RemonterDescendre



 

Partagez | .
 

 Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Tifa Lockheart
Administratrice

Messages : 1343
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 23
Localisation : Du côté de chez Swan ♪

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 25 ans
• More:

MessageSujet: Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]   Ven 6 Juin - 13:36:13




Tifa Lockheart

~You can have my light~



    Le soir était tombé sur Edge et le soleil emporta avec lui la plupart des clients du Septième Ciel. C'était le genre de soir très calme, où, pour une raison obscure, les gens préféraient rester chez eux à méditer sur le sors de la planète en ces jours sombres. La jolie barmaid faisait du rangement dans son bar. Il n'était pas si tard, mais les enfants étaient couchés et le dernier client venait de partir. Elle nettoya alors son comptoir et chacune des tables avant d'y percher les chaises pour pouvoir passer le balais et la serpillière. C'était là une tâche habituelle qui faisait parti de son quotidien, rien d'extraordinaire … mais cette fois, elle ne le faisait pas vraiment dans la bonne humeur. Ce n'était pas tâche qui l'agaçait, non, en réalité, mademoiselle Lockheart était contrariée pour une toute autre raison … ça c'était passé quelques heures plus tôt, mais elle ne l'avait toujours pas digéré. Ils ne s'étaient pas vraiment adressé la parole depuis, il faut dire que Tifa faisait peur quand son visage était ainsi fermé, alors son colocataire avait de quoi y réfléchir à deux fois avant de l'aborder. Le pire restait encore à venir, car ils n'avaient pas encore mangé. Et quand Tifa Lockheart est contrariée, Tifa Lockheart cuisine salée …

    Voilà toute l'histoire : un inconnu vêtu de rouge était venu leur rendre visite. Enfin, cette visite n'avait rien de personnel, mais le voyageur un peu suspect était en quêtes d'informations sur les événements récents. Les morts revenaient à la vie apparemment, mais jusque-là, ça n'avait apporté rien de bon à la résistance. Pour le moment, la seule chose qui leur faisait penser que la planète recrachait les âmes, c'était le retour bien suspect de Deepground, qui pourtant été considéré comme anéanti il y a deux ans. Maintenant, leur retour datait pas mal, c'était un fait avéré … mais le cuir rouge, qui n'était autre que Genesis Rhapsodos, semblait déjà convaincu que Sephiroth était revenu lui aussi, ainsi qu'un certain Angeal, qui était leur camarade commun. C'était une nouvelle qui inquiétait déjà beaucoup de monde, en vu de ce qu'il se passait au nord, tout le monde redoutait que ça soit bien lui et Jenova … Mais on s'accrochait à l'espoir de ne pas les avoir encore vu, considérant alors que l'on n'avait pas assez de preuve tangible pour l'assurer. Mais voilà, il était bien suspect ce Genesis Rhapsodos, venant demander de l'aide sans cacher son mépris de la résistance, ni son souhait de garder ses activités secrètes. Ce n'était pas louche, ça ? La dessus, Cloud était arrivé, et si Tifa avait tenté d'aider le cuir rouge tout en l'éloignant de leurs propres activités, Cloud s'était emballé à l'évocation de Zack et avait sauté sur l'occasion. Elle voulait bien comprendre sa réaction vis à vis de Zack, mais était-ce des manières à avoir envers son amie d'enfance ? Celle qui lui faisait à mangé tous les jours et des bons petits gâteaux pour son anniversaire ? Cloud n'avait pas seulement rejeté l'idée de Tifa sans même lui adresser un mot ou un regard, il avait carrément déchirer la carte qu'elle voulait confier au cuir rouge juste sous son nez. Comme ça. Comme si elle n'était qu'un meuble un peu trop encombrant ! Elle ne l'aurait pas si mal prit qu'il tienne à chercher Zack et à aider Genesis lui même, si seulement il lui avait juste expliqué en quelques mots. Elle n'était pas bête, elle aurait comprit, elle aurait accepté … Mais là, c'était ses sales manières qu'elle n'avait pas apprécié, et ses petits poings sur ses hanches l'avait très bien exprimé.

    C'est ainsi, que notre adorable patronne du Septième Ciel s'était mise à bouder farouchement. Elle était gentille, attentionnée, compréhensive et tout et tout … Mais attention à ne pas pousser le chocobo dans les orties non plus ! Elle avait son petit caractère tout de même et ça, tous ses camarades le savaient. Tout le monde redoutait la colère de Tifa Lockheart, surtout au moment du repas … et surtout Cloud. Le brave chocobo avait fait de son mieux pour se faire pardonner discrètement, aidant Tifa dans ses tâches au bar sans oser vraiment lui parler. Il était de bonne volonté et son adorable frimousse avait vite fait de la faire craquer habituellement. Mais là, elle avait peur, bien trop peur pour être miséricordieuse. Elle avait pris ce geste pour un ''je vais encore me casser et t'as rien à redire là-dessus alors tais-toi''. Oui. Tifa craignait que Cloud ne reparte sans prévenir et sans plus donner de nouvelle, comme il y a trois ans, lorsqu'il avait fuis la maison pour cacher sa géostigma … Quelle sang d'encre elle s'était fait ! Et puis en parlant de géostigma, il y avait tellement de maladies graves qui avait refait surface partout dans le monde ! Elle avait tellement peur que Cloud continue de voyager pour ses livraisons à cause de ça … Enfin, elle ne pouvait pas non plus se montrer trop castratrice.

    La jolie brune contrariée se dirigea vers la cuisine, une fois que tout était fini en salle et commença à préparer le repas. Ça serait un peu de poulet à la crème et aux champignons accompagner de riz mais bien sûr, le tout risquait d'être généreusement salé … Elle mit à feu doux pour laisser le tout cuir tranquillement avant de se diriger justement vers le placard à épice pour s’emparer du sel et du poivre. Cloud. Si tu tiens à ton cardio, c'est le moment d'agir … Il ne faudrait pas que tu boudes la nourriture de Tifa en plus de ça, là, tu risquerais de signer ton arrêt de mort !

©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia édit' by Nika



Promise beyond the stars:
 


Dernière édition par Tifa Lockheart le Ven 6 Juin - 17:47:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/ http://ff-judgement-day.forumactif.org/t49-tifa-s-diary http://ff-judgement-day.forumactif.org/t34-l-ardoise-du-7th-heaven
Cloud Strife


Messages : 215
Date d'inscription : 23/05/2014
Age : 23
Localisation : Sur la Planète

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 26 ans
• More:

MessageSujet: Re: Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]   Ven 6 Juin - 16:32:41



Never say NO to Tifa
 



Il y avait de ces journées où tout allait de travers ou plutôt où celui qui voudrait s'en plaindre s'avérerait surtout le responsable des revers qu'il eût à essuyer. Cloud Strife, comme tout individu de sexe masculin avait bien entendu suffisamment d'orgueil et de fierté mal placée pour ne pas réaliser qu'il était aussi responsable que victime de la mauvaise humeur de son amie d'enfance et colocataire. Tifa était aussi la propriétaire du 7th Heaven et l'attitude pour le moins agressive de son compagnon avait effectivement de quoi faire monter la moutarde au nez de la jolie brune. Un peu plus tôt dans la journée, un homme étrange, vêtu d'un cuir rouge et l'air aussi mélancolique que condescendant s'était présenté au bar. Il n'en avait pas fallu davantage pour que le cœur du garçon ne se serrât au point de l'oppresser comme si sa cage thoracique se refermait sur celui-ci. Il ne pouvait s'agir que d'un nouveau revenant sur l'étrange échiquier qui était en train de se constituait : Genesis Rhapsodos. Face à une telle vue, le blond vit aussitôt rouge. N'était-ce pas là celui que Zack et lui traquèrent lorsqu'il travaillait encore pour la Shinra ? Un nouvel ennemi se dressait-il donc devant AVALANCHE et son idéal pour la Planète et ses habitants ? Zack l'avait combattu aussi. C'était donc un ennemi, non ? Et pourtant le rouquin lui avait simplement affirmé rechercher Angeal, le mentor de Zack. Son ami.. Celui qui lui avait sauvé la vie. Pouvait-il avoir ressuscité lui aussi ? Qu'est-ce qu'il pourrait bien lui dire pour Aerith et tout ce qui s'était passé depuis son retour à la Planète trop précipité ? Aussitôt le désir de le retrouver et de s'expliquer le consuma tout entier. Il lui devait bien ça après qu'il lui eut sauvé la vie ! Et Tifa qui se ramenait avec sa fichue carte pour commander des boissons... Mais elle ne voyait pas qu'ils parlaient de Zack ? Qu'ils auraient peut-être bientôt enfin un allié de poids et qu'elle ne serrait plus obligée de se surmenée ainsi et de se mettre autant en danger ? Sur le coup de l'émotion, le jeune homme avait saisi le menu pour le déchirer vivement et l'exiler de ces retrouvailles entre déserteurs du SOLDAT.

...
Pendant tout le reste de la journée, Cloud n'avait pas osé reparler à son amie et ne cessait de redoubler d'effort pour lui épargner un excès de travail, bien qu'elle y fût parfaitement accoutumée. Il prenait également soin de ne pas lui adresser directement la parole ou de reparler de ce qui s'était passé. Leurs propos restèrent très brefs et professionnels, se limitant à l'énoncer des commandes, rien de bien passionnant. Le jeune homme était particulièrement conscient d'être allé trop loin et ne savait plus vraiment comment se rattraper. Ce genre de situation le dépassait toujours avec une rapidité et une facilité déconcertante. Une fois le travail terminé, il s'était aussitôt éclipsé afin d'entretenir sa moto, après un dernier regard désolé sur la propriétaire de l'établissement. Il aurait pu arrivé derrière elle, la prendre dans ses bras, s'excuser et essuyer un coup ou deux pour régler la situation. Mais, sans être un couard, il n'osa pas s'étendre sur une matière qu'il maîtrisait bien peu. Peut-être lui faudrait-il s'en aller quelques temps ou juste pour une petite ronde autour d'Edge, tuer quelques monstres, se défouler, laisser le temps à chacun d'oublier l'incident. C'était en tout cas la meilleure solution qu'il trouvât lorsqu'il entendit du bruit dans la cuisine. Tifa devait très certainement préparer le repas. Il lui faudrait peut-être la prévenir qu'il comptait s'absenter, sinon, elle serait encore plus fâchée de gaspiller de la nourriture. La jolie brune semblait détester par dessus tout que les restes pussent envahir tous les étages du réfrigérateur.

