RemonterDescendre



 

Partagez | .
 

 The forgotten one which would want to forget { libre }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Re: The forgotten one which would want to forget { libre }   Lun 2 Fév - 19:06:22


 


Apparemment, l’homme en blanc ne semblait pas être quelqu’un de très amical, en apparence du moins. Sora préféra faire ce qu’il lui disait et resta en retrait, croisant ses bras derrière sa tête en regardant le blessé avec une moue qui ne le quittait presque jamais. Même dans les situations graves, le gamin avait le don de rester lui-même et d’être toujours optimiste. Le chaton continuait de miauler, puis s’attaqua à la jambe du blond, qui le repoussa. Il s’approcha alors de Sora avec un petit miaulement, et ce dernier le pris dans ses bras pour le rassurer, tout en gardant un œil sur le blessé. C’était quand même bizarre de voyager seul avec un chaton…

« Euh… C’est votre chat ? »

Un bruit d’hélicoptère attira alors l’attention du gosse en rouge, qui leva la tête vers le ciel. En effet, l’homme en blanc avait raison, c’état bien un hélicoptère qui était venu le chercher, et à une vitesse hallucinante. Alors que l’engin se posa, faisant tourner le vent autour de lui, la porte s’ouvrit, et Sora pu  voir un homme, qui semblait aussi surpris que lui de le voir ici. Le rouquin appela le blessé "patron", ce qui devait faire de lui quelqu’un d’important, vu le nombre d’hélicoptères à sa disposition, mais de toute façon, le gamin ne faisait pas vraiment la différence entre les chefs et les larbins… un humain est un humain, point. Puis le pilote mentionna un nom: Cloud. Un nom qui n’était pas inconnu à Sora.

« Cloud ? Vous connaissez Cloud ?! »

Il monta à bord de l’hélicoptère avant même d’attendre la réponse du "patron", qui n’avait d’ailleurs qu’à se débrouiller tout seul pour monter, vu qu’il ne voulait pas de son aide. Rancunier Sora? Pourtant en général, non, mais il y avait toujours une exception en tout, pas vrai? Il s’assis à l’arrière, le chaton sur les genoux, laissant quand même la place à côté du conducteur libre d’accès au blessé. Quand tout le monde fut installé, l’hélicoptère démarra avec si peu de secousses que le pilote devait être très doué.

« Ouah! On vole vraiment! »

Bah oui, un gamin reste un gamin… Et c’était la première fois qu’il se trouvait dans un engin volant. Il était parti pour aller aider les survivants à Junon, mais en aillant entendu le nom de Cloud, il n’avait plus qu’une envie: le retrouver. Le rouquin discuta avec son patron, parlant aussi d’une certaine base. Étaient-ils militaires?

« Au fait, je suis Sora! Ravi de vous rencontrer tous les deux! »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: The forgotten one which would want to forget { libre }   Jeu 5 Fév - 11:21:48

You didn't think I would forget you, did you ? × ft. RUFUS & OTHERS


« Non, il a été abandonné par une petite. Blonde. 1m20. Environ ta taille », lui énuméra Rufus avec nonchalance sans le regarder, balançant la pique avec naturel sans même le faire exprès « tu ne la connais sans doute pas. »

Il déblatérait ce discours à moitié mensonger, presque absent, sans avoir fait l’effort de bien l’élaborer comme il en avait tant l’habitude. Il s’en donnait la peine quand la personne en face de lui en valait un minimum le coup, or il avait affaire à un gamin perdu dont il n’avait jamais entendu parlé et qui ne s’était même pas encore présenté. De toute façon, le président avait d’autres préoccupations, celui-ci ne lâchait pas du regard l’hélico venant vers eux. Il n’y avait pas à comparer : Reno avait trop bonne maitrise des commandes pour se faire avoir. Les radars repéraient les projections et si les pilotes n’étaient pas tous capables de les éviter, ce n’était pas le cas du pro qui venait les chercher. Le bourrasques provoqués par les pales de l’hélice remirent de l’ordre à la tignasse du président qui avait pris mauvais coup avec l’accident, il passa tout de même la main dedans, au cas où. Blessé ou pas, Rufus Shinra était Rufus Shinra. Reno les invita à se dépêcher, mais le Rufus Shinra en question était dans l’incapacité de le faire tout seul !

