RemonterDescendre



 

Partagez | .
 

 Chanteuse en détresse. [PV Sélès]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lantana


Messages : 94
Date d'inscription : 07/12/2015

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 21
• More:

MessageSujet: Chanteuse en détresse. [PV Sélès]   Ven 12 Fév - 20:13:48



Chanteuse en détresse
● feat. sélès shinra ●
Lantana inspecta une dernière fois sa tenue, debout devant le miroir de sa chambre. Elle avait choisi une robe noire à fine bretelles, la plus pratique selon elle. La robe lui arrivait un peu au-dessus des genoux. Tout comme ses tenus de scène, ses vêtements normaux étaient de trois couleur : rouge, noir, blanc. Le tissu principal était évidemment noir. Une jupe plissée blanche, dans un tissu plus fin, était cousu en dessous du tissu – cela permettait de dissimuler ses armes à feu et son épée rétractée. Un ruban rouge passait en dessous de sa poitrine et croisait un autre, formant une croix sur le devant de son vêtement. Deux nœuds écarlates étaient également fixés sur les bas de sa robe. Une robe qui, aurait pu passé pour un bout de tissu innocent, si on ne regardait pas les deux poches présentes dessus. Celle de droit contenait le P.H.S de la chanteuse. Le deuxième, des recharges de balles.  Le tout était complété par des bottes en cuir noir, évidemment. Et un couteau de chasse dissimilée à l'intérieur. Au cas où.

Au premier coup d'oeil, difficile de croire que la célèbre Hydrangea était en réalité une espionne de Deepground.

Une dernière fois, elle replaça une mèche de cheveux derrière son oreille et se détacha finalement de son reflet pour se focaliser sur le dossier qui défilait actuellement sur l'écran holographique que projetait son petit robot. Le projet Phoenix. Weiss lui avait confié la mission de retrouver l'un des sujets qui serait libre comme l'air à l'heure actuelle : le sujet 23. Comme elle s'y attendait, les dossiers qu'on lui avait transféré ne lui apportait pas plus d'informations sur des détails. De plus, le sujet aurait disparu à ses 9 ans. Elle devait avoir bien changé depuis. Pendant quelques minutes, Lantana avait fouillé dans ses souvenirs, essayant de se remémorer un enfant qui approchait plus ou moins la description physique que lui avait fourni l'Empeur. Mais rien ne lui venait, aussi, elle laissa tomber et se focalisa sur un trait bien particulier : des yeux bleus vairons. Et il ne devait pas y avoir beaucoup de monde avec ce genre de pupilles.

Alors qu'elle s'apprêtait à fermer le dossier et à l'effacer de ses données de façon définitive, elle revint d'abord au début. Son index s'arrêta à quelques centimètres de l'icône de la poubelle. Son regard avait capté trois mots : Prélèvement : Sélès Shinra. Si le prénom ne lui disait absolument rien, le nom lui en revanche faisait sonner une alarme dans son cerveau. Comment était-elle passé à côté d'une information aussi importante ? Si elle supposait bien que l'ovule utilisé pour créer le sujet 23, d'une façon ou d'une autre, le specimen était lié à l'ancien président, Rufus Shinra. Était-il au courant ? Avait-il déjà mis la main dessus ? Sans doute puisque des résistants avaient réussi à faire échapper le sujet en question. Si Lantana arrivait à s'approcher de Rufus Shinra, alors elle touchait au but. Mais il ne fallait pas trop rêver non plus, ça n'allait pas être facile...

Dossiers effacés et valises bouclées, elle vérifia qu'elle n'avait rien laissé derrière elle et partit rendre enfin les clés de sa chambre. Par précaution, elle confia son casque de communication à son pilote/garde du corps qui allait rester cloué au Gold Saucer pendant un petit moment. Elle allait entrer en territoire ennemi et il fallait éviter de garder des preuves trop évidentes. MID-01 en était une, mais elle le faisait passer pour son « sac à main » lorsque quelqu'un d'essayait de l'ouvrir. Ce qui était peine perdue puisqu'il fallait détenir sa voix et son empreinte digitale.

Elle donna quelques indications à son pilote puis se dirigea enfin vers le téléphérique qui allait la ramener vers Corel Nord. Par chance, il n'y avait qu'elle dans la cabine, ainsi elle sera tranquille durant tout le voyage. Les bruits assourdissants de l'arbre géant furent rapidement remplacés par les bruits mécaniques du téléphérique qui descendait vers sa destination. Elle trouva ça étrangement reposant et décida de fermer un instant les yeux, se remémorant néanmoins les informations qu'elle détenait.

La machine s'arrêta enfin.

Lantana ouvrit les yeux, et valise en main, posa finalement le pied à terre. Elle ne fit que quelques pas et remarqua déjà deux hommes armés en uniforme qui semblait en pleine de ronde. Et il ne fallut que quelques minutes pour qu'on la reconnaisse et qu'on s'approche pour lui demander photos ou autographes. Il faut dire que la jeune femme ne se cachait pas vraiment. Et c'était le but, en quelque sorte. Être une chanteuse aussi accessible faisait du bien à son image.

Lorsqu'elle mit un point final sur le dernier autographe, des cris stidents déchirèrent les tympans des quelques personnes présentes dans la station. Suivis de près par une bourrasque de vent effroyable qui souleva une importante quantité de poussière. Des cris affolés, des bruits de pas précipités.

Une attaque de monstre.

Des Tonadu pour être précis. Dans la cohue qui se formait, les deux militaires présents tentaient de diriger les habitants dans un endroit plus sûr tout en tirant dans le ciel pour éloigner les bêtes. Mais n'étant que deux, ils étaient vides débordés. Dans ce chahut impossible, Lantana avait posé son robot au sol après l'avoir mis en pilote automatique pour qu'il se déplace librement, et elle également. Elle jeta un rapide coup d'oeil derrière elle et accéléra la cadence en voyant l'un des oiseaux se précipiter vers elle. Si elle se penchait dans 3 secondes, elle était sauve.

Sauf qu'une enfant qui avait trébuché sur son chemin et trop apeurée, n'osait bouger de sa place.

Elle ou l'enfant.