Cloud se dirigea alors, presque à reculons dans la cuisine où sa colocataire se trouvait effectivement. Ses gestes avaient l'air plus brusque que d'habitude tandis qu'il pouvait sentir les effluves de poivre dans l'air. Ça piquait aux yeux quand même... Comment pouvait-elle aimer cuisiner à ce point ? Il n'osait pas vraiment l'interrompre dans une activité où elle avait l'air plus que concentrée. La proximité d'objets contondants ne l'incitait pas plus à prendre la parole. Le morceau de poulet avait été découpé avec une sauvagerie qui avait de quoi inquiéter. « Tifa ? se risqua-t-il finalement à dire avant de se décomposer dans ce qui pouvait se rapprocher à une espèce de marmonnement confus et honteux, Euh... je.. euh.. crois que je... vais aller... faire un tour.. dehors.. » Il aurait été tellement plus simple de s'excuser, de coller des mots à ce qu'il ressentait au fond de son cœur, mais cela semblait dépasser son domaine de compétences. Si les hommes n'aimaient pas parler d'amour ou se repentir, Cloud, lui, ne savait tout simplement pas le faire.

made by lizzou – icons & gif by tumblr


Dernière édition par Cloud Strife le Ven 6 Juin - 17:53:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tifa Lockheart
Administratrice

Messages : 1343
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 23
Localisation : Du côté de chez Swan ♪

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 25 ans
• More:

MessageSujet: Re: Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]   Ven 6 Juin - 17:28:01




Tifa Lockheart

~You can have my light~



    Tous à couvert, Tifa vient de mettre les poings sur ses hanches ! Elle était là, tranquillement en train de cuisiner, sage. Enfin sage … Non, pas sage du tout, elle était contrariée, mais pas encore furieuse. On pouvait déjà profiter des effluves poivrées et salées de sa popote, mais ça aurait pu rester raisonnable et encore mangeable au goût de quelqu'un qui aime les plats relevés … Mais là, il n'y avait plus vraiment d'espoir que ce pauvre poulet soit consommable, si vous lui laissiez la salière à porté de main. En effet, alors qu'elle se donnait la peine de préparer un dîner pour deux après une journée de travail quelque peu éprouvante, voilà que monsieur Cloud Strife prévenait au dernier moment qu'il ne serait pas de la parti. Elle détestait ça, vraiment, ce n'est pas correcte. Et oui monsieur chocobo, on ne prévient pas au dernier moment une Tifa en colère qu'on ne mange pas à la maison. Ça – ne – se – fait – pas.

    Lorsqu'il lui annonça la chose, elle se retourna donc vers lui, sourcils froncés, regard à vif, pour planter ses poings sur ses hanches, avec ce petit claquement de talon qu'elle était la seule à maîtriser et que tout le monde redoutait … En fait, c'était plutôt adorable de la voir faire ça, mais ce n'était généralement pas bon signe de la voir aussi contrariée. Vous voulez savoir ce qui était encore moins bon signe ? C'était cet énorme couteau de cuisine sur son plan de travail, juste à côté d'elle ! Bien sûr, Tifa n'était pas du genre à commettre un crime passionnelle, elle aimait bien trop son chocobo pour lui faire du mal … Mais c'est parce qu'elle l'aimait beaucoup qu'elle pouvait parfois se montrer susceptible et implacable.

    –Quoi, maintenant ?  Rétorqua-t-elle avec un petit air excédé. J'ai préparé le repas. 

    Cours, Cloud Strife, cours aussi loin que possible … Enfin le soucis, c'est que s'il osait faire cela, ce n'était plus la peine de revenir, au risque de retrouver des pièges à souris partout dans sa chambre et dans son lit. Oui, elle en était bien capable ! Elle en avait mis une fois dans le placard à petits gâteaux, pour surprendre le coupable de leur disparition systématique. Résultat ? Sans grande surprise, c'était Barret, la grosse souris responsable de la pénurie de petits gâteaux. Enfin, elle était persuadée qu'il n'était pas le seule à faire main basse sur la réserve, mais ça avait servit d'exemple pour les autres.

    Décidément contrariée, la jolie brune lui tourna sèchement le dos pour rajouter un peu – beaucoup – de sel et de poivre dans sa préparation, dépassant ainsi le point de non-retour. Elle attrapa alors son grand couteau menaçant et entreprit de découper un peu de pain avec fermeté, laissant l'imagination du témoin travailler sur ce qu'elle pourrait découper à la place de cette pauvre miche.

    – Et tu comptes rentrer cette fois ? 

    Bon, ça, ce n'était pas très gentil. Faire allusion à un événement aussi lointain que la désertion de ce saligot il y a maintenant quelques années, c'était assez bas. Enfin, elle ne l'avait pas évoquer directement, mais ça voulait tout dire. Elle se montrait plutôt acerbe, mais ce n'était que parce qu'elle avait peur, oui, elle était même terrorisée à l'idée que Cloud parte comme ça à la recherche d'un fantôme et qu'il ne revienne jamais … Elle voulait bien accepter que Zack soit important pour Cloud, elle l'avait déjà accepté, comme pour Aerith. Elle trouvait cela normal qu'il fasse son possible pour les retrouver, mais ils n'avaient aucune preuve qu'ils étaient bel et bien miraculeusement revenu. Il ne pouvait pas abandonner sa famille pour cela …

    Elle disposa les tranches de pains dans une petite corbeille, ses gestes semblaient excédés, mais le plus beau lorsque Tifa était énervée, c'est qu'elle gardait toujours quelque chose de doux. Elle avait beau se faire sévère, elle avait beau être en colère ou même hors d'elle, sa voix ne manifestait tout cela qu'avec une certaine modération, comme si son ton servait à peser chacun de ses mots. Cela ne l'empêchait pas de faire peur, mais le ton et la douceur qui restait constamment dans son timbre de voix vous laissez l'impression qu'elle voulait constamment dire ''tu m'énerves petit con mais je t'aime quand même''. C'était un procédé assez spéciale, il fallait le vivre pour le croire et le comprendre, mais une Tifa énervée semblait rester malgré tout attentionnée.

©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia édit' by Nika



Promise beyond the stars:
 


Dernière édition par Tifa Lockheart le Ven 6 Juin - 20:38:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/ http://ff-judgement-day.forumactif.org/t49-tifa-s-diary http://ff-judgement-day.forumactif.org/t34-l-ardoise-du-7th-heaven
Cloud Strife


Messages : 215
Date d'inscription : 23/05/2014
Age : 23
Localisation : Sur la Planète

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 26 ans
• More:

MessageSujet: Re: Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]   Ven 6 Juin - 19:23:39



Never say NO to Tifa
 



Cloud fit un pas ou deux en arrière. Tifa lui avait répondu avec un ton particulièrement sec, comme si l'air ambiant aussi poivré que salé avait affecté le timbre de sa voix habituellement si douce. Force était de reconnaître qu'elle gardait tout de même un certaine douceur au bout des lèvres ce qui ne faisait que a rendre plus inquiétante. La gérante du 7th Heaven avait le don de mesurer sa colère en gardant un parler avenant, plus ou moins bien. Le blond qui la connaissait depuis l'enfance où, avant de devenir vraiment son ami il se plaisait à l'espionner, avait très bien assimilé cette partie de la jolie brune. Ses gestes brusques suffisaient à imposer le respect. Elle découpait en tranches avec une certaine fureur le pain qui n'avait rien demandait à personne. Il serait certainement des plus mal venus à cet instant de préciser que Cloud ne mangeait que très rarement des tartines pour accompagner son repas.. La lame aurait sans doute finit ailleurs que dans la mie encore tendre du pain de la veille. « Écoute..., tenta-t-il d'articuler pour éviter que les choses ne dégénérassent pas plus qu'elles ne l'étaient déjà. »

Mais Tifa n'entendait pas ou ne voulait pas entendre. Ses mots d'ailleurs demeuraient des plus sévères. Le peu qu'elle lui dit ensuite semblait savamment dosé pour devenir blessant. « Et tu comptes rentrer cette fois ? lui avait-elle demandé avec une certaine indolence devant un Cloud estomaqué qui aurait, sur le coup, plus d'une raison de fuir à nouveau. » Ces mots vinrent se planter en tout cas se planter tout droit dans son cœur. Cette simple question était bien lourde de sens après tout. Le blond en était tout à fait conscient. La jolie brune lui relançait en pleine face la fois où, atteint de géostimates, il s'était exilé un peu pour faire le point sur son existence, entre autre. Pire, cette seule phrase sonnait également, non plus comme un simple souvenir qu'il aurait préféré perdu dans un recoin de sa mémoire inactive, mais comme un véritable reproche. La sentence était irrévocable. Il les avait abandonné, elle et les enfants et elle ne lui faisait plus confiance depuis. Vraiment ? Si son amie n'avait plus confiance en lui alors que lui passait son temps à douter de lui, comment ferait-il ? Les lèvres du jeune homme tremblaient à présent. Ses yeux et sa gorge lui piquaient, sans doute à cause du poivre trop présent dans l'air. Cloud serra les poings et prit son courage à deux mains pour vomir sa rancœur.

« Tu.. Tu es injuste, Tifa ! s'exclama-t-il sur un ton aussi blessé que fâché. Tu penses vraiment que je vais t'aban.. vous abandonner... après tout ça ?! Tu me prends vraiment pour ce genre de personne ?! Tout ça pour un poulet ? On passe notre temps à sauver la Planète et tu me fais une scène pour un poulet ?! »

Il s'était rapproché d'elle sans faire attention. Besoin de contact. Il aurait bien voulu la prendre dans ses bras et céder à la rage trop longtemps emmagasinée et la secouer pour qu'elle cessât d'être aussi.. injuste, d'avoir aussi mauvais caractère que lui sur le coup, elle qui habituellement était d'un tempérament des plus agréables à vivre. Il bougonna en regardant le poulet en train de brûler littéralement dans sa poêle : « Il est brûlé en plus ton poulet, d'abord... »

L'orage passait aussi vite qu'il n'était survenu. Il regarda désolé le repas du soir. Noir, même la tonne de sel et de poivre qui l'enveloppait s'était transformé en un espèce de boue noirâtre. Et quelle odeur ! Il soupira. Ce n'était pas dans les habitudes de Tifa de louper un plat à ce point, sauf si elle était suffisamment tracassée ou vexée pour arriver vers ces extrêmes. « Je peux aller chercher un truc au snack du coin, tu sais... Sinon, je n'ai pas très faim de toute façon... » Il n'avait nullement envie de manger cette chair blanche devenue aussi sombre que le fond d'un volcan lui-même. Le jeune aurait bien posé une main hésitante mais rassurante sur le bras de son amie, quitte à ce qu'elle le repousse brutalement, mais il n'osa pas, bien entendu. Il s'énervait rarement et cette même journée l'avait vu au moins deux fois s'en prendre injustement à Tifa. Quelque chose ne devait vraiment pas tourné rond chez lui. C'était comme si il n'était pas lui-même depuis qu'il avait appris qu'Aerith ou Zack pussent être revenus d'entre les morts. Il espérait du fond du cœur que ce pût être vrai, mais inconsciemment, il redoutait aussi ces éventuelles retrouvailles tant il se complaisait finalement bien dans son quotidien avec Tifa, disputes et réconciliations incluses.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Tifa Lockheart
Administratrice