« J’aimerais bien, Reno, j’aimerais bien », déclara t-il avec calme, ses yeux aciers plissés d’ironie

Le petit inconnu posa alors une question dont la réponse était bien trop évidente pour que Rufus ou Reno se donne la peine de répondre. Si on ne connaissait pas Cloud, on ne le mentionnerait pas, petit malin ! Tiens, le gosse était sans doute un des petits orphelins dont le mercenaire s’occupait… du temps où il était en état mental relativement stable du moins. Pas étonnant que ce gamin se soit retrouvé lâché dans la nature vu le fantôme qu’était devenu l’ex-héros de Gaia, ces temps-ci.

En tout cas, le turk comprit rapidement le problème de Rufus et vint donc lui prêter main forte. Le blond passa donc sans gêne un bras autour de ses épaules pour s’appuyer sur lui autant qu’il pouvait– il ne faisait jamais de manière avec ses Turks. Le rouge ne se plaignit évidemment de rien et se contenta de faire ce qu’il devait.

« Je le laisserai bien là, mais ce serait mauvais pour mon image si cet acte venait à s’ébruiter » confia t-il de sa voix trainante à son brave employé, peu soucieux de savoir si le gamin l’avait entendu ou non.

C’était triste à dire, mais même s’il y avait un fond de bonne volonté dans le geste du président, les propos cinglants de celui-ci avaient également une très grande part de vérité. Reno l’aida à s’installer sur le siège de co-pilote que Rufus accepta volontiers : il n’aurait pas à se coltiner le gamin à l’arrière, ainsi. Le blond avait une petite dépréciation des enfants. En fait, non, il éprouvait du mépris pour à peu près tout le monde en dehors de son petit cercle fermé de privilégiés, mais bon.

« Au fait, Patron, ce que tu as demandé se trouve dans la boite sous ton siège. Mais en attendant, on peut m'expliquer ce qui se passe par ici, yo'? Je viens tout juste de me réveiller... ou presque... On rentre bien à la base d'ailleurs, yo'? »

« Pour quelqu’un qui sort du lit, tu as été rapide, j’apprécie », lui accorda Rufus d’un ton mi-blasé, mi-sarcastique. « Oui, nous rentrons à la base. »

Reno était le miraculé des Turks: nonchalant, parfois complètement boulet au point de commettre des fautes professionnels digne d’une peine de mort –d’accord, c’était très rare et là il était plutôt innocent-, et pourtant Rufus tenait à ce cher élément. Après tout, le rouge avait ses bons côtés, le premier étant sa loyauté. La preuve : il avait couru sortir son patron de la misère en un temps record malgré le fait qu’on l’avait tiré du lit. Le président n’admettrait pas non plus qu’il était bien satisfait qu’il ne soit rien arrivé à son turk sur le chemin, mais il n’allait évidemment pas se réjouir trop vite.

« Au fait, je suis Sora! Ravi de vous rencontrer tous les deux! »

« C’est ça. Ne touche à rien Sora », lança Rufus d’une voix assez portante pour se faire entendre malgré le bruit de l’hélico, en guise de salutation.

Il jeta un simple un coup d’œil derrière. Le gamin avait pris Condchat avec lui.

Si Rufus n’était pas Rufus, il lui aurait sans doute ajouté d’attacher sa ceinture, mais sur ce point là, il s’en foutait. Ramenant son attention sur l’étendu de ciel grisaille devant eux, Rufus enfila un casque pour pouvoir s’adresser à Reno sans avoir besoin d’élever la voix.

