RemonterDescendre



 

Partagez | .
 

 Une petite halte [PV Sephiroth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kadaj


Messages : 35
Date d'inscription : 11/03/2015

::PASSEPORT::
• Age du personnage:
• More:

MessageSujet: Une petite halte [PV Sephiroth]   Jeu 18 Juin - 8:06:57


Une petite halte

On lui avait confié une mission, pas n'importe laquelle et pas par n'importe qui. Sa "mère" comme il l'appelait depuis sa 'naissance' souhaitait que Kadaj retrouve cette fameuse Lucrécia pour la tuer. Le jeune incarné avait donc quitté la Cave du Nord afin d'arpenter les différents continents. Il ne savait pas trop où se trouver cette femme pour le moment, mais dans les pires des cas, Kadaj se renseignerait. Quelques jours passèrent avant qu'il ne passe par Kalm, endroit où il s'arrêta vu que ses 'frères' s'y trouvaient maintenant.

Pénétrant dans le village, le jeune incarné découvrit avec satisfaction le chaos qui régnait. Autant dire que ce n'était plus le village paisible d'autrefois et tant mieux, car le calme n'était pas ce qu'il convoite de plus. En marchant dans les ruelles, Kadaj reconnut plusieurs confrères - quand bien même qu'il n'ait réellement cherché à leurs parler -. Cependant, ce n'était pas eux que le jeune homme cherché, mais le chef de la troupe... Le fameux Sephiroth. Celui qui l'énerve au plus au point, mais qu'il admire tout de même.

Il ne fut pas difficile de le retrouver. En même temps, Sephiroth possède un physique que l'on n'oublie pas le moins de monde. Kadaj s'avança alors vers lui d'une façon presque provocante et s'arrêta seulement lorsqu'il fut à quelques pas de lui. Il aurait aimé lui dire avec joie qu'il possédait une mission venant tout droit de "Mère", mais il se fit violence afin de ne pas en parler. Tout devait rester confidentiel.

Le problème, c'est qu'il ne savait pas trop quoi lui dire pour engager la discussion à ce cauchemar. Alors, un simple signe de main sembla suffire à Kadaj avant de demander quand même.

"Comment ça se passe par ici ?"
Eques, Never-Utopia.
Revenir en haut Aller en bas
Sephiroth
Fondatrice

Messages : 727
Date d'inscription : 17/01/2013
Age : 22
Localisation : Dans le monde du pays de la terre de l'univers du cosmos.

::PASSEPORT::
• Age du personnage: Inconnu.
• More:

MessageSujet: Re: Une petite halte [PV Sephiroth]   Ven 19 Juin - 22:56:00


Sephiroth






Une petite halte..

Il neige aujourd’hui sur Kalm, il fait froid, il fait moche... Kalm, cette ville autrefois paisible, où il a toujours fait bon vivre. Aujourd’hui, tout n’est plus que désolation. La mort à jeter son terrible sort sur cette ville radieuse, pour n’y laisser que l’horreur et le chaos. Kalm est aujourd’hui le théâtre d’un tournant dans la guerre. Elle fait office de front, où viennent amarrer chaque jour plus au Nord, toujours plus de créatures au service de la calamité des cieux. Si la majorité d’entre eux arrive tout droit du continent Nord, un homme en revanche, est remonté par le Sud. Il revient tout droit de Midgar, où il sort d’un entrevu tendu avec Deepground. Cet homme, ce n’est autre que le chef des armées en personne, Sephiroth. Il revient sur le front, après plusieurs missions indépendantes, reprendre sa place et imposer le respect. En véritable chef de guerre, et militaire incontestablement brillant, l’argenté organise très rapidement le campement. Les rares qui osent contester son autorité se voient irrémédiablement destitués de leur tête. Autant dire que la discipline est de rigueur. Pourtant, malgré ses talents remarquables dans le domaine, Sephiroth n’est pas à son aise ici. Il doit travailler main dans la main avec certaines femelles alpha, ici pour le seconder. Elles sont toutes aussi cruelles que lui, mais aussi intelligentes et fourbes. Elles se prétendent sœur de la grande Reine, Jénova elle-même. Toutefois, Sephiroth ne parvient pas à éprouver autre chose que du mépris envers ces viles créatures. Impossible pour lui, de les mettre au même rang que sa mère, et d’écouter leurs ordres dissimulés derrière leurs conseils. Pour l’argenté, il n’a toujours été question que de Jénova. Il n’y a toujours eu QUE Jénova… Ces choses, aussi repoussantes qu’agaçantes, n’ont aucun statut ou même considération au regard du Soldat. Il rêve chaque jour, de leur trancher la gorge une par une, et de les regarder se vider de leurs sangs, en silence.