Messages : 1343
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 23
Localisation : Du côté de chez Swan ♪

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 25 ans
• More:

MessageSujet: Re: Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]   Ven 6 Juin - 20:34:40




Tifa Lockheart

~You can have my light~



    Injuste ? Oui, elle était injuste, elle s'en rendait bien compte. Elle avait laissé ses craintes prendre le dessus et ses mots avaient dépassé sa pensée … Elle savait bien que Cloud ne les avait pas abandonné par plaisir, juste comme ça, pour voir du pays ! Elle avait compris les raisons de sa fuite et elle ne lui en avait jamais vraiment voulu … Non, ce n'était pas de la rancune, c'était juste de la crainte et de l'inquiétude. C'est juste que parfois, la peur peut rendre agressif, mais ce n'était pas contre lui. Bon d'accord, elle lui en avait peut-être un tout petit peu voulu de ne pas avoir donné de nouvelle, partir c'est une chose, mais ne passer aucun appelle et ne répondre à aucun message en était une autre … Mais même ça, elle lui avait pardonné, parce que ce n'était pas ce qu'il avait fait le plus important, c'est ce que lui-même avait subit … C'était lui, tout de même, le plus à plaindre dans l'histoire, et puis elle ne pouvait pas lui tenir rigueur de son imbécillité. Oui, parce qu'elle le trouvait tout de même un peu stupide de ne pas lui avait fait assez confiance pour lui dire quel mal le rongeait … Elle aurait pu l'aider.

    Mais tout ça, c'était du passé, c'était pardonné et oublié. Elle ne pouvait pas remettre ça comme ça sur le tapis, elle n'avait pas le droit, car c'était effectivement très injuste … Et Tifa ne voulait pas être ce genre de mégère qui vous tiens la grappe avec une petite erreur commise il y a des années. Elle se senti stupide devant les propos de Cloud, qui semblait contrarié qu'elle lui fasse si peu confiance. Pourtant, il n'y avait personne en cette planète qui croyait plus en Cloud que Tifa. Elle le portait très haut en estime, elle était toujours là pour lui et c'est ainsi qu'elle était la mieux placé pour constater à quel point il était devenu fort. Finalement, il n'avait plus vraiment besoin d'elle, si ce n'est pour lui faire à manger … Mais ce n'était pas vraiment une question de besoin utilitaire entre ces deux-là … ils appréciaient simplement la présence de l'autre à leur manière …

    Si le ton était montré d'un coup et que Cloud venait de remettre les idées de son amie en place, cette dernière ne se retrouva pas moins excédé qu'il pense que le cœur du problème était simplement le repas. Avait-il si peu de considération pour elle pour ne pas se rendre compte quand il l'avait blessé ? Bon, elle avait vraiment l'impression d'être une chieuse, là et elle commençait à se dire qu'elle en faisait beaucoup pour si peu.

    – Laisse le poulet en dehors de ça ! Rétorqua-t-elle, avec trop de sérieux pour que ces mots paraisse crédible. Et bien oui, rappelez-vous que certains mots sont à éviter lors d'une discussion sérieuse, et 'poulet' en fait parti.

    Non mais de quelle droit il accusait son poulet, lui ? Il était très bien son poulet ! Il n'avait rien demandé ! Oui, Tifa, il n'avait rien demandé ce pauvre poulet, alors pourquoi tant de haine ? Comme sa remarque avec jeté un drôle de silence, elle jeta un coup d’œil derrière elle pour remarquer la mixture glauque fumant une fumée sombre. Elle se mordit la lèvres inférieur, et se rendit compte qu'ils étaient en train de se disputait pour le poulet alors que le problème était clairement ailleurs. Ils étaient ridicules … Elle se sentait ridicule, elle, en tout cas. Ils chamaillaient comme des gamins, un peu plus et il se tirait les cheveux en se roulant dans la boue … Oh, qu'elle aimerait se rouler dans la boue avec Cloud ! Hop, hop, hop ! Reprenez vos esprits mademoiselle Lockheart, on ne fantasme pas en plein milieu d'une dispute. Oui, je sais, Cloud a peut-être un certain charme quand il se met en colère, mais ce ne sont pas des manière ! Ça – ne – se – fait – pas.

    Elle sembla alors toute embarrassée, le visage bas, les yeux levés vers le blondinet. Le silence n'était perturbé que part   le 'blopblop' rythmé de la tambouille totalement gâchée.  Le bruit rendait d'ailleurs la situation que plus burlesque, alors Tifa coupa le feu d'un geste rapide, toute gênée. Elle se passa la main dans les cheveux pour remettre ses cheveux derrière son oreille et osa finalement ouvrir la bouche.

    – Je n'ai pas très faim non plus.

    Chouette, on passe tout de suite au dessert alors ! Bon d'accord, ce n'était pas trop l'ambiance, j'ai compris, mais en générale, quand un petit couple est en tête en tête et s'avoue qu'ils n'ont pas faim, ça veut tout dire, non ? Comment ça, Cloud et Tifa n'étaient pas un couple ? Comment ça, ce genre de chose n'arrivait pas en plein milieu d'un dispute ? Vous seriez bien surpris ! Mais non, le ton était tout autre. La brune s'était subitement adoucis et tout en évitant le regard de Cloud, elle sentait la honte peser lourd sur elle.

    – Cloud … Je suis désolée, je ne voulais pas dire … enfin. Ne sois pas bête, le repas n'avait rien à voir là-dedans … Elle laissa flotter un nouveau silence. Laisse tombé. Conclut-elle finalement.

    Après ce qu'elle venait de dire, elle se voyait mal se plaindre de nouveau que monsieur n'avait pas été assez attentionnée. Oh non, ça y est, Tifa était devenue une Desperate Housewives. Elle lui tourna alors de nouveau le dos pour examiner le contenue de la poêle. Ça n'avait pas l'air récupérable, mais elle tenta de goûter quand même. Elle eut un vive geste de recule et secoua vivement la tête en lâcha son bien dans l'évier, allant s'emparer d'un verre d'eau pour faire passer cette 'saveur' terrible de salé, de poivré et de cramé. Elle avait tout simplement l'impression de manger du charbon pimenté. Infâme.

©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia édit' by Nika



Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/ http://ff-judgement-day.forumactif.org/t49-tifa-s-diary http://ff-judgement-day.forumactif.org/t34-l-ardoise-du-7th-heaven
Cloud Strife


Messages : 215
Date d'inscription : 23/05/2014
Age : 23
Localisation : Sur la Planète

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 26 ans
• More:

MessageSujet: Re: Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]   Ven 6 Juin - 21:53:52



Never say NO to Tifa
 



Cloud est un boulet et a édité sa propre réponse. Vous aimeriez bien savoir ce qui s'est passé pour que Tifa soit de meilleure humeur, hein ? Bah, à cause de ma boulette, c'est censurée.. Quel dommage ! Y'avait du dossier..

made by lizzou – icons & gif by tumblr


Dernière édition par Cloud Strife le Sam 7 Juin - 1:27:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tifa Lockheart
Administratrice

Messages : 1343
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 23
Localisation : Du côté de chez Swan ♪

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 25 ans
• More:

MessageSujet: Re: Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]   Sam 7 Juin - 0:09:40




Tifa Lockheart

~You can have my light~



    Le contacte de la paume de Cloud contre son poignet la surpris, si bien qu'elle sursauta légèrement en plongeant son regard dans le sien. Ce brave chocobo avait l'art de se faire pardonner n'importe quel écart, juste avec ses grands yeux bleus adorables et sa jolie voix grave et douce qui la faisait fondre dés qu'il prononcer son nom sur ce ton-là. Tout en douceur, le timbre chargée d'attention et de tendresse. Elle le dévisagea calmement, sentant bientôt ses joues s'enflammer. Il n'y avait pas que son regard et sa proximité qui lui faisait cet effet, mais également et surtout le fait qu'elle se sentait bête. Elle boudait pour un simple petit mal entendu, car elle savait au fond d'elle que malgré le geste un peu bourru qu'il avait eut, ce n'était pas contre elle, rien de méchant. Alors oui, elle se sentait bien bête de s'être vexée pour ça et d'avoir autant boudé jusqu'à lui faire une scène. Enfin, tout de même, ça n'avait pas été très gentil de sa part, et elle aurait aimé qu'il reconnaisse tout de suite ses tores ! C'est bien elle ça, tiens. Les gens contrariants ont l'art et la manière de se vexer pour un détails que personne n'a remarqué, et bien sûr, ça les vexe encore plus que personne n'ait vu ce détails ! Pourtant, Tifa n'était pas une personne contrariante d'ordinaire. Quand une fille sortie de nulle part drague ouvertement le garçon don vous êtes amoureuse depuis des années juste sous votre nez et que vous restez là à regarder sans broncher, on peut dire quand même, que vous êtes plutôt arrangeant. Mais Tifa était humaine, et comme tous ceux de sont espèce, elle avait ses hauts et ses bas. La seule chose qui la faisait un peu sortir du lot, c'est qu'elle se remettait souvent en question, chose plutôt rare de nos jours, où les gens ont tendance à rester draper dans leur dignité, même lorsqu'ils ont tore.

    Maintenant, elle s'en voulait. Elle en avait trop fait et voilà que Cloud s'inquiétait. Elle n'aimait pas qu'on s'inquiète pour elle, parce que c'était son rôle à elle de s'inquiétait pour les autres ! Si ont commençait à tout mélanger et à inverser les rôles, on allait pas s'en sortir. Elle ne savait jamais quoi dire dans ce moment là, que faire pour rassurer ses proches. Elle s'efforça alors d'esquisser un bien maigre sourire, comme intimidée, en secouant doucement la tête.

    – Je ne suis pas triste, ça va, je t'assure. Affirma-t-elle avec sincérité.