« Deepground a Reanbell. Ce sont eux les responsables du crash. »

Il avait dit ça avec l’indifférence d’un présentateur météo, mais le Turk devait bien se douter que la blondinette avait quand même une certaine valeur pour Rufus, si celui-ci avait tenu à l’amener lui-même à Corel. Le patron tourna d’ailleurs la tête vers Reno pour l’évaluer du regard. Il en avait dit beaucoup à ses Turks sur Reanbell, notamment qu’elle était le projet Phoenix et qu’il y avait de fortes chances qu’elle soit un projet réussie et donc immortelle. Il ne leur avait toutefois pas dit que la blondinette était sa demi-sœur, même s’il s’en fichait un peu que cela se sache auprès de son élite. De toute façon, Rufus ne saurait avoir de secret pour eux, même s’il le voulait… ceux-ci finirait tôt ou tard par l’apprendre. Idem pour Sélès. Il se demandait d’ailleurs si, en cet instant, Reno savait déjà tout ça. Hm, ça ne saurait tarder.

Quoiqu’il en soit, Rufus devait récupérer ce qu’on lui avait volé. Si Reanbell était importante pour Deepground, alors il ne fallait pas la leur laisser. Comment la récupérer, ça… C’était à voir à Corel. Rufus n’osait même pas imaginer la réaction de Sélès quand elle apprendrait la nouvelle, déjà qu’elle lui avait presque mis un coup de pied au derrière pour qu’il se dépêche de ramener la teigneuse…la moindre effusion d’émotion risquait de lui refiler la migraine, surtout après avoir été autant secoué par l’autre type de Deepground, qui transportait les ténèbres avec lui. Nero.

« Cloud a disparu de la circulation. Je voulais lui laisser la chance de faire quelque chose de sa vie mais il est irrécupérable », grinça t-il, se penchant enfin pour récupérer la petite boite sous son siège avant de poursuivre : « D’après Tseng, on a perdu toute trace depuis qu’il s’est rendu à Edge … Vu l’état dans lequel il se trouvait à notre meeting, j’estime qu’il va falloir lui remettre la main dessus. Je préfère encore le savoir en camisole à Corel que dans les rangs des autres dégénérés. »

Dégénérés, que ce soit Deepground ou les incarnés, Jenova, compagnie ! Cloud avait déjà été manipulé par Sephiroth autrefois, il avait été manipulé par Rufus il y a quelques jours, peut-être qu’un autre petit malin le manipulait présentement, c’était chose aisée. Quel pantin celui-là ! Il devrait prendre des cours avec la petite Reanbell.

Se saisissant de la matéria, Rufus s’en servi et prit le temps de guérir sa jambe dévastée et autres blessures plus anodine qui se refermèrent progressivement d’elles-mêmes, laissant seulement un vêtement tristement froissée et horriblement déchiré le long de la cuisse.

Voilà, j’ai encore flingué un costume à cause d’elle, se dit-il.

Rangeant la matéria, il se retourna finalement à nouveau, observant le jeune garçon derrière. Il dut à nouveau élever la voix pour se faire entendre, prenant son d’éloigner son micro de sa bouche au préalable pour éviter que Reno se fasse martyriser les oreilles à cause du casque.

« As-tu besoin qu’on fasse une escale quelque part pour te déposer? Notre QG ne fait pas dispensaire, tu y seras le bienvenu uniquement si tu peux te rendre utile »

Et il y avait plusieurs façons de se rendre utile à Corel ! Aider aux constructions, installer le matériel et même intégrer les jeunes recrues qui avait comme « tuteur » un ancien membre de la WRO, faute de trouver mieux. Rufus devait très vite remettre un système de hiérarchie en place, faire passer des tests, repérer les meilleurs…

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: The forgotten one which would want to forget { libre }   Sam 14 Fév - 11:45:43

Jetant un rapide coup d’œil par dessus mon épaule, davantage pour vérifier que le Patron reprenant un peu de sa classe immaculée et non de perdurer sur la voie de l'ancien riche fauché et probablement pouilleux que pouvait donner l'impression son état et son costume actuels, que pour surveiller le gosse à l'arrière... Cela dit, les gosses c'est toujours la même chose, en un claquement de doigts ça pouvait nous mettre dans de sales draps, tous les mêmes... Le rapprochement avec Cloud n'aurait été que plus flagrant encore vu que le blond avait le chic pour attirer les ennuis et obliger ses amis à l'en tirer de là... Une chance que ça ne soit pas mon ami en fait! Bravo à eux pour l'avoir supporter si longtemps...

