RemonterDescendre



 

Partagez | .
 

 Un entretient avec "Mère"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kadaj


Messages : 35
Date d'inscription : 11/03/2015

::PASSEPORT::
• Age du personnage:
• More:

MessageSujet: Un entretient avec "Mère"   Jeu 19 Mar - 11:06:32


Un entretient avec "Mère"

Suite à la découverte de la jeune femme nommée Lucrecia, Kadaj n'avait qu'une hâte... Faire part de ses découvertes à "Mère". Elle se devait d'être au courant d'un truc aussi important, même si l'incarné se disait que ce n'était qu'une pauvre folle, imaginant ce qu'elle voulait. Pourtant, depuis qu'il avait quitté la caverne, de nombreuses questions trottaient dans sa tête. Pourquoi donc hésiter de la sorte ? Sephiroth est l'enfant de "Mère" - tout comme lui d'ailleurs -, pas de cette pimbêche qu'il a jetée dans un précipice. Cependant, pourquoi semblait-il jaloux ? Peut-être parce que si cela s'avérait être vrai, alors Sephiroth aurait deux mères. Quel enfant chanceux contrairement à lui.

Ce n'était pas le moment de laisser la rage envahir un peu plus son cœur. Devant lui se trouvait enfin le Cratère Nord. Les souvenirs de sa première vie en tant que Kadaj lui revinrent en tête. C'était là qu'il avait capturé deux membres des Turks parce que ceux-ci se jouaient de lui. C'était aussi là que résidait à présent Jenova, la personne qu'il servirait à tout jamais. Connaissant le chemin par cœur, le jeune Incarné se dirigea vers la grotte la plus profonde du Cratère. En pénétrant dans la cave, une profonde joie envahit tout son être. Cependant, pourquoi semblait-il jaloux ? Franchement, un véritable gamin que voilà. On ne pourrait pas penser qu'il est une partie du célèbre Sephiroth.

Tout en se dirigeant plus profondément dans la cave, l'Incarné regarda d'un œil indifférent le paysage. Nombreux auront été les personnes trouvant cet endroit magnifique - bien qu'étant mortel à cause de la trop grosse quantité de Lifestream -... Mais pas lui. Il n'y avait qu'une chose qui était magnifique aux yeux de l'Incarné, ça charmante "Mère". Bon, il y avait aussi le sang qui était beau à voir, surtout lorsque cela était en quantité astronomique. Peu à peu, Kadaj ralentit l'allure sachant très bien que non loin se trouvait la raison de sa venue.

Il pouvait à présent la voir dans toute sa splendeur, mais par respect pour elle, le petit-enfant baissa les yeux sur ses pieds. Il était loin celui qui prenait un malin plaisir à tuer. Un petit soumis qui tentera bien de prendre la place du cher Sephiroth - car il ne doit pas tout avoir -.
Eques, Never-Utopia.
Revenir en haut Aller en bas
Jenova


Messages : 9
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 24
Localisation : Cratère Nord, oui oui

::PASSEPORT::
• Age du personnage: Inconnu
• More:

MessageSujet: Re: Un entretient avec "Mère"   Dim 22 Mar - 0:31:02



Un entretient avec "Mère".




Dans la nuit et le froid, la sombre Reine trône toujours du haut de son Empire glacé et ténébreux. Les nouvelles sont bonnes, son armée gagne peu à peu du terrain. Ce n’est que le commencement, se dit-elle, fièrement. Voilà bien longtemps qu’elle n’avait pas vécu de guerre aussi sanguinaire et divertissante. Probablement du temps des Cetras, ce qui remontait à bien loin maintenant. Cette situation la comblait d’une jouissance sadique, tout à son profil. La calamité des cieux était ravie. Bientôt, tout le continent EST serait débarrassé des hommes, ces viles créatures qui lui résistent depuis de nombreuses années. C’était son ambition, c’était son premier objectif, et elle c’était fixé de réussir. Rien ne pourrait plus jamais lui barrer la route désormais. Elle avait une armée, puissante, très puissante. Plus rien ne pourrait l’arrêter.

