RemonterDescendre



 

Partagez | .
 

 Let it snoooow [PV Genesis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Reanbell Valdès


Messages : 275
Date d'inscription : 26/07/2013
Age : 22
Localisation : Dans une boite bleue

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 23 ans
• More:

MessageSujet: Let it snoooow [PV Genesis]   Dim 24 Jan - 19:35:33







Reanbell Valdès

~Just a ghost forgetting by the Lifestream~








    Alors qu'elle se dirigeait vers le centre ville, la petite blonde réfléchissait déjà aux détails qui constitueraient sa nouvelle identité. Une chose était certaine, pour sa sécurité et celle de la résistance, Reanbell Valdès devait disparaître complètement. Elle avait hélas dû se faire un peu connaître de certaines personnes, mais seul Rufus et ses Turks les plus proches devaient être au courant de ce changement de situation, car on n'était jamais trop prudent avec Deepground, ils avaient peut-être déjà des yeux et des oreilles partout. Rufus pourrait faire ce qu'il veut, cesser simplement de parler d'elle ou laisser courir la rumeur qu'elle avait déserté … c'était sans doute la meilleure solution, d'autant plus qu'il lui était largement possible de vraiment le faire à l'instant même.

En arrivant au cœur remarquablement enneigée de la ville, elle s'attarda un moment à scruter les environs et si son intention était surtout de détecter la moindre chose suspecte, elle ne manqua pas de profiter du spectacle qui lui était offert. Si elle détestait la pluie – pour la simple superstition que tous ses malheurs étaient arrivés un jour de pluie et que tous les jours de pluie lui apportaient des malheurs – Reanbell aimait beaucoup la neige. C'était blanc, c'était pure … et cela vous donnait autant de bonnes raisons d'aller jouer dehors que de rester bien au chaud chez vous. Les commerçants courageux qui avaient l'habitude de travailler dehors sur des petits stands ouverts étaient fidèles au poste, se protégeant du mieux qu'ils le pouvaient avec des tentes et des bidons incandescents en guise de chauffage. Cela propageait dans l'air une odeur chaleureuse de feu de bois qui n'était pas sans rappeler les fêtes de noël ou les vacances au Village Glaçon. D'ailleurs, les vendeurs de glace n'avaient pas manqué l'occasion de s'adapter pour vendre des marrons chauds dont le fumé attira inévitablement la demoiselle. Elle s'en offrit un sachet et partie enfin en quête des derniers éléments qui lui manquaient.

Si Reanbell ne craignait pas le froid, elle restait une acheteuse compulsive, si bien qu'elle ne résista pas à la tentation d'acheter une chapka en fourrure synthétique blanche toute douce, car il fallait bien l'avouer, cela allait à ravir avec sa tenue, ses jolies yeux bleus clairs – qu'elle avait enfin uniformisé en cachant son œil plus foncée sous une lentille – et l'écharpe blanche que Rufus lui avait donné avant qu'ils ne se séparent. D'ailleurs, Condchat s'aventura même à aller la renifler et la palper avant de finalement revenir contre le cou de sa maîtresse, bien au chaud dans l'écharpe qui sentait bon le président.

C'est un petit contretemps qui l'amena à aller s'installer sur un blanc qui lui donnait vu sur la mer. Le perruquier chez qui elle devait s'offrir une nouvelle tête n'ouvrait pas boutique avant une demie heure, alors elle s'était installée là, avec son sachet de châtaigne encore chaudes et son petit chaton sur les genoux qu'elle était en train d'affubler d'un petit bonnet et de chaussettes minuscules. L'animal ne bronchait pas et poussa un simple petit miaulement quand elle le posa par terre, à ses pieds, pour voir comme il allait se débrouiller pour marcher dans la neige avec des chaussettes. Le chaton fit donc quelques pas bien mal assurés avant de vite retourner vers sa maîtresse. Et comme il n'arrivait pas à grimper sur elle comme d'habitude à cause du tissu qui retrouvait ses petites pattes, il miaula jusqu'à ce qu'elle daigne le reprendre. Elle le câlina silencieusement jusqu'à ce que quelque chose attire son attention du coin de l’œil. Parmi tout ce blanc, c'est une silhouette vermeille qui se détacha soudainement de l'uniformité du paysage.

— Genesis Rhapsodos … Dit-elle à son intention. Tu es sorti de ta cage finalement. Fit-elle, comme si elle n'était pas déjà au courant – bien que son manque flagrant de réaction n'appuie pas ses propos, elle n'aurait en fait pas eu plus de réaction si elle l'avait effectivement ignorée. Et il avait encore tous ses cheveux, se dit-elle … Est-ce qu'il serait d'accord pour les lui donner, cela tomberait à pique, un carré auburn serait parfait pour changer de tête !

Elle remit tranquillement le chaton contre son cou, bien à l'abri dans l'écharpe, mais le petit animal sortit bien vite sa frimousse pour observer le nouveau venu. Reanbell était restée assise sur son banc, tranquillement, et même si elle avait balayer la neige avant de s'asseoir tout à l'heure, elle devait avouer qu'elle commençait à avoir les miches gelées, mais peu importe. Pour se réchauffer, elle retira un de ses gants et plongea sa main nue dans le sachet en papier qui était sur ses jambes pour pendre une châtaigne qui lui brûla légèrement les doigts. Elle la dépouilla de sa coquille avant d'en porter le contenue à sa bouche.




©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia édit' by Nika





:Ƹ̴Ӂ̴Ʒ:
 
Les petites pattes:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/ http://ff-judgement-day.forumactif.org/t107-les-aventures-de-reany-la-teigne-masquee http://ff-judgement-day.forumactif.org/t91-le-petit-carnet-d-adresse-de-reany
Genesis Rhapsodos


Messages : 107
Date d'inscription : 01/05/2015

MessageSujet: Re: Let it snoooow [PV Genesis]   Dim 7 Fév - 22:43:00

AFTER THE GATES OF PROPHECIES A MILLION LIGHT YEARS AWAY FROM ME STRAIGHT FOR THE EYE OF DESTINY REACHING THE POINT OF TEARS.  Δ WOODKID

Un silence oppressant dans cette chambre d’hôpital. Onde et sifflement léger des machines, égouttement de la perfusion. C'était un bruit de fond discret, tout bas, comme s’il voulait se faire oublier, mais on ne l’oubliait pas. La respiration calme d’Angelina, assise sur une chaise à côté, tout en étant un peu affalée sur son lit d’alité, était très apaisante. Les doigts de l'homme effleurèrent sa joue avec reconnaissance durant le sommeil de celle-ci. Il n’était pas seul, cette fois. C’est d’ailleurs pour elle qu’il avait accepté de rester à l'hôpital. Où aurait-elle pu loger à Costa del Sol ? La belle brune avait eu trop de fierté pour lui réclamer de servir de transport jusqu’à chez elle. Il le lui devait certes, mais, elle ne voulait rien de lui. Genesis finit par s'endormir un peu, sans le réaliser. Ses paupières s’ouvrirent après ce qui semblait avoir été un battement de cil et il s’attendit à ce que son regard se pose sur une paroi noire et poisseuse de prison.

C'était un mur de lin immaculé, qui agressa sa rétine. Le soleil était levé, les stores ouverts. La clarté ambiante s'en trouvait presque douloureuse. Genesis cilla à plusieurs reprises, les yeux plissés, les sourcils crispés. Angelina était déjà réveillée, et ils se dirent au revoir comme s’ils étaient des inconnus. Le silence revint et le soldat s’occupa de lui-même. Il retira sa perfusion, défit sa couverture et se leva. Presque nu. Le froid ne le gêna pas. Il trouva sur le radiateur, ses vêtements noirs et propres que l’aide-soignante avait accepté de laver, et avait déposé après avoir achevé son service de nuit. Le poète maudit enfila donc son col roulé noir, par-dessus ses bandages, son pantalon, sa ceinture et ses bottes militaires. Il récupéra son manteau, qui avait été laissé dans son état lamentable à la demande du soldat. Ainsi, il nettoya lui-même son bien, à la main, puis attendit qu'il sèche un peu. Enfin, Genesis sortit de l’endroit dans toute sa superbe d’autrefois, ou presque dans la mesure où sa rapière lui manquait. Il profita pleinement, pour la première fois, de l’air rafraichissant du dehors après des semaines à croupir en cage. Même sans avoir retrouvé toute sa forme, le soldat prenait conscience du bien-être de se tenir debout et en bonne santé. On avait tendance à prendre cela pour un acquis. Genesis se mit en marche. Une tâche vermeille dans un paysage dépaysant, tout de blanc. Costa del Sol enneigé. Pour commencer, le soldat projeta de faire un tour à la base militaire de la ville afin de récupérer quelques informations et essayer d’entrer en contact avec celle de Corel. Il fallait savoir s’il pourrait rencontrer des personnalités là-bas. Angeal, dans l’idéal.