Quoiqu'il en soit, c'était vraisemblablement DeepGround qui était à l'oeuvre ici... Une chance qu'on avait prévenu tout le monde lors de cette réunion où tout le monde défendait son bout de gras sans comprendre ce qui nous arrivait dessus... Et après on se demande comment le monde survit sans la ShinRa, la bonne blague! Qui plus est, la présence de ce satané chat en disait long également sur la présence antérieure de l'autre arnaqueuse de première... Enlevée? Quelle ironie, finalement elle n'est pas si invincible que ça, la bougresse! Je ne devrais pas sourire trop fort d'ailleurs, le Boss pourrait le remarquer et... Je ne suis pas sûr qu'il le prendrait bien en fait, autant lui faire la conversation via le micro pour éviter de se faire pincer, tout en évitant de se faire entendre par le gosse à l'arrière... Après tout, on ne le connaissait pas et se retrouver dans une zone de conflit avec un air si innocent, c'est paradoxalement pas innocent du tout, il était plus que louche!

-Donc c'est une affaire personnelle désormais, yo'? Tu crois qu'elle fait partie d'une liste de cibles prioritaires ou c'est simplement une coïncidence? Dans le cas contraire, faudrait peut-être "sécuriser" les autres avant que la situation empire, yo'... D'ailleurs j'ai pas envie de me faire suivre jusqu'à Corel par ces malades alors j'espère que le gosse n'y figure pas.

Ce n'est pas que je n'aime pas les gosses, mais c'est eux qui ne m'aiment pas alors je prends les devants désormais! Mieux vaut faire à autrui avant qu'il ne nous le fasse, c'est bien plus pratique et amusant d'ailleurs... Et pour le cas Cloud, cela ne faisait que confirmer mes pensées, ce type était véritablement un boulet de première, plutôt risible pour un mec qui se prend pour un ex-Première Classe du SOLDAT. Il avait tout de même son utilité parfois, mais dernièrement, comme venait de le dire le Patron, c'était plus une larve abrutie sans volonté propre... Un peu comme la marionnette qu'il a pu être autrefois! Cela veut dire que Sephiroth est dans le coup?... Ce serait la foutue cerise sur le foutu gâteau...

-J'imagine que je vais devoir lui remettre la main dessus sous peu, c'est ça, yo'? Rappelle moi de lui planquer un traceur dans la tignasse, ça facilitera les recherches la prochaine fois... Quoiqu'il en soit, ça se passe plutôt bien au QG, j'ai l'impression qu'ils commencent à comprendre que s'ils ne se magnent pas le derrière, ils vont rapidement y passer, yo'... Mais c'est pire de jour en jour... On devrait pronostiquer les catastrophes à venir d'ailleurs, au moins on serait pas toujours perdant sur tous les plans, yo'...

Avec DeepGround qui se réveillait et l'autre complexé à la grosse lame qui agissait n'importe comment, je commençais réellement à me demander ce qui pouvait bien se passer au Cratère Nord... Manquerait plus qu'un nouveau groupe terroriste s'en mêle pour tout foutre en l'air, tels des maccaques qui s'amusent à balancer leurs merdes partout sans réfléchir. Peut-être qu'on devrait surveiller les anciens de la WRO pour éviter d'avoir de tels problèmes mais... c'est que ça fait un paquet de monde et c'est vraiment une mission chiante... Sûrement que Tseng ou 'Lena s'en chargeront, mais pas moi! D'ailleurs, ça me donnerait presque des idées, mais juste presque! Je ne suis pas un ingénieur ou un autre accro aux mécaniques et aux mathématiques, mais je glisserais quelques notes au Patron, sait-on jamais... La dernière fois, je l'ai impressionné alors... Une fois n'est pas coutume? Mais taisez-vous donc, bandes de pouilleux des taudis! Attendez mais j'en étais un avant?!...