    Son ami rompit bien vite le contacte, comme deux nouilles qu'ils étaient. Il fit quelques pas vers l'évier pour porter son intérêt sur les restes calcinés qui gisait encore à l'air libre. Ça empestait, mine de rien … Et elle envisageait d'ouvrir la fenêtre quand son ami s'approcha un peu trop des restes radioactif avec une fourchette. Elle écarquilla les yeux en le voyant fait, elle voulu l'arrêter et tendis même la main vers lui pour ce-faire, mais il était déjà trop tard … il venait de commettre l'irréparable. Elle reteint son souffle en plaquant sa main contre sa bouche, le fixant sans ciller, comme s'il était sur le point d'exploser. Il affirma bientôt, envers et contre tout, que le plat était bon. Tifa savait bien que ce n'était pas le cas, elle venait elle-même d'y goûter. Elle eut vraiment peur qu'il ne décide d'en manger plus après cela, et qu'il lui claque entre les mains d'une intoxication alimentaire. Elle aurait gagné le gros lot avec ça ! Elle aurait empoisonné son meilleur ami, celui qu'elle aime tant …

    Heureusement, le blondinet resta raisonnable et mis un terme à son repas ici. Il du d'ailleurs lui aussi aller se rincer la bouche, sous le rire bon enfant de Tifa. Elle le trouvait adorable, Cloud, toujours près à faire des bêtises pour l'impressionner ! Elle ne s'offusqua pas le moins du monde qu'il cède face à l'horrible goût de la mixture, ça aurait été un comble tout de même, pauvre chocobo … Non, ça la touchait beaucoup qu'il ait tenté le tout pour le tout pour la soulager et la faire rire, car ça marchait plutôt bien. Elle avait retrouver le sourire et ses jolies yeux grenat pétillaient de nouveau.

    Le blondinet se tourna alors de nouveau vers elle, le sourire aux lèvres malgré les saveurs infectes qui venaient d'agresser ses papilles. La petite brune se retrouva alors dans les bras de son cher ami d'enfance alors qu'elle ne s'y attendait pas le moins du monde. Elle haussa les sourcils et se raidit sur le coup, alors que ses joues s'enflammaient. Elle ressenti un léger et étrange frisson en sentant les doigts du jeune homme replacer ses cheveux derrière son oreiller, tout en tentant de comprendre les raisons de sa petite crise de tout à l'heure. Bon, c'était un peu agaçant parce qu'il ne voyait toujours pas son erreur par lui même, mais comment lui en tenir rigueur en de pareil circonstance, franchement ? Ah, le fourbe petit Cloud, il savait s'y prendre avec notre petite Tifa.

    – Tout va bien, Cloud. Assura-t-elle.

    Elle n'avait pas envie de se plaindre et de se ridiculiser en disant ''tu as été méchant cet après-midi, tu as déchirés ma carte et tu m'as ignorés !'' parce que plus elle y réfléchissait, plus elle trouvait cela stupide. Alors elle profita un instant du câlin, hésitant longuement à en dire plus. Elle enroula finalement ses bras autour de lui, non sans une grande hésitation, puis avec timidité. Un sourire paisible naquit alors sur ses lèvres délicates, puis elle frotta son front contre l'épaule du blond, comme si elle voulait cacher la honte qui paraissait sur son visage. Il faisait chaud ici. Elle aurait vraiment dû ouvrir cette fenêtre plus tôt.

    – J'étais contrariée … à cause de cet après midi. Avoua-t-elle finalement, en espérant que cela suffirait à faire comprendre de quoi elle parlait. Mais c'est stupide, excuse-moi.

    Elle n'osa pas plus insister, même si le fond de tout ça était tout de même qu'elle aurait aimé qu'il lui en parle, qu'il lui dise simplement qu'il tenait à s'occuper de cet affaire concernant Zack plutôt que de renvoyer Genesis vers un détective privé et ne plus jamais entendre parlé de lui. Ce n'était pourtant pas compliqué …

©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia édit' by Nika



Promise beyond the stars:
 


Dernière édition par Tifa Lockheart le Sam 7 Juin - 10:43:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/ http://ff-judgement-day.forumactif.org/t49-tifa-s-diary http://ff-judgement-day.forumactif.org/t34-l-ardoise-du-7th-heaven
Cloud Strife


Messages : 215
Date d'inscription : 23/05/2014
Age : 23
Localisation : Sur la Planète

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 26 ans
• More:

MessageSujet: Re: Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]   Sam 7 Juin - 1:10:55



Never say NO to Tifa
 



Après réflexion s'était peut-être le petit rire de Tifa qui se laissait envahir par la bonne humeur qui l'avait finalement poussé dans ses bras. La jeune femme paraissait avoir oublier ses désirs meurtriers. Cloud, bien qu'il ne fût pas très à l'aise dans ce genre d'accolade n'avait pu s'empêcher lui-même de rire à son tour. Ce plat était tellement infect. Non sérieusement, elle comptait vraiment leur faire manger ça s'il n'avait pas protesté quelques minutes auparavant ? Le cœur du garçon cognait dans sa poitrine alors qu'il sentait contre lui les formes de son amie pressées légèrement contre les siennes. Le moment serait presque romantique si le blond ne la savait pas tracassée en réalité. Et cette odeur... ça lui agressait véritablement les narines.. Il écouta toutefois avec calme et sang froid son amie se confier, un peu. Ils se ressemblaient plus qu'ils en avaient l'air. Cloud comme Tifa ne voulait pas avouer avoir besoin d'aide et pourtant ils avaient tous les deux besoin l'un de l'autre pour se sentir entier. Le jeune homme n'oubliait pas que c'était grâce à elle qu'il avait, entre autre, retrouvé ses précieux souvenirs et son identité. Elle en avait déjà tant fait. Il aimerait tant la ménager et lui offrir un monde où il faudrait bon vivre et où la vie n'aurait rien à voir avec la lutte pour la survie qu'ils connaissaient actuellement. Dans cet idéal, ils fonderaient une vraie famille du coup, non ? Ce serait sans risque de voir les êtres chers disparaître à nouveau... Il la serra un peu plus fort. Que ferait-il sans elle et son caractère bien trempée ?

La jolie brune était troublée à cause de ce qui s'était passé durant l'après-midi, lorsqu'il l'avait repoussée et même déchirée sa carte pour pouvoir s'entretenir seul avec l'ancien SOLDAT Genesis. C'était dans l'espoir d'en apprendre un peu sur Zack et son hypothétique retour sur la terre ferme, mais, après réflexion, Cloud convenait volontiers qu'il avait mal agi. Il voulait s'accrocher à un passé qui n'était plus et qui, s'il ressurgissait aurait bien changé à cause de ce que le mercenaire avait bien pu accomplir jusque là. Les gens changeaient, c'était un fait. Tifa restait son point de repère et il n'aurait pas du. Point. « Ah ! C'était donc bien ça.., répondit-il avec douceur en respirant le doux parfum des cheveux de son amie comme pour fuir les effluves toxiques de la cuisine, C'est pas stupide... Tifa.. Je.. Excuse-moi.. Je n'aurais pas du agir comme ça.. C'est tout. Je ne sais même pas pourquoi j'ai fait ça. »

Avouer ses torts n'étaient pas quelque chose de facile pour tout homme à l'ego suffisamment élevé et, bien que touchant, le garçon n'en restait pas moins un ancien milicien de la Shinra pour qui il était difficile d'avouer ses torts. Les enfants étaient bien plus malins que lui. Ils avaient couverts de douces attention leur tutrice avant de monter se coucher de bonne heure et éviter ainsi l'ouragan. La tempête apaisée devenait une brise légère et bien agréable, comme une caresse sur le bout des lèvres. Seul l'odeur du festin infernal gâchait ce moment. Cloud ne pouvant plus rompit l'étreinte pour ouvrir une des fenêtres et respirer l'air froid de la nuit. Il rit doucement en voyant la fumée noirâtre s'échapper de leur doux logis. « Et du coup tu en as raté le poulet. Je n'aimerais pas être à sa place. On aurait dit un chocobo noir, sans les plumes, sans la tête. Enfin sans rien en fait. Ça ressemblait vraiment à rien en fait. Pauvre poulet, la taquina-t-il bien volontiers. » C'était surtout un bon prétexte pour fuir une situation où il devrait encore se multiplier en excuses.

Il eut soudain une idée qu'il trouva des plus fabuleuses, non pas parce que se fut la sienne, mais parce qu'elle lui était venue aussi facilement qu'elle ne pouvait qu'être bonne. « Viens ! fit-il, un large sourire aux lèvres et en s'empara du bras de Tifa sans aucune peur désormais, comme lorsqu'ils étaient enfants et où les choses étaient peut-être plus faciles. Les désirs refoulés n'existaient pas encore dans les cœurs purs des gosses de Nibelheim. Il ne cessa de lui sourire pour la rassurer et l'entraîna à l'étage. Elle pouvait protester tant qu'elle voudrait, il était borné dans son idée et ne la lâcherait pas tant qu'il n'aura pas atteint son objectif. Ils entrèrent alors dans la chambre de la demoiselle. Les joues du jeune homme devinrent naturellement d'un rouge vif des plus pudiques alors qu'il se rappelait l'avoir déjà fait dans leur village natal.. Il libéra sa main de la sienne et s'approcha du lit de son amie qu'il contourna lentement afin d'atteindre la large fenêtre qu'il ouvrit pour se glisser à l'extérieur. L'escalade n'était pas bien difficile et bientôt il fut sur le toit. Ils avaient connu bien pire lorsqu'ils avaient du gravir la falaise glacée du continent Nord après tout ! Il l'appela à nouveau avec entrain : « Allez viens Tifa ! »

Malgré la pollution qui rodait au-dessus des ruines de Midgar, il avait l'impression de voir dans le ciel de la nouvelle Edge les étoiles qui avaient prédit son départ de Nibelheim. Son cœur battait encore plus fort que cette fameuse nuit où Tifa l'avait rejoint sur le château d'eau. C'était sans doute un de ses meilleurs souvenirs.. Ça l'était assurément.

made by lizzou – icons & gif by tumblr



Merci Tifa <3
Revenir en haut Aller en bas
Tifa Lockheart
Administratrice

Messages : 1343
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 23
Localisation : Du côté de chez Swan ♪

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 25 ans
• More:

MessageSujet: Re: Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]   Sam 7 Juin - 11:23:10




Tifa Lockheart

~You can have my light~



    Pour le coup, on peut dire qu'elle s'en fichait pas mal de ses excuses. Là, elle était dans les bras de l'homme qu'elle aimait, elle ne pouvait pas plus être au centre de son attention, alors que demander de plus ? Et vu avec quelle tendresse il l'étreignait, elle pas faire la fine bouche et l'embêter avec de telles broutilles ! Oui, Tifa peut être une créature redoutable, mais un petit câlin suffisait largement à l’apaiser, on ne pouvait pas faire meilleurs excuses. Elles se sentait ridicule, mais l'avantage, c'est qu'elle pouvait se cacher contre son ami, tel un chaton qui vient de faire une bêtise et se frotte à vous d'un air innocent.