Mais alors qu’elle rêvassait avec plaisance de cet avenir prometteur, un petit visage familier brisa le silence et son instant de songes. Un de ces fils venait de faire son apparition dans la grande salle. Il s’agissait du plus jeune, Kadaj. Kadaj était probablement le plus dévoué et le plus obéissant de ces fils. Il y avait bien l’aîné, le plus puissant et le plus redoutable, mais, celui-ci avait la fâcheuse tendance à se montrer trop instable et parfois personnel dans ses décisions. Kadaj lui, était d’une docilité sans égards à l’écart de sa mère. Jénova appréciait beaucoup cet aspect de sa personnalité, un parfait pantin.

Étonnée tout de même de le voir venir ici, la grande Reine se redressa sur son trône, plongeant son regard glacé sur sa jeune progéniture. Celui-ci baissa aussitôt les yeux, par respect ou soumission, ou probablement les deux. Jénova savoura cette élégance à son égard, avant de finalement se lever de son trône de pierre pour s’avancer à petits pas de son fils.

« Kadaj… Mon jeune fils, bon bien aimé. Que fais-tu ici ? En quel honneur viens-tu troubler la tranquillité de ta Reine ? »

Pas à pas, la grande Reine s’approchait de son enfant, s’adressant à lui d’une voix à la fois douce et sèche. Elle ne le lâchait pas du regard, le jugeant sévèrement sans même ciller un seul instant. On pouvait lire un intérêt certain dans ce regard glacé, mais il y avait aussi une prestance divine et écrasante. Un dominant et son dominé, ni plus ni moins.

Oui, les nouvelles étaient bonnes au sein de l’armée de Jénova. Alors, cette dernière, espérait tout autant que son jeune fils soit venu lui rapporter de fraiches nouvelles également. Des nouvelles qui puissent la combler toujours un peu plus. Ainsi, pourrait-elle satisfaire son envie toujours plus grande de vengeance.






Dernière édition par Jenova le Jeu 7 Mai - 21:22:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kadaj


Messages : 35
Date d'inscription : 11/03/2015

::PASSEPORT::
• Age du personnage:
• More:

MessageSujet: Re: Un entretient avec "Mère"   Mer 25 Mar - 12:35:00


Un entretient avec "Mère"

Lorsque "Mère" prit la parole, le jeune Incarné se sentit tout de suite prit de doutes. Et si elle savait déjà concernant cette fameuse Lucrécia ? Et si à cause de lui, elle allait rentrer dans une colère folle ? Cependant, il était impossible pour lui de faire demi-tour sinon la colère de Jenova en serait encore plus grande. Tentant de se maîtriser afin de ne pas montrer ses faiblesses devant celle qu'il admirait du plus profond de son cœur, Kadaj décida de ne pas la faire attendre et donc, de lui répondre.

"Suite à une mission, je suis tombé sur une femme portant le nom de Lucrécia. Voulant savoir pourquoi elle parlait d'un de vos enfants... Sephiroth, j'ai eu le droit à une réponse déconcertante. Cette folle avait perdu la tête de toute évidence ! Elle, la mère de Sephiroth, quelle sottise !"

En se souvenant de ce moment, la rage de Kadaj commença et réapparaître à la surface de son cœur. C'était mauvais que de montrer ce côté-ci à sa reine. D'ailleurs, celle-ci semblait intéressée par ce qu'il disait - quand bien même que son attitude ne laisse rien paraître... Elle était une déesse après tout -. Elle semblait même l'inciter à continuer son récit.

"Avant de s'évanouir dans la nature, elle a parlé du projet Jenova."

Pour la première fois, le petit Incarné tenta un coup d'œil vers "Mère" afin de voir s'il avait fait une bêtise en lui racontant tout. De toute manière, n'avait-il pas jeté la demoiselle dans un gouffre ? Généralement, on meurt grâce à une chute pareille alors ce n'était plus la peine de s'inquiéter... Enfin du moins, c'était ce qu'il tentait de se dire. Reportant son attention sur ses chaussures - il ne pouvait pas supporter le regard de "Mère" plus longtemps, comme un brave petit soumis -, il finit par dire.

"Je pense que si elle est encore vivante, elle pourrait être une menace pour vous 'Mère'."