Demeurant vif et attentif aux clignotements et autres bruits de l'appareil, visiblement nous atteignons la côte sans avoir rencontré de véritables problèmes pour le moment... Puisse cela continuer, et gare à celui ou celle qui va dire que je suis incapable de faire plusieurs choses en même temps, sinon je lui balance un coup de rod dans le... Ahem...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: The forgotten one which would want to forget { libre }   Dim 15 Fév - 20:00:18


 


« C’est ça. Ne touche à rien Sora. »

Bien que le  « patron » ai daigné répondre à l’adolescent, il ne s’était pas présenté à son tour, et le mystère demeurait sur son identité. Le pilote, lui, n’avait même pas répondu. Mais bon, au fond, Sora s’en foutait, tout ce qu’il voulait maintenant était retrouver Cloud. Quand ce dernier avait disparu de la circulation, le gamin était parti en direction de Junon pour tenter de rejoindre son ile natale, mais vu que Junon et Edge étaient maintenant prises par Deepground, il n’avait nulle part où aller, et retrouver Cloud restait sa seule option. Le blond et le rouquin parlaient maintenant entre eux, utilisant un casque pour ne pas avoir à hausser la voix. Sora ne pouvait rien entendre de leur conversation, et ne savait même pas où était ce QG dont-ils avaient parlé plus tôt. Il verrait bien une fois arrivé…

« As-tu besoin qu’on fasse une escale quelque part pour te déposer? Notre QG ne fait pas dispensaire, tu y seras le bienvenu uniquement si tu peux te rendre utile »

Une escale? Sora réfléchit un instant, mais il ne connaissait aucun autre endroit que ceux qui étaient maintenant pris par l’ennemi. Et même s’il leur demandait de le ramener sur son ile, tout au nord, accepteraient-ils de se rendre en territoire ennemi, au beau milieu de l’armée des ténèbres? Sûrement pas, et puis même s’il survivait, il n’aurait aucun moyen de revenir…

« Comment puis-je me rendre utile? Il y a une armée? La seule chose que je sais faire, c’est me battre… »

Il ne savait pas vraiment ce qu’il pourrait faire de plus dans une entreprise qui possédait des hélicoptères… Mais il ferait tout pour y rester, et même s’il n’était pas assez fort pour leur armée, il trouverait un autre moyen, car ces deux là étaient sa seule piste le menant à Cloud. Il parla de nouveau, toujours aussi fort pour se faire entendre des deux inconnus.

« Et sinon… Vous êtes qui en fait? »

Il avait déjà entendu parler de la Shinra lorsqu'il était à Edge durant cs deux dernières années, mais il ne se doutait absolument pas qu'il se trouvait en face de l'ancien Président, car en vérité, il le croyait mort depuis un moment. Il s'était penché pour mieux les entendre, toujours avec le chat sur les genoux, agrippé à ses jambes avec ses petites griffes.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: The forgotten one which would want to forget { libre }   Lun 16 Fév - 13:38:11

You didn't think I would forget you, did you ? × ft. RUFUS & OTHERS


Oui Reno, c’était une affaire personnelle… mais le blond n’allait pas l’énoncer à voix haute. Il tiqua d’ailleurs quand son Turks fit part de son espoir que le gosse ne soit pas également recherché. Il n’avait pas du tout pensé à ce détail – il pensait à trop de choses et même le cerveau de Rufus Shinra avait ses limites ! L’idée de jeter le gosse dehors lui traversa l’esprit, il fallait l’admettre, mais un simple coup d’œil derrière suffit à Rufus de savoir que ça n’en valait pas la peine. Ce gamin n’avait vraiment aucune raison d’être recherché, contrairement au projet Phoenix. C’était un petit perdu, et chanceux d’être tombé sur le président.

« Tu as tout compris », lança t-il avec un fin sourire en coin, alors que Reno devinait sa nouvelle mission.

Son pauvre Turk se doutait bien qu’en se dirigeant vers Corel, il ne s’approchait pas du tout du congé pourtant mérité.