Sur sa route, un visage enfantin et familier se détourna, pour laisser voir une chevelure dorée. Genesis reconnut mademoiselle la Chose, petite silhouette qui l’ignora et alla se poser un peu plus loin sur un banc. La résistance avait frappé ailleurs qu’à Junon, semblait-il, le soldat n’était pas le seul à être redevable envers Rufus Shinra. Il payerait sa dette, un jour. Après hésitation et réflexion, l’ex-Première alla à la rencontre de la jeune fille qui grignotait des châtaignes. Après tout ce qu’il venait de leur arriver, à tous les deux, cette tranquillité avait tout l’air du deuxième acte d'une comédie.

« Genesis Rhapsodos … Tu es sorti de ta cage finalement. »

Le soldat s’avança davantage et se posta à côté du banc, ne relevant pas tout de suite. Ses aigues-marine se fixèrent dans la direction vers laquelle était tournée la blonde. La mer s’était calmée, depuis la veille. Sinistre hasard.

« Même si les lendemains sont vides de promesse, rien ne pourra conjurer mon retour », répliqua t-il d’une voix grave que le froid ne parvint pas à percer. « Ton convoi a été intercepté, et tu as été amenée ici ? » s’informa t-il, se demandant quel genre de contact elle avait pu avoir avec la résistance depuis.

Aucun, pour sa part.

© GASMASK


Revenir en haut Aller en bas
Reanbell Valdès


Messages : 275
Date d'inscription : 26/07/2013
Age : 22
Localisation : Dans une boite bleue

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 23 ans
• More:

MessageSujet: Re: Let it snoooow [PV Genesis]   Lun 8 Fév - 10:21:25







Reanbell Valdès

~Just a ghost forgetting by the Lifestream~








    Les deux dernières – et seules – fois qu'elle avait rencontré Genesis, il semblait de pas avoir été d'humeur à réciter de la poésie, pourtant, elle avait effectivement entendu parler de son penchant pour cela, ce qu'il confirma enfin en répondant à ses salutations. Elle connu très vite le vers de Loveless, bien qu'elle n'ait lu cet ouvrage qu'une fois sans réellement savoir en apprécier la saveur. Elle avait aimé bien d'autres ouvrages au récit épique à la teneur philosophique et ne comprenait pas vraiment la fascination que pouvait avoir le cuir rouge et sa communauté de fans dérangés pour cette œuvre inachevée. En fait, Reanbell trouvait la pensée poétique assez pompeuse. Ils en faisaient des caisses pour pas grand chose et saurait se faire plaindre s'ils trouvaient moyen d'écrire quelques pieds sur le fait qu'il n'y avait plus de lait de leur frigo un lundi matin. Son aversion pour la poésie, et plus particulièrement la poésie dramatique, venait sans doute du fait qu'elle exécrait tout ce qui pouvait faire dans le sentimentale … ce n'était vraiment pas son truc, ça.

Elle haussa les yeux au ciel et préféra donc ne pas relever en s'offrant une nouvelle châtaine bien chaude qu'elle venait de décortiquer dans le sachet. Le froid avait au moins pour avantage d'avoir radicalement calmé les hardeurs de son chaton qui, encore la veille au soir, s'amusait à grimper sur n'importe qui. Là, il semblait préférer rester bien sage dans l'écharpe présidentiel que portait sa maîtresse, profitant de la chaleur de son cou, cependant, on pouvait voir ses petites oreilles tombantes dépasser légèrement, à l'instar de ses grands yeux curieux.

A la question du cuir rouge à la toison flamboyante tant convoitée, la petite blonde haussa les épaules avec nonchalance, ce qui fit légèrement gigoter son compagnon poilue – Condchat hein, pas Genesis. Elle le regardait à peine, en fait, elle semblait un peu distraite. Par quoi ? Allez savoir, Reanbell avait rarement l'air pleinement là quand on s'adresser à elle, sauf cas particulier.

— J'ai eu de la chance, je crois qu'ils étaient surtout venus pour toi. Expliqua-t-elle alors évasivement.

Elle savait, étant donné ce qu'elle avait entendu sur place et ensuite, que les secours étaient en réalité venu autant pour elle que pour lui, mais elle préférait se convaincre du contraire. Qu'on se soit donné tant de mal pour elle, même seulement en partie, cela la dérangeait, surtout venant de la personne qui était venu la chercher. Elle n'avait pas envie de penser à cela, alors elle évoqua rapidement l'autre personne.

— Je suppose que Hulk t'as trouvé du coup, si t'es là.

Ce qui était étonnant parce que franchement, la dernière chose qu'elle avait vu de lui ne laissait pas penser qu'il s'en sortirait, ou du moins, qu'il vaincrait. Enfin, tant mieux s'il s'en était sorti et qu'en plus il avait réussi à libérer son ami. Après un instant, elle sembla enfin ce rendre compte que ''hulk'' ce n'était pas forcément très parlant pour décrire une personne qui, de fait, n'avait de commun avec le géant vert que la taille et les muscles - et encore, le pauvre garçon n'était pas à ce point. Elle l'aurait bien appelé Superman, mais le type qu'elle avait vu semblait assez cool pour ne pas porter son slip par dessus ses collants, même si en soit, porter un uniforme de Soldat à notre époque était franchement ringard, c'était plus à la hauteur du short violet de Hulk que du pyjama du Kryptonien.

— Un grand brun, costaud … Il avait une aile blanche dans le dos et il te cherchait, un pote à toi je suppose. Précisa-t-elle.

Maintenant qu'elle y repensait, il s'agissait peut-être du fameux troisième larrons du trio de premières classes de l'époque. Elle n'avait jamais vu sa tête dans les archives qu'elle avait consulté au cours de ses pérégrinations – il faut dire aussi qu'elle ne l'avait jamais cherché. Sur le moment, là-bas, elle n'avait pas vraiment eu la présence d'esprit d'y réfléchir, mais ce devait forcément être ça. Il faut dire aussi que Reanbell était persuadée que tous les premières classes avaient fini fou, alors en croisant un homme aussi aimable et honorable, le liens avec tous les tarés qui avaient désertés la Shinra pour conquérir le monde à l'époque n'était pas forcément évident.




©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia édit' by Nika





:Ƹ̴Ӂ̴Ʒ:
 
Les petites pattes:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/ http://ff-judgement-day.forumactif.org/t107-les-aventures-de-reany-la-teigne-masquee http://ff-judgement-day.forumactif.org/t91-le-petit-carnet-d-adresse-de-reany
Genesis Rhapsodos


Messages : 107
Date d'inscription : 01/05/2015

MessageSujet: Re: Let it snoooow [PV Genesis]   Sam 13 Fév - 23:24:56

AFTER THE GATES OF PROPHECIES A MILLION LIGHT YEARS AWAY FROM ME STRAIGHT FOR THE EYE OF DESTINY REACHING THE POINT OF TEARS.  Δ WOODKID

Une lueur sceptique traversa son regard tourné vers l’horizon, tandis qu’elle exprimait le doute qu’on soit également venu la secourir, elle. Genesis pencherait plutôt pour l’inverse car la Résistance ne lui avait jamais porté réel intérêt, à lui. Ce qui était réciproque, jusqu'à aujourd'hui, car lui-même n’avait fait qu’errer dans une quête interminable sur les traces de ses amis.

« La Résistance est intervenue deux jours après ta capture », rétorqua t-il sans aucune crédulité.

L’once d’impatience dans son intonation semble pointer le manque de finesse de la petite blonde dans sa réflexion. Lui, en revanche, avait croupi des semaines en cage sans que personne n’intervienne. Genesis ne s’en plaignait pas, bien sûr, il savait que le destin ne faisait que lui rendre la monnaie de ses erreurs passées. Contre toute attente, ce mordu de la littérature reconnut la référence à Hulk. Certes, il n’avait jamais réellement touché à des comics, mais c’était un genre qui avait fait fureur au point que certains des personnages étaient devenus des icônes connues du grand public. Lui, n’en avait plus entendu parlé depuis qu’il était entré dans le SOLDIER. Cependant, la dénotation ne fut pas suffisamment pertinente pour qu’il comprenne de qui elle parlait. Mettons qu’il ne s’agissait pas de la couleur de peau verte... parmi les carrures imposantes, on ne comptait pas seulement Weiss ! Pendant un moment, Genesis était encore loin de se douter que la jeune fille faisait mention de l’inespéré. Prenant conscience de son imprécision, elle ajouta:

« Un grand brun, costaud … Il avait une aile blanche dans le dos et il te cherchait, un pote à toi je suppose. »

Les aigues-marines du soldat s’écarquillèrent un court instant de réalisation. On aurait dit qu’il contemplait, au loin, la lumière de l’espoir.