Dans un sprint aux allures désespérées, elle souleva la petite fille en pleurs et la jeta presque dans les bras du militaire qui venait dans sa direction. Elle eut à peine le temps de voir la fillette dans les bras de l'homme qu'elle sentit ses pieds quittés le sol et monta soudainement dans les airs, s'éloignant de la station. Par chance pour elle, ses griffes ne l'avaient pas transpercés. Par réflexe elle dirigea sa main vers sa botte en cuire qui détenait son couteau de chasse mais se ravisa.

Si le Tonadu la lâchait, elle allait s'écraser comme une crêpe au sol. Et elle ne pouvait pas se permettre de finir comme plat de résistance pour les vers de terre.  

layout by me



Lantana chante pour vous en #ff9999

In a darkened sky, black smoke dances. But where does it vanished to?



Revenir en haut Aller en bas
Sélès Shinra


Messages : 172
Date d'inscription : 11/10/2014
Localisation : Base de Corel

::PASSEPORT::
• Age du personnage:
• More:

MessageSujet: Re: Chanteuse en détresse. [PV Sélès]   Lun 22 Fév - 21:09:13

Chanteuse en détresse
If you have made mistakes, even serious mistakes, there is always another chance for you. And supposing you have tried and failed again and again, you may have a fresh start any moment you choose, for this thing we call 'failure' is not the falling down, but the staying down.
Non habituée à ce que la mako de son corps ne soit pas consumée par son ancienne maladie, Sélès Shinra ne s’était pas du tout attendue à être remise sur pied aussi vite. Encore dans le cirage quand elle s’était levée de son lit d’infirmerie, la blondinette s’était juste mise à marcher normalement pour prendre sa douche, ce qui lui fit prendre conscience au bout de quelques pas que, tiens ! Sa jambe était remise ! Tant mieux d’ailleurs, elle se serait lamentablement cassée la figure sinon. Son fils lui ayant confié la base, la belle demoiselle allait devoir encore attendre avant de pouvoir se remettre à porter des petites robes de temps en temps. Cela ne l’empêchait pas d’être coquette, évidemment. Pantalon noir taille haute et ajusté, remonté sur un débardeur blanc légèrement décolleté, à la mode rétro, la blondinette n’avait pas non plus renoncé à maquiller ses yeux de biche.

Les talonnettes de ses bottines hautes claquaient précipitamment le sol tandis qu’elle traversait le Département de Recherches de la Shinra. S’arrêtant devant les ascenseurs avec une petite mine déconfite, elle revint précipitamment sur ses pas pour rajouter des indications supplémentaires aux ingénieurs, ponctués d’un « Faut que ce soit fini avant le retour du président ! ». Sur ce, elle put se rendre au bureau de Rufus. En tant que présidente par interim, bien sûr qu’elle avait le droit ! Plein d’accès étaient codés mais Sélès en connaissait certains, l’un d’eux étant celui du département militaire. Sur les deux écrans du président, un y était pleinement consacré tandis que, sur l’autre, la jolie blonde consultait le planning du reste de la semaine. Ça c’est fait, ça aussi, et ça. Ça plus tard, énumérait-elle dans sa petite tête. Son regard bifurqua sur l’écran militaire et elle fronça légèrement les sourcils devant la carte de Corel, dans le coin droit, où les petits points rouges indiquaient la position des soldats de garde en ville. Certains n’étaient plus à leur poste ! En quelques clics, elle trouva le numéro du chef de secteur et téléphona directement sur son PHS. « Hé ho ! Pourquoi je n’ai plus personne au Sud ?!... Bonjour », ajouta t-elle précipitamment. La blonde était parfois un peu pète-sec aux heures de travail, malgré sa gentillesse naturelle. Sûrement le stress...

On lui annonça qu’il s’agissait de renfort en raison de l’approche d’une horde de monstres, qu’on n’avait pas suffisamment anticipé. Sélès était déjà en train de courir hors du bureau pour descendre au rez-de-chaussée, bipant une unité de soldats pour qu’on la rejoigne sans pour autant raccrocher. D’ailleurs, elle rétorqua même : « D’accord, du coup, vous laissez votre poste pour ouvrir le passage à d’autres monstres de votre côté ! » pesta t-elle nerveusement. « Le renfort doit venir de chez nous, de la base ». Sélès avait l’autorité suffisante pour rétrograder l’homme en raison de sa faute professionnelle, mais elle était bien trop humble pour penser à le faire. Et dans cette même humilité, il lui parut presque évident de se rendre sur le terrain avec l’unité de renfort, puisque cette mission s’annonçait rapide. Les leaders des départements ne s’arrêtaient pas de bosser sans président ou présidente ! D’ailleurs, Sélès aurait un amas de choses à vérifier et valider à son retour.

En quelques minutes chrono, ils sautaient déjà du camion dans la zone dangereuse. Leur cible était des bestioles volantes dont Sélès avait oublié le nom, voire ne l'avait même jamais connu (oui, ça fait super pro'). N'empêche, on avait vu pire situation ! Le problème étant que l’une d’elles s’envolait avec une otage à la longue chevelure rose. Une chance, le rapace la tenait de façon à être facilement exposé aux tirs de la blonde sans que celle-ci ne prenne le risque de toucher la jeune civile. Courant dans leur direction, Sélès dégaina le Desert Eagle de son holster, blindé à la matéria feu, et tira sur le volatile avec précision. Malgré sa résistance, il perdit en altitude progressivement. L'ex-Première Dame en profita pour lui assainner le coup de grâce: rangeant son pistolet, elle sortit une de ses dagues et la lui envoya directement dans la gorge, ce qui le fit lâcher la victime à quelques mètres du sol. Même si elle ne risquait pas de sévères blessures à cette altitude, Sélès fit un très haut bond pour la rattraper et amortir la chute. Le résultat fut très concluant pour la Rose, dont la chute fut douce, mais il fut moins concluant pour Sélès, qui avait atterri douloureusement sur le ventre, les bras devant pour rattraper la jeune fille. La libérant de son emprise, la blondinette se mit rapidement en position accroupie. « Ça va ? » demanda t-elle, soucieuse. Elle dégaina de nouveau son flingue et tira derrière à l’aveuglette (pas besoin d’y voir quelque chose pour être précise, vu le boucan que les volatiles faisaient.) « Venez avec moi », dit-elle, avant de se lever. Elle récupéra sa dague et conduisit la jeune fille, avec d'autres civils, vers le centre de la ville, tandis que ses camarades prenaient le relai. « Restez chez vous le temps qu'on sécurise la zone, d'accord ? », conseilla t-elle à l'adresse des personnes présentes.

