RemonterDescendre



 

Partagez | .
 

 The big trap [Reanbell, Genesis, Angeal, Sélès]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: The big trap [Reanbell, Genesis, Angeal, Sélès]   Mar 31 Mar - 21:55:15

The big trap
Scox & all
En quittant la base de Junon, Phoenix quittait aussi la direction de Scox, mais si le lieutenant lâchait la marchandise dans la nature, on allait l’accuser de travail bâclé. Là au moins ses supérieurs n’allaient pas lui chier dans les rangers et il pouvait être certain du bon déroulement de l’opération. Il devrait donc se taper un continent entier en quatre roues, c’est-à-dire rester le cul posé sur un support pendant des heures, c’est-à-dire s'emmerder comme un rat mort. Pour se préparer psychologiquement, il avait fumé son paquet de clope d’un trait avant les réjouissances.

La dernière fut écrasée sur l’encadrement de la porte des prisonniers par laquelle trois sous-fifres entrèrent pour faire sortir le Phoenix, car le cuir rouge serait dégagé un autre jour, d'après les ordres. Scox analysa donc la petite qu'on lui présentait et dont il se souvenait parfaitement, quoiqu’elle avait un peu grandi. C’était donc elle le projet potentiellement réussie ? En fait, la seule façon de le savoir pour le lieutenant, ça aurait été de lui broyer la gorge là, comme ça, sauf que comme autrefois, il ne voyait pas l’intérêt de s’en prendre à une gamine sans défense. Ok c’était plus une gamine, mais elle n’était pas moins sans défense ! Comme on se faisait beaucoup chier pour elle à Deepground ! Personne n’avait essayé de vérifier la théorie de la façon la plus efficace qui soit ? Y en avaient qui, contrairement à Scox, ne se seraient pas gênés, alors pourquoi on se sortait pas les doigts du c... nez ?

Sans aucune politesse d'abord, Scox guida la marche jusqu’au parking où un camion de transport blindé, le plus basique, les attendait. Si le lieutenant était du voyage, y avait pas besoin de plus de matos, à part un pack de bières déjà dans l'engin. Avant de faire monter la marchandise, le type s’adressa finalement à elle.

- Alors, qu’est-ce que ça fait de rentrer au bercail, petite beauté?

Il fit un signe à ses subordonnées pour qu’on la fasse monter dans le camion, avant de s'y installer lui-même en restant le plus proche de la porte arrière tandis que la petite blonde étaient placés plus au fond. Ils ne seraient que six soldats de Deepground, avec le conducteur et le lieutenant. Et dire que de l’autre côté du continent, des combattants se préparaient comme s’ils allaient mener l’assaut de leur vie. Remarque, ils faisaient bien… !

electric bird.


Dernière édition par Scox le Sam 25 Avr - 21:13:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Reanbell Valdès


Messages : 275
Date d'inscription : 26/07/2013
Age : 22
Localisation : Dans une boite bleue

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 23 ans
• More:

MessageSujet: Re: The big trap [Reanbell, Genesis, Angeal, Sélès]   Jeu 2 Avr - 10:02:30




Reanbell Valdès

~Just a ghost forgetting by the Lifestream~










    Comme elle l'avait prédis, l'attente fut plutôt longue jusqu'au lendemain où on les sortit de leur trou. Comme elle s'était montrée particulièrement docile – et ce détail aurait dû les inquiéter – et qu'elle n'était après tout qu'une petite blondinette toute chétive, on ne prit pas soin de lui lier les mains. Détail ennuyeux pour leurs projets de fuite, son seul moyen de transport potentiel ne fut finalement pas du voyage ... Une décision de toute dernière minute. Elle allait devoir s'y prendre autrement, mais tout n'était pas perdu.

Sur le chemin, la petite blonde reconnu quelques têtes, des visages du passé … et ça faisait tout drôle de les revoir. Surtout ce vieux aux cheveux bruns ! Elle se souvenait très bien de lui, il avait refusé d'exécuter les ordres le jour où elle aurait dû être massacrée pour le bien du projet phénix. Sans lui, elle ne serait sans doute jamais sortie de là ou on l'aurait très vite retrouvé … Un peu de reconnaissance ? Même pas. Oui, cela la surprenait elle-même cette fois ! Elle ne ressentait pas de reconnaissance, juste une sorte de respect devant la badassitude de ce gars qui avait désobéi aux ordres. C'était chose bien rare à Deepground … alors il fallait bien saluer la performance tout de même.

Elle se retrouva donc bientôt devant le camion. Un misérable camion ? Il y en aurait peut-être d'autres … ? Elle s'était légèrement penchée et surélevée sur la pointe des pieds pour tenter de voir plus loin, mais elle ne voyait que des soldats gambader tranquillement. Elle pouvait remercier son manque flagrant de crédibilité … mais tout de même, à ce point là c'était vexant !

Au cours de son observation, le petit chaton curieux qu'elle était croisa le regard de ce type qui avait un nom d’onomatopée – mais si, quand on déroule du scotch, ça fait Scox ! - qui entamait justement la conversation. La petite blonde garda sa poker face complément hermétique, même – et surtout – devant la petite plaisanterie du vieux. Elle le fixait sans ciller, de cette façon qui faisait presque peur – si vous craignait les morsures de chaton – avant de répondre de cet air désinvolte et directe qui lui allait si bien.

— Ça fais comme mon pied dans tes noix.

Et oui, la petite avait – un peu – grandi depuis l'époque où il refusait de lui taper dessus, et au grand damne de tous, elle s'était munie d'une certaines éloquence. Malgré sa réplique acerbe, elle accepta d'entrer docilement dans le camion avant qu'une petite poignée de soldats ne les rejoignent. Elle les observa un instant pour analyser la situation … ça devrait être facile de se débarrasser d'eux ! Il lui suffirait de les prendre par surprise et de bourrer dans le tas ... Oui, plus facile à dire qu'à faire en fait. Lorsqu'on referma les portes du camion, Reanbell fut forcée de constater qu'il n'y aurait bel et bien rien de plus que bruit-de-scotch-qu'on-déroule et ces six soldats. Elle se redressa alors avec un petit air snob.