« Tu as rencontré Angeal… » dit-il, la voix aussi calme que le flux de la mer. « Il est ici, alors ? » ajouta t-il dans un souffle.

Le poète maudit se méprenait car la Chose n’avait pas répondu à son interrogation initiale, à savoir si on l’avait amenée ici, à Costa del Sol. Il ignorait donc, dans un premier temps, que la blondinette avait en réalité été amenée d'abord à Corel. Aussi, étant évasive, elle n’avait pas précisé que sa route s’était séparée de l’illustre guerrier alors qu’elle se trouvait encore sur le continent occupé, durant l’escarmouche de la Résistance contre le convoi de Deepground.

Ses propos prêtaient davantage à confusion qu’elle eut fait mention que les deux hommes s’étaient probablement déjà trouvés. Ce n’était pas le cas. Serrant les poings de détermination, Genesis se tourna vers les bâtiments militaires. Angeal avait dû être déçu de ne pas avoir trouvé son ami dans le convoi mais, armé de son honneur, avait dû secourir la Chose pour l’amener en sûreté sur ce continent. Il n’était pas vraiment au courant des mauvaises nouvelles, et même si ce fut le cas, le soldat serait persuadé que son camarade eut profité de l’explosion pour s’échapper aussi.

Une chose était certaine, il n’allait certainement pas attendre une seule seconde de plus. Libre à l'adolescente de prendre des vacances, lui avait fort à faire.

« Je me rends à la base », lui dit-il en guise d’information, et peut-être d’adieu puisqu’il serait plus heureux pour elle de continuer à flâner en dégustant ses châtaignes par ce temps frileux.
© GASMASK


Revenir en haut Aller en bas
Reanbell Valdès


Messages : 275
Date d'inscription : 26/07/2013
Age : 22
Localisation : Dans une boite bleue

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 23 ans
• More:

MessageSujet: Re: Let it snoooow [PV Genesis]   Dim 14 Fév - 15:56:46

The maiden who
Ƹ̴Ӂ̴Ʒ
couldn't die
Reanbell
&
Genesis


 

 



 

 

The Thing
Let it snoooow, Let it snoooow ♪

Il est vrai que la résistance ne lui avait pas laissé le temps de croupir très longtemps entre les mains de Deepground, mais ce n'était pas pour autant pour ses – très – beaux yeux qu'ils étaient venus ! C'est juste qu'à l'heure actuelle, il leur était impossible d'organiser un assaut directement dans une une ville occupée entièrement par l'ennemi et ils n'avaient donc pas eu d'autres choix que d'attendre un transfert. Reanbell doutait qu'ils aient eu connaissance de la capture de Genesis aussitôt – en fait, elle n'en savait rien, comme on l'avait séquestré pendant que tout ça était en train de se dérouler et qu'on ne l'avait absolument pas tenu au courant de ce qu'il s'était passé. Ce qu'elle savait, en revanche, c'est qu'il avait fallu environs une semaine aux équipes de bras cassés de la résistance pour pirater leur propre réseau, ce qui coïncidait étrangement avec le moment de sa capture, et donc, elle supposait que c'était à ce moment qu'ils avaient découvert où était précisément Genesis, grâce aux caméras de surveillance dont ils avaient enfin l'accès. De là, ils n'avaient plus qu'à attendre que les deux prisonniers soient transférés pour pour attaquer le convoie … et normalement, ils auraient du l'être tous les deux en même temps. Deepground avait dû flairer le risque et finalement décidé de ne pas jouer toutes leurs cartes en même temps et ce fut bien avisé de leur part. Et puis, ce colosse ailé était bien là pour Genesis, clairement … Le reste n'était pas important, même si elle fut particulièrement surprise que Rufus se donne la peine de la faire libérer après l'avoir clairement exposé – car oui, c'était de sa faute si elle s'était faite enlevée, qu'il l'ait libéré ensuite ne changeait rien – et elle fut encore plus étonnée que l’exécutante de la mission fut sa donneuse d'ovule. Bah, les humains sont justes bizarres !

Comme le rouquin tentait de la contredire, elle haussa simplement les épaules d'un air parfaitement indifférent, presque las, car elle l'était. Elle n'allait pas s'étendre là-dessus, après tout, il ferait sans doute le calcul lui-même quand il  aura compris qui faisait partie de cette mission. Et pendant qu'il était justement en train de le réaliser – et de lui confirmer son hypothèse – elle décortiqua une nouvelle châtaigne qu'elle porta ensuite vers son cou pour la proposer au chaton qui y était blotti. Le petit animal la renifla prudemment.

— Hm, j'en sais rien. Quand je suis partie, il était en train de se faire casser en deux par un Tsviet. Répondit-elle avec un naturelle qui manquait cruellement de tact.

C'est bien parce qu'elle n'était pas rentrée avec lui qu'elle avait supposé qu'il avait finalement trouvé Genesis pour le ramener, mais visiblement, ce n'était pas le cas. Et justement, puisque Genesis semblait sans nouvelle, il y avait fort à parier qu'il n'avait pas pu s'échapper de l'autre continent … Reanbell ne savait pas comment le cuir rouge s'était échappé, mais il lui semblait enfin comprendre le concept d'ironie en réalisant qu'il s'était certainement sorti de sa cage juste au moment où son pote s'y faisait enfermer. Et, elle avait plus de raisons encore de penser que le fameux Angeal était toujours de l'autre côté car …

— J'ai cru comprendre que sa coéquipière pour la mission était finalement rentrée, mais j'ai pas entendu de nouvelle le concernant.

Et elle n'en avait pas vraiment cherché d'ailleurs … C'est pas qu'elle s'en fichait – enfin peut-être que si, un peu – et pas non plus qu'elle le méprisait – elle l'avait trouvé plutôt cool en fait, malgré son uniforme ringard – mais elle avait simplement eu d'autres choses à faire, comme des courses, se renseigner sur les ténèbres et Abaramemnon et puis prendre une douche aussi.

Le chaton ayant fini d'examiner ce que lui présentait sa maîtresse, il se décida enfin à prendre le petit fruit sec dans sa gueule pour le mâcher laborieusement. La blondinette reporta alors sa main dans son sachet alors que son camarade d'infortune se faisait déjà la malle.

— Eh, pas si vite ! Protesta-t-elle sans daigner bouger son royal fessier de son banc. Tu te souviens de ce dont on a parlé à Junon, au sujet d'Abramemnon ? Le soit disant Roi des rois machin-truc ?

Plus elle étudiait ce personnage, plus elle le trouvait définitivement pompeux. Il y avait des titres tellement plus stylé et pimpant que ''Roi des rois''.

— Je me suis renseignée et d'après les études de certains anthropologues, son existence expliquerait beaucoup de chose. Dit-elle en levant les yeux vers les flocons qui chutaient doucement. De ce que je sais, y a qu'une personne capable de piquer une tête dans les ténèbres et de pouvoir s'en sortir sans problème. J'aimerais que tu t'en occupes, moi … je vais devoir disparaître. C'est Vincent Valentine, tu le trouveras à Corel, de toute façon, si tu veux retrouver ton pote, c'est là-bas que tu trouveras les moyens de le faire et t'occuper de l'affaire Abramemnon te ramènera certainement à lui. Tu trouvera également la fille qui l'accompagnait pour la mission de sauvetage, Sélès, elle s'occupe de pas mal de chose là-bas, tu ne pourras pas la louper.

Elle omis de prononcer le nom de famille de sa donneuse d'ovule, parce qu'elle ne savait pas si elle l'utilisait ou si elle et Rufus avaient convenu de plus ou moins garder confidentiel qui elle était – si ce n'est auprès de rares anciens qui pourraient la reconnaître. Et aussi, il fallait bien l'avouer, elle n'avait pas envie que Genesis connaisse ce lien tout de suite, car il ferait forcément un commentaire et ça l'agacerait.