Dans cette ambiance plus que noire, l’argenté a choisi de poser son campement à l’écart du centre-ville, ou ce profil l’activité la plus dense de l’armée. Sephiroth lui a préféré élire domicile dans les restes d’une petite chapelle, dont les murs sont encore solides. Au centre, est dressée une grande table, ou milles paperasse s’entassent. Des plans, des livres, des stratégies militaires, l’argenté ne chôme pas. Il prend son travail très à cœur. Il est le leader de l’armée, il mène le front et n’a qu’un seul objectif en tête : la victoire. Il ne compte plus ses heures de travail, le sommeil n’est plus qu’un détail insignifiant. Néanmoins, il faut parfois sortir, aller remettre en place quelques individus turbulents. Il faut aller couper quelques têtes, profaner de sombres menaces, afin que chacun reste à sa place, et n’oublie pas qui commande ici.

Les jours passent, et progressivement, les semaines à leur tour. De nombreux desseins se dessinent, se mettent à voir le jour et prennent forme peu à peu. Malgré son acharnement au travail, le visage du cauchemar est toujours ferme et strict. Rien ne semble l’atteindre, rien ne semble pouvoir lui faire courber l’échine, ne serait-ce qu’un seul instant. Il agit telle une machine, oubliant de se nourrir et de dormir. Il se sait surveillé. Les femelles alphas ne l’apprécient pas beaucoup non plus, et son souvent à ses côtés pour le tester. Mais rien, ne parvient à perturber la concentration et le professionnalisme légendaire de l’argenté.

Un matin pourtant, Sephiroth semble avoir la tête ailleurs. Il ne parvient pas à se concentrer, il n’a pas la tête au travail. Quelque chose ne va pas. Ou plutôt, il se passe quelque chose, là-bas dehors… L’argenté le ressent. Il sent cette présence familière. Il ne sait pas encore si cela le réjouit, ou l’incommode. Dans tous les cas, il choisit d’attendre. Attendre simplement que les circonstances viennent à lui.

Cela ne tarde pas à arriver. Bientôt, la porte grinçante de la vieille chapelle raisonne dans toute la pièce. Sephiroth est dos tourné à son visiteur. Il se tient droit devant la table, observant, contemplant son œuvre, qu’il se prépare à orchestrer. Finalement, il finit par sourire. Un sourire fin, seulement discret, et peu rassurant. Mais il le garde pour lui, et le ravale bien vite, lorsque la silhouette de l’invité se glisse à ses côtés. Alors, il reprend aussitôt une attitude des plus ferme et froide, totalement distante et indifférente. Kadaj se présente alors à lui. L’ambiance est crispée, lourde de tension. Une rivalité invisible opère et anime les deux individus, qui se tiennent respectivement sur leur garde. Le plus jeune lance finalement le débat.

« Comment ça se passe par ici ? »

En faisant le premier pas, et en parlant le premier, Kadaj instaure une sorte de soumission à l’égard de son ainé. Sephiroth semble avoir gagné la première manche, remportant la dominance, comme à son habitude il faut dire. Il joue sur la crainte de son cadet, et fait jouer de son charisme pour écraser l’insecte qui cherche à lui tenir tête. Il fait mine de lever les yeux sur lui avec désintérêt, prétextant presque n’avoir pas remarqué la présence du cadet jusque-là. Il jette son regard sur lui pas même une seconde, avant de se désintéresser de lui aussitôt, replongeant dans ses lectures, plus importantes et intéressantes.

« Que fais-tu ici ? »

Réponds alors froidement le grand soldat. Il ferme alors brusquement le livre qu’il était jusque-là en train de lire. Débordant soudainement d’activité, il fait le tour de la table, prétextant être occupé. Il s’avance vers ses étagères pour y sortir de nouveaux plans, n’accordant pas plus de crédibilité au jeune Kadaj.

« C’est Mère qui t’envoie ? …Je n’ai pas besoin de toi ici. Personne, n’a besoin de toi ici… »

Dit-il lentement, et en toute indifférence. Il ne regarde même pas le jeune homme, venu lui rendre visite en toute courtoisie. Agissant tel le grand frère anarchique, malmenant les plus jeunes. L’argenté connait bien son rôle, et le joue à la perfection.




......