— Quoi, c'est tout ? … C'est vexant. Fit-elle tout de même remarquer.

La camionnette sortit de Junon et la captive n'avait plus qu'à prendre leur mal en patience en attendant l'occasion propice pour faire sa tentative de fuite. Cela risquait d'être bien difficile pour elle toute seule de sortir de là, mais une fois sortie, elle devrait parvenir à disparaître assez rapidement ...

©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia édit' by Nika





:Ƹ̴Ӂ̴Ʒ:
 
Les petites pattes:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/ http://ff-judgement-day.forumactif.org/t107-les-aventures-de-reany-la-teigne-masquee http://ff-judgement-day.forumactif.org/t91-le-petit-carnet-d-adresse-de-reany
Sélès Shinra


Messages : 172
Date d'inscription : 11/10/2014
Localisation : Base de Corel

::PASSEPORT::
• Age du personnage:
• More:

MessageSujet: Re: The big trap [Reanbell, Genesis, Angeal, Sélès]   Lun 11 Mai - 20:23:52


The great escape

Le jour J, les hélicoptères militaires quittèrent très tôt la base de Corel et s’envolèrent vers l’autre continent en contournant au mieux la zone dangereuse qu’était devenu la ville de Junon. Les deux chefs de l’opération, Angeal et Sélès, en occupaient un chacun en compagnie de leur escouade respective. Le voyage fut orageux et le vent fit vaciller plusieurs fois les engins qui luttaient pour garder leur trajectoire. Toutefois, dès qu’ils furent déposés à la bordure de la région de Junon, le calme revint pour laisser place à un soleil tapant sur leur nuque qui fit regretter la pluie à Selès. Même le climat inconstant n’était pas de leur côté !

Les troupes marchèrent quelques temps pour rejoindre la route principale liant Junon à Midgar : les appareils en étaient tenus à distance pour ne pas attirer l’attention. Le bout de route stratégique où ils avaient choisi de lancer l'assaut se situait au pied des montagnes. A cause de quelques éboulements, l’endroit était parsemé de rochers, certains ayant la taille d’un ours. Cela permettait aux troupes de s’y planquer et de laisser la surprise de leur attaque au convoi qui passerait par là d’ici… longtemps ! A cause de l’humeur changeante des chefs de Deepground, il avait été impossible de prévoir l’heure exact du départ du convoi alors ils étaient arrivés tôt. Si l’organisation ennemie annulait carrément le voyage, au dernier moment, ils auraient l’air fin, eux !

Il fallait être patient quand on faisait ce métier. La chaleur caniculaire et l’angoisse de Sélès pour sa fille ne jouaient pas en sa faveur. La pensée de la jolie blonde pour positiver était : Et puis au pire, on meurt ! Ce n’était pas grave parce que Reanbell ne pouvait pas mourir et le remue-ménage qu’ils provoqueraient lui permettrait de s’échapper. Elle était maligne et débrouillarde, sa chipie de fille !

Assise derrière un rocher, entourée de quelques soldats, la blondinette s’échauffait les cheville et posa sur sa nuque une petite bouteille d’eau glacée par une matéria givre pour la énième fois. Leur éclaireur n’avait toujours pas annoncé l’arrivée du convoi ! « J’avais oublié combien je détestais les embuscades… » se plaignit-elle en soupirant. Le parfait Angeal allait s’abstenir mais en fait, même les chefs ont le droit de se plaindre, oui, oui.

Avec sa petite moue de bichette ennuyée, on avait du mal à imaginer que la jeune femme allait bientôt magner le flingue et l’épée avec férocité et panache ! Il faut se méfier de l’eau qui roupille.

crackle bones


We are Legion
Here they come marching down the street, like a desperation murmur of a heart beat. Go-carts and guns are treasures they will bear in the summer heat.
endlesslove.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: The big trap [Reanbell, Genesis, Angeal, Sélès]   Mer 13 Mai - 22:51:21





    F
    ort heureusement, les turbulences, bien qu’inconfortables, ne troublèrent pas le moral de son escouade. Quoi de plus normal, quand on sait avec quelle énergie l'instinct militaire s'était développé chez eux. Certains n'avaient plus rien à perdre, sauf leur vie, et le vétéran se réjouit de voir qu'ils avaient toujours une aussi grande combativité.  Un débriefing avait suffit ; une économie de temps considérable qui, espérait-il, serait biaisée dans leur intérêt. Il n'en attendait pas moins d'eux, vu qu'ils avaient eu le puppy comme ancien chef. Malgré le changement d'allégeance, ils luttaient pour une cause juste, même si elle servait les intérêts de la Shinra. Ses premières impressions sur Rufus furent neutres ; tant qu'il n'y avait aucune trahison des deux côtés, Angeal ne rechignerait pas à lui donner un coup de main. Comment le faire comprendre à Zack . . .Puis, il était un SOLDAT dans le fond, un habitué de la guerre et de ses subterfuges, et la familiarité de la situation lui évoquait des souvenirs connus seuls de Sephiroth et du Cuir Rouge. Après l'orage  le beau temps, avec un soleil si ardent que sa peau cramait sous son ancienne tenue de SOLDAT. Bien qu'un habitué des brûlures, maintes fois sous le feu de son ami d'enfance, Angeal espérait que le brusque changement de température ne jouerait pas en leur défaveur. Puis il y avait le long temps d'attente avant l'embuscade, le trac des premiers coups de feu, du chaos, mais ils s'en sortiraient.Il en avait la sincère conviction.

    Ah, Junon.

    Ce n'était pas le temps des réminiscences, plutôt celui de la stratégie. A cause du risque d'éboulement, il exigea de ses soldats une furtivité exemplaire, sinon cela alerterait l'ennemi et annulerait tout effet de surprise. Un éclaireur, le fils d'un escaladeur, n'avait pas encore donné le signal. Grâce à son petit miroir, il les avertirait du passage du convoi avec les reflets du soleil. A quelques rochers de Sélès s'était caché Angeal, un genou à terre, qui ne put s'empêcher un très léger rire. Grave, quoiqu'un peu sec, vu qu'il s'était privé d'eau glacé pour que ses hommes en bénéficient le plus. La mako avait encore des avantages inouïes en ces temps difficiles.