Et si le valeureux Sephiroth la rencontrait, est-ce que quelque chose allait se produire ? Car s'il y avait bien une chose que souhaitait l'ex-soldat, c'était d'en apprendre plus sur ses origines. Sur ce côté, il était instable - bien moins que Kadaj sur tous les points certes -.

"Puis-je.... Poser juste une question ?"
Eques, Never-Utopia.
Revenir en haut Aller en bas
Jenova


Messages : 9
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 24
Localisation : Cratère Nord, oui oui

::PASSEPORT::
• Age du personnage: Inconnu
• More:

MessageSujet: Re: Un entretient avec "Mère"   Jeu 7 Mai - 21:25:59



Un entretient avec "Mère".




Cette visite, la Reine du chaos l’aurait aimé porteuse de bonnes nouvelles. Elle aurait aimé entendre, de la bouche de son fils, de plaisantes choses, allant à son avantage. Mais au lieu de ça, c’est une véritable calamité qui frappa celle qui pensait être l’imperturbable et la principale calamité en ce monde. Kadaj avait ce petit air faussement innocent, alors qu’il réalisait tout aussi bien que sa Reine la gravité de la situation. Lui-même semblait habité d’un doute étrange. Il avait l’air quelque peu, déconcerté, ne semblait toujours pas réaliser ce que cette femme lui avait dit là-bas. C’était comme, s’il avait besoin d’entendre les affirmations de Jénova, comme pour se rassurer, pour s’assurer, d’une seule et unique vérité. La vérité… Voilà un des sujets qui étaient parmi les plus sensibles chez Jénova, qui reposait sa réussite sur le mensonge, depuis toujours. Sa capacité à tromper l'univers tout entier, et la vie qui y habite, tel était sa véritable force. Voilà à présent qu’elle apprenait l’existence d’une traitresse, prête à détruire tout l’univers que la grande Reine s'était acharnée à construire durant ces longues dernières années. Tout son jeu, son équilibre, sa version des faits, tout était à présent menacé par les dires d’une vieille folle, ressurgit du passé… Jénova avait été bien loin d’imaginer ce que les tourments du LifeStream pouvaient provoquer à l’époque, en capturant Minerva. Aujourd’hui, il semblait qu’elle en payait les conséquences. Un jeu qui pouvait lui couter cher, très cher…

L’alien était partagé entre deux sentiments. Une haine immense l’envahissait, la rongeait de l’intérieur, si bien qu’elle aurait provoqué tout un cataclysme à elle seule. Mais d’un autre côté, elle ne pouvait tout simplement pas se permettre d’échapper une telle colère, pas devant son fils. C’était comme, donner de la crédibilité à cette femme, à cette folle. C’était montrer une forme de faiblesse, alors que la dérision, semblait le plus logique ici pour convaincre son rejeton de croire en une seule et véritable version, aux yeux de Jénova. La grande Reine se contint donc, fronçant simplement les sourcilles, tandis que le feu brûlait en elle. Ses poings se refermèrent tout de même, traduisant une frustration certaine. Le tout à présent était de trouver les bons mots. Il fallait les choisir avec habileté, et intelligence.

« Misérable fanatique, folle et écervelée, venu du passé ! Une maudite et futile créature, qui cherche à semer le trouble dans nos rangs ! Ces chiens ne cesseront donc jamais de nous nuire ! Voilà ! Quels genres de subtils mensonges, quel genre de tyrannie ont-ils obligé à ton aîné de croire ! C’est avec ce genre de discours, qu’ils lui ont troublé l’esprit, et écarté de la vérité pendant si longtemps ! »

Jénova se mit à marcher, nerveusement, la rage ne pouvant se contenir trop longtemps. Bien sûr, cette femme était une menace, une énorme menace. C’était même une arme redoutable qui menaçait tout l’échiquier de la calamité des Cieux. À cause d’elle, son jeu finirait par tomber, et la vérité par éclater. C’était impensable, inimaginable qu’une telle chose puisse se produire. Heureusement pour l’alien, elle avait ici, avec elle et en sa possession, un bien et bon petit soldat, un petit pantin bien serviable, dont la loyauté bravait jusqu’à même la mort. Comme si même ce dernier lisait dans ses pensées, Kadaj souligna alors l’important, ce qui amenait naturellement à une suggestion plus qu’évidente.