[/color]
Revenir en haut Aller en bas
http://ff-judgement-day.forumactif.org
Kadaj


Messages : 35
Date d'inscription : 11/03/2015

::PASSEPORT::
• Age du personnage:
• More:

MessageSujet: Re: Une petite halte [PV Sephiroth]   Mar 4 Aoû - 7:43:33


Une petite halte

En entendant la réponse froide de Sephiroth, Kadaj ne peut que le détester un peu plus. Il était pourtant soumis malgré lui à cet être qui avait donné une partie de son âme pour le créer - peut-être est-ce la raison qui fera toujours de l'incarné, un chien obéissant -. Fronçant les sourcils d'agacement, il sent la colère ne monter au fur et à mesure que le commandant de l'armée parle. Peut-être aurait-il dû laisser cette Lucrécia s'approcher de lui afin de lui enlever son air supérieur. Maintenant c'était trop tard sinon Mère lui tomberait dessus et le tuerait très certainement - chose qu'il ne voulait pour rien au monde -.

"Oh ne t'inquiètes pas OH très cher Sephiroth ! Je ne fais que passer."

Sa colère venait de prendre le dessus d'où cette phrase dite d'une voix forte et remplit animosité. L'autre aller très certainement mal le prendre, mais tant pis. Seule Mère était la personne qu'il servirait jusqu'à sa mort - pauvre petit incarné aux idées confuses -. Il essaye de reprendre le contrôle de lui-même, mais c'est bien difficile lorsqu'il en présence de cet homme. Finalement, Kadaj se met à soupirer bruyamment avant de se retourner afin de s'éloigner de son "frère". Certainement, une grosse erreur qu'il fait là, car Sephiroth peut profiter de ce moment pour lui apprendre le respect.

"Vu que tu ne veux pas de moi, je vais aller faire un tour avant de repartir."

Il serait peut-être temps qu'il se taise et finisse par agir n'est-ce pas ? Voilà un des problèmes de Kadaj en plus de sa colère bien trop présente. Heureusement qu'il sait se battre et qu'il est extrêmement loyal. En fait, très peu de personnes ne semblent l'aimer, mais n'est-ce pas normal dans un monde comme celui-ci ? Heureusement que Jenova est là pour lui donner un peu d'amour.
Eques, Never-Utopia.
Revenir en haut Aller en bas
Sephiroth
Fondatrice

Messages : 727
Date d'inscription : 17/01/2013
Age : 22
Localisation : Dans le monde du pays de la terre de l'univers du cosmos.

::PASSEPORT::
• Age du personnage: Inconnu.
• More:

MessageSujet: Re: Une petite halte [PV Sephiroth]   Mar 22 Sep - 21:24:52


Sephiroth






Une petite halte..

Kadaj était l’un de ces jouets, dont on ne se fatigue jamais. Tellement susceptible, irritable. Il était si facile de le faire sortir de ces gonds. Comme c’était vicieux, de la part du cauchemar, d’utiliser ainsi de telles mesquineries. Mais chaque fois qu’il exploitait de la sorte, les faiblesses de son cadet, il ne pouvait s’empêcher d’en ressentir une hautaine satisfaction, qui comblait sa journée de joie. Enfin, bien que le sentiment de joie reste plus ou moins relatif chez Sephiroth. Quoi qu’il en soit, il adorerait cela. La torture. La torture psychologique. Oui, il adorait cela. Il en jubilait, c’était sa façon de se sentir vivant. Tout comme avec Cloud, il avait ce besoin de pousser autrui vers ses limites. Peut-être cherchait-il inconsciemment, à prouver qu’il était si facile de péter les plombs. Qu’on ne blâme pas l’homme qu’il était pour ça, mais le monstre qu’il était devenu.

Après un bref sourire malicieux, l’argenté reprit plus de sérieux. Il posa ses plans anecdotiques sur le côté de l’étagère, avant de se retourner face à son jeune frère, qui, exacerbé, s’en allait déjà, à peine arrivé. Un petit rire narquois s’échappa alors des lèvres délicates du cauchemar, qui ne tenta pas tout de suite, de retenir le jeune Kadaj. Sephiroth avait beau s’amuser, il n’en était point dupe pour autant. La présence de Kadaj en ces lieux avait son importance. Elle voulait obligatoirement signifier quelque chose. Qui plus est, l’argenté préférait garder un œil sur son cadet, envers qui, il n’avait pas une franche confiance. Que faisait-il ici ? Sephiroth doutait plus ou moins que Kadaj également ait une dent contre lui. Alors, pourquoi cette visite surprise ? Venait-il le narguer de quelque chose… Cela lui ressemblerait plutôt bien. L’argenté devait savoir.