    « Vous n'êtes pas la seule à vous en plaindre, » Une goutte de sueur s'écoula le long de son front, qu'il essuya du revers de son poing. Le peu de temps qu'ils eurent passé ensemble lui avait fait apprécié cette femme, mais il n'en connaissait pas assez pour se faire un avis plus éclairé sur la SOLDATE qu'il n'avait pas connu. Il avait beau cherché dans ses souvenirs, mais rien.

    «  Mais j'espère pour vous qu'elle sera la dernière. »  Le cuir de ses gants brûlait ses doigts, la peau en-dessous se régénérant dès que les premiers signes d'irritation apparaissaient, trop lentement à son goût.  A part çà un autre détail le chiffonnait assez – plusieurs même. Déjà, rien le passage emprunté, assez dangereux sous un temps aussi instable, avec en plus deux passagers dont un connut pour le potentiel danger qu'il représentait. Il n'en saurait plus que lorsque le convoi blindé roulerait plus près, et que Sélès donnerait le départ.



CODED BY LAYOUTTESST
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: The big trap [Reanbell, Genesis, Angeal, Sélès]   Jeu 14 Mai - 22:56:41

The big trap
Scox & all
À la réponse de mini-blondie, Scox acquiesça.

- Ouai… pas grand chose quoi, qu’il comprit.

Faut dire que Phoenix devait aller acheter dans la section gamin pour chausser ses petits petons. Puis, petit pied ou 42 fillette, ça reviendrait au même vu les pattes de moucheron qui les surmontaient. C’était plutôt cool pour lui qu’elle ne chouine pas sur son sort au moins, sinon le voyage serait sacrément long. Ou pas. Est-ce qu’on peut assommer un Phoenix ? Faudrait tester.

Une fois à bord, ils avaient à peine démarrer que la petite se plaignit d’un truc que Scox ne comprit même pas. Quand on vaut soi-même un régiment entier et qu’on le sait parfaitement, on est en droit de se demander : Qu’est-ce qui est « tout » ? Quand bien même, les pleurnicheuses, trop peu pour Scox !

- Ecrase, moustique.

Le tsviet pouvait être ‘‘sympa’’, surtout avec les petits gabarits comme elle, mais fallait pas lui courir sur le haricot. Son paquet de clope n’ayant pas suffi, il se pencha déjà pour ramasser une bière sous sa banquette alors qu’ils quittaient tout juste la ville de Junon.

- T’es à fond sur le champignon là ? Si la gamine courrait à côté du camion, elle irait plus vite, qu’il railla fortement au conducteur.

Après son ordre détourné de se magner, Scox décapsula la bouteille avec ses dents, cracha dédaigneusement le bouchon et s’enfila une longue rasade pour la route.

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Reanbell Valdès


Messages : 275
Date d'inscription : 26/07/2013
Age : 22
Localisation : Dans une boite bleue

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 23 ans
• More:

MessageSujet: Re: The big trap [Reanbell, Genesis, Angeal, Sélès]   Ven 15 Mai - 12:13:02




Reanbell Valdès

~Just a ghost forgetting by the Lifestream~










    La petite teigne plissa simplement les yeux de son air farouche de chaton-suricate près à mordre devant les quelques piques acerbes qu'il lui envoya. Il se trompait s'il pensait qu'elle ne pouvait pas le plier en deux avec un son petit pied dans ses noix, qu'il demande à ce pauvre Rufus ! Il ne devait pas encore être remis à l'heure qu'il est. Rien que pour ça, Reanbell ne pouvait sans doute pas compter sur son aide … Qu'elle croyait ! Enfin, peut-être qu'il portait une coque – mais ça serait tricher – ou peut-être qu'il n'avait pas ce qui était si douloureux chez les mâles. C'était pas impossible ça, c'était Deepground après tout, leurs soldats devaient avoir été délesté de tout ce qui pourrait les affaiblir.

Mais la demoiselle restait sage et patiente. Elle réfléchissait à un plan pour sortir de là, et si elle était assez rapide, elle pouvait chiper l'arme du soldat à côté d'elle pour tirer vers la cabine du conducteur et avec de la chance, cela les précipiterait dans un mur ou mieux : dans un précipice ! C'était tout l’avantage de ne pas avoir Genesis avec elle, elle pouvait se permettre un plan suicide. Mais en attendant, elle devait assommer la vigilance des gardes, surtout qu'elle n'était pas certaine que même si le camion tombait d'une falaise et explosait cela suffirait à venir à bout de Scox. Tout comme elle, il avait connu bien pire … peut-être que Deepground se gourait bel et bien de sujet quand on y pense !

- T’es à fond sur le champignon là ? Si la gamine courrait à côté du camion, elle irait plus vite. Lança le Tsviet.
— C'est clair … Approuva la petite tête blonde.

C'était plutôt étrange d'approuver les propos de son ravisseur, mais Reanbell était connue pour avoir un comportement troublant. Comme le camion roulait déjà depuis quelques minutes, Reanbell prépara son plan d'action. Son visage se fana progressivement et elle parvint même à pâlir. C'est lorsqu'elle commença à apercevoir les reliefs rocheux qu'elle déplaça son premier pion.

— Y avait quoi dans la bouillie de ce matin … Je crois que ça passe pas … Et ce bouffon de conducteur qui zigzag !

Elle se pencha légèrement en avant et après une secousse, elle agrippa le genou de l'homme à côté d'elle, y plantant ses ongles en plaquant son autre main contre sa bouche, faignant d'être sur le point de rendre.