crackle bones


We are Legion
Here they come marching down the street, like a desperation murmur of a heart beat. Go-carts and guns are treasures they will bear in the summer heat.
endlesslove.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lantana


Messages : 94
Date d'inscription : 07/12/2015

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 21
• More:

MessageSujet: Re: Chanteuse en détresse. [PV Sélès]   Jeu 25 Fév - 19:07:52



Chanteuse en détresse
● feat. sélès shinra ●
Lantana n'avait pas de phobie particulière. Peur des insectes ? Nop. Peur du noir ? Franchement, elle en avait l'habitude à Deepground. Peur du vide ? Non plus. Parce que toute personne sensée qui se retrouvait emportée à plus d'une dizaine de mètre au-dessus du sol aurait normalement flipper. Mais pas la jolie espionne. Au contraire, son esprit était calme et tournait à plein régime. Elle se demandait comment elle allait s'en sortir sans finir comme une crêpe un peu plus bas. Elle ne pouvait pas agir sans réfléchir conscieusement. Ce qui arrivait rarement dans son cas. Elle agissait rarement sans être à 100% sûre du succès de ce qu'elle entrepenait.

Blesser l'oiseau avec son couteau provoquait de fortes qu'il la relâche sous le coup de la douleur. Et même si elle s'accrochait à lui, rien ne garantissait que les plumes n'allaient pas se décrocher alors qu'il se dégageait pour se débarasser de son agresseur. Vu sa position, elle ne pouvait strictement rien faire. Sinon attendre et prier pour qu'on vienne la sortir de là en un seul morceau.

De là-haut, elle pouvait voir des petits points noirs et colorés se mouvoir pour se diriger vers un même point : le centre ville. Sûrement des civils qu'on évacuait par souci de sécurité. D'autres monstres tentaient de s'attaquer à eux. D'autres points noirs se massaient à l'opposé : des soldats. Les tirs ne tardèrent pas à fuser de toute part. L'un d'eux était se dirigeait clairement vers eux et toucha le tonadu. Ce dernier se stoppa dans son vol et perdit peu à peu en altitude. Et elle n'eut pas le temps de craindre pour sa vie qu'elle entendit plus qu'elle ne vit l'oiseau perdre la vie à en juger par le cri strident qu'il émit. L'emprise autour de sa taille disparut soudainement. Et Lantana craignait réellement pour sa vie en voyant le sol se rapprocher dangereusement.

Elle n'avait même pas encore commencé sa nouvelle mission bon sang !

Et fermant les yeux pour encaisser le choc, la chanteuse sentit que quelqu'un la portait. Lorsqu'elle ouvrit à nouveau les yeux, son regard améthyste croisa les saphirs intenses d'une belle blonde. Les deux jeunes femmes touchèrent finalement le sol, avec plus de douceur pour l'une que pour l'autre. Lantana s'en sortait bien au final. La blonde se releva pour se mettre accroupie et tout en lui demandant si elle n'avait rien de casser, elle dégaina son arme pour tirer à l'aveugle dans son dos, abattant un autre volatile géant.

-Oui... merci, répondit-elle finalement, encore un peu choquée.

Plus ou moins hors de danger – pour l'instant – Lantana se releva avec elle et épousseta sa robe brièvement de suivre le pas de celle qui venait de la sauver. Tout en avançant, elle regarda autour d'elle, à la recherche de son petit robot. Ne le voyant nulle part, elle dégaina son P.H.S, parcourut le menu et sélectionna un programme qui lui permettait de lancer un signal afin que l'automate la retrouve. Ce qui ne prit pas très longemps puisque la sphère métallique se fraya rapidement un chemin parmi la foule paniquée et rejoint sa propriétaire qui se pencha pour le prendre dans ses bras. MID-01 était un peu comme son sac à main. Si elle le perdait, elle était un peu beaucoup foutu !

-Restez chez vous le temps qu'on sécurise la zone, d'accord ?

Chez vous... Justement, elle n'avait pas de chez elle, ici, à Corel Nord ! Comment était-elle sensé se réfugier dans ce cas ? En plus, elle avait perdu sa valise dans la panique générale. Elle espérait pouvoir le retrouver après que tout soit rentrée dans l'ordre, en espérant qu'une âme bienveillante n'ait pas l'idée d'aller vendre les tenues d'Hydrangea aux prix forts...

En tant que « chanteuse sans défense », Lantana devrait suivre le mouvement de la foule vers le centre ville mais son regard se tournait sans cesse vers l'arrière. Vers cette jeune femme qui venait de la sauver. Ce n'était pas n'importe qui, pour réussir de telles prouesses. Et puis la couleur de ses yeux... Une couleur mako, sans aucun doute ! Serait-ce... la femme qu'elle cherchait ? Du moins, elle avait un lien avec le projet 23. Non, impossible. Ce serait trop facile sinon. Et Lantana se méfiait souvent lorsque c'était trop facile. Il y avait anguille sous roche, forcément. Elle devait lui demander son nom. Quand elle la remerciera en bonne et due forme.

La chanteuse ne savait pas, si c'était sa couleur de cheveux ou autre chose mais elle attirait indéniablement ses volatiles de malheur puisque l'un d'eux tenta à nouveau de l'attraper. Mais pas cette fois ! Elle n'allait pas se faire surprendre une deuxième fois. Plutôt donc de tenter d'esquiver, elle l'affronta de front et dégaina l'un de ses pistolets à sa cuisse. Elle s'arrêta brusquement, et pieds plantés dans le sol, visa calmement et tira sans interruption sur le monstre. Même s'il s'agissait de petites balles, si on visait correctement, et aux bons endroits, on pouvait faire de sérieux dégâts. Malgré l'urgence de la situation, elle réussit à viser les yeux du Tonadu, ficha une autre balle entre ses derniers et le reste sur les autres parties de son corps ( comme les ailes ). La bestiole devenue aveugle s'écrasa et roula au sol, se désarticulant par la même occasion et finit sa course à un mètre à peine d'elle.

Le canon toujours pointé vers l'oiseau, quelques secondes s'écoulèrent avant qu'elle ne se laisse tomber par terre, en position assise, après être assurée qu'il ne bougeait. Il lui restait une cartouche dans son chargeur pour lui donner le coup de grâce si jamais...  

layout by me



[HRP: j'espère que ça te convient >w< si tu veux que je change quelque chose, dis-le moi !]