Reanbell Valdès
© Gasmask & Dark6Nika





:Ƹ̴Ӂ̴Ʒ:
 
Les petites pattes:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/ http://ff-judgement-day.forumactif.org/t107-les-aventures-de-reany-la-teigne-masquee http://ff-judgement-day.forumactif.org/t91-le-petit-carnet-d-adresse-de-reany
Genesis Rhapsodos


Messages : 107
Date d'inscription : 01/05/2015

MessageSujet: Re: Let it snoooow [PV Genesis]   Dim 28 Fév - 15:17:54

AFTER THE GATES OF PROPHECIES A MILLION LIGHT YEARS AWAY FROM ME STRAIGHT FOR THE EYE OF DESTINY REACHING THE POINT OF TEARS.  Δ WOODKID

Se faire fracasser en deux par un Tsviet, merci la chose, pour cette information inquiétante et peu indicative ! Sa main gantée se serra puis se desserra, trahissant son impatience. Voilà le genre de personne avec qui il n’aimait pas converser, leurs discours étaient maladroitement inachevées. Les mystères étaient souvent exaltants pour lui, en effet, mais en ce qui concernait ceux que faisaient planer mademoiselle la chose… on repasserait. Damnée soit-elle. Par politesse, dont il lui arrivait à quelques reprises de manquer, le soldat s’arrêta tout de même lorsqu’il fut interpelé et se tourna de nouveau vers elle. Il opina du chef à sa question, ses aigues-marines daignant enfin se fixer sur elle. La Chose avait un minois renfrogné et le dédain assez irritant qui s’en dégageait était aplani par ses traits enfantins, insuffisamment gracieux pour la personne de Genesis Rhapsodos. Le poète maudit l’aurait imaginé adolescente et la façon qu'elle avait de se comporter appuyait parfois cette théorie mais, quand il l’avait rencontrée, il avait vu chez elle une expérience de la douleur qui trahissait un âge plus avancé. L’éventualité que des expériences menées sur elle aient retardé sa croissance était à prendre en compte, bien que cela ne le mènerait nul part.

Il allait lui répliquer que, au cas son intelligence douteuse ne l’avait pas encore assimilé, il avait d’autres priorités que ce satané roi des rois ! Strictement aucun rapport ne pouvait être établi entre Angeal et Habramemnon car Nero était de leur côté à eux, Angelina et lui, au moment de l’attaque du convoi. Et pourquoi la légende lui viendrait en aide ? Genesis ne comptait que sur la déesse et ne tenait à lui faire aucune infidélité. La petite blonde essayait juste de trouver des excuses pour qu’il fasse le sale boulot à sa place or, jusqu’à preuve du contraire, Genesis Rhapsodos n’était pas encore devenu stupide. Les répliques bien senties qui s’apprêtaient à franchir ses lèvres restèrent toutefois en suspens lorsqu’il entendit le nom de Sélès. Il gardait bon souvenir de cette femme généreuse et honorable. Elle pourrait l’aider en retour et se montrerait certainement plus utile puisqu’elle avait été la coéquipière d’Angeal lors de leur mission pour sauver l'ingrate chose.

Le visage fièrement haut, l’esthète la jaugea avec une neutralité teintée d’orgueil et il répliqua de sa voix sentencieuse :

« Je te remercie pour ces informations. Toutefois, sans vouloir t’offenser, les conseils et indications d’une jeune fille apeurée ne sont pas recevables. »

Genesis ne reprochait pas à une ancienne captive de Deepground d’être jeune, et encore moins d’être apeurée au point de vouloir rester cachée et disparaitre. Cependant, lui-même, dans son arrogance, se considérait a contrario courageux et émérite. Il lui avait toujours été difficile d’entendre quelqu’un qui n’avait pas son expérience ou, au moins, qui n’était pas parvenu à gagner sa sympathie.

« Des rides se dessinent à la surface de l'eau,
L'âme errante ne connaît aucun repos
»
, récita t-il tandis que son regard se faufilait vers les transports rassemblés un peu plus loin.

Genesis serait très probablement une cible facile s’il prenait son envol tout de suite, dans les côtes juste en face de celles de l’ennemi. Il lui vaudrait certainement mieux partir de terre, s’éloigner, et attendre la prochaine frontière avant de se lancer. Son attention se ramena sur la petite blonde qu’il examina de haut, un peu condescendant.

« Je te souhaite chance et succès dans tes projets. »


© GASMASK


Revenir en haut Aller en bas
Reanbell Valdès


Messages : 275
Date d'inscription : 26/07/2013
Age : 22
Localisation : Dans une boite bleue

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 23 ans
• More:

MessageSujet: Re: Let it snoooow [PV Genesis]   Lun 29 Fév - 12:33:42

The maiden who
Ƹ̴Ӂ̴Ʒ
couldn't die
Reanbell
&
Genesis


 

 



 

 

The Thing
Let it snoooow, Let it snoooow ♪

Les gens ne faisaient jamais ce qu'elle voulait comme elle le voulait et c'était très agaçant. Voilà un autre pouvoir qu'elle aurait préféré à l'immortalité : manipuler les esprits. Ça aurait été tellement pratique et tellement moins contrariant que toutes ces têtes de mule aussi bornées qu'elle ! Il n'y avait pas assez de place en ce monde pour plus d'une teigne, et elle y était déjà ! Au final, en plus de se faire insulter, la petite blonde contrariée fut bien incapable de dire si cet énergumène allait oui ou non exécuter la tâche qu'elle lui avait confié – comme si elle était en position de donner des ordres et des missions. Allez quoi, il pourrait être un peu plus sympa ! Elle l'aurait dédommagé, enfin peut-être, elle y aurait réfléchi … Elle aurait peut-être fait en sorte que Rufus le paie pour ça – oui, on a bien le droit de rêver – mais maintenant qu'il l'avait insulté de peureuse, ce n'était même plus la peine d'y penser ! La Reanbell était une créature susceptible et rancunière, à vos risques et périls.

Elle avait plissé les yeux devant l'insulte, arborant cet air farouche de chaton inoffensif près à vous morde le doigt. Sauf que ce chaton-là avait deux Uzis, un Baretta 92 et un sachet de châtaignes chaudes sur elle ! Et c'est cette dernière arme qu'elle choisi d'utiliser pour se venger, lui envoyant une de ces petites boules brune et brûlante en pleine tête. Bien sûr, ce satané Soldat esquiva habilement d'un simple geste de la tête, mais il ne perdait rien pour attendre. Je t'aurai un jour, Rhapsodos, pensa-t-elle en le lorgnant d'un œil mauvais, je t'aurai. Et puis de toute façon, elle s'en fichait de ce qu'il pouvait bien penser d'elle ! Elle s'en fichait, mais elle était vexée quand même.

Et comme s'il la provoquait, il détourna son attention d'elle pour lancer un nouveau vers de Loveless de sa voix monotone. Elle ne répondit cependant pas à la provocation – ou du moins, ce qu'elle considérait en tant que telle – et se contenta de lever les yeux au ciel. Alors, il allait voir Valentine, ou pas ?

« Je te souhaite chance et succès dans tes projets. »

Elle arqua un sourcil l'air clairement sceptique, les yeux plissés et soupçonneux. Il n'avait pas vraiment l'air sincère, alors elle essaya de le déchiffrer, elle n'était pas très douée pour ça.

— Sarcasme ? Tenta-t-elle d'éluder, méfiante.

Ça avait tout l'air d'un sarcasme. Elle lui aurait bien dis d'aller se faire voir, mais c'est à ce moment qu'un type décida de les interrompre. Voilà, elle était définitivement vexée maintenant. Et frustrée en plus de ça et cela ne faisait jamais un bon cocktail chez elle ! Elle prit sa mine boudeuse en caressant le chaton qui était blotti contre son cou alors que l'homme arrivait en courant vers eux, visiblement en émoi, et comme il semblait plutôt venir à la rencontre de Genesis, la blonde leva à nouveau les yeux au ciel en imaginant que ce devait être un de ces fans illuminés.

— Monsieur Rhapsodos, c'est vous ! C'est terrible, vous devez nous aider ! J'ai vu … j'ai vu quelque chose plus loin, sur la plage. Je crois que … je crois que c'était comme ce qu'il s'est passé y a deux ans à Edge ! Je n'ai pas eu le temps de bien voir, ça a juste disparu sous mes yeux, c'était … c'était noir ! Je crois … bon sang je crois que c'était les ténèbres.

Reanbell releva aussitôt la tête, à l'instar du chaton qui avait redressé ses petites oreilles molles, comme s'il avait compris, alors que c'est juste l'intérêt de sa maîtresse qui l'avait fait sursauté. La petite blonde se leva aussitôt … les ténèbres ? Nero ? Il était là ? Bon sang, Rufus avait vraiment le don de la jeter dans la gueule du loup à chaque fois ! C'était la dernière fois qu'elle l’accompagnait quelque part ! Si Nero était passé dans le coin, il se dirigeait peut-être vers la ville, elle et Genesis ferait peut-être mieux de disparaître vraiment cette fois !