« Tu n’as pas répondu à ma question… La colère te rend-elle si stupide que ça ? »

La colère… Il pouvait parler. Il savait bien ce qu’était la colère, et quels ravages elle pouvait causer. Il était passé par ce stade d’aveuglement lui aussi, autrefois. Il s’était laissé consumer, au début. Mais aujourd’hui, il agissait avec plus de réflexion, avec plus de recul. La colère était toujours là. La haine, encrée au plus profond de lui, ne la quitterait jamais. C’était justement son moyen d’avancer. Il en faisait sa force. Il avait simplement retrouvé son esprit stratège et calculateur. C’était tout aussi nécessaire pour mener son combat à bien. Kadaj était encore jeune, dans tous les sens du terme. Il apprendrait… Un jour.

« Que fais-tu ici ? Je serais bien curieux de savoir, ce qui t’a poussé à venir me voir, ici… »

Ce qui est sûr, c’est que Sephiroth lui, faisait tout pour éviter de croiser le chemin de son cadet. Tous deux ne s’entendaient pas, c’était un fait indéniable. Néanmoins, ils avaient aussi conscience tous les deux, que travailler ensemble n’était pas une option. Ils y étaient obligés. Cela n’interdisait pas les taquineries pour autant.

Pour se montrer un peu plus insistant, et impressionnant, Sephiroth entreprit de se rapprocher lentement de son jeune frère. Sa démarche, aussi légère que silencieuse, avait néanmoins quelque chose d’inquiétant. Un étrange sentiment d’oppression, au fur et à mesure qu’il se rapprochait de sa cible. Son regard peut-être, froid, sombre, qui allait de pair avec son attitude menaçante. De quoi vous faire réfléchir à deux fois avant de répondre, ou même de vous carapater. Qui donc aurait de toute façon, envie de tourner le dos à pareil danger…





......






[/color]
Revenir en haut Aller en bas
http://ff-judgement-day.forumactif.org
Kadaj


Messages : 35
Date d'inscription : 11/03/2015

::PASSEPORT::
• Age du personnage:
• More:

MessageSujet: Re: Une petite halte [PV Sephiroth]   Mar 3 Nov - 11:28:16


Une petite halte

Il savait qu'il n'avait pas répondu à la question du cauchemar, mais cela était fait exprès. Tout ce qu'il pouvait faire était de le narguer. De lui montrer que Mère peut aussi avoir confiance en Kadaj. Toutefois, il faut qu'il fasse attention à ne pas lâcher le morceau sous l'effet de la colère. Car oui Kadaj n'est pas idiot. Il sait que Sephiroth tente de le faire sortir de ses gongs et, malheureusement, avec toute la volonté du monde, il y arrive toujours.

À la phrase de son aîné, Kadaj se crispa dangereusement. Il ne fallait pas qu'il craque maintenant. C'est pour cela que le cadet préféra se mordre la lèvre inférieure jusqu'au sang. Cela allait très certainement faire tilt dans la tête du cauchemar, mais tant pis... Au moins, il n'aura pas ouvert sa bouche pour dire la vérité.

"Comme je l'ai dis plus tôt, je ne fais que passer avant de repartir." Lâcha-t-il d'une voix qui se voulait froide.

L'incarné souhaitait tellement pouvoir un jour tenir tête à Sephiroth sans avoir peur de mourir de sa main. Peut-être qu'en remplissant son objectif, il pourrait enfin être égal à lui...  Le danger est là, le jeune garçon le ressent rapidement. Tout son corps se met à trembler légèrement. De peur ? De colère ? Non, des deux peut-être. Sa bouche commence à s'ouvrir sans qu'il souhaite réellement le faire.

"Je ne compte pas rester jusqu'à ce soir. Pour tout te dire Mère m'a chargé d'une mission. Un peu comme ta mission de rester ici à te battre."

Ce qui n'était pas du tout faux. S'il réfléchissait bien, cela pouvait être une occasion pour Jénova de gagner encore plus de terrains. On divise les troupes histoire de faire une embuscade et hop, le tour et joué. Il faut juste que le cauchemar ne cherche pas à en savoir plus. Kadaj en a déjà trop dis pour le coup.
Eques, Never-Utopia.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sephiroth
Fondatrice

Messages : 727
Date d'inscription : 17/01/2013
Age : 22
Localisation : Dans le monde du pays de la terre de l'univers du cosmos.

::PASSEPORT::
• Age du personnage: Inconnu.
• More:

MessageSujet: Re: Une petite halte [PV Sephiroth]   Mar 12 Jan - 19:47:13


Sephiroth






Une petite halte..