    Le blond tenta alors de la rassurer, mais elle n'y prêta que peu d'attention, bien trop occupée à profiter de cette étreinte si rare. Hélas, les meilleurs chose on une fin, et son ami d'enfance bien aimé mit finalement un terme à cet instant précieux pour aller ouvrir la fenêtre et critiquer son poulet. Elle était de nouveau de bonne humeur, alors elle ne prit pas mal du tout, cela la fit même sourire et lui arracha un léger ricanement. Pauvre poulet, en effet … C'était triste de gâcher de la nourriture, Tifa n'aimait vraiment pas ça. Figurez-vous d'ailleurs qu'elle commençait à culpabiliser pour. Elle pensait à cette pauvre volaille qui était morte pour rien et à tous ces gens affamaient qui courait les rues et qui aurait bien aimé l'avoir, ce repas. C'était le genre de petites boulette insignifiante qui l'empêcher de dormir le soir … Non, non, je n’exagère pas, elle pense tellement à l'étendu de ses petites erreurs qu'elle s'en mord les doigts toutes la nuit. Je vous laisse imaginer les insomnies quand elle se met à penser à Aerith ou à tous les gens qui sont mort à cause d'eux ces dernières années.

    Elle mit cependant la culpabilité de côté pour le moment pour juger son ami d'un air fausse réprobateur. Elle ne pouvait cacher son demi sourire amusé, ce qui la décrédibilisait pas mal … Mais de toute façon, ce n'était pas son but que d'être sérieuse. Elle planta ses poings sur hanche pour avoir l'air faussement contrariée.

    – Modère tes propos quand tu parles de ma cuisine, Cloud Strife, le poulet ça pourrait très bien être vraiment toi la prochaine fois. Menaça-t-elle.

    Oui, elle cuisinerait bien Cloud aux petits oignons avec quelques pommes de terre sautées, ça devrait être un délice. Ça donnerait presque faim dit donc. Mais pas le temps de saliver sur le potentiel gustatif de son ami, car ce dernier venait d'être illuminer d'une petite ampoule au dessus de sa tête. Sans expliquer quoi que ce soit, il l'attrapa par le bras et la traîna jusqu'à l'étage. La pauvre Tifa ne comprenait rien mais elle resta discrète, n'osant pas poser de question de peur de réveiller les enfants. Elle se retrouva alors dans sa chambre avec Cloud. Cloud qui venait de la traîner dans sa chambre à elle. Pourquoi ? Que ce passe-t-il ici ? Quoi, quoi, quoi ? L'esprit de la pauvre barmaid s'emballait déjà alors que Cloud s'approchait de son lit. Ohlala, qu'allait-il se passer là ? Qu'était-il en train de se passer ? Cloud voulait faire la sieste avec elle ? Non, non, retire-toi cette idée de la tête Tifa, vite, allez ! Trop tard, ses joues s'était déjà enflammé.

    Elle eut le temps de se faire un tas de film avant que le blond n’atteigne finalement la fenêtre pour l'ouvrir, avec sa bouille de sale gosse et son petit sourire joueur. Il avait cet éclat dans les yeux, lorsqu'il venait d'avoir une idée brillante pour s'amuser. Tifa resta immobile, spectatrice de ce simple petit spectacle qu'elle aimait toujours voir. Quoi de plus beau en ce monde que le sourire de la personne que vous aimez ? Le chocobo disparut bientôt part la fenêtre et Tifa s'en rapprocha alors rapidement pour s'assurer qu'il n'allait pas tomber.

    – Cloud ? S'enquit-elle doucement.
    « Allez viens Tifa ! »

    Elle se pencha par la fenêtre pour apercevoir un bout de touffe blonde et n'hésita pas longtemps avant d'aller le rejoindre. Elle escalada avec souplesse jusqu'au toit, elle n'avait pas perdu de son agilité de petit singe qui grimpe partout ! Il faut dire qu'on entretenait sa forme ici, au Septième Ciel, vu tous les combats qu'ils avaient et auront encore à mener, il fallait mieux toujours entretenir ses conditions physique. Elle se hissa jusqu'au sommet du toit pour venir s'installer aux côtés de son ami.

    – Qu'est-ce qui t'as donné la soudaine envie de grimper là-haut ? Demanda-t-elle, amusée.

    On pouvait constater avec une grande et pitoyable ironie que les deux amis venaient de grimper au Septième Ciel … Enfin, sur le Septième Ciel, pour être plus précis et moins ambigu. Une fois installé, la brune leva les yeux vers le ciel. Dans ce quartier, il n'y avait pas de lampadaire, aucune lumière artificielle pour venir polluer la vue sur le firmament étoilé et pour une fois, les nuages semblaient s'en être allé. Des milliers de petites lumières décorait le ciel, et ce ne fut pas sans leur rappeler de nombreux souvenir. Le soir de leur promesse, mais aussi la veille de leur 'dernier combat' contre Sephiroth, il y a cinq ans. Un sourire paisible habilla les lèvres de la jolie barmaid, qui ne se lasserait jamais de la vue du ciel. Ce genre de spectacle simple avait le don de la détendre et de la décharger de tous ses doutes. Les problèmes qui secouaient la planète lui semblait loin dans des instants comme celui-ci.

    – On dirait que le ciel est toujours en ordre, lui.

    Quand on voyait dans quelle chaos était plongé la planète, c'était toujours rassurant de voir que le ciel, lui, n'avait pas changé et restait imperturbable. Cela leur donnait un semblant d'impression de stabilité.

©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia édit' by Nika



Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/ http://ff-judgement-day.forumactif.org/t49-tifa-s-diary http://ff-judgement-day.forumactif.org/t34-l-ardoise-du-7th-heaven
Cloud Strife


Messages : 215
Date d'inscription : 23/05/2014
Age : 23
Localisation : Sur la Planète

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 26 ans
• More:

MessageSujet: Re: Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]   Dim 8 Juin - 0:19:02



Never say NO to Tifa
 



La bonne humeur autant que le chagrin et la colère était aussi communicative voire plus forte. Ce monde avait bien une chance de sortir du désespoir dans lequel il se morfondait replié sur lui-même. Même le blond semblait s'ouvrir à des instants plus doux auprès de son amie d'enfance alors qu'il s'était amusé à la railler un peu à cause de sa cuisine. Et la magie avait opéré. Tifa avait posé ses poings sur ses hanches pour le gourmander gentiment, se laissant elle aussi pénétré par le rire qui finit de sortir joyeusement de ses lèvres entrouvertes et souriantes. Comme elle était belle comme ça ! Le cœur du jeune homme accueillait avec joie ce revirement de situation. C'était alors qu'il avait eu l'impression que le ciel l'appelait pour être à nouveau témoin de leurs tendres ébats. Cloud avait alors saisi avec malice le bras de Tifa pour l'entraîner à l'étage où, une fois dans sa chambre, il avait entrepris de monter sur le toit où la jolie brune le rejoignit bien volontiers mais l'air un peu inquiet.

La barmaid lui demanda alors, non sans un certain amusement, ce qui pouvait bien lui prendre de vouloir ainsi se percher aussi en hauteur. Sa question fut accompagnée par un petit rire du blond tandis que le bleu de ses yeux la dévorait littéralement du regard. Elle avait de beaux yeux, elle ! Ils étaient naturels et tellement expressifs. Sous la voûte céleste, Cloud se retrouvait en réalité face à deux ciels : celui des étoiles et celui des yeux de Tifa. Il posa sans vraiment réfléchir sa main sur celle de la demoiselle. Ils étaient devenus plus proches que la fois où ils s'étaient faites la promesse de toujours se venir en aide. « Tu te souviens de cette soirée à Nibelheim, pas vrai ? On ne se connaissait pas encore très bien et pourtant on s'était fait une promesse, hein ? murmura-t-il en souriant, le regard perdu dans les étoiles. »

Ses joues étaient en feu alors qu'il cherchait ses mots. C'était toujours la même histoire. Il se sentait toujours prêt à lui avouer ses sentiments pour au final se décomposer au dernier moment. La jeune femme ne pensait pas si bien dire en supposant que seul le ciel pût être en ordre. Au fond de lui, le blond sentait son cœur battre au point d'exploser contre sa cage thoracique. Son sourire rassurant s'estompa alors pour laisser face à une certaine contrariété. Comment lui dire ? « Je.. euh.., bafouilla-t-il. Tifa ? Je.. veux te faire une.. nouvelle promesse. »

Il faisait clairement référence à son départ de Nibelheim où il lui avait promis de revenir pour elle si elle avait besoin d'aide. Depuis qu'ils s'étaient retrouvés, ils ne s'étaient plus vraiment quittés. Cloud pressa un peu plus la main de son amie comme un moyen de ne pas prendre les jambes à son cou et s'en allait loin une nouvelle fois, face à tant de responsabilités. Il avait l'impression que le poids du monde reposait encore sur ses seules épaules, mais lorsqu'il se retrouvait près de la jeune femme, cela ne le dérangeait pas. Il voulait bien se battre encore et toujours pour l'avenir de Tifa – le leur s'il était chanceux.

« Tifa, je.. quand tout ça sera fini. Je te promets qu'..on prendra du temps pour nous, accoucha-t-il finalement sans réellement exposer explicitement ce qui lui avait trotter dans la tête. »

Il ne savait pas vraiment où tout ça les mènerait ni même si le combat qu'ils menaient toucherait un jour à sa fin, mais il voulait s'offrir ce nouvel objectif, un dénouement heureux vers lequel rêver lors des moments difficiles. Un souvenir sur lequel se raccrocher comme celui qu'il avait évoqué un peu plus tôt et qui l'avait même aidé à ne pas devenir complètement fou. Il baissa la tête, profondément gêné. Le jeune homme ne voyait pas ce qu'il pût ajouter et ne se sentait pas le courage d'affronter le regard de Tifa. Sa seule présence lui suffisait et il savourait chaque seconde passait à ses côtés comme un instant précieux. Que se passerait-il si elle tombait malade et si elle mourrait ? Est-ce qu'il saurait s'occuper des enfants tout seuls ? Il préférait presque que si le destin devait leur jouer un mauvais tour que ce fût contre lui qu'il se dressa. C'était purement égoïste, mais il restait aussi fermement convaincu que Tifa saurait mieux gérer une existence sans lui et poursuivre la lutte pour un meilleur avenir à offrir aux futures générations. Cloud n'avait pas lâché sa main. Ce ne serait peut-être jamais l'heure des adieux après tout ! Il ferait tout pour en tout cas.

made by lizzou – icons & gif by tumblr



Merci Tifa <3
Revenir en haut Aller en bas
Tifa Lockheart
Administratrice

Messages : 1343
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 23
Localisation : Du côté de chez Swan ♪

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 25 ans
• More:

MessageSujet: Re: Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]   Dim 8 Juin - 11:36:16




Tifa Lockheart

~You can have my light~



    Le firmament étoilé suscitait toujours autant d'admiration de la part de la jolie brune qui avait l'impression de redécouvrir les secrets de ces lucioles célestes à chaque fois qu'elle posait les yeux dessus. C'était sans doute la chose qu'elle aimait le plus voir depuis ce monde en déclin, ou presque. Oui, car ce spectacle n'était rien, comparé aux yeux azures de son ami d'enfance, qui reflétaient d'ailleurs bien souvent le ciel. Lorsqu'elle sentit sa main chaude se poser sur la sienne, le palpitant de la demoiselle s'emballa d'un coup. Ses joues s'empourprèrent et elle pria pour que cela ne se voit pas trop dans la pénombre. Elle plongea aussitôt son regard dans celui de Cloud, remarquant alors avec qu'elle grâce les yeux de son ami reflétaient les milles éclats sur fond d'encre du ciel nocturne. Elle ne s'en rendait pas vraiment compte, mais elle souriait avec une grande tendresse, de ces regards qui lui étaient généralement tout réservés et qui étaient si explicites … sauf pour le principale concerné, bien entendu.