La blonde s'éloigna en sortant son PHS, juste d'un pas ou deux, restant à porter d’ouïe du cuir rouge et du jeune homme afin de prendre connaissance des détails. Pendant ce temps, elle composa le numéro de Rufus pour le prévenir tout de suite. Il n'y eu aucune sonnerie, pas de messagerie non plus, juste une tonalité. Elle décolla son téléphone de son oreille pour vérifier qu'elle avait du réseau : cinq sur cinq. Elle recommença :  même résultat. Elle tenta cinq autres fois sans obtenir de réponse, et pendant ce temps, elle avait profité que Genesis ai le dos tourné et soit occupé à autre chose pour lui jeter une nouvelle châtaigne en pleine tête : Touché ! Elle s'était ensuite retournée, l'air de rien, mais toujours rien du côté du PHS. Bon sang, Rufus. Si Nero était vraiment là … pourquoi serait-il reparti sans rien ramener avec lui ?

— Bordel de cul, Rufus. Pesta-t-elle.

Elle se tourna vers Genesis et le jeune soldat de la WRO.

— Quelqu'un a vu Rufus Shinra dans le coin ?  

Quel était cet étrange sensation qui commençait à naître dans son cœur ...? C'était étrange ...



Reanbell Valdès
© Gasmask & Dark6Nika





:Ƹ̴Ӂ̴Ʒ:
 
Les petites pattes:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/ http://ff-judgement-day.forumactif.org/t107-les-aventures-de-reany-la-teigne-masquee http://ff-judgement-day.forumactif.org/t91-le-petit-carnet-d-adresse-de-reany
Genesis Rhapsodos


Messages : 107
Date d'inscription : 01/05/2015

MessageSujet: Re: Let it snoooow [PV Genesis]   Sam 12 Mar - 19:03:54

AFTER THE GATES OF PROPHECIES A MILLION LIGHT YEARS AWAY FROM ME STRAIGHT FOR THE EYE OF DESTINY REACHING THE POINT OF TEARS.  Δ WOODKID

Avec son air ronchon, son corps fragile emmitouflé dans quelques couches de vêtements, sa toque, et son petit chat, la blondinette empruntait de nombreux attributs à une grand-mère. En amont, la suspicion devant la courtoisie d'autrui...

« Sarcasme ? »

Cela aurait pu être du sarcasme, en effet, mais mademoiselle la Chose n'était pas si mal aimable avec lui pour en mériter tant. Quand bien même fût-ce le cas, Genesis n'avait pas la patience et le temps pour s'en permettre. Être reconnu et interpellé ne réussit même pas à nourrir sa fierté et son arrogance, lui dont le nom avait été calomnié à cause de ses propres méfaits. Malgré son respect envers ses fans, le Red Leather avait vraiment d'autres choses à faire pour l'heure ! Il resta tout de même sur place en voyant l'état effaré de l'homme. Que se passait-il encore ? L'ennemi ne pouvait riposter aussi rapidement d'une attaque maritime envers le port. Aussi, si un tel malheur se produisait, ce serait plutôt la tour de garde qui les aurait repéré en premier lieu. Le regard aigue-marine méfiant du soldat se plissa légèrement tandis qu'il écouta les logorrhées de l'inconnu, puis s'écarquilla un peu à l'évocation des Ténèbres. Il n'était pas impossible pour un Tsviet comme Nero d'avoir fait le chemin jusqu'ici dans l'unique but de récupérer les prisonniers.

Chassant d'un geste impétueux de la main l'espèce de frelon venu voleter à proximité (il ne sut jamais que c'était en fait une châtaigne lancée par la teigneuse), le poète maudit jeta des coups d'oeil furtifs autour de lui, le regard alerte. Les chances que le démon de l'ombre ose s'aventurer dans cette zone excessivement protégée étaient minces. Néanmoins, les avancées de Deepground était régies par un plan précis et une attaque à Costa del Sol aujourd'hui n'était, en toute logique, pas programmée. L'aventure de Nero dans les parages relèverait donc d'une initiative personnelle, et donc exceptionnelle. S'il avait vraiment vu Genesis, Nero aurait bravé ses résolutions en faisant une escale très rapide en plein milieu de la ville pour l'embarquer. La chance était du côté du 1st, car ce n'était pas le cas... Le Sable s'était juste approché mais avait disparu aussi promptement. C'était comme s'il avait trouvé quelque chose... pas nécessairement ce qu'il cherchait à l'origine, mais quelque chose tout de même, pour apaiser temporairement le sentiment de colère que lui avait inspiré la fuite des prisonniers. C'était de très mauvaise augure. Genesis jeta un regard un peu irrité à la jeune fille qui les héla telle une marchande de poisson. En apercevant le PHS hideux et funambulesque qu'elle tenait dans sa main, il rétorqua placidement :

« Je l’ignore mais à sa place, je ne décrocherai pas non plus. »

Elle n’était pas censée disparaître, par ailleurs ? C'était le moment le plus approprié pour elle étant donné les circonstances mais, puisqu'elle était toujours là, autant veiller à ce qu'il ne lui arrive rien.

Ce qui sembla étrange au Red Leather, c'était la présence de Rufus en ces lieux comme la Chose semblait le prétendre. D'après Angelina, ce dernier était censé se trouver à Corel et devait lui envoyer un transport. Transport qu'on avait entendu arriver, mais qu'on n'avait toujours pas entendu repartir. Genesis s'intéressa de nouveau à l'inconnu pour lui donner quelques indications destinées à empêcher toute éventuelle esclandre.

« Prévenez les soldats de garde en ville, ils prendront les mesures nécessaires pour votre sécurité » Le Rouge s'adressa ensuite à la petite blonde « Rufus Shinra doit avoir rejoint le port, nous devons nous y rendre afin de prévenir de la menace. Je ne sais pas où tu comptais disparaitre mais tu ne peux sortir de la ville tant que ce problème n'est pas réglé. »

Ceci dit, si, elle le pouvait mais ce serait ridicule. Ils venaient tout juste d'échapper à la prison, retomber dans un guet-apens aussi rapidement serait stupide de leur part. Nero était là pour eux, Genesis devait donc s'assurer que Mademoiselle la Chose s'en sorte car son caractère ennuyeux n'était certainement pas une raison valable pour la laisser en danger. Le soldat ouvrit légèrement le bras d'un geste noble pour l'inviter à se presser.

© GASMASK


Revenir en haut Aller en bas
Reanbell Valdès


Messages : 275
Date d'inscription : 26/07/2013
Age : 22
Localisation : Dans une boite bleue

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 23 ans
• More:

MessageSujet: Re: Let it snoooow [PV Genesis]   Dim 13 Mar - 11:57:16

The maiden who
Ƹ̴Ӂ̴Ʒ
couldn't die
Reanbell
&
Genesis


 

 



 

 

The Thing
Let it snoooow, Let it snoooow ♪

Le cuir rouge se mangea un regard des plus réprobateurs lorsqu'il répondit à la petite demoiselle. Rufus lui aurait répondu à elle, elle en était certaine. Surtout avec l'insistance qu'elle montrait. Mais le pire, c'était surtout que ça ne sonnait pas, comme s'il n'avait pas de réseau, hors, elle connaissait assez cette ville pour savoir que le réseau y était toujours parfait, quelque soit votre opérateur. Il y avait bien quelques problèmes depuis que le chaos s'était abattu sur Gaia, mais les cinq barres de son PHS lui indiquait qu'il n'y avait aucune raison pour qu'elle ne puisse pas contacter quelqu'un qui se trouvait dans la même ville qu'elle. Et puis … elle avait un mauvais pressentiment. Elle n'avait jamais ressenti cela avant, du moins, pas pour quelqu'un d'autre, en générale son instinct ne lui servait qu'à se préserver elle-même, mais ce crétin de Rufus parvenait encore à la mettre dans tous ses états alors qu'il n'était même pas là.

Je devrais partir, se dit-t-elle, je devrais vraiment disparaître, et maintenant.

À mesure qu'une étrange boule d'angoisse naissait dans son estomac – sans qu'elle ne laisse paraître rien d'autre qu'une sorte d'agacement de petite capricieuse – elle sentait également son instinct lui hurler de partir au plus vite d'ici, de disparaître pour de bon et de ne laisser personne savoir où elle était partie. Après tout c'était sa chance d'échapper complètement au radar de Rufus et de ses petits soldats. Elle devait fuir, pas seulement parce que Nero était sans doute dans le coin et qu'il pouvait lui tomber dessus à n'importe quel moment, mais elle devait aussi et surtout s'éloigner de Rufus avant qu'il ne soit trop tard. La relation strictement professionnel qu'elle avait avec lui devenait dangereuse …

Elle devait fuir au plus vite, au plus loin.