Lantana chante pour vous en #ff9999

In a darkened sky, black smoke dances. But where does it vanished to?



Revenir en haut Aller en bas
Sélès Shinra


Messages : 172
Date d'inscription : 11/10/2014
Localisation : Base de Corel

::PASSEPORT::
• Age du personnage:
• More:

MessageSujet: Re: Chanteuse en détresse. [PV Sélès]   Sam 12 Mar - 14:50:59

Chanteuse en détresse
If you have made mistakes, even serious mistakes, there is always another chance for you. And supposing you have tried and failed again and again, you may have a fresh start any moment you choose, for this thing we call 'failure' is not the falling down, but the staying down.
On obéit donc à la belle Sélès, à ses indications toutes simples, et la ruée se fit vers le centre-ville, non sans encombre. La demoiselle qui avait été précédemment prise en otage par une bestiole (et qui aimait apparemment voir la vie en rose) fut de nouveau la cible privilégiée d’un volatile. Sélès s’apprêtait à tenir cet ennemi en joue mais fut devancée par l’inconnue en question qui tira la première pour se défendre. Le regard un peu plissé de concentration, la jolie blonde suivit de près le mouvement pour l’aider à abattre l'animal et les tirs fusèrent des deux côtés. Il est vrai que de plus en plus de civils se procuraient des armes sophistiquées, mais il était rare de voir des jouvencelles comme celle-ci en avoir, et surtout, savoir s’en servir. Sélès ne connaissait que sa propre fille dans ce cas-ci... Leurs tirs précis abattirent l’ennemi volant en un rien de temps. Toutefois, plutôt que de fuir sans demander son reste, comme un civil aurait l'automatisme de faire, la Rose voulut tout de même effectuer le travail d’un soldat, c’est-à-dire vérifier que le volatile était bien mort.

Sélès s’approcha d’elle, toujours sur ses gardes même si elle était couverte par ses camarades d’armes. Elle n’avait pas du tout eu le temps de se mettre à la page en terme de mode et de musique de cette époque, alors autant dire que le joli minois de la demoiselle ne lui évoquait strictement rien, malgré une couleur de cheveux criarde. Elle était frêle de stature, bien plus que Sélès qui, elle, avait quand même quelques formes affirmées et des muscles fins typiquement féminins d’apparence, offrant cependant une force masculine et assez colossale. Son ancien dopage à la mako n'y était pas pour rien. La Première Dame  déposa une main bienveillante sur l'épaule de l'inconnue, exerçant une légère pression pour l’inciter à reculer et se distancer de l’animal mort. « Ne restez pas trop près, on s’en occupe, ne vous en faites pas.... Vous êtes mercenaire ? », s'enquit-elle ensuite au hasard, un léger sourire naturel relevant ses lèvres délicates. Elle ne voyait pas vraiment d'explication plus pertinente à ses dons de tireuse. Si la jeune fille répondait par l’affirmatif, elle risquait de récolter un discours moralisateur de la blondinette. C’était une période difficile où il fallait mettre ses talents au service des autres, pour le profit des autres, et le bien de tout le monde, et non pour le profit de soi-même !

En tout cas, l'unité de renfort s’était montrée très efficace : les gêneurs étaient tombés un par un comme des mouches. Le périmètre, que la petite foule avait déjà déserté, semblait sécurisé. Sélès jeta de vifs regards autour puis rangea son arme avec un petit air rasséréné, ses yeux azur pétillant de soulagement. Personne n’avait été blessé, c’était du travail très propre ! Mais, tout d’un coup, la blondinette eut une sensation de vertige sortie de nul part et son regard écarquillé s'égara sur le côté, lui donnant l’air, un court instant, d’une bichette perdue. C’était un affreux pressentiment qu’elle était en train d’avoir. Quelque chose de terrible était arrivé et elle ignorait quoi. Son instinct lui vrillait le coeur. Même si elle avait prévu de probablement raccompagner la Rose chez elle –ignorant que celle-ci n’était pas domiciliée ici–, la première dame leva doucement la main pour réclamer patience à son interlocutrice : « Excusez-moi une seconde… » Tout de suite, elle avait pensé à ses enfants. Sélès n’avait pas le numéro de Reanbell, mais puisque Rufus était censé se trouver avec elle, d'après les informations données par Alice, il suffisait de le joindre lui pour avoir des nouvelles d’eux deux… si tout était normal bien sûr, ce qui n’était pas du tout le cas. Sélès tomba directement sur la messagerie de Rufus, comme si son portable était éteint. Il y avait des chances que ce soit volontaire car on devait le harceler sur son personnel depuis qu’il était parti mais… elle détestait ça ! Si Rufus ne donnait pas un signe avant minuit, elle se rendrait d’urgence à Costa del Sol. Le cœur encore battant à tout rompre, Sélès rangea son PHS d’un geste lent puis ramena son attention vers la jeune fille. Ses prunelles céruléennes tremblotantes révélaient son inquiétude persistante bien qu'elle était très calme et posée d'apparence. « Vous n’avez pas besoin de faire un saut chez le médecin ? La chute n’était pas trop rude ? », demanda t-elle alors tout doucement, n’étant pas certaine de sa propre performance sur son sauvetage – Sélès avait toujours eu tendance à se sous-estimer.

crackle bones


Spoiler:
 


We are Legion
Here they come marching down the street, like a desperation murmur of a heart beat. Go-carts and guns are treasures they will bear in the summer heat.
endlesslove.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lantana


Messages : 94
Date d'inscription : 07/12/2015

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 21
• More:

MessageSujet: Re: Chanteuse en détresse. [PV Sélès]   Sam 12 Mar - 19:53:42



Chanteuse en détresse
● feat. sélès shinra ●
Mort.