« Elle n’en saura point une ! Toi, mon fils ! Je te charge de me retrouver cette femme, et de me rapporter sa tête ! Va ! Au plus vite ! Il n’y a pas un seul instant à perdre ! »

La Reine du chaos se tourna alors vers son rejeton, s’approchant de lui pour capter plus amplement son regard. D'un geste presque maternel, elle posa ses mains sur les épaules du jeune homme, le berçant d’un regard faussement rempli d’amour.

« Je compte sur toi… Ne me déçois pas. »

Lui dit-elle d’un murmure à la fois tendre et inquiétant. Puis, en se retournant pour regagner son trône, elle lui rappela l’essentiel, pour la forme.

« Et n’oublie pas… L’échec n’existe pas, dans notre grande et valeureuse armée. »

Ainsi il était averti. La réussite, il n’avait pas d’autre choix que de réussir. Jenova était intransigeante, cruelle, et il y avait de forte chance pour qu’elle le soit aussi à l’égard de vulgaires pantins tels que Kadaj. Celui-ci allait pouvoir faire ses preuves, et voir s’il était digne de compter dans l’armée de l’alien. Sinon quoi, Jenova se débarrasserait des faibles…

« A présent mon enfant, poses ta question. Et vite… »

PS :
 


Revenir en haut Aller en bas
Kadaj


Messages : 35
Date d'inscription : 11/03/2015

::PASSEPORT::
• Age du personnage:
• More:

MessageSujet: Re: Un entretient avec "Mère"   Mar 26 Mai - 10:55:02


Un entretient avec "Mère"

"Mère" était énervée, il fallait être aveugle pour ne pas le voir et bien que cela fit un peu peur à Kadaj, il ne pouvait décidément pas lui en vouloir. Il ne savait pas qu'au final, c'était cette femme qui avait raison et non la calamité qui se trouvait face à lui. De toute manière, le saura-t-il un jour ou l'autre et est-ce qu'il reniera la personne qui lui a donné naissance ? Bien sûre que non, Kadaj donnerait sa vie pour elle. Jénova le sait très bien et c'est pour cela qu'elle lui donna cette mission très importante.

Le petit incarné se risqua de jeter un coup d’oeil à "Mère" avant de s'incliner aussi bas qu'il le pouvait, par soumission. Même s'il y avait un risque d'échouer et donc, de mourir certainement, il était très heureux d'avoir une mission de la part de celle qu'il adore. Les mains qui se posèrent sur son épaule l'électrisèrent tout simplement. Jamais il ne pourrait dire à quel point il se sentait vivant à ce moment même.

Jénova souhaitait qu'il la regarde, ce qu'il fit en tenta de lui montrer toute sa détermination. Le petit se devait être fort pour gagner encore plus la confiance de "Mère" et qui sait... Peut-être qu'elle lui donnerait un rôle bien plus important que Sephiroth.

"'Mère', ne vous inquiétez pas, je la tuerai quoi qu'il arrive."

En voici une promesse périlleuse, mais Kadaj s'en fichait bien sûre. Il pouvait à présent poser sa question... Celle qui semblait vouloir rester dans sa petite tête de soumis.

"Pensez-vous que si cette femme tombe sur Sephiroth, elle saura lui retourner le cerveau ? Je ne doute pas des capacités de Sephiroth, mais elle risque de le perturber, de le monter contre vous."

Kadaj marqua un silence, lourd à ses yeux. Peut-être n'aurait-il ne dû pas poser ce genre de questions, mais bon il fallait bien prouver qu'il pouvait être aussi intelligent que son 'ennemi' aux cheveux d'argent.
Eques, Never-Utopia.
Revenir en haut Aller en bas
Jenova


Messages : 9
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 24
Localisation : Cratère Nord, oui oui

::PASSEPORT::
• Age du personnage: Inconnu
• More:

MessageSujet: Re: Un entretient avec "Mère"   Ven 29 Mai - 13:28:34



Un entretient avec "Mère".