©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia édit' by Nika





:Ƹ̴Ӂ̴Ʒ:
 
Les petites pattes:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/ http://ff-judgement-day.forumactif.org/t107-les-aventures-de-reany-la-teigne-masquee http://ff-judgement-day.forumactif.org/t91-le-petit-carnet-d-adresse-de-reany
Sélès Shinra


Messages : 172
Date d'inscription : 11/10/2014
Localisation : Base de Corel

::PASSEPORT::
• Age du personnage:
• More:

MessageSujet: Re: The big trap [Reanbell, Genesis, Angeal, Sélès]   Dim 17 Mai - 10:38:13


The great escape

Sélès tourna vivement la tête avec un air de bichette agréablement surprise quand l’autre chef l’approuva. En fait, ce n’est pas parce que le professionnalisme d’Angeal atteignait les sommets qu’il était une machine pour autant ! La blondinette lui lança gentiment sa bouteille avec un petit sourire. « Espérons, oui. J’ai tellement utilisé ma matéria glace qu’elle est passée au niveau supérieur », s’amusa t-elle.

Après un temps passé à plier et déplier les genoux devant elle, Sélès vit le discret signal. Elle bondit en position accroupie et sortit son gun, vérifiant pour la centième fois que la matéria brasier était en place. Cela ne dégommerait pas un Tsviet, c’est clair, mais un soldat de moindre envergure… le conducteur, par exemple. Ils seraient deux tireurs pour plus de sécurité. Aussi, les quelques hommes possédant les matérias barrière en créèrent une pour tout le monde. On était bons là, non ?

Sélès se décala très discrètement de sa place pour suivre la trajectoire du camion du regard. Un seul camion ? Cela devait faire un peu moins de soldat qu’eux, songea t-elle, et elle ignorait que l’engin était quasiment vide ! Elle ignorait aussi qu’un Tsviet était du voyage en fait…

Levant lentement son bras tenant l’arme, elle essaya de repenser aux conseils de son camarade Vincent pour ne pas reproduire ses erreurs à l’entrainement. Comme il l’avait affirmé, si on a une bonne vue, il n’y a pas de raison de tirer comme un pied ! Le corps à moitié dissimulé, le camion en joue, elle attendit patiemment que celui-ci se rapproche et arrive à leur niveau, comme prévu. Puis quatre coups de feu retentirent. Deux de Sélès, deux de l’autre soldat, et tous atteignirent le conducteur. Un de moins !

Sélès ne bougea pas de sa position et attendit que les soldats de Deepground sortent du camion pour vérifier les alentours, cela permettrait d'évaluer ce qu'ils allaient combattre. Leurs escouades pourront également lancer les attaques à distance en vidant leurs cartouches et grenades, réduisant la charge d'ennemis avant d'aller croiser la lame.

crackle bones


We are Legion
Here they come marching down the street, like a desperation murmur of a heart beat. Go-carts and guns are treasures they will bear in the summer heat.
endlesslove.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: The big trap [Reanbell, Genesis, Angeal, Sélès]   Mer 20 Mai - 0:28:45




    Boire de l'eau glacée par grandes lampées soulagea sa gorge, et Angeal reprit le guet aussitôt hydraté, la bouteille qu'elle lui avait prêtée roulant discrètement vers le soldat aposté à sa droite. Enfin, après une éternité sous le soleil ardent, le point lumineux tant attendu brilla à point nommé. Avec une efficacité redoutable qu'on ne voit qu'en temps de guerre, Sélès s'arma de la matéria brasier et du gun, soutenue par un autre soldat. Intimant le silence en posant son index contre ses lèvres, il ne voulait que personne ne les déconcentre sous aucun prétexte. Confiant, Angeal lui transmit ses encouragements par la pensée.

    De là où il se tenait accroupi, adossé contre le rocher cuisant,  Angeal savait qu'ils ne rateraient pas leur cible. Après les quatre tirs, le véhicule finirait par être touché. Il ne pouvait en aller autrement dans sa tête. Pour qu'ils ne prennent pas la fuite, mieux valait mettre hors d'état leur automobile avant qu'ils ne remontent dedans. L'éclaireur saboterait le camion si l'équipe de Scox désertait l'automobile ou le laisserait suffisamment longtemps sans surveillance rapprochée. Mieux valait s'en assurer. Ils auraient peu de temps avant de passer à la phase suivante de leur plan se déroulant sans accroc.

    Jusqu'à présent Angeal ne savait rien de la stratégie de leurs opposants, une faille qu'il essaierait de corriger sur le tas. S'inspirant de son passif militaire d'au moins une dizaine d'années, il espérait que son expérience serve à quelque chose. Normalement ils devraient attaquer à distance, croiser la lame et secourir les détenus.  Rapidement, il se dirigea vers la seule femme, une ancienne soldate bien aguerrie, la tête courbée pour ne pas se faire repérer.

    Un bras sur le genou, il entama une brève conversation avec Sélès.

    « - Combien de camions ? » Les soldats sortirent leurs explosifs, titillèrent la cuillère des grenades. Pour leur sécurité, elles seraient utilisées avec la plus grande parcimonie. « - Si nous attaquons tous du même front, ils auront l'avantage s'ils sont plus nombreux ou mieux armés. Jouons sur l'effet de surprise, tant que nous l'avons de notre côté. »

    Deux vétérans assez dégourdis se rassemblèrent autour d'Angeal, prêts à suivre ses ordres.

    « - Sélès, vous nous donnerez le signal au moment opportun. Dites-moi lequel. »


CODED BY LAYOUTTESST
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: The big trap [Reanbell, Genesis, Angeal, Sélès]   Sam 23 Mai - 14:33:06

The big trap
Scox & all
Le phoenix finit de nouveau par lui casser les oreilles par ses jérémiades. C'est cette espèce de chaussette toute petite et fragile comme une brindille que Weiss voulait garder ? Le lieutenant finit sa bière en quelques goulées comme pour digérer le truc. De toute manière, il ne craignait pas trop qu'elle gerbe parmi eux. L'insensibilité de Scox le protégeait de choses improbables, notamment des visions dégueu et odeurs nauséabondes. Ce n'était pas trop le cas des gars à côté, très doués et entrainés certes, mais qui le regardaient avec insistance dans l'espoir qu'il fasse sortir la gamine. Et puis quoi encore ? Le lieutenant fusilla des yeux celui situé à côté de Phoenix.