Le tonadu à ses pieds était mort. Bel et bien mort. Mort comme tous les autres qu'elle avait tués auparavant, des années auparavant. D'ailleurs, sa première victime de sa très longue liste avait été l'un de ses enfants qui faisaient de la même section d'espionnage qu'elle. Entraînés et endurcis dès leur plus jeune âge, ils passaient un test bien particulier parfois. Un duel à mort. Ces duels n'étaient pas réguliers et pouvaient être effectués à tout moment. Pour un espion, le monde entier est votre ennemi. Même vos camarades. Ils se devaient d'être capable de tuer n'importe qui, n'importe quand. Effacer les témoins. Rester invisibles. Indétectables. Ce duel à mort cherchait surtout à trier et à sélectionner les meilleurs candidats. Au fil des années, le nombre de candidats s'était réduit, stagna, gonfla, avant de réduire à nouveau. C'était inconstant. Comme souvent. Mais avec l'incident du Météore, il n'y eut plus de nouvelles recrues. Ils n'étaient plus qu'une dizaine, tout au plus. Il ne restait qu'une chose qui les attendaient : la mort. Tout comme ce volatile, Lantana était évidemment destinée à mourir. Mais pas maintenant. Pas tant qu'elle n'aura terminer sa mission.

La jolie chanteuse se remit finalement sur ses pieds, arme aux poings et s'avança à pas lent vers l'animal qui ne bougeait évidemment plus. Mais une main fine mais ferme se posa sur son épaule pour l'inciter et à ne pas aller plus loin, la faisant reculer. Désormais entre elle et l'animal, la blonde lui demanda si elle était mercenaire. À cette simple question, son cerveau tourna à pleins régimes. Elle la soupçonnait. Mais elle n'était pas à blâmer au fond. À sa connaissance, peu de personne de son gabarit savait aussi bien viser qu'elle venait de le faire. Où aurait-elle pu l'apprendre ? Qui le lui avait apprit ? Comment s'était-elle procurer des armes ? Contrairement à la belle blonde, Lantana, qui semblait légèrement plus grande que sa sauveuse, avait un corps fin et longiligne. Elle n'avait pas les formes généreuses de sa vis-à-vis. Rien ne semblait indiqué qu'elle avait une quelconque force. Mais l'habit ne fait pas le moine comme on le dit si bien.

-Je ne suis qu'une simple chanteuse.

Si beaucoup de gens la reconnaissait dans la rue, ce n'était pas forcément le cas de tout le monde. Et c'était sûrement le cas pour la jeune femme qui ne semblait pas savoir qui elle était. Qu'importe. Elle n'allait pas lui donner cette information et n'allait pas non plus lui dire pourquoi elle était en possession d'une arme ( mais sachez qu'elle avait déjà une histoire déjà toute faite si jamais cela venait à se produire ).

Sans crier gare, la blonde devait soudainement pâle, comme si elle était prête à tourner de l'oeil et à s'évanouir. Elle leva la main pour lui demander d'attendre – quoi, elle l'ignorait – et chercha tant bien que mal à reprendre son calme et un peu de couleur. Elle sortit finalement son P.H.S et sembla appeler quelqu'un. Mais vu l'air déconfit, ce fut sans résultat. Un petit bruit métallique à ses pieds attira son attention. Son robot était toujours, fidèle au poste. Elle le souleva et le cala bien contre sa poitrine comme si c'était un animal. Finalement, la blonde se tourna à nouveau vers elle et lui demanda si tout allait bien après cette chute.

-Non ça ira. J'ai eu ma dose de saut pour la journée.

Ce n'était pas parce qu'elle n'éprouvait aucune émotion qu'elle ne pouvait pas faire de l'humour !

-En tout cas, je vous en suis reconnaissante, ajouta-t-elle en s'inclinant. Si je peux vous aider en quoi que ce soit, je le ferais... Mademoiselle... ?

Le timing parfait pour obtenir son nom.

layout by me



Lantana chante pour vous en #ff9999

In a darkened sky, black smoke dances. But where does it vanished to?



Revenir en haut Aller en bas
Sélès Shinra


Messages : 172
Date d'inscription : 11/10/2014
Localisation : Base de Corel

::PASSEPORT::
• Age du personnage:
• More:

MessageSujet: Re: Chanteuse en détresse. [PV Sélès]   Lun 14 Mar - 20:31:58

Chanteuse en détresse
If you have made mistakes, even serious mistakes, there is always another chance for you. And supposing you have tried and failed again and again, you may have a fresh start any moment you choose, for this thing we call 'failure' is not the falling down, but the staying down.
« Non ça ira. J'ai eu ma dose de saut pour la journée ». Oui, et Sélès pour l’année toute entière avec sa semaine acrobatique, mais ce n’était pas une raison pour se négliger. Cela dit, la jolie demoiselle avait l’air en très bonne forme. Si elle avait quelque chose de cassé, cela se saurait. L'ex-Première Dame remarqua qu’elle serrait quelque chose contre elle et baissa son regard azur sur le robot que tenait la Rose. Un artefact technologique si bien conçu que Sélès l’avait pris pour une de leurs possessions à eux, l’armée !

« Plutôt bien équipée, pour une "simple" chanteuse », remarqua t-elle avec un petit sourire cordial, son regard vif se relevant vers le visage de la Rose en un battement de cil. Sélès, dont le cœur battait encore à tout rompre, avait beau être intérieurement ébranlée, elle n’avait pas pour autant perdu son discernement. Avoir un équipement aussi complet de protection rien que pour elle, et des talents solides en tir, sous-entendaient bien plus qu’une simple carrière de chanteuse. Ce n’était pas nécessairement suspicieux, qu’elle veuille être discrète sur ce qui l’avait conduite à avoir ces aptitudes, mais en ces temps de crise, on recommandait plutôt de la transparence à ce genre de personne compétente qui ne faisait pas partie du corps militaire. D’ailleurs, cette histoire de chant, c’était peut-être une combine pour qu’on lui fiche la paix car elle refusait de se joindre au combat. Il y avait des gens comme ça, oui.