    Elle avait beau avoir vingt-cinq ans maintenant et fréquenter Cloud depuis de nombreuses années, elle se sentait toujours bête dans ce genre de situation, comme une adolescente vivant son premier flirt et même pire. D'un sens, Tifa n'était finalement qu'une ado attardée qui vivait toujours son premier flirt … Car il n'y en avait jamais eu d'autre, ô grand jamais. Parce qu'en tant qu'adolescente vivant sa première histoire d'amour, Tifa était une grande romantique, avec un idéal plus immense que l'univers lui-même. L'amour, le vrai, l'unique … Mais elle mettait sans doute trop d'importance à cela, puisqu'au final, c'est ce même amour démesuré qui l'empêchait d'avouer ses sentiments à l'élu de son cœur. C'était stupide, elle en était consciente, elle se sentait vraiment bête … Mais elle avait trop peur, terriblement peur que cela change leur relation. Bien sûr, avouer de telles sentiments allait forcément changer leur relation ! En bien ou en mal, mais cela allait forcément changer … Et voilà si longtemps qu'ils vivaient ainsi qu'elle n'avait finalement peut-être pas envie que cela change d'une quelconque façon. La peur du risque, la spirale infernale de l'échec, l’inhibition, autant de handicapes pour lesquelles personne ne milite et qui gâche pourtant bien des vies !

    « Tu te souviens de cette soirée à Nibelheim, pas vrai ? On ne se connaissait pas encore très bien et pourtant on s'était fait une promesse, hein ? » Dit doucement son ami, les yeux vers le ciel.

    La brune souriait toujours sans le lâcher des yeux. Elle le fixer avec une certaine insistance, comme s'il était la plus belle merveille du monde ou quelque chose de divin, de rare et de précieux. A ses yeux, c'est justement ce qu'il était. Ne voulant cependant pas avoir l'air trop obsédée, elle suivit finalement le regard son ami pour contempler le spectacle qui figurait au dessus de leur tête.

    – Bien sûr que je me souviens. répondit-elle enfin de sa voix douce.

    C'était elle qui avait même dû lui rappeler cette promesse il y a cinq ans, pour le convaincre de rester à ses côtés, au sein d'Avalanche. À l'époque, elle s'était même dit que cela ne signifiait rien pour lui, mais lorsque Cloud redevint Cloud, il lui démontra le contraire. Cette promesse comptait pour eux-deux, même si depuis, Tifa était devenue assez forte pour ne plus avoir besoin d'un héros. La seule chose qui comptait, c'est qu'il soit simplement là, car à présent, elle avait toujours besoin de lui.

    Après une hésitation, le blond annonça alors qu'il voulait lui faire une nouvelle promesse et comme il lui en laissait le temps, la brunette commença à imaginer ce que cela pourrait être. Elle pensa d'abord qu'il allait lui promettre de plus se comporter comme cet après midi, étant donné que l'histoire était encore fraîche … Mais c'était des conditions bien solennelle pour de pareils propos. Elle s'attendait alors à ce qu'il lui promette de ne plus jamais partir, étant donné que c'était sa plus grande crainte. Elle avait alors reposé les yeux sur lui, pendu à ses lèvres alors qu'elle sentait sa main se resserrer un peu plus sur la sienne.

    « Tifa, je.. quand tout ça sera fini. Je te promets qu'..on prendra du temps pour nous.»

    Elle sourit et lui serra la main en retour. Ce n'était pas grand chose, mais pour ces deux là, de telles paroles représentaient beaucoup. C'est vraiment qu'ils ne s'arrêtaient jamais ces deux là, ils passaient leur temps à travailler quand ils n'étaient pas en train de combattre pour la planète, cela ne laissait donc que peu de place pour les loisirs et la détente. Pourtant, Tifa aimerait bien retourner au Gold Saucer avec Cloud, pour profiter des attractions comme il se doit avec lui et les enfants. Costa del sol devait être bien agréable pour des vacances, ça, ils n'avaient pas vraiment eut le temps de goûter aux plaisirs de la plage lors de leur périple. Plus de temps pour eux … oui, c'était une bonne idée. Depuis le temps qu'on la supplier d'enfin ferme son bar quelques temps pour prendre des vacances … Enfin, si le bar fermait prochainement, ça ne serait certainement pas pour des vacances.

    Mais pouvaient-ils seulement espérer que tout cela sera fini un jour ? Ils avaient toujours vécu au cœur des conflits de cette planète, et chaque fois qu'une menaces étaient anéantie, une autre venait prendre sa place … Cette fois, tout ce qui avait pu menacer la planète à travers l'histoire semblait ressurgir pour attaquer de concert … Dans une telle conjoncture,  on était en droit de se dire que tout cela ne finira qu'à l'Omega de toute chose … tant qu'il y aura de la vie et des humains sur cette planète, il y aura des conflits. Voilà le genre de discours bien pessimiste que Tifa n'approuverait jamais. Même s'il lui arrivait d'y penser, elle chassait cela très vite de sa tête pour se convaincre elle-même qu'il y avait toujours de l'espoir. Leur terre promise était ici, Tifa l'avait trouvé au sein de son étrange petite famille.

    – Des vacances, hein ? Elle le lâcha finalement du regard pour de nouveau admirer les astres scintillants. C'est plutôt tentant. Elle laissa alors flotter un silence avant de reprendre. Mais nous avons déjà nos petits moments et j'apprécie chacun d'eux.

    Qu'importe ce qu'il se passait dans le monde, s'ils étaient enfermés dans un quotidien normal ou reparti en guerre pour protéger la planète, tant que tout cela se passait aux côtés de Cloud, elle ne craignait rien ni personne. Tifa n'avait jamais vraiment eut de vacances, c'était une bosseuse acharnée, mais c'est une vie qu'elle appréciait à sa juste valeur. Mais attention, là, Cloud venait de lui faire une proposition qui ne se refuse pas. C'était rare lorsque ça lui arrivait, alors il fallait en profiter.

    – Mais j'ai toujours voulu retourner au Gold Saucer pour vraiment profiter des attractions avec toi cette fois. Je pense que les enfants adoreraient aussi.

    Et oui, on ne peut pas dire que leurs visites là-bas étaient vraiment source d'amusement, enfin … Cloud devait en garder un meilleure souvenir qu'elle, étant donné qu'il y avait tout de même passé une soirée en tête à tête avec Aerith. Cela dit, elle gardait un très bon souvenir de la course de Choboco à laquelle Cloud avait dû participer lui même pour les sortir des prisons du désert. À ce souvenir, elle rit d'ailleurs doucement.

    – Ils adoreraient surtout te voir participer à une course de Chocobo, comme l'autre-fois.

    Elle n'osa pas lui dire, mais le plus drôle c'est qu'avec ses cheveux, on avait du mal à se voir de loin sur l'animal …

©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia édit' by Nika



Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/ http://ff-judgement-day.forumactif.org/t49-tifa-s-diary http://ff-judgement-day.forumactif.org/t34-l-ardoise-du-7th-heaven
Cloud Strife


Messages : 215
Date d'inscription : 23/05/2014
Age : 23
Localisation : Sur la Planète

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 26 ans
• More:

MessageSujet: Re: Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]   Lun 9 Juin - 19:40:09



Never say NO to Tifa
 



Cloud ne put s'empêcher de ressentir une grande joie lorsque son amie confirmât se souvenir de leur première promesse. En même temps, elle la lui avait temps de fois répétée qu'il aurait fallu bien de la mauvaise volonté de l'oublier. Même lorsque tout n'était pas aussi clair dans son esprit et qu'il ne cessait de se demander sur ce qu'il était réellement, il avait pu se raccrocher à ce passé si doux auprès de sa petite voisine Tifa Lockheart. Il était bien sot de craindre qu'elle eût pu oublier une pareille nuit. Le blond se perdit une nouvelle fois dans les yeux de la jolie brune puis sur leurs mains réunies. Ils étaient vraiment devenus plus proches que lorsqu'il était encore un petit garçon se languissant d'amour en silence en regardant la plus belle fille du village passer devant lui sans faire attention à lui. Dans un sens, les choses n'avaient pas vraiment changé ; il ne savait toujours pas exprimer avec des mots simples ce qu'il ressentait au plus profond de son être lorsqu'il se trouvait près d'elle. Il pouvait bien sauver plusieurs fois la Planète, il avait l'impression de toujours partir perdant lorsqu'il s'agissait d'offrir son cœur à la demoiselle.

Il lui avait alors avoué, non sans mal, qu'il désirait passer davantage de temps avec elle. En réalité, il sous-entendait d'être encore plus proche avec elle, qu'ils prissent un peu de temps rien que pour eux deux pour enfin construire quelque chose de sérieux. Ils pourraient se retrouver dans un coin tranquille et reculé des grandes villes par exemple. Le jeune homme savait bien que son amie était effrayée à l'idée qu'il pût s'enfuir à nouveau et il voulait plus que tout la rassurer, et se rassurer lui-même. Il allait bien maintenant, pas vrai ? Tifa avait l'air d'apprécier son initiative. Il se mit à sourire l'air joyeux. Ils étaient réellement plus proches...

Toutefois, la demoiselle lui soutint qu'elle aimerait qu'ils se rendissent avec les enfants à Costa del Sol ou au Golden Saucer. C'était une bonne idée.. Cloud n'était pas retourné dans ces hauts lieux de divertissement depuis qu'Aerith les avait quittés... En se remémorant cette bien triste disparition, le cœur du jeune homme se serra. Un souvenir en appelant un autre, il avait l'impression de revoir parfaitement les moments joyeux passés avec la petite marchande de fleurs. Elle était venue le chercher dans sa chambre d'hôtel pour aller profiter des attractions gratuites au Golden Saucer. Ils avaient fait le tour du parc dans une nacelle... Le blond serra plus fort Tifa. Et si elle était jalouse de ces moments qu'ils n'avaient pas partagé. C'était naturel qu'elle voulût qu'ils y passassent une soirée ensemble. Les enfants seraient heureux de s'y amuser. Ils pourraient trouver un peu de tranquillité dans tout ce brouhaha festif. Il l'écouta attentivement, s'imaginant déjà les souvenirs heureux qu'ils pourraient enfin se constituer et il l'enlaça.