Il était évident que cette femme représentait une réelle menace. Bien que Jénova ait parfaitement confiance en son emprise sur Sephiroth. Ce pauvre enfant égaré était si faible d’esprit. Il était instable, psychologiquement. Il avait été si facile de s’emparer de sa raison, déjà trop fragile. Sephiroth était un pantin bien obéissant, admirable par sa naïveté. Kadaj avait de qui tenir. Parfois Jénova se riait d’eux si forts, en mesurant l’ampleur de leur stupidité. Ils étaient si bêtes, de vulgaires marionnettes, qui n’avaient pour eux que leur force, généreusement héritées des gênes de Jénova, qu’ils portaient en eux. Toutefois, l’alien savait qu’une telle adoration à son égard, devait se travailler sans relâche. Ce n’était pas une tâche des plus évidentes pour la reine du chaos. Montrer une quelconque forme d’amour à leur égard, était une chose qui la répugnait. Mais elle devait prendre sur elle, afin que ses plans se déroulent pour le mieux. Sephiroth avait le mérite d’être puissant, très puissant. Elle en faisait de lui son préféré. En revanche, Kadaj était peut-être le plus fidèle d’entre eux. Non pas qu’elle doute de l’amour de Sephiroth à son égard, mais elle le savait instable. Elle savait également que cela en faisait sa plus grande faiblesse. Kadaj lui était un fanatique. De plus, lui ne risquait pas de se retrouver dans une situation similaire à celle de son aîné. Lui n’avait pas d’autre famille, que Jénova.

Elle devait reconnaitre raison à son cadet. Mais loin d’être énervé par une telle question, elle se rassurait bien au contraire de le voir de son côté, malgré la réalité évidente. C’était un fait, cette femme tenterait par tous les moyens de lui reprendre son élite. Elle viendrait voler son fils, son meilleur élément. Elle lui retournerait l’esprit, lui raconterait la pure vérité, la vraie vérité. Qui sait ce que Sephiroth en ferait… Oui, cette femme était une menace qu’il ne fallait pas négliger. Calmement, la reine reprit place sur son trône, songeant longuement sans paraître inquiète pour autant.

« Il est vrai que ton frère a tendance à se poser beaucoup trop de questions… Il est fort physiquement, mais fragile psychologiquement. Qui sait ce que cette femme pourrait lui faire endurer par ses viles paroles… Heureusement, une telle rencontre ne se produira pas… Grâce à toi. Tu nous protèges tous par cette mission. Ton frère garde le front actuellement, il est au sein de l’armée. Il n’a pour l’instant aucune chance de rencontrer cette femme, mais assures-toi de faire le ménage au plus vite, pour que jamais cela ne se produise… »

Porter autant d’espoir sur ce jeune pantin allait sans doute le revigorer d’une confiance et d’une adoration certaine. Il était si facile de manipuler Kadaj. Il ne réfléchissait pas. Ne mettaient jamais les paroles de sa reine en doute. Il ne s’interrogeait jamais sur cette mère qui se jouait de lui. Il avait une confiance aveugle en elle, c’est tout ce dont Jénova avait besoin.

D’un geste franc de la main, elle lui fit signe de s’en aller à présent, mettant ainsi un terme à leur conversation. Jenova n’avait guère la patience de discutailler ainsi avec ce présumé fils. Elle avait d’autres préoccupations. Des préoccupations militaires. Tout le Nord lui appartenait maintenant. Elle n’avait pas le temps de se reposer sur ses lauriers. Elle avait tout un continent sur lequel régner.

« Va, à présent… Mon fils. Comble-moi de fierté, et fait honneur à celle qui porte tant d’espoir en toi ! »


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un entretient avec "Mère"   Aujourd'hui à 5:04:14

Revenir en haut Aller en bas
 

Un entretient avec "Mère"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ++Entretient avec Shinigami-SAMA!
» Entretient avec un Kage [PV Kadoria Uriô]
» Rebondissement: Mère de Tristan Banon aurait eu une relation consentie avec DSK
» Remèdes de grans mère (santé)
» Dévouée comme une fille envers sa mère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Judgement Day :: Continent Nord :: Cratère Nord :: Cave du Nord-