« En tout cas, je vous en suis reconnaissante. Si je peux vous aider en quoi que ce soit, je le ferais... Mademoiselle... ? » Mademoiselle ? Madame ! Ha, elle n’avait plus sa bague au doigt certes: Mademoiselle, donc. Tant mieux car elle ne pouvait certainement pas donner autre chose que son nom de jeune fille, puisqu’elle était censée être discrète sur son lien de parenté avec Rufus. « Harlaown », dit-elle avec amabilité, lui tendant poliment la main pour une présentation décente. « On a toujours besoin d’aide et de personnes de votre talent parmi nous, mais si vous êtes chanteuse malgré vos compétences sur le terrain, je suppose que vous n’êtes nullement intéressée. »

Sélès avait dit cela avec un petit haussement d’épaules indifférent, mais il y avait effectivement reproche sous roche. Le monde était tellement plongé dans le désarroi que même des adolescents, ou des personnes n’ayant pas la moitié du talent de la Rose en quoi que ce soit, s’enrôlaient pour pouvoir prêter main forte d’une façon ou d’une autre. Se déclarer juste chanteuse après démonstration de ses prouesses, ce serait un très grand affront devant un soldat autre que Sélès. Celle-ci se contenta d’éprouver une forte réserve face à la jeune fille. Elle n’était pas méfiante, certes, mais n’accorderait tout simplement pas sa confiance. De quelqu’un d’autre, Sélès n’aurait pas accepté de se faire appeler madame ou mademoiselle, et aurait réclamé plus de familiarité, elle qui était de nature si ouverte et humble. Toutefois, cette jeune fille ne lui inspirait pas réelle sympathie en raison de son manque d'implication, et il faut dire que le mauvais pressentiment qui l’habitait n’arrangeait en rien ses affaires… La Rose n’y était pour rien sur ce dernier point, certes, mais il s’agissait d’une circonstance atténuante.

Sélès appuya le poing sur la hanche, se figeant dans une pose qu’on qualifierait de décontractée. Puis, elle observa les soldats encore présents sur les lieux qui vérifiaient la mort des ennemis volatiles, dont les corps de certains tardaient à rejoindre la Rivière de la vie. « Et vous ? Vous n’avez besoin de rien ? », demanda t-elle en ramenant tranquillement son attention sur l’inconnue. Autrement, la blondinette avait encore du pain sur la planche et ne pouvait donc s'attarder sur le terrain. Elle était également pressée de mener sa petite enquête dans la base pour savoir ce qui avait cloché pour que son coeur s'emballe à ce point. Elle espérait intérieurement que ses enfants étaient hors de cause...

crackle bones


We are Legion
Here they come marching down the street, like a desperation murmur of a heart beat. Go-carts and guns are treasures they will bear in the summer heat.
endlesslove.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lantana


Messages : 94
Date d'inscription : 07/12/2015

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 21
• More:

MessageSujet: Re: Chanteuse en détresse. [PV Sélès]   Mar 15 Mar - 5:29:49



Chanteuse en détresse
● feat. sélès shinra ●
- Plutôt bien équipée, pour une "simple" chanteuse .

Elle la soupçonnait vraiment. Ça commençait mal pour elle. Mais vu les circonstances, elle n'avait pas eu d'autre choix que de se défendre ou sinon, ça aurait été GAME OVER pour elle. C'est elle qui serait entrain de rejoindre la Rivière de la Vie actuelle, pas le tonadu. Mais pas raison de paniquer pour l'instant. Elle essayera d'améliorer les choses plus tard. Mais gagner la confiance de cette femme et la faire baisser sa garde n'allait pas être une tâche facile.  Lantana ne répondit en rien à sa remarque, lui laissant le champ libre de se faire une idée de ce qu'elle est réellement, autre chose qu'une simple chanteuse. Elle l'était, à 100% sûr. Il y aura forcément un fan à un coin de rue. Mais la raison pour laquelle elle l'était, c'était une toute autre histoire.

-Harlaown, se présenta finalement la belle blonde, en lui tendant la main. On a toujours besoin d’aide et de personnes de votre talent parmi nous, mais si vous êtes chanteuse malgré vos compétences sur le terrain, je suppose que vous n’êtes nullement intéressée.

Harlaown... Ce n'était donc pas Sélès Shinra. Bon, elle n'allait pas soupçonner toutes les blondes aux yeux bleus – parce que Projet 23 était blonde aux yeux bleus – d'être Madama Shinra. Mais vu ses aptitudes physiques,  ce n'était pas une femme ordinaire. Et si elle se souvenait bien, Sélès Shinra était morte il y a des années de cela. Celle qui se tenait près d'elle devait avoir dans la trentaine mais celle qu'elle recherchait devait être bien plus âgée. Mais avec les dérèglements de la Rivière de la Vie, il n'était pas à exclure qu'elle soit revenue à la vie.

-Si nous nous étions rencontré un peu plus tôt, peut-être que si, lança-t-elle en lui serrant la main. Mais mes compétences comme vous dites... ne sont rien comparées aux vôtres, Mademoiselle Harlaown... Etre capable de rattraper une personne en pleine chute libre, c'est quelque chose...

Elle ne pouvait pas laisser passer son petit ton de reproche implicite. Elle la soupçonnait. Très bien mais elle non plus n'était une femme ordinaire. Et les femmes avec de telles capacités physique, surtout en ces temps, ne passaient pas forcément inaperçu. Elle profita que la jolie blonde regarda les soldats nettoyer le secteur pour la détailler du coin de l'oeil. Elle avait un très jolie visage, pas de doute là-dessus, mais l'espionne de Deepground n'avait rien à envier de son côté. Le sien avait des traits un peu plus juvénile mais c'était la délicatesse de ses traits qui faisait toute sa beauté. Aussi délicate qu'une fleur.

Elle détourna finalement les yeux et s'approcha du tonadu qui commençait lentement à rejoindre, comme ses camarades, la Rivière de la vie. L'animal était assez gros, aussi elle n'eut pas besoin de se pencher pour poser sa main sur son plumage bleu nuit. Pauvre petit... Il aurait vécu plus longtemps s'il n'avait pas essayé d'attraper la chanteuse. Ses plumes étaient étrangement douces.

-Et vous ? Vous n’avez besoin de rien ?

Ah si. Elle aimerait bien savoir où était la base militaire mais elle n'allait pas le lui demander de but-en-blanc ainsi. Elle se méfierait encore plus et l'enfermerait sans doute car elle était trop suspicieuse. Bientôt sa main passa à travers les plumes qui se dégrageaient et laissaient place à de petite lumières vertes flottantes qui se dirigeaient lentement vers le ciel. Le spectacle aurait sans doute été encore plus beau, la nuit, sous un ciel étoilé.

-Je viens d'arriver à Corel et je cherche un endroit pour me repo-
-Mademoiselle Hydrangea !

Un soldat venait de lui couper la parole. Il s'approchait vers eux d'un pas précipité avec dans sa main-

-Ma valise, remarqua-t-elle.
-Elle était donc bien à vous. Tenez, elle n'a pas été ouverte, on dirait.