« C'est une bonne idée, oui, fit-il avec enjouement, lui permettant ainsi d'oublier qu'il avait mis sa main autour de la taille de son amie. Je pourrais même t'apprendre à monter un chocobo comme un vrai jockey . Ils sont gentils. C'est des braves bêtes. On aurait presque pu faire un élevage si on avait eu le temps de s'arrêter un peu. »

Il se mit à rire doucement. Ce projet d'avenir l'amusait mais il se serait véritablement ennuyé. Tifa l'aurait trouvé bien ridicule dans des bottes de fermier à changer la paille des enclos de chocobos. Ce n'était pas toujours très facile de faire une plaisanterie et il se sentait un peu bête à avoir essayé sans être vraiment sûr de son succès. Il ajouta d'un air un peu plus sérieux alors qu'un nouveau nœud se liait dans son estomac : « Et si.. les enfants veulent jouer sans nous, on pourra aller se promener tous les deux... Mais ce serait être irresponsable, non ? »

Il ne savait pas très bien s'il agissait bien avec cette petite famille. Il ne comprenait pas exactement qu'elle y était son rôle, ne sachant trancher s'il faisait office de père ou de grand-frère, mais la présence de Denzel et Marlene réveillait en lui comme un besoin de paternité. Et quel était son véritable lien avec Tifa ? Colocataires ? Ils commençaient de plus en plus à prendre des airs de couple, bien qu'ils devaient sans doute être les seuls à ne pas s'en rendre compte. Le blond caressa doucement l'épaule de la jolie brune en retournant dans sa longue contemplation de la voûte céleste. Les beaux jours viendraient.. Il le fallait.

made by lizzou – icons & gif by tumblr



Merci Tifa <3
Revenir en haut Aller en bas
Tifa Lockheart
Administratrice

Messages : 1343
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 23
Localisation : Du côté de chez Swan ♪

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 25 ans
• More:

MessageSujet: Re: Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]   Mar 10 Juin - 11:04:41




Tifa Lockheart

~You can have my light~



    On peut dire qu'ils l'avaient en ce moment même, leur petit instant rien qu'à eux. C'est fou qu'ils n'aient pas pensé plus tôt à venir se percher là-haut, rien que tous les deux pour profiter du ciel étoilé … Enfin, ce n'est pas comme si on pouvait voir le ciel tous les jours ici, à Edge. La jolie brune ne se lassait pas de se noyer dans les profondeurs bleutées des prunelles de son ami, elle se faisait surprendre à chaque fois par leur intensité. Bien sûr, elle ne se rendait pas compte que cet éclat si particulier qui animait le regard du jeune homme n’étincelait que pour elle et un œil extérieur pourra vous confirmer que les yeux de Tifa étaient justement animés de ce même éclat. Ça les rendaient un peu nouille finalement, de se regarder comme ça en silence, comme deux sans-abris affamés contemplant des pâtisseries à travers une vitrine. Oui, Cloud était une très belle, une très appétissante pâtisserie … Et lorsque la pâtisserie en question glissa sa main autour de la taille de la demoiselle, cette dernière se sentit toute chose. Elle était un peu gênée, mais elle était surtout comblée, quoi qu'un peu perdue. Dans ces moments là, elle se demandait ce à quoi pouvait bien penser Cloud … Mais très vite, elle se disait que ce n'était que des gestes parfaitement normaux entre deux amis d'aussi longue date qu'eux qui vivait ensemble depuis un certains nombres d'années maintenant. Les amis, ça se fait bien des câlins, non ? Elle en faisait bien à Barret, même si ça le faisait ronchonner … Bon certes, ce n'était pas le même genre d'éteinte, avec Cloud, c'était particulier tout de même, mais c'est parce que sa relation avec lui l'était aussi. En tout cas, elle n'en souffrait pas, bien au contraire ! Elle savait profiter de ces instants privilégiés comme ils venaient , c'était très reposant.

    Un joli sourire timide illumina son visage et elle dû regarder un instant le ciel le temps de se faire à ce contacte. Si cette étreinte était loin de la déranger, elle ne voulait pas avoir l'air mal à l'aise, mais c'était finalement tellement apaisant qu'elle put se détendre rapidement. Elle rit même doucement lorsque Cloud lui parla des chocobo, des jockeys et d'un projet d'élevage insoupçonné. Ah, elle se doutait bien qu'il adorait ces grosses bêtes ! Cid aurait dit que c'était normal, puisque qu'ils étaient ses cousins ! Mais ce n'était pas totalement faux, Tifa était persuadée que l'excellent feeling de Cloud avec ces bêtes venaient de ses cheveux. Ils avaient pu en monter des sauvages pendant leur périple après tout, et les chocolégumes n'étaient pas leur seul atout !

    – Un élevage ? J'aurais dû me douter que ces visites répétées à la ferme cachait quelque chose. Se moqua-t-elle gentiment. Pourquoi pas ? La campagne me manque.

    C'était un fait, Tifa était une fille de la campagne, et si elle s'était bien habituée à la ville et à la vie urbaine, elle n'en était pas moins plus à l'aise en pleine air, proche de la nature … Et bien oui, je vous rappelle que Tifa est une écolo dans l'âme en plus de ça. Mais c'était à Edge qu'on avait besoin d'eux pour le moment, c'était là le cœur de l'activité de la région, alors ils se devaient bien de rester ici. Elle se demandait si les enfants apprécierait la vie de la ferme … Contrairement à elle, ils avaient grandi ici, à Midgar puis à Edge. Si ils les avaient déjà emmené à la ferme à l'occasion d'un petit week end ''en famille'', elle n'était pas sûre qu'y vivre leur plairait … Marlène adorait les chocobos, mais elle avait l'étrange manie de tous les appeler Cloud … Et elle avait eut l'impression que Denzel en avait un peu peur. Enfin, ce n'était que des idées en l'air, des projets pas plus concrets de s'ils avaient été évoqués par des enfants.

    Cloud semblait tenir à une petite ballade rien que tous les deux et elle n'allait certainement pas cracher sur un tête à tête au Gold Saucer avec l'élu de son cœur, tout de même ! Elle pencha alors la tête sur le côté pour la déposer sur l'épaule de Cloud, tranquillement blottie contre lui, sans lâcher le firmaments étoilées des yeux. Qu'est-ce qu'elle était bien comme ça … ça lui rappelait ce soir là … ce 'dernier' soir, sous le Hauvent. Ils l'avaient passé ainsi, blotti l'un contre l'autre, sous les étoiles. Cette soirée restait gravé dans sa mémoire comme la plis belle de toute sa vie … Quelle angoisse lorsqu'elle s'était rendu compte que Barret et Cid était à bord et avait vu ça … enfin, ce soir, il n'y avait personne, sauf peut-être quelques voisins curieux … Mais elle s'en moquait.

    – Ils sont grands maintenant, tu sais … Tu te souviens comme ils se sont bien défendu il y a trois ans, lors de l'attaque des incarnés ? Je te rappelle que Marlène a grandi avec Barret et moi, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds … Et Denzel est plus vieux. S'ils ont su se débrouiller pendant une attaque de monstre, ce n'est pas un parc d'attraction qui va leur faire peur. Et puis, je suis sûre que c'est eux qui vont nous chasser.

    Et oui, ça poussait dure cette mauvaise graine ! Marlène avait déjà neuf ans et Denzel se rapprochait de l'adolescence, il avait l'âge de Cloud lorsqu'il est parti pour Midgar pour rejoindre la Shinra et il avait le même tempérament mais surtout la même volonté de devenir fort. Encore un petit garçon qui voulait devenir un héros … cela lui faisait un peu peur. Quand elle voit tous les risques que Cloud avait prit pour cela, et tous ce qu'ils avaient dû enduré … elle espérait que tout serait différent pour Denzel. C'était un brave garçon. Ils voulaient rejoindre la WRO et avait même déjà passé plusieurs entretiens avec Reeve … enfin, c'était avant que tout ça n'arrive, avant que le chaos ne revienne sur la planète.

    La brune ferma les yeux, profitant de la présence de son héros pour chasser toutes ses vilaines pensées angoissante. Elle se blottit doucement contre lui et poussa un léger soupir détendu. Voilà le genre de petit moment qui lui donnait la force de tout combattre … il ne lui en fallait pas plus. Cloud, elle, les étoiles … c'était un moment tout simplement parfait. On peut dire que c'était leur endroit favori ''sous le ciel étoilé''. Elle se sentait toujours chez elle dans ces moments là, un chez elle qui ne pourrait pas être détruit.

    – J'aurais aimé voir le théâtre et le Round Square … Il paraît que cette attraction fait le tour du parc, ça doit être joli …

    Elle savait que Cloud avait sans doute fait le tour de ces attractions avec Aerith quelques années plus tôt mais Cloud, lui, ignorait qu'elle les avaient vu partir tous les deux. Et ça n'empêchais pas que elle, elle n'avait pas eut l'occasion de vraiment en profiter et qu'elle voulait voir ça.

©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia édit' by Nika



Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/ http://ff-judgement-day.forumactif.org/t49-tifa-s-diary http://ff-judgement-day.forumactif.org/t34-l-ardoise-du-7th-heaven
Cloud Strife


Messages : 215
Date d'inscription : 23/05/2014
Age : 23
Localisation : Sur la Planète

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 26 ans
• More:

MessageSujet: Re: Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]   Mar 10 Juin - 13:56:01



Never say NO to Tifa
 



Le temps semblait se distendre alors qu'il la tenait contre lui. Il avait eu besoin de ce contact, cet espèce de câlin fraternel en apparence, amoureux au fond de son cœur, et il se retrouvait presque soulagé que Tifa ne lui en eût pas tenu rigueur. Elle avait l'air, d'après ses dires, emballée par l'idée même de se retirer à la campagne, peut-être pour vivre de la culture de la terre et de l'élevage de grands oiseaux jaunes. Cloud se souvenait parfaitement les différentes haltes qu'il avait pu faire à la ferme de chocobos. À chaque fois il avait été saisi par la simplicité des lieux et surtout par la joie qui semblait y régner en toute circonstance, malgré le travail physique que cela requérait. La dernière fois qu'ils s'y étaient rendus, les enfants y avaient eu l'air moins réceptifs, du moins c'était ce qu'il craignait. Toutefois, Marlene semblait avoir un feeling bien particuliers avec ces gros volatiles. Elle ne cessait de les appeler « Cloud », comme s'ils lui ressemblaient, ce qu'il trouvait absurde. Il la poursuivait alors pour la disputer et lui demandait d'arrêter de dire des bêtises, mais plus il s'énervait gentiment, plus elle riait et continuait, si bien qu'il finissait toujours par laisser tomber. Est-ce qu'il pensait vraiment à ce genre de boulot ? Le jeune homme ne se voyait pas encore dans les bottes de Choco Billy et cette seule idée l'amusa. En se remémorant ces bons moments, il en arriva en tout cas à une conclusion. Les gens qui avaient su rester simples dans leur mode de vie s'avéraient être les plus généreux et, l'un n'allant peut-être pas sans l'autre, les plus heureux. Le blond se laissa une nouvelle aller à détailler les différentes constellation des yeux de son amie. Il se perdait bien volontiers dans cette océan chocolaté. Vivre en ville les avait-il pervertis, au point d'oublier les choses essentielles ? La nature, les amis, la famille, être heureux sans s'inquiéter sans arrêt des conflits armés partout dans le monde. Vivre avant tout auprès des gens qu'on aime et auprès d'eux. Cloud sourit à cette seule idée. Un jour, la Planète irait mieux et il prendrait sa retraite de héros en trouvant un vrai métier, en fondant une vraie famille, avec Tifa et.. ce serait bien.

