icons & gif by tumblr



Merci Tifa <3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]   Aujourd'hui à 3:22:10

Revenir en haut Aller en bas
 

Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Baptême de Wild Cloud
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Cloud [ PACK ]
» Partenariat avec Cloud Nine
» Discussion autour de Final Fantasy + Sondage !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Judgement Day :: Midgar :: Edge :: 7th Heaven-