- Si ça ne va vraiment pas, tu l'assommes. Hors de question qu'on...

Plusieurs tirs retentirent et le camion s'immobilisa en un crissement de pneus. Ce genre de signal présageait normalement une journée moins chiante, sauf que l'engin étaient crevé, et le temps qu'un autre se ramène serait un putain de temps perdu.

- Fais chier. Allez voir, qu'il ordonna d'un signe de tête vers l'arrière du camion.

Embuscade, alors qu'ils étaient en maigre effectif. Sauf que ça Scox s'en foutait un peu vu que G était encore à la base. Les six soldats ne comptèrent pas sur la chance et se créèrent un bouclier avant de sortir à l'affilée. C'était un petit nombre mais aux compétences condensées, il faudrait un acharnement de dingue à l'épée pour en venir à bout. Avec un peu de chance, Scox n'aurait pas à bouger ses fesses mais celui-ci ignorait bien évidemment que le camp d'en face avait mis le paquet ! Enfin, même s'il avait su, cela lui aurait fait ni chaud, ni froid, ni tiède.

Restant tranquillement assis pendant que ça faisait un boucan d'explosif pas possible dehors, il croisa tranquillement les bras en tournant la tête vers petit Phoenix, qui était toujours au fond du camion.

- Ça nous fait un tête-à-tête, chérie, qu'il lança sur le ton de la conversation.

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Reanbell Valdès


Messages : 275
Date d'inscription : 26/07/2013
Age : 22
Localisation : Dans une boite bleue

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 23 ans
• More:

MessageSujet: Re: The big trap [Reanbell, Genesis, Angeal, Sélès]   Sam 23 Mai - 22:01:09

Edit : Oups pardon, c'est un peu long ç_ç Le premier paragraphe n'est pas important ;3




Reanbell Valdès

~Just a ghost forgetting by the Lifestream~










    Ce vieux rouleau de scotch malodorant ne semblait pas près à céder au caprice de la petit blonde et du reste de ses hommes. Tant pis pour lui, s'il le fallait, elle vomirait vraiment, et sur lui ! Et comme Reanbell, malgré son adorable petit minois, ne faisait pas dans la demi mesure, elle serait parfaitement capable de tout lui envoyer au visage, ce qui lui donnerait peut-être le temps de piquer l'arme du gars à côté d'elle et de tirer dans le tas. Elle était en train de se concentrer pour opérer, mais c'est à ce moment précis qu'un fracas se fit entendre avant que le camion ne dévie. Heureusement, il ne s'étaient pas encore embarqué sur les routes escarpées bordées par le vide, alors il heurta simplement une paroi rocheuse sur son côté gauche, s'y frottant en un bruit de taule  assourdissant avant de finalement s'arrêter. Surprise, Reanbell comprit vite ce qu'il se passait. Sans pour autant être fixée sur les intentions des assaillants, elle était pratiquement certaine qu'il ne pouvait s'agir que de la résistance … Et son cœur s'anima d'un étrange espoir … Celui que Rufus soit venu la chercher – enfin, ait envoyé quelqu'un à son secours. Cet espoir n'avait pourtant potentiellement rien de bien positif, car si Rufus avait bien envoyé des gens la récupérer, il y avait de fortes chances que ce soit simplement pour ne pas laisser une telle arme dans les mains de l'ennemie ainsi que pour récupérer ses atouts pour sa cause. Elle n'oubliait pas la probabilité que ces gens soient là pour Genesis aussi … Dommage, il n'était pas là. Mais peu importe tout ça, elle avait beau tenter de se convaincre que tout ça ne se produisait pas pour ses beaux yeux, son cœur était loti d'un réconfort qu'elle n'avait pas ressentit depuis des années … le sentiment que l'on veille sur elle, le sentiment d'être protégée. Cela avait un arrière goût amer, car Reanbell n'acceptait pas qu'on l'aide, et elle n'acceptait ce sentiment de sécurité … il n'y avait rien de plus dangereux que ça.

Comme le véhicule s'était arrêté et que le bruit de scotch ambulant avait envoyé ses pions au casse-pipe, elle se retrouva seule avec lui dans la camionnette. Elle dû donc se résigner à lâcher son voisin, mais avant qu'il ne parte, et d'un geste très habile, elle lui déroba son couteau de chasse, le glissant avec une grande dextérité dans la manche de sa chemise blanche trop grande. Merci Rufus pour cette chemise …

Elle planta ensuite son regard sur le barbichu, l'air farouche du chaton prêt à morde. Elle plissa d'ailleurs les yeux devant la remarque taquine de son gardien, n'appréciant pas le moins du monde qu'il l'affuble de tel sobriquet affectif. Qu'on l'appelle ''mademoiselle la chose'' ça ne la dérangeait pas, mais ''chérie'' engendrait généralement la mort à quiconque osait l’appeler ainsi.

— Pour toi ça sera : Mademoiselle. Rectifia-t-elle de son petit air capricieux.

Elle ne pouvait peut-être pas mourir, mais elle doutait tout de même de pouvoir venir à bout de ce gros steak faisandé. Derrière l'éclat vif et sauvage de ses jolies yeux vairons, la jolie petite blondinette gardait le teint blafard et la mine maladive. Scox était un Tviets expérimenté, les petites farces de notre suricate préférée ne seraient sans doute pas suffisantes pour tromper sa vigilance, mais elle comptait bien essayer … Si on voyait tout de suite le genre de l'animal qu'elle avait en face d'elle, Reanbell avait justement cet avantage sur lui : elle n'était pas ce qu'il paraissait et elle était bien plus solide qu'il ne devait le soupçonner.

— Ouais, beaucoup de choses à raconter depuis tout ce temps ? Tu aurais peut-être voulu que je t'envoie des cartes pour noël.