Genesis prit les choses en mains pendant qu'elle était en proie à ses états d'âme. Il lui assura qu'elle ne pouvait pas partir tout de suite et elle était certaine du contraire. Elle devait partir tout de suite, et il ferait mieux d'en faire autant. Pourtant, elle hocha la tête à la directive du soldat à la crinière auburn et le suivit en continuant de lancer des appelles au Président sans plus de résultat. Le pire c'est qu'elle ne pouvait même pas laisser de message, comme si le numéro n'était plus attribué … ou qu'il avait bloqué ses appels, mais il n'aurait pas osé alors qu'ils devaient se rejoindre dans quelques minutes ? En tout cas c'était certain que s'il allait bien, ils le trouveraient au port. Alors qu'elle avait toujours son PHS à l'oreille, elle interpella un soldat qui était de garde juste avant l'entrée du port, près de quelques baraquement militaire qui devait gérer les civils et les transports d'évacuation.

— Rufus Shinra, il est passé par là ? Demanda-t-elle de sa voix la plus autoritaire possible, et elle été rarement parvenue à la rendre si grave. L'angoisse avait du bon en fait.
— Heu oui mademoiselle, il était avec une jeune femme brune et une petite fille, mais il a fait demi-tour, il avait l'air pressé.
— Vous ne savez pas où il est parti ?
— Non mademoiselle.
— Est-ce qu'il est sorti de la ville ? Insista-t-elle.
— Un instant. Le soldat s'approcha alors de la rampe, en contre-bas, il y avait la sortie de la ville, il interpella alors un de ses collègues qui put lui confirmer qu'il était reparti et le temps correspondait à la manifestation désigné par le témoin des ténèbres. Mauvais.
— Et la femme ?
— Elle est allée vers le port, je crois qu'elle se rendait à la base.

La petite blonde semblait plus contrariée que jamais, le cœur lourd … Rufus était repartie à l'extérieur de la ville peu de temps avant la manifestation de Nero ... C'est cette direction qu'avait désigné le soldat qui avait parlé des ténèbres, c'est par ici qu'ils étaient arrivés. Tout en poursuivant sa route d'un pas pressé – et elle marchait super vite pour les petites jambes qu'elle avait – elle s'adressa enfin à Genesis.

— Je l'sens pas. Nero serait pas venu faire une ballade sur la plage pour repartir aussi tranquillement qu'il est venu.

C'était peut-être une conclusion trop hâtive et le professionnalisme de Reanbell l'aurait sans doute poussé à plus d'investigation avant de prendre des mesures, mais une fois de plus, Rufus venait perturber son raisonnement. Impossible d'être dans son état normal quand il était concerné, ce qui la poussait de plus en plus à vouloir fuir. Mais si ce crétin était tombé dans les ténèbres, elle ne pouvait pas l'y laisser et elle ne connaissait qu'une personne capable d'aller faire une ballade là-dedans sans se perdre. Elle composa un nouveau numéro sur son PHS.

— Il faut trouver un Turk au plus vite. Dit-elle alors qu'il se dirigeait vers le port, il devait y en avoir au moins un sur place. Et cette femme avec qui Rufus a été vu, elle pourra peut-être nous en dire plus.

Après deux sonneries, une opératrice décrocha.

— Je dois parler à Sélès de toute urgence. C'est de la part de Reanbell Valdès et ça concerne Rufus Shinra.

L'appel fut transféré.



Reanbell Valdès
© Gasmask & Dark6Nika





:Ƹ̴Ӂ̴Ʒ:
 
Les petites pattes:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/ http://ff-judgement-day.forumactif.org/t107-les-aventures-de-reany-la-teigne-masquee http://ff-judgement-day.forumactif.org/t91-le-petit-carnet-d-adresse-de-reany
Genesis Rhapsodos


Messages : 107
Date d'inscription : 01/05/2015

MessageSujet: Re: Let it snoooow [PV Genesis]   Sam 26 Mar - 17:29:28

AFTER THE GATES OF PROPHECIES A MILLION LIGHT YEARS AWAY FROM ME STRAIGHT FOR THE EYE OF DESTINY REACHING THE POINT OF TEARS.  Δ WOODKID

Même si Rufus Shinra s'était rendu à Costa del Sol, était toujours en fonction un chef d'armée qu’ils devaient prévenir de la situation. Celle-ci pouvait possiblement se régler dans la mesure où seul Nero se trouvait dans les environs. D’autres mesures et stratégies étaient à préparer en vue d’une attaque à venir. Toutefois, c’est après Rufus que la Chose demanda en alpaguant un soldat aux abords du port. Le 1st nota cette fixation gratuite sur le président, qui n’était pas nécessairement la solution immédiate au problème. C’est un détail qui se logea silencieusement dans son esprit. La jeune fille insista d’ailleurs pour savoir ce qu’il était advenu de lui, récoltant un regard ennuyé de Genesis. Cela dit, le fait que le président soit sorti de la ville indiquait clairement qu’il pouvait avoir été victime des Ténèbres. Angelina aussi car l’hélicoptère qu’elle comptait prendre s’était posé à l’extérieur et on ne l’avait pas entendu redécoller… Genesis ne perdit pas plus de temps et prit la direction de la base, bientôt rattrapé par les petits pas pressés de sa camarade, dont le mystère oscillait plus du côté de l’excédant que de l’intéressant. Refuser de donner son identité, par exemple, n'exhortait pas à la confiance.

« Je l'sens pas. Nero serait pas venu faire une ballade sur la plage pour repartir aussi tranquillement qu'il est venu. »

« Qui a dit qu’il était reparti… » rétorqua impérieusement Genesis. « A sa place, je guetterais la moindre brèche. »

Le tableau de Genesis était suffisamment noir pour qu’il puisse aisément deviner les intentions malignes de ce soi-disant frère. Suivre la trace de Nero reviendrait à se battre contre des moulins à vent mais l’armée était la clé de la défense. Certes la vie de Rufus Shinra avait son importance et Genesis n’hésiterait pas à lui porter secours pour s’acquitter de sa dette. Toutefois, la priorité demeurait de prévenir un gradé important de la menace environnante, et surtout, de la possibilité d’une attaque future. Il retrouverait la femme en question ensuite. Une once d’inquiétude mêlée de remord perçait le regard aigue-marine du poète maudit, porté droit devant. Angelina s’était peut-être mise en danger juste après qu’ils se soient quittés. Elle l’avait aidé et lui ne le lui avait pas rendu. Toutefois, la jeune femme était peut-être encore à Costa del Sol pour quelconque raison occulte. La Chose passa un coup de fil en cours de route et tandis que le nom de Rufus était mentionné pour la quatrième fois, Genesis comprit que cette blondinette haute comme trois pommes était certainement une groupie. Le Red Leather savait les reconnaître même quand celles-ci plaçaient de farouches efforts dans la discrétion. Ce n’était d’ailleurs pas vraiment le cas de la miss, par ailleurs, qui était sur les charbons ardents. Comme le président avait suffisamment d’attention pour lui seul, Genesis sortit son propre PHS pour composer l’ancien numéro d’Angelina, que sa mémoire avait dûment conservé et qu’il espérait être toujours d’actualité. Néanmoins, il n’y eut aucune sonnerie. Voilà qui ne le rassura point.

Genesis se tint à son plan initial en arrivant à la base de Costa del Sol. Délaissant mademoiselle la Chose, il réclama directement la présence d’un commandant et, fort de son statut d’ex-1st repenti, obtint gain de cause. Le Soldier put donc l’informer du danger important afin qu’il puisse prendre les devants. Pour sa part, avant d’apporter sa propre contribution aux mesures militaires, le Red Leather devait s’occuper des potentielles victimes des Ténèbres en se lançant tout d'abord sur les traces de la dernière personne connue ayant rencontré Rufus Shinra… Les civils franchissant rarement les frontières sacrées du corps d’armée, il ne fut pas difficile de retrouver la charmante demoiselle en question et de poliment l'aborder.

« Veuillez m’excuser, j’aimerais savoir si Rufus Shinra a mentionné l’endroit où il se rendait lorsque vous l’avez rencontré. Il est attendu ici-même et manque à l’appel », expliqua t-il.