« Pour les pronostics, c’est une bonne idée… à voir avec les compétences de nos ingénieurs. En ce qui te concerne, je ne sais pas encore qui va t’accompagner à Edge. Cette mission est peut-être en attente, mais sache que tu es toujours en service, alors tiens-toi prêt. »

A ces mots, le président lui adressa un regard froid. Reno avait plutôt intérêt à se tenir sur le qui-vive en attendant qu’il lui dégote quelqu’un de fiable pour l’accompagner chercher Cloud, avant que ce dernier ne devienne l'éventuel ennemi public n°3. L’attention de Rufus fut alors attiré par le gosse.

« Comment puis-je me rendre utile? Il y a une armée? La seule chose que je sais faire, c’est me battre… »

C’était plutôt une bonne nouvelle. Ils n’avaient pas repêcher un bon à rien, mais un bon à se battre... ou peut-être pas d'ailleurs. Dans le métier, il fallait toujours faire ses preuves.

« Tu m’en vois agréablement surpris », répondit-il, alors qu’il avait surtout l’air de s’en moquer royalement « Nous avons effectivement une armée sur place. La WRO est d’ailleurs venu agrandir nos effectifs »

« Et sinon… Vous êtes qui en fait? »

Rufus jeta un autre coup d’œil froid derrière pour vérifier que ce n’était pas une blague. Non le gosse était sérieux,  Rufus se tourna donc ensuite vers Reno, le regard bleu du blondinet trahissant un très léger fond de surprise. Il avait encore besoin de se présenter, lui? Le petit aurait au moins pu le deviner… Rufus venait de prouver par plusieurs façons qu’il était patron de bien plus de monde que le brave Turk à côté de lui. Bon, c’était un gosse, un peu d’indulgence. Rufus tourna donc la tête pour planter son regard condescendant dans celui du gosse avant d’énoncer d’une voix claire tout en éloignant le mini-micro, toujours pour éviter de casser les oreilles de son Turks.

« Je suis Rufus, le président de la compagnie Shinra.  »

Il avait souvent dit ces mots avec beaucoup de vanité autrefois, mais aujourd’hui, la voix était plus profonde, affirmée, et l’air sur son visage moins détestable… mais plus imposant. Ce qui demeurait, c'était que Rufus ne foirait jamais sa présentation, même quand il n'avait qu'un gosse pour spectateur. Il n’avait plus qu’à espérer que les méninges du gosses fonctionnerait : Rufus était vivant, la Shinra avait repris le cap et mieux encore, repris la WRO. Pas besoin de l’expliquer. Si le gosse était suffisamment malin, il pouvait se mettre à la page tout seul, mais Rufus en doutait sincèrement.

Corel pointa rapidement l’horizon, et le blondinet put constater quelques finitions parmi les habitations. Les hommes mettaient le cœur à l’ouvrage et avançaient fort rapidement. Reno avait raison : cela commençait sérieusement à se bouger. Mais pour éviter une surcharge de la ville, il leur vaudrait mieux également agrandir le village de la fusée.

Ils se posèrent sur la piste d’atterrissage réservée, à l’emplacement précis où Rufus avait décollé. C’était un atterrissage rapide et efficace auquel le président n’était même plus habitué – c’est que Reno lui aurait presque manqué. En sortant, il aperçut que Sélès s’avançaient vers eux pour découvrir une Reanbell absente… hum. Dame Shinra n’aura put récupérer pour le moment que le dernier héritage de Reanbell des mains de Sora : Condchat. Elle fut bien calme tandis que le président lui abrégeait la situation, et l’air dangereux de la blondinette ne donnait pas trop envie aux autres de rester. Mais avant qu’ils n’aillent n’importe où, ou ne fasse n’importe quoi, Rufus glissa à son employé :

« Reno, emmène Sora parmi les nouvelles recrues… »

code by lizzou × gifs by tumblr


[sur ce, je m’en vais me faire incendier par maman o/]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: The forgotten one which would want to forget { libre }   Aujourd'hui à 5:06:43

Revenir en haut Aller en bas
 

The forgotten one which would want to forget { libre }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» AD&D Forgotten Realms 2nd: collection quasi-complète à vendre
» [Partenariat] Forgotten Forest [manque 1 avis]
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» ENEYA • « never forget where you came from »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Judgement Day :: Continent Est :: Healen-