Noël … on ne savait pas ce que c'était à Deepground, elle, elle ne l'avait apris qu'assez tardivement, elle se demandait si Scox savait ce que c'était. Cette fête était toujours un peu particulière, car c'était également son anniversaire. Arnaque pour les cadeaux, cette histoire ! Mais elle ne devait pas se laisser distraire... Ayant l'air au plus mal, elle avait le souffle court et se pencha légèrement en avant, comme prête à rendre.

— Le prend pas pour toi … articula-t-elle difficilement, mais …

Elle mima un haut le cœur, et dans son geste, et cela en aurait surpris plus d'un au point de s'y laisser prendre à la place du Tsviets, elle fonça sur lui, le couteau de chasse en main, prête à le lui planter dans la gorge. Elle ne tenait pas particulièrement à le tuer et quelque chose lui disait qu'il survivrait à ce genre de plaie - dans le cas où il serait toucher - mais elle avait besoin de l'occuper pendant qu'elle se carapatait.

©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia édit' by Nika





:Ƹ̴Ӂ̴Ʒ:
 
Les petites pattes:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/ http://ff-judgement-day.forumactif.org/t107-les-aventures-de-reany-la-teigne-masquee http://ff-judgement-day.forumactif.org/t91-le-petit-carnet-d-adresse-de-reany
Sélès Shinra


Messages : 172
Date d'inscription : 11/10/2014
Localisation : Base de Corel

::PASSEPORT::
• Age du personnage:
• More:

MessageSujet: Re: The big trap [Reanbell, Genesis, Angeal, Sélès]   Dim 24 Mai - 21:03:55


The great escape

« Oui, un seul camion… » confirma Sélès. Elle resta baba quand elle vit ce qui en sortait «… et six hommes. » C’est tout ?! C’était perturbant. Si ça se trouve, ils s’étaient complètement plantés de convoi ! Avec les transmissions, les ordres changés à la dernière minute, où les infos qui avaient dû leur échapper, c’était possible ! Bon, rien n’était sûr. Elle se tourna alors vers Angeal, acquiesçant aux paroles de celui-ci. Ils avaient pensé la même chose. « Occupez-vous d’eux en les éloignant. Nous allons libérer les prisonniers » dit-elle en tapotant le bras du soldat à côté d’elle « Si on a un problème… euh… on va plutôt se débrouiller pour ne pas en avoir ». Il fallait que le plus grand effectif soit du côté d'Angeal pour détourner l'attention et attirer les soldats restant du camion à la bataille, s'il y en avait. L'homme accompagnant la jolie blonde était un 2nd classe car les 1er ne courraient pas trop les rues malgré les résurrections !

Tout de suite après le debrief, Sélès fit un signe de tête très sec pour indiquer: maintenant, maintenant, maintenant ! Il fallait vérifier l’état des prisonniers au plus vite. La blondinette était très inquiète sur la façon dont ceux-ci avaient été traités. Si ça se trouve, sa pauvre fille souffrait le martyr et retardait sa régénérescence pour ne pas exposer son secret. Oui elle imaginait le pire ! Avoir sa fille captive, ça avait de quoi rendre parano ! Elle attendit les premières détonations pour cavaler en contournant judicieusement l’assaut par les rochers, rattrapée par le soldat qui la secondait. Bonjour le détour ! Ils passèrent devant le camion et, au moins ils arrivèrent sans encombre par l’autre côté. Les portes arrières étant ouvertes, la jeune femme fit signe d’attendre à son camarade et alla jeter un prudent coup d’œil à l’intérieur.

Elle fut soulagée de constater que Reanbell était assez en forme pour attaquer le seul homme présent dans l'engin. Un seul homme ?! Oui ! Genesis était absent ! Pas le temps de s’étonner ou de réfléchir, le cœur de la mère s’emballa. Elle bondit à l’intérieur et croisa les deux lames pour trancher le bras qui arrêterait l’assaut mortelle de sa fille. Mais ce n’était pas un bras normal…

crackle bones


We are Legion
Here they come marching down the street, like a desperation murmur of a heart beat. Go-carts and guns are treasures they will bear in the summer heat.
endlesslove.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: The big trap [Reanbell, Genesis, Angeal, Sélès]   Lun 8 Juin - 2:57:32



De nouvelles inquiétudes se glissèrent dans ce moment  aussi tendu ; d'abord vagues, avant de se préciser à mesure que Sélès le renseignait en détail. Impossible de savoir si Genesis et Reanbell étaient de la partie. Tout ce chemin pour s'être trompé de convoi . . . impossible. Sinon Rufus n'aurait pas risqué deux hélicoptères et des effectifs entraînés sur une mission infructueuse. Serrant les doigts, assez pour qu'on entende le cuir usé se frotter contre la paume de sa main, Angeal obtempéra avant d'arpenter les rochers, se couvrant derrière pour éviter des balles perdues et de se faire repérer avant de lancer l'offensive. Il n'avait pas le droit à l'erreur.

Sélès comptait sur lui, sur eux, pour faire diversion et délivrer les prisonniers.

Quelques secondes, juste quelques secondes. Une goutte de sueur tomba du front d'un des anciens secondes, déglutissant en entendant les bruits de pas des ennemis, les doigts contre la gâchette. Un seul ordre d'Angeal et ils attaqueraient.

« - Feu. » annonça-t-il sur un ton sec, militaire.

Et les premiers coups de son escouade commencèrent.  Rapides, comme des éclairs, les détonations qui suivirent.

Il était difficile de discerner les voix individuellement des pas rapides, des cris, mais surtout de cette poussée d'adrénaline. Loin des missions virtuelles, les garçons tenaient le choc en dépit de la dangerosité de la situation. Ils faisaient tout pour détourner l'attention et laisser Sélès faire sa part, en gardant un œil sur elle malgré le chaos ambiant. Ne les laissant pas livrés à eux-mêmes, Angeal employa sa force physique, pour choper un des six hommes et de le balancer contre les barrages naturels de roches.