© GASMASK


Revenir en haut Aller en bas
Reanbell Valdès


Messages : 275
Date d'inscription : 26/07/2013
Age : 22
Localisation : Dans une boite bleue

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 23 ans
• More:

MessageSujet: Re: Let it snoooow [PV Genesis]   Sam 26 Mar - 19:39:13

The maiden who
Ƹ̴Ӂ̴Ʒ
couldn't die
Reanbell
&
Genesis


 

 



 

 

The Thing
Let it snoooow, Let it snoooow ♪

Jamais elle n'avait connu de conversation téléphonique aussi pénible, et elle ne pouvait hélas pas en imputer à son interlocutrice – pas totalement en tout cas. Le fait est qu'elle avait le cœur lourd et ce sans raison qu'elle ne pourrait soupçonner. L'impatience n'était pas un trait de caractère si exceptionnel que ça chez elle, mais qu'elle hausse le ton sans raison parce que Sélès n'était pas assez vive à son goût traduisait un sentiment nouveau. Elle était inquiète, mais elle ne l'avait pas encore compris. Ou peut-être qu'elle l'avait compris depuis longtemps et que c'était justement ce qui l'énervait le plus. Elle tenta de se rassurer en se disant que Rufus était justement important pour la résistance, et pas pour elle. Si le blondinet disparaissait maintenant, ça allait être un nouveau coup dure pour la résistance et un nouveau bazar pas possible pour tout remettre en ordre, ce qui donnerait l'occasion à leurs ennemis de frapper à nouveau. Oui, c'était juste par soucis stratégique qu'elle s'inquiétait. Évidemment !

Si les explications furent trop longues à son goût, son interlocutrice fini tout de même par comprendre l'urgence et la nécessité de Valentine, et si la conversation tourna en eau de boudin, au moins était-elle sûre de voir rappliquer l'hôte de Chaos dans l'heure. Avec Elle en plus. Elle n'aurait su dire pourquoi cela la dérangeait tellement qu'elle vienne aussi, mais cela la contrariait particulièrement. Et le fait que ça la touche sans comprendre pourquoi la contraria bien plus encore, et le cercle vicieux se remit en marche pour lui donner la nausée. Il fallait vraiment qu'elle se casse loin de tout ça, qu'elle se trouve une hutte ou un terrier où se terrer jusqu'à ce que tout ça soit fini. Peu importe le gagnant, du moment qu'on la laissait tranquille ! Et il fallait qu'elle parte avant l'arrivée de Valentine et de sa donneuse d'ovule. Elle n'avait aucune envie de la voir. Quelque part, elle avait un peu peur qu'elle grille sa couverture et foute tout en l'air, c'est vrai. Mais si elle était loin avant qu'elle n'arrive, pas de risque, pas vrai ? Pourtant, elle songeait déjà à renforcer son costume pour être bien certaine d'être méconnaissable.

— Quel mauvais caractère. Fit-elle avec dédain en raccrochant son PHS. Cette femme est parfaitement imbuvable.

Oui, c'est l'hôpital qui se fout de la charité et lui lance des tomates pourries, là. Mais la mauvaise foi était une des choses qui incombait à une teigne digne de ce nom, ce qu'elle était. Pendant ce bref coup de file – parce qu'il fut bien bref malgré l'impatience peu objective de la petite peste – ils s'étaient approchés de la base et Reanbell pressa un peu plus le pas pour rattraper le cuir rouge. En fait, elle ne cherchait pas spécialement à le rejoindre, elle voulait surtout en finir au plus vite avec les affaires qu'elle avait ici. Elle devait vraiment, vraiment disparaître.

Alors que Genesis demandait à s'entretenir avec un gradé des forces armées, Reanbell s'attela plutôt à chercher Tseng, qui serait sans doute le mieux placé pour prendre en charge les opérations, mais aussi la seule personne qui pourrait lui confirmer la disparition de Rufus. Elle le trouva d'ailleurs assez vite, il était juste au fond du couloir, il discutait avec quelqu'un. Elle ne prêta pas du tout attention à ce quelqu'un et fonça droit vers le Turk.

— Tseng, urgence. Rufus est injoignable et Nero a été vu à l'extérieur de la ville.

Comme elle s'en doutait, Rufus était censé venir ici avant de la rejoindre, mais le Turk ne s'était pas inquiété tout de suite, car il avait reçu des nouvelles juste avant sa disparition et une jeune femme l'avait prévenu qu'il était parti régler un problème d’hélicoptère. L'hélico … le témoin qui avait vu Nero avait indiqué l'emplacement de ce dernier, ce qui achevait bien de confirmer ses doutes.

— J'ai déjà prévenu Sélès, elle devrait arriver avec Vincent Valentine dans l'heure je pense, si elle ne traîne pas. Elle le prit un peu à part pour parler plus discrètement. J'avais dis à Rufus que je l'aiderais pour ses affaires ici, mais je préfère partir maintenant. Je vous envoie quelqu'un pour me remplacer, je reprendrais contacte avec vous plus tard par son intermédiaire, dis-le bien à Rufus, je ne passerais que par elle. Elle s'appelle Catelyn Stark, elle devrait arriver dans une heure ou deux. Pas la peine d'essayer de me joindre, je vais détruire mon PHS et sa puce en sortant de cette base.

Maintenant, plus qu'à espérer que Rufus allait accepter la fameuse Catelyn dans ses rangs et qu'il lui accorderait au moins un entretiens. Elle était déjà connu de la WRO pour avoir travailler comme consultante à quelque reprise pour eux, elle était connue comme étant assez discrète mais très efficace. Sinon ? Sinon tant pis, elle ne devait pas prendre ça tellement à cœur. Mais elle ne pouvait pas s'en empêcher. Tseng avait pris note du message de la petite teigne et elle savait que cela serait transmis. Bon sang, elle mourrait d'envie de rester là et de fourrer son nez dans tout ce qui pouvait s'approcher de l’opération de sauvetage de ce crétin de blondinet qui se met toujours dans la mouise, mais elle devait absolument partir. Et plus elle avait envie de rester pour essayer de l'aider, plus son cœur s’affolait pour donner à ses jambes de quoi partir en courant le plus vite possible. Elle commençait d'ailleurs déjà à rebrousser chemin d'un air pressé quand elle posa les yeux sur Genesis. Il était en train de discuter avec une jeune femme brune et elle remarqua qu'il y avait une enfant à ses côtés. Ce devait être la personne dont avait parlé le garde … mais … une minute ! C'était cette fille du groupe Avalanche : Tifa Lockheart. Elle avait entendu dire à Corel qu'elle était morte … étrange. Bizarre même. La petite qui l'accompagnait avait l'air tout aussi étrange mais … franchement, elle n'avait pas le temps de s'occuper de ça.

La blonde hésita une fraction de seconde à dire au revoir au cuir rouge et à lui conseiller de fuir lui aussi, mais finalement, elle préféra profiter qu'il soit occupé pour filer en douce. Qu'il se débrouille ! De toute façon, ce n'était pas judicieux qu'ils restent si près l'un de l'autre alors que Nero les recherchait sans doute tous les deux.

Et puis, elle devait disparaître au plus vite.  



Reanbell Valdès
© Gasmask & Dark6Nika





PS : J'enchaine avec Tifa dès demain du coup, sauf si tu veux rattraper Rean avant qu'elle ne file ;3



:Ƹ̴Ӂ̴Ʒ:
 
Les petites pattes:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/ http://ff-judgement-day.forumactif.org/t107-les-aventures-de-reany-la-teigne-masquee http://ff-judgement-day.forumactif.org/t91-le-petit-carnet-d-adresse-de-reany
Tifa Lockheart
Administratrice

Messages : 1343
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 23
Localisation : Du côté de chez Swan ♪

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 25 ans
• More:

MessageSujet: Re: Let it snoooow [PV Genesis]   Dim 27 Mar - 12:11:41

Lets fight it together
Ƹ̴Ӂ̴Ʒ
We can help each other
Tifa
&
Ellie, Genesis


 

 



 

 

ティファ
Let it snoooow, Let it snoooow ♪

Après avoir quitté Rufus Shinra, Tifa se rendit donc à la base de Costa del Sol avec la petite Ellie. C'était un local plutôt petit – surtout comparé aux installations de Midgar et Junon ou même de l'ancien QG dans les plaines – mais il avait l'air très récent, il faut dire que ce village de vacances n'était pas vraiment destinée à accueillir des activités militaires. Au moins trouva-t-elle rapidement un Turk grâce à cela. Ce ne fut pas un problème pour elle de rentrer dans ces cartiers, la plupart des soldats qui travaillaient ici – si ce n'est tous – étaient de la WRO et tout le monde connaissait Tifa là-bas, grâce à ses affinités avec Reeve et son combat d'il y a cinq ans, elle y avait une place réservée bien plus importante qu'une simple serveuse. En chemin, elle croisa d'ailleurs quelques connaissances qui sautèrent de joie en la voyant, lui annonçant qu'ils la croyaient morte. Et bien, l'information avait bien circulé en si peu de temps … remarque : cela faisait quand même une bonne semaine. Visiblement embarrassée par le sujet, elle se contentait toujours de répondre que ce n'était pas le cas qu'elle ''s'en sortait toujours''.