Elle le remercia avec un petit sourire et récupéra sa valise marron. Elle l'avait lâché dans la précipitation et ne s'en rendait compte que maintenant. La plupart de ses tenues de scène était la dedans et ça serait fâcheux si elle les perdait. Comme ils étaient sur mesure, personne ne pourrait les porter sans doute mais ils auraient pu les revendre pour une somme exorbitante. Comme le soldat – c'était un jeune – était un fan, elle sortit son feutre noir et lui fit un autographe sur l'avant bras de sa chemise.  Il s'en alla après avoir la saluer  une dernière fois, les joues rouges et fit le garde à vous à l'adresse d'Harlaown. 

-Je cherche donc un endroit pour me reposer...

Son estomac se manifesta de façon assez impromptue. Contrairement aux autres de Deepground, elle ne recevait presque plus du tout d'injection mako. Aussi, elle se devait de se nourrir correctement pour récupérer ses forces. Il faut dire que ce matin, elle avait sauté le petit-déjeuner du l'hôtel du Gold Saucer. C'était trop gras, très peu pour elle...

layout by me



Lantana chante pour vous en #ff9999

In a darkened sky, black smoke dances. But where does it vanished to?



Revenir en haut Aller en bas
Sélès Shinra


Messages : 172
Date d'inscription : 11/10/2014
Localisation : Base de Corel

::PASSEPORT::
• Age du personnage:
• More:

MessageSujet: Re: Chanteuse en détresse. [PV Sélès]   Sam 26 Mar - 14:39:48

Chanteuse en détresse
If you have made mistakes, even serious mistakes, there is always another chance for you. And supposing you have tried and failed again and again, you may have a fresh start any moment you choose, for this thing we call 'failure' is not the falling down, but the staying down.
« Mais mes compétences comme vous dites... ne sont rien comparées aux vôtres, Mademoiselle Harlaown... Etre capable de rattraper une personne en pleine chute libre, c'est quelque chose... ». Sélès haussa les épaules devant la remarque. Après avoir rencontré les 1st classes Zack, Angeal et Genesis, et avoir côtoyé des 2nd capables de ce même "exploit", la blondinette trouvait que ce n'était pas chose si rare, contrairement à ce que la Rose semblait indiquer. Celle-ci avait l’air d’avoir compris qu’il y avait reproche. Cela dit, ce n’était certainement pas pour ses aptitudes que Sélès aurait quelque chose à redire, mais plutôt pour ses petites lacunes de dévotion à leur cause à tous. Bien sûr, il ne fallait pas juger sans connaître… peut-être qu’elle rendait des services ponctuels à la population. La blondinette rétorqua, toujours pourvu de son expression cordiale malgré un stress très présent : « Tous les soldats gradés le sont. Et à quoi me serviraient mes compétences si je ne les mettais pas au service des autres ? » Et bien, à se protéger, c'était la réponse qui pouvait sembler évidente au vue de la crise de nos jours. Cette réponse était moins évidente pour Sélès qui, elle, accordait beaucoup moins d’importance à sa propre personne qu'à son entourage. De toute façon, la blondinette n’avait jamais été la personne qu’il fallait sauver, cette malédiction ne semblait pas l’avoir touchée. C’était plutôt elle qui était, à l’inverse, toujours dans les membres de la rescousse. Tout comme aujourd'hui, par exemple ! Les fins sourcils de la jolie blonde se froncèrent légèrement d'incompréhension quand la Rose lui indiqua qu’elle venait d’arriver, mais Sélès ne put l'interroger tout de suite car elle fut interrompue par un soldat se précipitant vers la demoiselle.

Hydrangea. C’est en entendant son prénom que Sélès se rendit compte que la jeune fille ne s’était même pas présentée après avoir réclamé son identité. Celle-ci signa un autographe à un soldat encore en service, bonjour le professionnalisme... Sélès afficha un petit air narquois digne de son fils tandis que l'homme lui faisait le salut militaire comme pour se faire pardonner. Elle pourrait lui confisquer son bien, si elle le souhaitait ! Accorder autant d'importance à un morceau de papier était stupide. Un sourire de son idole, voilà qui devait avoir plus de sens... La blonde ramena son attention vers Hydrangea. « Quand vous dites que vous venez d’arriver… C’est-à-dire aujourd’hui ? » , s’étonna t-elle. Manifestement oui, puisqu'elle avait sa valise, or c'était étrange. Les résidents de Corel et les travailleurs de la base avaient libre passage, certes, mais ce n’était plus le cas des nouveaux arrivants, qu’on reconduisait plutôt vers d’autres endroits en développement tels que le Rocket Village ou même Nibelheim. D'ailleurs le manoir Shinra était en nettoyage des instruments… "vivants" afin d’être réinvesti pour des tâches plus nobles qu’autrefois. Quoique le Rocket Village devait aussi être en surpopulation, étant donné qu’il était un autre lieu de destination privilégié grâce à un établissement militarisé bien développé et surtout, à la présence du célèbre Cid Highwind, dont la réputation n’avait même pas échappé à Sélès. Eh oui, madame connaissait les guerriers en vogue plutôt que les chanteuses, chacun ses hobbies. Une main à la taille, la jeune femme plaça le poids de son corps sur le pied droit en un petit déhanchement élégant.

« Cela va être compliqué de trouver un logement, à moins que vous n’ayez de la famille ici… Car nous n’avons plus d'endroit disponible. Même les domiciles inachevés sont occupés. Si vous avez les moyens, vous pouvez toujours tenter le Gold Saucer... ». Avec la crise, ils avaient drastiquement augmenté leur prix dans l’espèce de château hanté. Hors de question de proposer à la jeune fille de loger à la base : c’était interdit à ceux qui n’étaient pas employés. Si Hydrangea faisait parti d’un organisme d’aide ou d’une police aux frontières, la blondinette aurait fait l’effort d’un geste de son statut de Vice-Présidente, or ce n’était pas le cas. De toute façon, si elle aidait la Rose, cela serait injuste pour tous les autres civils. Son choix était fait.