Sauf qu'il n'avait pas prévu qu'eux aussi seraient équipés de matérias de protection et que les effets dureraient plus que quelques secondes. Les balles auraient moins d'effet sur leurs armures, mais ils devaient ne pas en gaspiller s'ils voulaient les tenir à distance. Deux hommes essayèrent de lancer des petites bombes de loin, tandis qu'un groupe de trois tentèrent d'utiliser les armes blanches une fois proches de leurs ennemis. Un mouvement chorégraphié, vertical, pour tenter de blesser les membres du Deepground.  Angeal espérait que l'éclaireur soit toujours d'attaque et ne sabote rien tant que Sélès ne lui avait pas donné la permission. La blonde d'ailleurs qui s'exposait, aussi, en rentrant chez l'ennemi. Un ennemi au bras mécanique.

Un ennemi nommé Scox qu'il ne connaissait pas encore et n'avait jamais vu.


CODED BY LAYOUTTESST
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: The big trap [Reanbell, Genesis, Angeal, Sélès]   Dim 14 Juin - 0:09:18

The big trap
Scox & all
Mademoiselle. Scox eut un sourire goguenard. Elle avait rien d’une mademoiselle celle-là ! Les cartes de Noël, il s'en foutait, il aurait juste pas dit non à un colis de bouteilles de champagne. Parlant d'alcool, il déplia un bras et jeta sa bouteille vide dehors avant de le replier pour le recroiser avec l'autre.

-Nan, pas beaucoup de choses. La routine, qu’il bavarda tranquillement avec elle alors que ça pétait toujours dehors.

- Le prend pas pour toi … mais …

Il fit aucun geste quand Phoenix sembla sur le point de gerber, sauf que ce n’était pas le cas en fait. Non, sérieux, elle se levait vraiment de son siège pour courir et l’attaquer là ? Le degré d’idiotie était incommensurable voire impossible, elle devait juste être masochiste. Ce genre d’attaque au ralenti lui évoqua un pampa se déplaçant d’un bout à l’autre du désert. Scox resta tranquille et laissa passer une sorte d’éternité avant d’attraper sèchement la main armée dirigée vers sa gorge. C’était un couteau de Deepground, elle avait réussi à le chiper la malfrat ! Au même moment, un bruit de métal éclata tandis qu’une lame venait percuter son bras bionique. D’un bref coup d’œil, l’homme repéra que l’attaquante était une jeune femme apparemment bien plus rapide et discrète que la captive. Après cette demi-seconde où tout le monde rencontra tout le monde, Scox bloqua les lames de la jeune femme dans le pli de son bras qui tenait toujours le poignet de Phoenix. De l’autre, il en profita pour taper dans le coude de cette dernière, le repliant aussi, mais dans le mauvais sens, ce qui provoqua un sale craquement. Puis, en un éclair, la jeune fille était déjà réexpédiée sans son couteau dans le fond du camion d’un coup de pied dans l’estomac.

La nouvelle arrivante eut à peine le temps d’y voir quelque chose que Scox s’était déjà levé pour lui balançer son poing. Certes, le coup heurta un bouclier, mais celui-ci ne fit donc pas long feu, et en un clin d’œil, le lieutenant flanqua d'une main la blondinette par terre en gardant sa gorge écrasée contre le banc latéral. Il la tint en respect, le couteau dans sa main écartait une des lames de l'inconnue et était prêt à se défendre d'une attaque pouvant venir de l'autre, si jamais. Assise comme ça, ce n’était pas confortable mais Scox lui faisait au moins l’honneur de la laisser encore un peu en vie. Bien que la belle créature était d’apparence plus mature, la ressemblance avec la prisonnière était carrément frappante.

- Un autre Phoenix ? Quand je vois celle qu’on m’a refilée, je veux bien espérer qu’on se soit planté de cible.

Du coin de l’œil, Scox repéra qu'un soldat voulait venir aider la jeune femme alors il dut abandonner celle-ci quelques temps. Il l’envoya valdinguer sur Reanbell, dans le fond, et s'expulsa d’un bond du camion pour expédier l'intrus ad patres en moins de temps qu'il n'en faut. Scox n’alla pas s’attaquer à ceux qui se battaient un peu plus loin et préféra se contenter de surveiller des deux côtés. Il avait du bétail à garder !

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Reanbell Valdès


Messages : 275
Date d'inscription : 26/07/2013
Age : 22
Localisation : Dans une boite bleue

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 23 ans
• More:

MessageSujet: Re: The big trap [Reanbell, Genesis, Angeal, Sélès]   Dim 14 Juin - 14:50:05


C'est sans surprise que Reanbell vit son coup se faire arrêter par le Cyberman ambulant et elle envisageait déjà de lui écraser l'entrejambe en espérant que ça ne soit pas en métal, ça aussi. Mais elle n'en eut pas l'occasion, car ce qu'elle considérerait comme un élément perturbateur intervint pour gâcher tous ses plans. Oui parce qu'avec sa mauvaise fois, il était clair que tous les tores reposeraient sur la personne qui tentait justement de l'aider. Et quelle personne ! Lorsque Reanbell posa les yeux sur la fameuse assaillante, elle écarquilla légèrement les yeux. Elle n'avait vu son visage qu'une fois par le passé et ne s'y était pas intéressé le moins du monde, c'était à l'époque où elle ignorait qui était sa génitrice … Et c'était elle. Sélès Shinra. Non pas qu'elle ait un visage que l'on retient facilement – aux yeux de Reanbell, surtout qu'elle n'avait pas vraiment le même look que sur la photo d'archive qu'elle avait croisé, c'est simplement sa malédiction qui lui permettait de se souvenir parfaitement de tout ce qu'elle voyait.