Elle gardait Ellie près d'elle, elle n'était pas rassurée de la balader dans un endroit pareil, surtout après la réaction de Rufus qui avait confirmé ses craintes vis à vis des autres. Heureusement, personne ne sembla prendre note du physique atypique de la petite, sans doute parce que son bonnet cachait en grande partie ses cheveux argentés. Ce n'est qu'en arrivant auprès de Tseng que la petite sembla enfin attirer vraiment l'attention – et seulement de lui – car le brun la fixa un instant avant de les saluer. La relation qu'avait le groupe d'Avalanche avec les Turks a toujours été très particulier depuis leur première rencontre en tant qu'ennemi. Entre les gaffes d'Elena et le laxisme de Reno et Rude, on peut dire que leur voyage aurait été bien plus laborieux sans eux. Depuis que leur rivalité n'avait plus lieu d'être, on peut dire que les deux groupes s'étaient rapprochés avec sympathie, mais Tseng restait sans doute celui que Tifa connaissait le moins.

Comme elle n'ignorait pas que Rufus avait très certainement demandé à son Turk de la surveiller – ou plutôt, de surveiller Ellie – Tifa tenta de tourner cela à son avantage en négociant un voyage prématuré à Corel. Le convoie pour lequel elle s'était inscrite n'était que dans trois jours et elle n'était pas contre un passe droit ! Tseng voulait les garder à l’œil ? Il était le bienvenue ! Elle avait foi en Ellie et son rôle en ce monde, elle n'avait rien à cacher.

Au milieu de la conversation, le regard de Tseng s'était détaché d'elle juste avant qu'une petite blonde à l'air bien sérieux n'arrive pour le prendre à part. La petite semblait s'inquiéter de l'absence de Rufus – ce dont Tifa avait parlé à Tseng en arrivant – mais elle n'entendit pas la suite de la conversation. Elle resta donc en plan, un peu bête alors qu'elle était sur le point d'obtenir ce qu'elle voulait. Elle baissa alors les yeux vers sa petite protégée avec un sourire résigné. C'est à ce moment là qu'une voix l'aborda. En se tournant vers l'homme qui venait de l'interpeller, elle fut très surprise de découvrir le visage de Genesis Rhapsodos, et cela se manifesta un court instant dans ses yeux. Il ne l'avait pas reconnu. Cela ne l'étonnait pas vraiment, Genesis était un peu du même genre que Rufus finalement, très haut perché sur son piédestal avec son petit monde bien à lui, le reste devait paraître bien trop insignifiant pour lui. Enfin, c'est comme ça qu'elle le voyait. Il faut dire aussi qu'elle avait un visage très banal, cela la surprenait d'ailleurs toujours qu'on la reconnaisse si facilement dans la WRO, au milieu de tous ses amis aux traits si caractéristiques. Elle décida donc de jouer le jeu et de ne pas relever l'oublie du cuir rouge. Lors de leur première et unique rencontre, il n'avait dû retenir que Cloud, c'était surtout avec lui qu'il avait fait affaire de toute façon.

— Rufus ? Oui, il a dis que quelqu'un essayait de ''prendre son hélicoptère d'assaut'', cela n'avait pas l'air très sérieux, mais il est allé réglé ça. Répondit-elle en souriant pour souligner la légèreté de la situation.

Non sérieusement, ça n'avait pas eu l'air sérieux du tout quand il l'avait dis avant de partir … alors pourquoi tout le monde avait l'air si grave d'un seul coup ? Elle se sentait stupide, peut-être qu'elle aurait dû le suivre pour l'aider ?

— Je suis sûre que ce n'était rien, Rufus est un petit malin, il ne se serait pas mis en danger stupidement. Tenta-t-elle pour rassurer son interlocuteur. Elle jeta un œil sur Tseng, la petite blonde avait disparu, elle ne l'avait même pas vu partir et le Turk avait maintenant l'air très alarmé. Elle reporta alors son regard sur Genesis. Il se passe quelque chose ?

Et comme la base était soudainement soulevée d'une certaine agitation, la mine de la barmaid se fit soudainement plus soucieuse.  



Tifa Lockheart
© Gasmask & Dark6Nika





Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/ http://ff-judgement-day.forumactif.org/t49-tifa-s-diary http://ff-judgement-day.forumactif.org/t34-l-ardoise-du-7th-heaven
Genesis Rhapsodos


Messages : 107
Date d'inscription : 01/05/2015

MessageSujet: Re: Let it snoooow [PV Genesis]   Ven 22 Avr - 15:23:11

AFTER THE GATES OF PROPHECIES A MILLION LIGHT YEARS AWAY FROM ME STRAIGHT FOR THE EYE OF DESTINY REACHING THE POINT OF TEARS.  Δ WOODKID

Genesis tourna la tête vers la Chose au moment où celle-ci se désintéressait de lui et faisait demi-tour. Il ignorait qu'elle avait décidé de partir mais, quoiqu'il en soit, le soldat avait fait son devoir en la prévenant et la décision finale de la petite blonde ne le regardait pas. L'ex-Première ne pouvait combattre sur tous les fronts. Les questions envers les soldats avaient rapidement fait courir le bruit sur la possible disparition du président, qui n’était pas confirmée. Les murmures et le trouble s’étaient transmis tout autour des deux fomenteurs en quête de réponse, provoquant un tumulte de questions et de craintes apparentes sur le devenir du président. Genesis n’aurait pas imaginé que Rufus Shinra aurait eu tant de sympathisants. Il semblait être devenu une figure indispensable au combat mené. Le parcours effectué pour renaitre de ses cendres et gouverner était ingénieux mais était-il honnête également ? Le Red Leather avait quelques réserves sur le sujet. Il ne pouvait cependant nier que le président, en redorant son blason, avait regagné estime et honneur. C’était un parcours similaire à celui de Genesis, en fin de compte, mais à l’issue beaucoup plus enviable et héroïque. Le chemin vers la rédemption pour le poète maudit était, hélas, encore long.

Elles étaient deux, à pouvoir témoigner que Rufus Shinra était reparti vers son hélicoptère que l’on savait hors de la ville. Un transport qui n’avait jamais redécollé et qui avait été pris d’assaut par un trublion qu’il connaissait parfaitement…

« Angelina », murmura aussitôt de dépit Genesis.

Evidemment, qui d’autre ? Le rouquin se souvint des paroles du citoyen ayant aperçu les Ténèbres, sans faire mention de quelconque homme ou femme dans les environs. Les Ténèbres ne se manifesteraient pas sans raison et cela laissait supposer que les deux en étaient prisonniers. Un problème auquel Genesis était persuadé n’avoir aucune solution bien qu’il fallait en trouver. Le guerrier ne pouvait se résoudre à abandonner Angelina, un fait d’autant plus inacceptable qu’elle l’avait sauvé… grâce à Rufus Shinra, envers qui Genesis était également endetté. Le sort était impitoyable. Que la déesse lui vienne en aide…

« Je suis sûre que ce n'était rien, Rufus est un petit malin, il ne se serait pas mis en danger stupidement. »

« Il n’en avait effectivement pas l’intention », maugréa t-il en apercevant finalement l'homme à l'uniforme des Turks.

« Il se passe quelque chose ? »

Genesis ramena son attention sur la jolie brune, un deuxième regard porté sur elle qui ne suffit pas à la reconnaître. Des cheveux noirs, des yeux marron, un visage un peu rond, elle portait les traits communs de quelqu’un qu’on se dirait probablement avoir déjà croisé. Sa présence ici semblait donc incongrue, notamment avec cette petite… Genesis fronça légèrement les sourcils devant cette longue chevelure argentée. Une chance qu’elle n’eut pas levé le regard vers lui, il aurait été convaincu que cette enfant était étroitement liée à Sephiroth au même titre que les incarnés. Cependant, il ne fallait surtout pas se disperser.

« Rien qui ne nécessite votre assistance », répondit-il en relevant le regard vers elle, et il s’agissait plus d’indélicatesse que d’acrimonie, « Rufus Shinra a disparu et nous soupçonnons l’œuvre de Nero. Tant que cette affaire n’est pas réglée, je vous déconseille de sortir de la ville... Merci pour ces informations. »

Il était temps de joindre les forces du service d'investigation à celles de l’armée, dont Genesis se poserait en principal représentant. Quelques pas de plus vers le salut...
© GASMASK


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Let it snoooow [PV Genesis]   Aujourd'hui à 5:04:42

Revenir en haut Aller en bas
 

Let it snoooow [PV Genesis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» genesis-hockey.forumactif.com
» Marine VS Révolutionnaires: Genesis [Terminé]
» Genesis Rhapsodos
» Katzenjammer
» Répertoire de combat de Genesis Rhapsodos.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Judgement Day :: Continent Ouest :: Costa Del Sol-