« Vous pouvez également prendre un transport qui vous amènera en un rien de temps à Nibelheim » proposa t-elle en contre-partie. Et oui, qui disait surpopulation disait développement des transports pour en améliorer l’organisation ! La Néo-Shinra avait bien fait les choses… Cela faisait penser à Sélès qu’elle devait vérifier les plans du complexe annexe du Rocket Village. Bon sang, et les plannings des travailleurs, et les transports, et vérifier la compta, et comprendre quel était ce fichtre mauvais sentiment qui l’habitait ! Elle ne tenait plus en place : « N'hésitez pas à vous restaurer en ville, aussi ... », proposa t-elle en lui lançant un regard mutin, avant de se détourner pour rejoindre son unité.

crackle bones


We are Legion
Here they come marching down the street, like a desperation murmur of a heart beat. Go-carts and guns are treasures they will bear in the summer heat.
endlesslove.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lantana


Messages : 94
Date d'inscription : 07/12/2015

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 21
• More:

MessageSujet: Re: Chanteuse en détresse. [PV Sélès]   Sam 23 Avr - 15:08:23



Chanteuse en détresse
● feat. sélès shinra ●
Le soldat finit par s'en aller, laissant les deux jeunes femmes retourner à leur discussion. Et elle le sentait, que la discussion allait bientôt se terminer. Lantana n'avait pas récolté beaucoup d'informations de la soldate mais elle avait au moins confirmé quelque chose. Vu le nombre de soldats présents et l'organisation, il y avait bel et bien une base militaire ici à Corel Nord. Il ne lui restait plus que deux tâches à accomplir : retrouver Genesis ainsi que le sujet 23 du Projet Phoenix. Et le premier s'annonçait relativement plus facile que le deuxième. Sérieusement... Une blonde avec des yeux bleus d'intensité différents et un caractère de cochon. Son supérieur ne pouvait pas faire plus vague comme description. Même pas une petite cicatrice ? Mais puisqu'elle devait avoir la capacité de régénération, elle ne gardait pas de séquelles de ses blessures. Un tatouage peut-être ? Une tache de naissance ? Ça, elle n'en savait rien pour l'instant. Elle allait devoir creuser ici et là. Et pour ça, elle devait commencer par retrouver Rufus Shinra, Sélès Shinra étant sa mère et la donneuse d'ovule du Sujet 23.

-Quand vous dites que vous venez d’arriver… C’est-à-dire aujourd’hui ?
-Je suis arrivée... un peu avant que le tonadu vienne m'attraper, expliqua-t-elle après avoir acquiescé.

À peine avait-elle posé le pied ici qu'une horde de monstres était venu troublé le calme relatif des lieux. D'ailleurs, en voyant la jeune chanteuse, difficile d'imaginer qu'elle venait de faire une chute libre, à deux doigts de finir comme une crèpe au sol. Ça aurait été sûrement le cas s'il n'y avait pas eu bases militaires ici. Ironie du sort qu'un membre de Deepground se fasse sauver par l'ennemi alors qu'elle ne cherchait à le nuir. Du moins, elle ne le montrait pas pour l'instant.

La belle Harlaown lui expliqua que trouver un logement allait être difficile ici, les habitations actuelles, mêmes non finies, étaient déjà occupées. Maintenant qu'elle le mentionnait, il y avait beaucoup de gens ici. Signe inévitable d'une exode. Des habitants du continent Est était venu se réfugier ici sur le Continent Ouest pour se chercher un semblant de sécurité alors que de l'autre côté de la Mer, les Terres étaient infestés d'ennemis. Mais la surpopulation pouvait devenir vite un problème, menant la ville au chaos, la sécurité civile pouvant rapidement devenir ingérable si jamais il y avait un mouvement de panique. Même avec toutes leurs bonnes volontés, la peur restait là, quelque part, tapis au fond des ténèbres. Pour Lantana, les humains étaient les plus vulnérables, vivant constamment au jour le jour, s'attendant à ce que l'ennemi, Deepground ou Jenova, frappe une ville pour arracher leur dernier espoir, souffler et anéantir sur leur vie pseudo-paisible.

-Vous pouvez également prendre un transport qui vous amènera en un rien de temps à Nibelheim.
-Je reviens du Gold Saucer, je ne vais pas y retourner. J'irais sûrement dans une autre ville.

Nibelheim... A voir. Elle devait inspecter d'autres villes pour savoir s'il y avait d'autres bases militaires sur ce continent. Dès qu'elle pourra se poser et trouver un endroit sûr et tranquille, elle pourra faire un rapport sur la situation à Corel.

-N'hésitez pas à vous restaurer en ville, aussi ...

C'était bien son intention de toute façon. Son ventre ne faisait que gargouiller depuis tout à l'heure. Harlaown se détourna finalement d'elle prête à rejoindre ses hommes un peu plus loin. Mais Hydrangea revint sur une question qu'elle avait posé un peu plus tôt.

-«  A quoi me serviraient mes compétences si je ne les mettais pas au service des autres ? », répéta la jeune chanteuse en fixant la blonde. A se protéger soi-même, d'une part. Quelqu'un qui ne peut pas se protéger soi-même ne peut pas prétendre à protéger autrui. Mais vous le savez déjà.

Elle se détourna un instant, apercevant l'enfant qu'elle avait sauvé un peu plus tôt. Elle semblait la reconnaître puisqu'elle lui fit un petit signe de la main accompagné d'un sourire timide alors qu'elle partait dans les bras de sa maman. La chanteuse lui rendit son sourire ainsi que son signe de main.

-Vous vous êtes sûrement dit que je ne m'implique pas assez alors que je suis peut-être capable de me battre comme vous. Mais il y a d'autres façons de s'impliquer. Et chanter... c'est ma façon à moi de le faire.

Elle se retourna une dernière fois vers elle et lui adressa un sourire pour la première fois. Un sourire presque désolé.

-Une chanson de temps en temps, ça ne fait pas de mal. Surtout en ces temps difficiles.

La chanteuse replaça une mèche de cheveux derrière son oreille, puis poursuivit.

-Pour ce qui est de me restaurer... Vous connaissez un endroit sympathique pour ça ?

layout by me



[HRP: je suis terriblement désolée pour cette attente, j'espère que ma rep te convient ;w;][/color]


Lantana chante pour vous en #ff9999

In a darkened sky, black smoke dances. But where does it vanished to?



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Chanteuse en détresse. [PV Sélès]   Aujourd'hui à 3:24:32

Revenir en haut Aller en bas
 

Chanteuse en détresse. [PV Sélès]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Songe du jour : peut-être une âme en détresse [Pv Xalina]
» Jeune Maîtresse du Savoir cherche .....
» Loria [Grande Prêtresse]
» 2 petits vieux en détresse-sauvés
» Xalith Vyk'zlade [Haute-Prêtresse] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Judgement Day :: Continent Ouest :: Corel Nord-