La jolie brune posa finalement sa tête contre son épaule en se blottissant davantage contre lui. Cette nouvelle proximité répandit davantage de chaleur dans les joues du garçon qui devait paraître bien rouges si on les avait exposées à la lumière du jour. Heureusement, la nuit tombante dissimulait son anxiété et l'exaltation de ses sens. Il caressa machinalement, doucement son épaule, l'écoutant comme s'il s'agissait d'une mélodie pleine de promesses. Elle lui disait qu'assurément les enfants feraient tout pour avoir leur propre liberté, ne pas les avoir, eux, les vieux dans leurs pattes. Le blond sourit amèrement. Est-ce qu'ils étaient déjà hors course ? Marlene et Denzel grandissaient si vite. Le petit garçon entrait dans une période un peu difficile où il rêvait d'aventures au point de vouloir rejoindre les troupes de Reeve. Cloud ne savait pas exactement quelle attitude adopter vis-à-vis du pré-adolescent. L'aider dans ses démarches ? Lui conseiller de ne pas faire ça car la voie qu'il choisissait était bien trop dangereuse et qu'il se faisait du soucis ? Il se posait tant de questions sur ce qu'il aurait du dire ou faire que, pour finir, il n'avait même pas exprimé son avis, rien tenté, il était totalement resté passif devant sa détermination. Il s'était effacé pour laisser Tifa gérer la situation, préférant chevaucher sa moto, travailler encore plus dur pour qu'ils ne manquassent de rien. « On est déjà des vieux pour eux, tu crois ? murmura-t-il, presque déçu qu'ils n'eussent plus besoin de lui. J'ai pas été souvent là.. »

Tifa avait ensuite poursuivi sur le thème du parc d'attraction. Elle lui disait vouloir aller assister avec lui au spectacle et de faire le tour du Golden Saucer en nacelle. « Tifa..., chuchota-t-il, l'air désolé et mal à l'aise en la pressant malgré tout un peu plus contre lui. » C'était exactement les endroits où il était allé avec Aerith, au temps où ils étaient ensembles et où elle emplissait encore l'air de sa bonne humeur contagieuse. Cloud grimaça un peu. Ce n'était peut-être qu'une coïncidence mais il avait l'impression que par cette simple demande, la jolie brune lui demandait de réparer cette fameuse soirée en en passant une nouvelle avec elle. C'était spécial.. Les avait-elle espionner. Le blond secoua doucement la tête. Elle devait tellement être triste.

« Je te promets qu'on ira et on fera tout ce que tu voudras, trancha-t-il finalement alors que son cœur cognait violemment contre sa poitrine. C'est... euh.. promis... »

made by lizzou – icons & gif by tumblr



Merci Tifa <3
Revenir en haut Aller en bas
Tifa Lockheart
Administratrice

Messages : 1343
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 23
Localisation : Du côté de chez Swan ♪

::PASSEPORT::
• Age du personnage: 25 ans
• More:

MessageSujet: Re: Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]   Mar 10 Juin - 15:37:02




Tifa Lockheart

~You can have my light~



    Comme cette nuit il y a cinq ans, Tifa se sentait si bien qu'elle en était prête à s'endormir, là, comme ça, sur le toit, bien calée contre Cloud. Un sourire très doux habillait ses lèvres et elle aurait presque ronronné sous les caresses légères de son ami. C'était bien amicale, non ? Peu importe. C'était le genre d'instant pendant lesquelles elle ne voulait pas se poser de question, le genre d'instant qu'elle avait peur de perdre si jamais elle venait un jour à dévoiler ses sentiments. L’ambiguïté était leur lot quotidien, on pourrait croire que c'est vachement frustrant, mais ils avaient l'air de se plaire à vivre comme ça … C'est juste que, pour Tifa en tout cas, elle n'avait tout simplement pas envie de mettre de mot sur sa relation avec Cloud. Elle avait peur que cela change quelque chose et la peur du changement était finalement quelque chose d'assez courant chez les humains.

    La voix du blond sonnait presque comme une berceuse, mais ses propos la firent ricaner tout doucement. S'ils étaient déjà vieux ? Bon c'est vrai qu'ils étaient un peu vieux pour continuer ce genre de flirt ambigus dignes de près-adolescents, mais tout de même, à vingt-cinq et vingt-six ans, ils avaient encore toute la vie devant eux ! Enfin … En théorie, à supposer qu'ils ne meurent pas au combat, voyez ? Et puis si Tifa les voulais vraiment ses sept enfants (oui, sept) il était temps de commencer ! Finalement, c'est vrai qu'ils avaient dû grandir très vite et prendre des responsabilités très tôt. Tout comme Marlène et Denzel finalement … Alors forcément, comme Tifa avait une enfant à charge depuis neuf ans – car elle avait connue Marlène tout bébé – elle se sentit tout de suite vieillir plus vite … Elle culpabilisait un peu de devoir faire subir la même chose enfant. Enfin, pour l'avoir vécu, elle devait avouer que ce n'était pas si terrible, mais peut-être qu'il aurait été préférable pour eux de leur offrir une véritable enfance … Allez savoir, ce n'était pas vraiment possible dans ce monde. Cloud en tout cas, semblait vraiment regretté d'avoir été absent, ce qui raviva la culpabilité de le blonde, qui lui avait reproché cela quelques instants plus tôt. Elle frotta doucement sa tête contre son épaule comme pour chasser ces vilaines pensées et le réconforter.

    – Tu as fais de ton mieux et aujourd'hui, tu fais tout ce qu'il faut. Mais, eh, on est pas déjà des vieux … Denzel te vois comme son modèle et Marlène comme son héros. On est encore loin de la retraite … Regarde Vincent, il tient la forme à son âge.

    Bon d'accord, Vincent il trichait lui aussi, d'ailleurs, tout le monde se demandait bien comment ! Était-ce à cause des expérience ou était-ce son sommeil qui l'avait préservé ? Peut-être que le secret était dans son cercueil, allez savoir … Enfin, c'est vrai que Tifa s'était mise au tricot, mais c'est pas si hasbeen que l'on croit, c'est une activité très relaxante … Pour preuve, c'est Barret qui lui avait apprit à tricoter ! Oui, Barret adorait faire de jolis petits pull à Marlène ainsi que des petites chaussons, des écharpes et des moufles. C'était un véritable artiste dans le fond, ce gros dure.

    Mais l'élan de culpabilité soudain de la brune ne s'arrêta pas là. Lorsque Cloud répondit à ses envies concernant le Gold Saucer, elle le sentit troublé, presque triste, en fait … Elle se sentait tellement bête, tellement égoïste... Elle n'avait pensé qu'à ses petits plaisirs et ses envies personnelle, sans réfléchir une seconde à ce que cette endroit pouvait signifier pour Cloud. Le Gold Saucer, c'était les derniers instant heureux qu'il avait passé avec Aerith, ce devait être très douloureux pour lui d'en parler finalement, et plus encore d'y retourner … Quelle idiote elle faisait. Elle commençait à se flageller mentalement d'avoir eut l'idée d'insister la dessus. Pourquoi s'acharnait-elle ? Oui, elle rêvait de passer de tels moments là bas avec Cloud, rien que lui et elle … Mais elle se devait un peu de penser à ce que ça lui ferait, à lui, de retourner là-bas. Finalement, c'était même carrément bizarre d'exiger qu'ils refassent ensemble ce qu'il avait fait avec Aerith … ça serait comme la remplacer tout bonnement. Et Tifa ne voulait pas être une simplement remplaçante qui taille son bout de gras dans les restes de la précédente ...

    Elle se senti tellement gênée en se rendant compte de cela qu'elle se redressa, quittant son confortable petit coussin personnel. Elle baissa un instant la tête pour réfléchir, ne pouvant s'empêcher de se demander ce que Cloud pouvait bien penser d'elle à l'instant. Elle baissa alors la tête un petit moment, toute gênée.

    – Cloud … Dit-elle doucement. Puis après une hésitation, elle releva la tête pour le regarder dans les yeux. Tu n'es pas obligé tu sais … je veux dire … Si tu n'as pas envie, on peut aller autre part. Tant que c'est toi, tout me fera plaisir.

    Puis pour appuyer ses propos, elle lui sourit avec tendresse. Elle n'osait pas aborder directement le sujet d'Aerith, car même s'il avait fait leur deuil, il y avait toujours certains sujet assez douloureux. Parler de leurs bons moment passé tous ensemble était agréable, mais évoquer leurs têtes à têtes étaient moins évident … Tifa se figurer que Cloud devait encore plus la regretter en pensant à tous ce qu'ils auraient pu construire ensemble si elle était resté. Si Aerith n'était pas morte, se serait sans doute avec elle qu'il habiterait aujourd'hui … Ce genre de pensées de réveillait rien de mauvais chez Tifa, elle y pensait elle aussi avec beaucoup de regret. Mais même si elle n'était plus de ce monde, Tifa savait qu'elle était toujours avec eux malgré tout … Elle était le cinquième membre de cette famille, à jamais dans leur cœur.

©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia édit' by Nika



Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/ http://ff-judgement-day.forumactif.org/t49-tifa-s-diary http://ff-judgement-day.forumactif.org/t34-l-ardoise-du-7th-heaven
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]   Aujourd'hui à 5:03:43

Revenir en haut Aller en bas
 

Never say 'no' to TIfa [PV Cloud]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Baptême de Wild Cloud
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Cloud [ PACK ]
» Partenariat avec Cloud Nine
» Discussion autour de Final Fantasy + Sondage !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Judgement Day :: Midgar :: Edge :: 7th Heaven-