Une douleur infâme coupa le file de ses pensées mais elle ne poussa qu'un léger gémissement étouffé qui ne couvrit même pas le craquement de son coude. Bordel de chien, ça, ça fait mal ! Elle n'allait jamais s'en sortir des fractures décidément ! Et voilà qu'elle volait au fond du camion, le souffle coupé par le coup qu'on lui asséna au ventre … Et pour sûr, elle aurait recraché ses tripes si elle avait vraiment la nausée. Elle se cogna violemment la tête à l’atterrissage et se retrouva donc un peu sonné jusqu'à ce qu'un gros truc lui tombe dessus pour réveiller la douleur de son coude. Le gros truc, c'était Sélès oui. Elle la poussa alors sans ménagement, d'un air agacé et se releva pour tenter de trouver une issue qui leur éviterait Scox … mais la trappe vitrée qui laissait voir la cabine du conducteur était bien trop petite – et sans doute incassable et il n'y avait pas la moindre ouverture ailleurs. Autre coup d’œil, aucun stock d'arme, le camion était vide. Elle examina alors un instant l'autre blonde avec indifférence et un petit air critique.

— T'es venues avec rien d'autre que tes coupes papier ? Déplora-t-elle sur un ton de reproche bien las.

Si elle avait une petite arme à feu ou une grenade … Ou même un petit couteau de chasse supplémentaire – qui à son sens était l'équipement indispensable à avoir dans sa botte – elle pourrait alors envisagea une tentative de sortie. Sinon … Elle allait peut-être devoir se servir de Sélès pour taper sur Scox et prendre ses jambes à son cou pendant qu'il se dépatouille avec elle. Hm. C'était tentant.




:Ƹ̴Ӂ̴Ʒ:
 
Les petites pattes:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/ http://ff-judgement-day.forumactif.org/t107-les-aventures-de-reany-la-teigne-masquee http://ff-judgement-day.forumactif.org/t91-le-petit-carnet-d-adresse-de-reany
Sélès Shinra


Messages : 172
Date d'inscription : 11/10/2014
Localisation : Base de Corel

::PASSEPORT::
• Age du personnage:
• More:

MessageSujet: Re: The big trap [Reanbell, Genesis, Angeal, Sélès]   Lun 15 Juin - 23:36:02


Sélès Shinra


La pauvre maman fut tellement dépassée par leur ennemi que la seule chose qu’elle retint fut l’os de sa pauvre enfant brisé. Puis après, boom, elle se retrouvait les fesses par terre et la tête écrasée contre le banc ! Le soldat avait mis tellement de force que si Sélès avait été moins résistante, sa nuque aurait pu s'y briser. «  Un autre Phoenix ? Quand je vois celle qu’on m’a refilée, je veux bien espérer qu’on se soit planté de cible. » Non mais ho, il osait dénigrer sa fille, ce rustre ! L'ennemi ne bloquait qu’une seule lame et Sélès voulut donc lui trancher la gorge avec l'autre mais il y était préparé et para sans difficulté !

« Oh, vous n’avez qu’à la laisser partir et me garder, alors ! », argumenta t-elle d’une petite voix étranglée pendant que son cerveau paniqué tentait de lui faire défiler les solutions possibles à sa situation. Occuper l’homme pour laisser sa fille se carapater semblait être la meilleure mais celui-ci se désintéressa d’elle aussi rapidement qu’il l’avait fichu par terre ! La jeune femme (reconvertie missile) fut envoyée sur Reanbell. Re-boom, strike ! Sélès ne ressentit même pas qu’elle était repoussée par sa fille tant elle se redressa vite pour libérer celle-ci. Reanbell n'avait pas l'air de trop souffrir (voire pas du tout !), ouf ! C'est ce qu'on appelle une guerrière !

Pendant que sa fille chérie analysait l’environnement, le regard fasciné de Sélès (cette fois reconvertie crétine) resta braqué sur elle. Finalement, elle se réveilla en étant abruptement interpelée par l'objet de sa contemplation. N'importe quoi, Sélès ! Comme si c'était le moment de rêvasser ! La jeune femme réveillée et dégourdie rangea habilement une lame dans son dos et dégaina le deuxième pistolet qu’elle avait sur elle: un 9mm. Qu’est-ce qu’elle croyait, sa petite ? Sélès pensait à tout ! Elle laissa sa fille s'en saisir tout en tournant la tête vers la cabine du conducteur : l’issue la plus certaine était bien cette vitre double épaisseur soutenue par une espèce de mur d'acier. S’il existait probablement des trucs incassables, ça, ça n’en faisait pas partie pour une soldat !

La mère activa la matéria brasier du "coupe-papier" qu'elle avait encore en main : en un coup féroce de la blondinette, la vitre gicla et une large fente se créa dans l'acier. Là, on avait de quoi faire passer une vache entière, alors pour ces deux petites femmes, c'était tout bon ! Sélès laissa une demi-seconde à Reanbell pour passer la première avant de se propulser vers l'avant d'un bond si grand qu'elle brisa le pare-brise d'en face et roula sur le capot. A trimballer son corps comme ça, on aurait dit une petite fille qui se roule dans la neige ! N’empêche qu’elle était adroite, Sélès, elle atterrit même au sol sur ses deux pattes comme un chat.

« Un transport nous attend pour nous conduire sur l’autre continent », informa t-elle. La blondinette s’éloigna du danger (et donc du camion) moins rapidement que Reanbell, afin de rester la plus exposée, et tenta par la même occasion de se faire voir d'Angeal. Elle voulait lui faire un signe pour indiquer qu’elle avait fait sa part. Par contre, la jeune femme voyait mal comment vaincre l’espèce de machine humaine qui était beaucoup plus proche d’elle !

crackle bones


We are Legion
Here they come marching down the street, like a desperation murmur of a heart beat. Go-carts and guns are treasures they will bear in the summer heat.
endlesslove.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: The big trap [Reanbell, Genesis, Angeal, Sélès]   Aujourd'hui à 5:04:26

Revenir en haut Aller en bas
 

The big trap [Reanbell, Genesis, Angeal, Sélès]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» genesis-hockey.forumactif.com
» Je suis un Trap
» Marine VS Révolutionnaires: Genesis [Terminé]
» Angeal Hewley - The first clase of Soldier..!!
» Genesis Rhapsodos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Judgement Day :: Continent Est :: Junon-