Le visage du cauchemar c’était progressivement assombri, lorsque, finalement, Kadaj évoqua les raisons de sa présence ici. Vraisemblablement, Jénova avait planifié quelque chose, sans l’en tenir informé, sans l’intégrer au projet. De la frustration ? Certainement qu’il en resetait, un tout petit peu, forcément. Pourquoi avoir choisi Kadaj ? Pourquoi Jénova lui permettait-elle d’accomplir de petites missions personnelles, tandis que lui, restait bloqué dans cette ville chaotique, en compagnie de ces abominations qui ne cessaient de lui sortir par les yeux… Sephiroth se tue un instant, gardant pour lui sa révolte qui ferait certainement jubiler le jeune Kadaj. Il s’en retourna près de son bureau aménagé, se déplaçant toujours d’un pas lent et silencieux. Il était très pensif désormais, voire même, un peu douteux. Qu’est-ce que tout ce tout cela pouvait bien vouloir dire… N’était-il pas assez bien, pour ce chargé de ça ? Impossible ! Il y avait forcément une autre raison à cela. Une raison bien précise, qui est poussée Jénova à se tourner vers Kadaj, plutôt que lui. C’est certain, il allait continuer d’y méditer, en silence, dans le secret. Pour l’heure, il avait une armée à contenir. Chose qui devenait de plus en plus délicate, à cause du manque évident de vivres. Pas question de paraître faible en tout cas, surtout pas devant cette petite vermine exécrable. L’argenté posa donc les mains sur l’imposante table, où se dressait une carte de la région. Il fit mine de bûcher sur un plan. Oubliant presque Kadaj, qui attendait peut-être une permission ?

« Si Mère t’a chargé d’une mission, alors tu ne devrais même pas prendre le temps de t’arrêter ici. Tu ne devrais même pas être là. »

Trancha-t-il au bout de plusieurs minutes. Souligner l’incompétence de Kadaj était une façon de se rassurer lui aussi. Il était bien meilleur que lui, tellement… Quel manque de professionnalisme, que de venir se vanter auprès de son ainé, au lieu d’aller accomplir les demandes de Jenova. Sephiroth leva des yeux sévères sur son cadet, remplit de jugement. Dégouté de son incompétence, il tenait à le lui faire savoir.

« ...Mère devait vraiment être à court de bons Soldats, pour se rabattre ainsi sur toi. Sais-tu au moins quels risques tu encours en dépassant nos lignes de fronts ? Sais-tu seulement ce que tu risques si, ô grand jamais, tu as le malheur de te faire repérer… »

Devant ces interrogations plus que sérieuses, l’argenté se redressa avec fierté, jugeant son jeune frère avec ce petit air supérieur et méprisant, qu’il avait l’habitude de lui attribuer. Il pencha alors légèrement le visage sur le côté, soulignant son intrigue et ses doutes vis-à-vis de Kadaj. Puis, doucement, il se mit à sourire. Un sourire à la fois sadique, mais surtout rêveur. Il s’expliqua alors.

« Si jamais cela arrive…. Surtout, ne revient pas… Tentes de fuir, tant que tu le peux… Jusqu’à ce que… Que je te retrouve… Et que je t’égorge, lentement, te laissant agoniser, te vider de ton sang, dans une souffrance que tu ne peux même pas imaginer… »

Avait-il parlé de sa voix suave et menaçante, plissant légèrement le regard, pour donner plus de profondeur à ses mots. Il avait conservé ce sourire malsain sur les lèvres, comme si, au final, il adorerait au contraire, voir Kadaj franchir ce faux pas. Simplement, pour avoir le plaisir de le tuer… Sephiroth resta ainsi le fixer de longues secondes, s’assurant que son cadet s’imprègne de ce regard, de ce sourire, terrifiant. Mais surtout, qu’il prenne cette menace au sérieux. Car, quoi qu’il arrive, si Kadaj faisait ne serait-ce qu’une seule petite erreur, le cauchemar s’assurerait en personne de la réparer. Il le retrouverait… Quoi qu’il arrive…

« Alors, un conseil mon jeune frère, réussis ta mission, quoi qu’il t’en coûte… »





......






[/color]
Revenir en haut Aller en bas
http://ff-judgement-day.forumactif.org
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une petite halte [PV Sephiroth]   Aujourd'hui à 3:25:18

Revenir en haut Aller en bas
 

Une petite halte [PV Sephiroth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une petite halte [Astéride]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» [Ruelles] Petite Mendiante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Judgement Day :: Continent Est :: Kalm-